Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Douleurs à l’hypochondre droit : symptômes, causes et traitements

Les douleurs physiques ne sont généralement pas une partie de plaisir, quel que soit le membre concerné. Lorsque le membre se trouve être le bas-ventre, et plus précisément l’hypocondre droit, cela peut être très douloureux, parfois même invivable. Si vous souffrez de douleurs à l’hypocondre, il est tout à fait normal que vous soyez à la recherche de remèdes efficaces. Ensembles dans ce billet, nous étudions le sujet de fond en comble afin d’apporter des solutions idoines à votre quête.

L’hypocondre droit : découvrons ensemble cette partie du corps

L’hypocondre (ou hypochondre) est cette zone du corps humain qui se situe de chaque côté de la partie supérieure du bas-ventre. En terme médical, cette zone est appelée la région épigastrique. L’être humain possède deux hypocondres que sont l’hypocondre droit et l’hypocondre gauche. L’hypocondre droit est le siège du foie et de la vésicule biliaire, tandis que l’hypocondre gauche renferme la rate et l’estomac.

Mais curieusement, l’hypocondre droit qui contient l’un des organes les plus importants du corps humain, à noter le foie, est chez beaucoup de personnes le lieu de nombreuses douleurs. Dans la plupart des circonstances, ces douleurs ne sont pas anodines et peuvent cacher une infection ou un abcès.

Quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Bien qu’elles touchent une partie non négligeable de la population, les douleurs à l’hypocondre droit ne présentent pas de particuliers signes avant-coureurs. En effet, le symptôme le plus remarqué est une sensibilité variablement importante à des palpations sous les côtes à droite.

Toutefois, la jaunisse, les blancs, la perte de poids, la fièvre, la perte d’appétit, la faiblesse, le changement d’ombre urinaire et un durcissement de l’abdomen sont globalement constatés chez les patients. Ces symptômes sont le signe d’une maladie hépatique chronique en développement, car les douleurs n’apparaissent qu’à un stade avancé de la maladie.

À quelles causes peut-on relier ce mal ?

Les causes des douleurs ressenties à l’hypocondre droit peuvent être recherchées à plusieurs endroits, même si les bulles de gaz qui se rassemblent dans le gros intestin en demeurent l’une des principales origines.

La vésicule biliaire et le foie, coupables ?

Oui, les douleurs à l’hypocondre peuvent être causées par une maladie du foie ou de la vésicule biliaire qui sont des organes situés au niveau de l’hypocondre droit. Un foie malade facilite donc la survenue des douleurs à l’hypocondre droit. Comment savoir si son foie est malade ? Eh bien, les douleurs abdominales constituent l’un des premiers indicateurs d’un foie infecté ou malade. Si de même vous ressentez souvent de la fatigue, une fièvre, des troubles digestifs ou une coloration jaune de la peau, il y a de fortes chances que votre foie soit atteint.

D’un autre côté, la vésicule biliaire peut par exemple être le lieu d’une affection dénommée calcul biliaire. Le calcul biliaire est très fréquent dans les pays occidentaux où il est considéré que plus de 20 % de la population adulte en souffre. Habituellement, ce trouble ne présente aucun symptôme et disparaît tout seul, sans nécessiter le moindre traitement.

Cependant, il peut arriver des complications qui induisent des douleurs connues sous le nom de colique hépatique. Ces dernières sont connues pour leur vive persistance qui peut durer plusieurs heures. Les sujets les plus à risque dans ce cas de figure sont les femmes, les personnes âgées et les personnes obèses.

Faites attention à la gastrite et à votre pancréas

La gastrite est également l’une des causes probables des douleurs à l’hypocondre droit. Il s’agit d’une inflammation de la muqueuse de l’estomac qui peut causer des malaises abdominaux, des ballonnements et des brûlures à l’estomac. La consommation d’alcool, l’usage d’aspirine ou d’ibuprofène sur une longue période sont les principales causes de gastrite.

Sur la même lancée, une infection du pancréas est très susceptible de déclencher des douleurs à l’hypocondre en question, surtout que ses symptômes ressemblent énormément aux affections de la vésicule biliaire. Mais ici, les douleurs créées se propagent parfois dans tout l’estomac (exactement comme pour l’ulcère).

Les traitements à préconiser pour alléger les douleurs

Les traitements contre les douleurs de l’hypocondre droit sont divers et variés. Ceci s’explique en raison du fait que ces douleurs peuvent posséder différentes sources. Si le problème est lié au gaz présent dans le gros intestin, les douleurs passeront d’elles-mêmes au bout de quelques jours.

Pour ce qui est de la colique hépatique, une intervention chirurgicale est nécessaire afin de pouvoir retirer les parties malades du corps. Lorsqu’ils sont à un stade avancé, les ulcères peuvent aussi nécessiter le recours à la chirurgie. Dans le cas contraire, les médecins prescrivent habituellement certains médicaments qui arrivent à guérir l’ulcère et donc faire cesser les douleurs ressenties. 

Lorsqu’il s’agit de tumeurs hépatiques, nous recommandons vivement de consulter un médecin. Ce dernier pourra jauger la sévérité de la circonstance afin de déterminer si une intervention chirurgicale associée à une chimiothérapie ou à une radiothérapie est la meilleure solution.

En ce qui concerne les infections du pancréas, quelques jours d’hospitalisation suffisent généralement pour traiter l’infection et surveiller son état. Dans le cas d’une gastrite, certains médicaments ainsi qu’un changement de mode de vie sont recommandés pour se sentir mieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles