Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Dormir sous ventilateur : quels sont les risques ?

Le sommeil est un moment crucial pour la santé. Il permet en effet de régénérer les cellules du corps, contribuant ainsi à la bonne santé mais aussi à la croissance. C’est donc à juste titre que la plupart des personnes cherchent à dormir dans les conditions les plus optimales.

Cependant, dans cette recherche de conditions idoines pour dormir, certains se laissent aller à beaucoup de déboires. Il s’agit notamment de dormir sous un ventilateur ou un brasseur. Loin d’offrir les conditions adéquates pour dormir, cette pratique peut s’avérer nocive pour La santé. Quelle est l’action des ventilateurs sur le corps ? A quels dangers s’exposent les personnes dormant sous un ventilateur ? Focus…

Que savoir des ventilateurs ?

Le ventilateur est un appareil qui sert principalement à créer de façon artificielle, un courant d’air. Les ventilateurs peuvent intervenir dans deux cas principaux. D’abord, ils peuvent être utilisés en été ou pendant les périodes de canicule. Ensuite, leur fonction de générateur d’air permet leur utilisation dans les domaines industriel, technique voire médical.

En été par exemple, le ventilateur assure deux fonctions principales. D’une part, il permet d’offrir une sensation de fraicheur en rendant plus facile l’évaporation de la transpiration corporelle. D’autre part, cet appareil permet de rendre facilement homogène la température à l’intérieur d’une chambre.

Cependant, ce dont les ventilateurs ne sont pas capables, c’est de faire baisser la température d’une pièce. En effet, les ventilateurs sont tous munis d’un moteur qui, lui-même dégage déjà de la chaleur.

Comment donc expliquer cette sensation de fraicheur qu’on ressent dès qu’on allume un ventilateur, même en plein été ? Cela peut s’expliquer à travers les notions de température ambiante et de température ressentie.

Comme son nom l’indique déjà, la température ressentie est celle que les récepteurs sensoriels du corps arrivent à capter. En ce qui concerne la température ambiante, c’est la température de l’environnement immédiat qui nous avoisine. La température ressentie ou captée par le corps humain est certes en fonction de la température ambiante, mais elle est différente.

En effet, la température ressentie est en fonction de la température ambiante, mais cette température peut chuter lorsque la vitesse de l’air ambiant augmente. C’est à ce niveau qu’intervient le ventilateur. En provoquant un déplacement d’air, cet appareil permet d’augmenter considérablement la vitesse de circulation de l’air ambiant. Ce qui a pour conséquence directe, de faire chuter la température ressentie par les êtres humains.

Il existe plusieurs types de ventilateurs à savoir :

  • Les ventilateurs hélicoïdaux encore appelés ventilateurs axiaux ;
  • Les ventilateurs centrifuges ;
  • Les ventilateurs tangentiels ;
  • Les ventilateurs sans pales apparentes.

Il convient toutefois de préciser que les ventilateurs concernés ici ne sont pas les ventilateurs industriels, mais exclusivement les ventilateurs destinés à un usage domestique.

Dormir sous ventilateur : les effets néfastes du ventilateur sur le corps

Bien qu’étant bénéfique en principe, le ventilateur peut aussi entraîner de lourdes conséquences sur la santé humaine.

Infection des sinus

Infection des sinus – © Crédit : informationhospitaliere.com
Infection des sinus – © Crédit : informationhospitaliere.com

Les sinus font partie des éléments qui constituent le nez. Ce sont des cavités creuses des os qui se situent autour du nez. Il en existe plusieurs sur le corps humain. D’abord, nous avons les sinus frontaux, situés juste au-dessus des sourcils. Ensuite, il y a les sinus maxillaires qui sont, quant à eux, situés dans les os de la joue. Enfin, on trouve les sinus ethmoïdaux, dont l’emplacement se trouve de part et d’autre de la cavité.

Un célèbre journal américain spécialisé dans le sommeil a mis en exergue le principal risque encouru par les personnes qui prennent l’habitude de dormir sous ventilateur. Selon le journal, l’activité des ventilateurs consistant à faire circuler l’air dans une pièce, entraîne un inconvénient de taille.

Cet inconvénient consiste dans le fait que, la circulation constante d’air dans une pièce contribue grandement à la circulation des pollens mais aussi de la poussière. Cela augmente l’exposition des sinus à ces deux éléments qui lui sont nocifs. Dans ce cas, les personnes les plus vulnérables sont celles qui souffrent de certaines pathologies comme :

  • Les allergies ;
  • L’asthme ;
  • Le rhume des foins.

Ces personnes risquent de voir leurs problèmes respiratoires se compliquer et s’aggraver, si l’exposition prolongée aux ventilateurs est fréquente et dure dans le temps. Il en est de même pour les personnes qui ont l’habitude de dormir la bouche ouverte, ou de ronfler. Ces personnes sont exposées à un risque de sinusite et de mal de tête, très élevé.

En effet, plus la sécheresse est extrême, plus l’air ambiant est sec. Ajouté à cela l’effet de brassage d’air constant du ventilateur, votre corps va alors déclencher une réaction légitime. Cette réaction va consister en une augmentation de la sécrétion de mucus. Cela aura pour conséquence immédiate, de vous boucher le nez et de créer par la même occasion des maux de tête.

