Global Statistics

All countries
589,283,170
Confirmed
Updated on August 7, 2022 9:47 pm
All countries
558,588,099
Recovered
Updated on August 7, 2022 9:47 pm
All countries
6,436,291
Deaths
Updated on August 7, 2022 9:47 pm

Du traitement de l’hypertension chronique légère pendant la grossesse

Définie comme l’augmentation anormale de la pression artérielle (PA), la complication de l’hypertension pendant la grossesse peut entraîner des conséquences désastreuses aussi bien chez la mère que chez l’enfant.

Pour une hypertension chronique légère, la PA systolique va de 130 à 139 mmHg et de 80 à 89 mm Hg pour la PA diastolique. Mais quelles sont les pratiques actuelles pour en venir à bout de l’hypertension chronique légère pendant la grossesse ? Nous vous donnons des détails importants dans les lignes à suivre.

Les types d’hypertension artérielle pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, on peut diagnostiquer deux types d’hypertension artérielle. Il s’agit de l’hypertension artérielle gestationnelle et de l’hypertension artérielle chronique. La première se définit comme l’augmentation anormale de la PA après la 20e semaine de grossesse.

La seconde est déclarée si la PA augmente de façon significative avant la période gestative ou avant la 20e semaine de la grossesse.

Hypertension chronique légère pendant la grossesse : quel traitement ?

Au cours de la grossesse, le traitement de l’hypertension artérielle chronique légère peut s’effectuer de deux façons : l’usage de mesures conservatrices et l’administration de médicaments.

Comme mesures conservatrices, les médecins recommandent généralement à la future maman de :

  • Diminuer la pratique d’exercices physiques ;
  • De contrôler son alimentation (en général, un régime alimentaire est élaboré à cet effet) ;
  • De s’éloigner des facteurs de stress.

Si après la mise en œuvre de ces mesures, la PA de la maman reste élevée, un traitement médicamenteux s’impose. Dans le cas d’une hypertension chronique, l’administration d’un inhibiteur calcique, d’un bêta-bloqueur, ou d’un Methyldopa peut normaliser la pression de la future maman. En fonction du cas, il est possible d’administrer deux ou trois types de ces médicaments à la fois.

Par ailleurs, il faut préciser que la femme enceinte doit impérativement consulter un médecin avant de consommer l’un de ces médicaments. Aussi, tout inhibiteur d’enzymes de conversion de l’angiotensine et antagoniste de l’aldostérone ou l’angiotensine est fortement proscrit chez la femme enceinte.  

Vous aimerez aussi :

Related Articles