Global Statistics

All countries
582,173,485
Confirmed
Updated on August 1, 2022 2:17 am
All countries
550,544,939
Recovered
Updated on August 1, 2022 2:17 am
All countries
6,419,833
Deaths
Updated on August 1, 2022 2:17 am

Douleurs au poignet: comment les soigner ? 

Une douleur au poignet est une inflammation, une gêne que l’on ressent dans le poignet. Bien qu’elle n’indique pas forcément un mal ou une maladie, elle peut être provoquée soit par une blessure ou par une infection ou encore par une fracture des os. Mais à quoi faut-il faire allusion lorsqu’on a mal à la main ? Quelles en sont les causes ? Comment diagnostiquer les douleurs au poignet et quels sont les traitements possibles ?

Comment se manifeste la douleur au poignet ?

Le poignet est la partie du corps humain située entre la main et l’avant-bras.  Il est caractérisé par un ensemble d’articulations, de tendons, de nerfs et de muscles, qui facilitent les mouvements au niveau de cette partie du corps. Il est le point de rencontre entre les extrémités de l’ulna et du radius, tous des os de l’avant-bras, et les os du carpe qui sont reliés à la main.

C’est donc le bon fonctionnement du poignet qui permet à l’homme d’être apte à saisir un objet plus facilement, et à mouvoir sa main et son avant-bras dans tous les sens. Malheureusement, il peut arriver que des douleurs surviennent dans cette partie stratégique du corps.

Les douleurs au poignet apparaissent le plus souvent de façon soudaine sans signes annonciateurs. Néanmoins, elles peuvent faire suite à plusieurs sortes de traumatismes tels que les torsions ou les chutes, ou encore toute autre inflammation subite par le poignet. Il faut aussi noter que les douleurs ne sont pas systématiques. Elles s’installent de façon progressive dans le temps.

Par ailleurs, plusieurs autres signes peuvent accompagner l’apparition des douleurs au poignet. Il peut s’agir d’une inflammation qui se manifeste par de fortes chaleurs, l’apparition d’une rougeur au niveau du poignet et d’une tuméfaction. La douleur au poignet peut aussi être accompagnée d’une raideur des articulations ou des difficultés à faire certains mouvements.

Les douleurs au poignet peuvent également se manifester par :

  • Une atrophie des muscles ;
  • L’apparition d’une série de tensions ;
  • Le gonflement de plusieurs articulations.

Les causes des douleurs au poignet

Les facteurs qui peuvent causer une douleur au niveau du poignet sont nombreux. En effet, cette sévérité ressentie dans cette partie du corps peut être due à un dysfonctionnement au niveau des os, des muscles, des tendons ou des nerfs qui caractérisent le poignet. Ce défaut de fonctionnement peut, par ailleurs, prendre en compte les fractures des os, les tuméfactions et des entorses.

Une fracture des os

La facture d’un os est l’une des causes les plus fréquentes, lorsqu’il s’agit de douleurs au poignet. Elle se manifeste par la rupture du scaphoïde, un os qui se situe sous l’un des doigts de la main, notamment sous le pouce. Bien qu’elle soit difficile à détecter même après une radiographie, lorsque la fracture est avérée, elle fait ressentir de petites douleurs au niveau du poignet.

Une entorse

Une douleur au poignet peut être causée par une entorse à cette partie du corps. Cette lésion de l’articulation affecte les ligaments. Bien qu’elles puissent rester bénignes, il est possible que les entorses soient plus graves et fassent excessivement mal lorsqu’on assiste à une rupture complète des ligaments.

Les chutes sont en général à la base des fractures et des entorses. Ces différents cas peuvent s’enregistrer chez des enfants qui tombent par inadvertance, ou chez des adultes qui pratiquent des activités physiques et manuelles.

Une arthrose

L’arthrose est considérée comme un traumatisme élevé, une maladie chronique causée par la détérioration de certains tissus de l’articulation comme les cartilages. C’est une maladie qui touche beaucoup plus les os du poignet.

Une tendinite du poignet ou de Quervain

Il s’agit d’une inflammation des tendons situés au niveau du poignet. Elle est causée par une surexploitation du poignet, ou par des gestes répétés qui fragilisent les tendons situés dans cette partie du corps. Les douleurs au poignet peuvent donc être causées par ce dysfonctionnement des tendons.

La tendinite est récurrente chez les sportifs professionnels qui utilisent leurs mains et leurs bras, tels que les joueurs de tennis, de hand-ball, de volley-ball et de basket-ball. Elle est également remarquable chez les personnes qui utilisent l’ordinateur pour travailler et chez les femmes de ménage.

Le syndrome du canal carpien.

Ce syndrome  est causé par un dysfonctionnement des nerfs chargés de transmettre les informations, entre les doigts de la main et le système nerveux. Il faut noter que le canal de carpe est un système de transmission d’informations, situé à l’intérieur et au centre du poignet. Il favorise le passage des nerfs médians, qui sont chargés de la sensibilité de plusieurs doigts de la main.

Les crises de goutte

Les crises de goutte, bien que rares, peuvent être à la base de douleurs au poignet. On parle par ailleurs, de crise de goutte, lorsque des acides uriques sont déposés dans les articulations. Par contre, on désigne par pseudo-goutte ou par chondrocalcinose articulaire, le fait que du calcium soit déposé dans les articulations.

Comment peuvent évoluer les douleurs au poignet ?

Il est possible que, les douleurs qui ont commencé timidement et de façon faible évoluent et prennent de l’ampleur. Cette évolution des douleurs au poignet est assujettie aux facteurs auxquels elles sont dues. Lorsqu’une fracture du poignet est mal soignée par exemple, elle peut s’aggraver et favoriser l’apparition d’une arthrose ou même d’une nécrose.

Par ailleurs, une fracture qui survient peut causer des douleurs pouvant perdurer pendant plusieurs semaines. Elles peuvent même engendrer des dysfonctionnements dans la circulation du sang et dans le fonctionnement des os. On parlera alors d’une algodystrophie.

Les douleurs au poignet : quels diagnostics ?

Le diagnostic des douleurs au poignet peut se faire selon plusieurs méthodes. À l’apparition des douleurs, il est conseillé d’aller voir un médecin. Ce dernier, tout en interrogeant le patient sur les causes éventuelles du mal, devra faire des examens pour en savoir davantage.

En plus de cet examen, il est également recommandé d’approfondir les diagnostics lorsque les douleurs persistent, à travers une échographie  ou une radiographie. Ces deux examens d’imagerie médicale ont pour but de localiser la douleur, et d’identifier sa nature.

Aussi, est-il possible de faire une IRM en guise de diagnostic des douleurs au poignet. Cet examen d’imagerie médicale est plus poussé. Il intervient lorsque les deux premiers examens n’ont pas pu révéler la nature véritable de la douleur.

Comment soulager et soigner les douleurs au poignet ?

Il existe plusieurs techniques pour soigner ou soulager les douleurs au poignet. Puisque les douleurs n’ont pas les mêmes sources, il est important de les traiter en tenant compte de ce facteur. Ces différentes techniques prennent en compte, aussi bien les méthodes naturelles que celles médicales.

Les méthodes naturelles pour soulager les douleurs au poignet

Reposer le poignet blessé

Lorsque l’on ressent des douleurs au poignet suite à une activité qu’on mène, l’idéal serait d’abandonner ledit travail et de mettre le poignet au repos pendant une période donnée. Aussi, est-il important de garder le poignet au-dessus du cœur, pour limiter les enflures et les inflammations.

Dans le but de prévenir les douleurs dans cette partie du corps, il est conseillé de marquer plusieurs pauses de près d’une demi-heure dans la journée. Cette mesure est beaucoup plus recommandée aux caissières, aux opérateurs de saisies et aux sportifs professionnels.

Porter une attelle au poignet

Les attelles de poignet sont essentielles lorsque l’on ressent des douleurs dans cette partie du corps. Conçues en plusieurs tailles avec des matériaux assez spécifiques, elles ont pour objectif d’atténuer ou de réduire toute sorte de douleurs dans le poignet. Encore appelée appareil orthopédique, une attelle pourrait s’avérer très utile pour soulager les douleurs du poignet, quelles que soient leurs sources.

Poser de la glace sur le poignet douloureux

La glace est indiquée pour soulager les douleurs causées par un traumatisme au poignet. En plus de soulager les douleurs, elle permet de réduire de façon considérable les gonflements et de faciliter une circulation du sang dans l’organisme.