Irritation des yeux et de la gorge

L’air brassé de façon constante par le ventilateur, en plus d’infecter le sinus, pénètre facilement les voies nasales et celles respiratoires. Plus l’exposition au ventilateur se prolonge, plus de l’air sec rentre dans le corps via les voies respiratoires et nasales. Cela a pour conséquence, l’irritation des yeux mais aussi de la gorge.

Cette irritation des yeux et de la gorge est encore plus intense, lorsque le ventilateur est orienté directement vers le lit. En effet, certaines personnes dorment en laissant les yeux légèrement ouverts. Ces dernières exposent encore plus leurs yeux aux rougeurs et aux irritations, car ils reçoivent de l’air sec constamment et directement dans les yeux. Pour protéger vos yeux, vous pouvez par exemple utiliser des lentilles de contact avant de dormir.

Assèchement de la peau

Le ventilateur qui a pour rôle de vous rafraîchir et vous garantir une bonne nuit de sommeil, peut avoir des effets à l’exact opposé de leur rôle initial. Cela peut notamment être à la base de l’irritation de la peau. Ceci, lorsque l’air sec brassé en constance par le ventilateur se retrouve au contact de votre peau. Cela va conduire à une irritation de l’épiderme et par la même occasion, une accélération et une facilité du processus de déshydratation de la peau.

De plus, l’exposition prolongée de votre peau à l’air brassé par le ventilateur, augmente les risques de crampes et de contractions brusques des muscles voire même des torticolis.

Peut-on mourir à force de dormir sous ventilateur ?

La mort par ventilateur, bien que peu répandue en occident, est un phénomène assez fréquent dans les pays orientaux notamment la Corée. Malgré les nombreuses rumeurs circulant sur ce phénomène, certaines raisons scientifiques peuvent l’expliquer.

Même si, aucune raison scientifique n’a encore été validée pour expliquer ce phénomène, il existe plusieurs hypothèses plausibles qui pourraient en être à la base. Ces raisons sont au nombre de 4 à savoir :

  • L’asphyxie qui peut être occasionnée par la sécrétion excessive de mucus ;
  • L’hyperthermie qui consiste en une augmentation de la température du corps largement au-dessus de la norme ;
  • L’hypothermie qui consiste en une baisse constante de la température corporelle en dessous de la norme ;
  • La déshydratation qui consiste en une diminution du taux d’eau normal, contenu dans le corps.

Il est établi scientifiquement que, ces maux peuvent bel et bien être mortels pour tout être humain. Afin d’endiguer ce mal courant, les coréens conseillent d’utiliser des ventilateurs électriques munis d’un minuteur, afin de ne pas rester exposé tout au long de la nuit.

Comment utiliser sainement un ventilateur pour dormir ?

Le tout premier conseil à mettre en œuvre en cas de chaleur extrême est d’utiliser le ventilateur avec modération. Pour cela, il est recommandé de ne pas utiliser le ventilateur pendant plus d’une heure.

En général, le ventilateur ne doit être utilisé, que pour vous amener à trouver facilement le sommeil. Une fois que vous arrivez à vous endormir, il est conseillé de l’éteindre et de le laisser ainsi jusqu’au matin. Afin d’y arriver, vous pouvez par exemple opter pour les ventilateurs dotés de minuterie.

Ensuite, vous devez éviter au maximum d’exposer votre visage et votre corps directement au ventilateur, mais beaucoup plus le visage. Cela vous évitera des maux comme le rhume, la sinusite et bien d’autres. A cet effet, il est recommandé de ne pas braquer le ventilateur directement, mais le laisser plutôt sur le mode oscillant. Aussi, devez-vous dépoussiérer régulièrement votre ventilateur, afin de diminuer les risques de diffusion de poussière dans la chambre. 

Si vous tenez toutefois à laisser votre ventilateur en état de marche tout au long de la nuit, il est recommandé de le placer dans certaines conditions. Ainsi, pour éviter que le ventilateur brasse de l’air sec, vous devez le placer dans un milieu où l’air frais pourra se trouver dans son entourage immédiat.

Pour ce faire, vous pouvez placer le ventilateur tout près d’une source de fraîcheur comme une fenêtre, ou encore laisser les portes ouvertes pendant qu’il est en marche.  Ceci, afin de faciliter l’évacuation de la chaleur contenue dans l’air ambiant. Vous avez aussi la possibilité de placer un seau de glace juste devant le ventilateur lorsque ce dernier est en état de marche.

Par ailleurs, vous pouvez aussi vous passer de toutes ses contraintes, en optant pour les solutions de rafraîchissement naturelles qui sont légion. L’une des plus efficaces est l’installation de plantes à l’intérieur de votre chambre. Cette technique vous offre une garantie de fraîcheur tout au long de la nuit, et même en pleine journée. Vous avez également la possibilité de laver votre sol régulièrement avec de l’eau fraîche. Cela lui permettra de se débarrasser de la chaleur accumulée.

Vous aimerez aussi :

Related Articles