Global Statistics

All countries
260,948,428
Confirmed
Updated on November 27, 2021 8:15 am
All countries
234,007,937
Recovered
Updated on November 27, 2021 8:15 am
All countries
5,207,568
Deaths
Updated on November 27, 2021 8:15 am

Douleur aux dents de sagesse : Durée et remèdes

À l’intérieur de la cavité buccale, toutes les dents ne poussent pas au même rythme. Les dernières qui font leur apparition sont les dents de sagesse, ou troisièmes molaires. Ce sont quatre dents qui poussent au bout des mâchoires inférieures et supérieures, entre 17 et 21 ans. Certaines personnes peuvent les avoir plus tôt, ou jamais dans certains cas. Quoi qu’il en soit, la poussée des dents de sagesse n’est pas sans douleur. Comment la soulager ?

Combien de temps dure la douleur ?

Avant l’opération, la douleur aux dents de sagesse peut durer quelques jours. Au-delà de trois jours, vous devez impérativement consulter votre dentiste. Une fois que l’extraction est décidée et faite, vous n’aurez normalement plus mal après une semaine. Deux semaines suite à l’intervention, vous pourrez déjà manger comme d’habitude.

Les remèdes disponibles

Voici quelques remèdes efficaces pour soulager la douleur aux dents de sagesse :

1.      Le bain de bouche à l’eau salée

Les qualités du sel lui permettent de décongestionner. De ce fait, vous pouvez l’utiliser pour réaliser un bain de bouche à la maison. La préparation se fait assez simplement. Vous aurez besoin d’une tasse d’eau tiède, dans laquelle vous mettrez une cuillère à café de sel. Une fois qu’il a totalement fondu, rincez votre bouche avec cette solution. La durée recommandée pour le faire est comprise entre 30 et 60 secondes.

Vous devrez ensuite recracher dans le lavabo. Un soulagement des douleurs s’observera, de même que la diminution du gonflement des gencives. L’opération peut être renouvelée à volonté plusieurs fois au cours de la journée.

2.      Les clous de girofle

Le clou de girofle a toujours été l’un des meilleurs remèdes contre les douleurs dentaires. Cette épice est facile à se procurer, et il se peut même que vous en ayez dans votre cuisine. Ses propriétés sont multiples :

  • Anti-inflammatoires ;
  • Antiseptiques ;
  • Anesthésiques.

Grâce à elles, il est possible d’atténuer les douleurs relatives aux dents de sagesse. Prenez quelques clous de girofle, que vous mettrez ensuite dans votre bouche. Veillez à ce qu’ils soient contre la dent douloureuse. Dans le cas où vous n’avez pas l’épice sous sa forme courante, utilisez alors son huile essentielle. Quelques gouttes sur un coton-tige suffisent pour masser le point douloureux. Cependant, tout le monde ne pourra pas utiliser cette huile essentielle.

Elle est proscrite aux :

  • Femmes enceintes ;
  • Femmes qui allaitent ;
  • Enfants de moins de 12 ans.

Prendre l’avis de votre médecin est également recommandé. En effet, il ne s’agit que d’une solution passagère en attendant de vous faire consulter.

3.      La glace

La glace ne peut être utilisée pour soulager une douleur aux dents de sagesse, que s’il s’agit d’une extraction. Du moins, c’est ce qui est généralement admis. Mettez donc une poche de glace contre la joue qui vous fait souffrir. La douleur sera ainsi calmée, et le gonflement totalement maitrisé. Vous pouvez aussi penser à protéger votre peau. Pour cela, vous aurez besoin d’un linge propre dans lequel vous mettrez un sachet plastique contenant des glaçons.

Gardez le tout contre votre mâchoire pendant une quinzaine, voire une vingtaine de minutes.

4.      L’alimentation

La douleur peut également se manifester après l’extraction des dents de sagesse. C’est une intervention que subissent de nombreuses personnes, pour diverses raisons. Dans un tel cas, vous devez absolument faire attention à votre alimentation dans les jours qui suivent. L’idéal recommandé est la consommation d’aliments froids et liquides. Les soupes correspondent bien à ces deux critères.

Dès le 2e jour après l’intervention, vous pourrez adopter des purées et d’autres aliments mous. Voici quelques-uns des aliments qu’il faudra à tout prix éviter :

  • Acides ;
  • Épicés ;
  • Sucrés et/ou chauds.

Au fil des jours, vous pourrez consommer des aliments tièdes et dont la texture n’est pas trop consistante.

5.      Benzocaïne

Dans certains cas, la douleur aux dents de sagesse peut être carrément insoutenable. Elle peut alors paralyser les occupations quotidiennes, et être difficile à calmer. Dans une telle situation, l’anesthésie des dents de sagesse doit être envisagée. En pratique, il s’agit de mettre un produit à base de gel sur les gencives douloureuses. Il s’agit évidemment de celles où se fait la poussée de ces dents de sagesse.

Il existe une autre technique pour obtenir de meilleurs résultats. Séchez la zone douloureuse avec une compresse, avant d’y mettre le gel. N’hésitez pas à en appliquer autant que cela est nécessaire.

6.      Un antalgique

La douleur aux dents de sagesse peut quelques fois être handicapante. Vous aurez donc du mal à rester concentré, et vaquer à vos occupations quotidiennes. Dans une telle situation, la prise d’un antalgique peut vous soulager. Il est possible d’en trouver en vente libre dans les officines. Cependant, il est recommandé de lire la notice pour bien comprendre la posologie à suivre. Même si cette solution marche, il faut savoir que son efficacité n’est que temporaire.

Vous devrez quand même consulter un dentiste, afin de savoir l’attitude à adopter. Il vous dira s’il faut extraire vos dents de sagesse, ou alors les garder. L’avis de ce professionnel est très important pour gérer au mieux vos troisièmes molaires.

7.      Un morceau d’ail frais

Il existe de nombreuses épices dont les propriétés peuvent être utiles, dans le soulagement des douleurs dentaires. L’un des meilleurs exemples qui existent est sans doute l’ail. Effectivement, un simple morceau d’ail est un puissant :

  • Anti-infectieux ;
  • Anti-inflammatoire ;
  • Anesthésiant.

Vous n’aurez qu’à en mettre contre la partie douloureuse. Elle s’atténuera quelque temps après.

8.      L’argile

Elle possède de multiples vertus, et est d’une grande efficacité dans les cas de douleurs dentaires. Voici quelques-unes de ses propriétés :

  • Antiseptique ;
  • Anti-inflammatoire ;

Comme vous pouvez le constater, il peut s’agir d’un véritable atout pour soulager la rage dentaire. Vous aurez donc besoin d’argile, avec laquelle vous réaliserez un cataplasme. Posez-le ensuite sur la partie endolorie.

9.      Le gingembre

Cette plante originaire d’Inde est très utilisée en cuisine, mais aussi dans la médecine traditionnelle. Elle possède de nombreuses particularités, dont la plus populaire est son côté aphrodisiaque. Par ailleurs, vous pourrez compter sur elle pour améliorer votre digestion. Le gingembre atténue aussi les douleurs dentaires. Pour cela, vous aurez besoin de mélanger du gingembre en poudre avec de l’eau.

Mettez la solution dans un morceau de coton. Posez-le ensuite sur la dent douloureuse, en veillant à ne pas toucher la gencive. L’action du gingembre permettra de limiter l’inflammation, en retenant le sang. Il est également possible de combiner la poudre de piment rouge, avec celle de gingembre.

10.  Les huiles essentielles

Certaines douleurs liées aux dents de sagesse peuvent être causées par une carie. Dans un tel cas, les huiles essentielles peuvent être d’une grande aide. L’idéal serait d’utiliser l’huile essentielle de giroflier, surtout quand la dent est trouée. Elle a des propriétés antibactériennes et antidouleurs. La manière de s’en servir est très simple. Vous aurez besoin de coton, à imbiber avec deux gouttes d’huile essentielle de giroflier.

Déposez ensuite le coton dans la cavité creusée dans la dent. La douleur cessera presque immédiatement. L’inflammation buccale dans la région des dents de sagesse peut aussi provoquer la douleur. Dans ce cas, l’huile essentielle de sauge sclarée est à plébisciter. La plaie pourra plus facilement cicatriser.

11.  L’aloe vera

La douleur aux dents de sagesse peut aussi résulter d’une action mécanique. Il peut s’agir d’un brossage trop intense, qui entraine alors un saignement de la gencive. Dans d’autres cas, c’est simplement une gingivite. Dans l’un ou l’autre de ces cas, utiliser l’aloe vera peut également soulager. C’est une solution connue, et utilisée depuis de nombreux millénaires. Elle possède en effet de multiples propriétés anti-inflammatoires.

Le mieux serait de s’en servir sous forme de gel. L’application peut se faire plusieurs fois au cours de la journée, pendant cinq jours. L’imprégnation des gencives est alors plus simplifiée.

12.  Le vinaigre

Vous ne l’imaginerez sans doute jamais, mais le vinaigre peut être d’une grande aide dans le soulagement des douleurs dentaires. En effet, son action est révulsive en ce qui concerne les muqueuses buccales. La circulation sanguine est ainsi activée, ce qui permet de réduire significativement les douleurs. La manière dont vous pourriez vous servir du vinaigre dans ce cas est très simple.

Prenez une petite quantité de vinaigre, avec laquelle vous réaliserez un bain de bouche.

13.  Le borax

Ce remède populaire en homéopathie est d’une redoutable efficacité, dans les cas d’ulcères buccaux. En tant qu’anti-inflammatoire, le Borax 5 CH permet de réduire les douleurs dentaires. Toutes les deux heures, vous devrez prendre trois granules jusqu’à ce que la douleur s’estompe. La prise doit se faire dans les 6 et 12 premières heures.

14.  Le piment rouge

Il est connu et réputé pour être un puissant antalgique naturel contre les douleurs aux dents de sagesse. Ce n’est donc pas simplement à la cuisine qu’il est utile. Cette efficacité face aux douleurs dentaires est rendue possible grâce à la capsaïcine, qui est le principe actif. En plus d’être un antalgique, c’est également un excellent anti-inflammatoire. Voici comment l’utiliser :

  • Combinez le piment en poudre avec de l’eau, de sorte à obtenir une pâte ;
  • Imbibez un coton avec cette pâte, puis, essorez ;
  • Posez sur la partie douloureuse dans la bouche, sans toucher à la gencive.

Il s’agit d’une préparation dont la particularité est d’être révulsive. La zone locale est irritée, ce qui permet la conservation du sang. L’inflammation est ainsi contenue, de même que la douleur. Vous pourriez obtenir de meilleurs résultats, en associant la poudre de piment avec celle de gingembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles