Global Statistics

All countries
551,254,043
Confirmed
Updated on June 29, 2022 8:22 pm
All countries
523,570,716
Recovered
Updated on June 29, 2022 8:22 pm
All countries
6,354,651
Deaths
Updated on June 29, 2022 8:22 pm

Douleurs bas ventre chez l’homme : causes et traitements !

Il existe de nombreux troubles qui atteignent le ventre chez l’homme. Parmi ceux-ci figurent les douleurs du bas ventre. Il s’agit d’une affection touchant de nombreux hommes en particulier ceux de moins de 50 ans. Les douleurs bas ventre constituent qui plus est le motif de consultation médicale le plus fréquent en proctologie et en urologie. Les facteurs à l’origine sont divers et les symptômes varient suivant la victime. L’occurrence de la pathologie chez cette catégorie de la population est d’autant plus importante qu’il importe d’en savoir plus. Focus sur les douleurs bas ventre chez homme, les causes et les traitements possibles pour y remédier.

Douleurs bas ventre : quels sont les causes chez l’homme ?

Les douleurs du bas ventre se situent dans la partie inférieure de l’abdomen en dessous du nombril au niveau du pelvis. Elles se manifestent par une douleur qui s’étend dans le pénis et les testicules. Elles peuvent s’intensifier en cas d’évacuation des selles, lors des mictions ou en cours des rapports sexuels avec la possibilité d’une dysfonction érectile.

Les douleurs bas ventre peuvent être chroniques ou aiguës. En cas de douleurs du bas ventre chroniques qui se manifestent sur une durée d’environ 6 mois, on parle généralement de syndrome de la douleur pelvienne chronique.

Si les douleurs chroniques du bas ventre sont longtemps considérées comme conséquences d’une prostatite, les recherches récentes ont prouvé tout le contraire. En effet, elles ont permis de constater une implication très limitée de l’inflammation de la prostate dans l’apparition des douleurs pelviennes chez l’homme.

Ainsi, les facteurs occasionnant les douleurs bas ventre chroniques restent jusqu’alors indéterminés. De même, aucune maladie sous-jacente n’est généralement à remarquer et les signes cliniques connexes restent alors isolés. Il faut cependant noter qu’il existe quelques conditions susceptibles d’intensifier les douleurs bas ventre chroniques.

Il s’agit entre autres de l’anxiété, de la dépression, de la fatigue chronique ou des migraines. Dans le cas des douleurs du bas ventre aiguës, de nombreux facteurs peuvent cependant être à l’origine. Elles peuvent être liées à des troubles digestifs, urinaires et génitaux. Il peut notamment s’agir de la torsion d’un testicule, d’une constipation, de l’appendicite, de la péritonite ou d’une gastro-entérite.

À ces causes peuvent s’ajouter une occlusion d’un testicule, une infection urinaire, une colique néphrétique ou encore des hémorroïdes. Un cancer de la prostate peut toutefois être à l’origine des douleurs bas ventre. Si les causes possibles des douleurs pelviennes aiguës semblent nombreuses, la principale origine des troubles reste tout de même facile à déterminer.

Un interrogatoire du patient suivi d’examens cliniques complémentaires (analyse d’urine, IRM, échographie…) permet en effet d’élucider la question. En cas de douleurs très importantes, il s’agit d’une urgence et une consultation médicale s’impose.

Les traitements contre les douleurs bas ventre chez l’homme

Avant une prise en charge du patient, le proctologue, le gastroentérologue ou l’urologue devra effectuer un diagnostic pour déterminer au préalable s’il s’agit de douleurs bas ventre chroniques ou aiguës. Lorsqu’il s’agit de douleurs chroniques, la prise en charge suit généralement une approche médicamenteuse.

Ainsi, quand bien même, aucune bactérie n’est généralement à l’origine des douleurs, celles-ci peuvent être soulagées à l’aide d’antibiotiques. Pour cause, les antibiotiques, outre leurs actions sur les bactéries, contribuent à la réduction du taux de produits chimiques favorables à l’inflammation dans le corps.

Ainsi, des antibiotiques à savoir la minocycline et l’érythromycine sont généralement prescrits. Les causes étant indéterminées, des médicaments en vue de réduire les spasmes musculaires et implicitement les douleurs bas ventre peuvent être conseillés. La doxazosine, utilisé pour la pression artérielle est la mieux recommandée.

Une combinaison d’un médicament contre une douleur légère et d’un autre plus puissant pour une prise journalière peut être efficace pour traiter les douleurs. Une prise journalière de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène associé à la codéine ou au tramadol peut s’avérer efficace.

Lorsque les douleurs pelviennes chroniques se manifestent par un dysfonctionnement érectile, le traitement à base des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 peut aider. Il faut cependant avoir recours à ces inhibiteurs à condition que les érections amplifient les douleurs.

Enfin, le recours à des antidépresseurs tricycliques, à la gabapentine, aux inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline peut-être efficace pour limiter la douleur au niveau des nerfs. Cependant, lorsque le diagnostic préliminaire écarte l’existence des douleurs chroniques du bas ventre, des examens complémentaires sont nécessaires pour affiner le diagnostic et déterminer la cause potentielle.

Un examen de l’urine, une colposcopie, une IRM, une échographie, un scanner ou une fibroscopie peut être convoqué. Ainsi, les options de traitements sont dès lors variées et étiologiques (propices à chaque cause potentielle). De ce fait, selon la cause, un traitement médicamenteux pourra être ce qu’il faut. Des antalgiques, des antispasmodiques, des antibiotiques ou des laxatifs pourront être prescrits.

Si les douleurs bas ventre aiguës sont liées à des troubles digestifs à savoir la constipation, une alimentation diversifiée, équilibrée et riche en fibres sera l’idéale. Quant aux douleurs pelviennes aiguës conséquences d’une colique néphrétique, l’arrêt de la consommation de substance trop minéralisée est de mise.

S’il s’agit d’une prostatite, le médecin peut procéder à l’ablation d’une partie de la prostate ou de cette dernière au complet pour remédier aux douleurs aiguës du bas ventre. Une telle pratique demeure toutefois moins recommandée et très peu sollicitée.

Dans tous les cas, le type de traitement proposé par le médecin sera celui de l’origine détectée, ce qui va implicitement éliminer les douleurs bas ventre.

Des options curatives naturelles en cas de douleurs du bas ventre chez l’homme

Le traitement naturel est plus conseillé pour les douleurs bas ventre chroniques plus ou moins légères. Il faut aussi noter que des muscles du plancher pelvien tendus et sensibles sont susceptibles d’engendrer des douleurs du bas ventre. L’approche curative pour le traitement des douleurs du bas ventre comprend dès lors, la physiothérapie, l’acupuncture et la neurostimulation transcutanée.

Ces thérapies peuvent limiter considérablement les douleurs, voire les éliminer selon les cas. Qui plus est, les stratégies d’autogestion à savoir la relaxation, la méditation ou la thérapie cognitivo-comportementale peuvent tout aussi bien être efficaces pour limiter les douleurs bas ventre.

Vous aimerez aussi :

Related Articles