La pratique de la cryothérapie consiste donc à, appliquer de la glace contenue dans un tissu propre sur la partie endolorie du poignet. À défaut de la glace, il est possible de faire usage de glaçons concassés ou de matières gelées.

Cette application de la glace peut se faire pendant une dizaine de minutes et ce, plusieurs fois dans la journée. Il est essentiel de ne pas appliquer directement la glace sur la peau pour éviter les engelures.

Faire des exercices avec le poignet endolori

Certains exercices avec le poignet peuvent s’avérer primordiaux dans le soulagement des douleurs. Ces exercices ont pour objectif de renforcer et de rendre flexible le poignet en l’étirant. Ils permettront également d’augmenter l’intensité des tendons et des ligaments, en les rendant plus résistants pour supporter les mouvements du poignet

Ces exercices peuvent se faire de différentes manières, avec des mouvements qui impliquent les doigts, la main, l’avant-bras et les coudes. Les étirements et le renforcement des muscles peuvent également se faire à l’aide d’un élastique.

Un suivi médical pour soigner les douleurs au poignet

Lorsque les douleurs persistent et s’aggravent davantage, il est recommandé que le malade opte pour un suivi médical. Celui-ci peut se faire en plusieurs étapes.

Prendre rendez-vous avec le médecin

Le traitement médical commence forcément par la prise de rendez-vous chez le médecin traitant. Il est essentiel de préciser qu’il intervient suite à l’échec des méthodes traditionnelles. Après avoir posé son diagnostic, le médecin prescrit une ordonnance composée d’anti-inflammatoires, pour soulager et atténuer les douleurs au niveau du poignet.

Injecter des stéroïdes

Encore appelés corticostéroïdes, les stéroïdes sont des anti-inflammatoires. En plus de se les faire injecter dans le poignet, le patient a la possibilité de les prendre en comprimés. Ces stéroïdes sont performants pour traiter de façon efficace les douleurs et les tuméfactions dans les articulations.

En raison du fait que ce type de traitement ait la possibilité d’affaiblir les cellules osseuses et les tendons, il est recommandé de faire juste une injection par trimestre. Plus spécifiquement, ce type de traitement est mieux indiqué pour soigner les douleurs causées par une boule au poignet, une bursite, une tendinite, etc.

Faire une physiothérapie

Il s’agit d’un traitement spécifique, qui a pour objectif de régler les dysfonctionnements constatés dans les articulations. Elle utilise des méthodes assez spécifiques de massages et d’étirements, pour libérer les articulations de tout ce qui ralentit leur plein fonctionnement.

Dans le cas des douleurs au poignet, il est possible que le médecin oriente le patient vers un tel traitement. Cela devient une évidence surtout, lorsque les douleurs sont chroniques et affaiblissent le patient. La physiothérapie peut s’avérer utile dans le soulagement de la douleur.

Opter pour une opération chirurgicale

La chirurgie est l’ultime solution à laquelle faire recours, pour soigner les douleurs au poignet. Elle est recommandée lorsque toutes les autres méthodes n’ont pas abouti et que les douleurs sont de plus en plus grandissantes chez le patient. La chirurgie est également envisageable pour soigner les cas rares et atypiques de douleurs, ainsi que pour reconstituer et consolider les os fissurés et fracturés.

L’intervention chirurgicale pour soigner le poignet peut se faire par arthroscopie. Il s’agit d’une méthode de chirurgie, consistant à faire usage d’un petit outil de coupe doté de lame et d’une petite caméra. Elle se fait sous anesthésie loco régionale.

Après l’opération chirurgicale, il est important d’immobiliser le poignet pendant quelques semaines, afin que la plaie cicatrise  et que les douleurs disparaissent. Une kinésithérapie, bien que facultative, pourrait aider à accélérer la guérison, afin que le patient retrouve l’usage habituel de son poignet.

En définitive, les douleurs au poignet peuvent être causées par plusieurs maux émanant de cette partie du corps. Lorsqu’elles apparaissent, il est important de poser les diagnostics et de faire des examens conséquents afin de trouver le traitement adéquat.

Article précédentPourquoi la myopie augmente-elle chez les jeunes ?
Article suivantQuelle alimentation pour éviter la rétention d’eau ?

Vous aimerez aussi :

Related Articles