Accueil Pharmaceutique Duphalac : prix, posologie, effets secondaires

Duphalac : prix, posologie, effets secondaires

0
Duphalac : prix, posologie, effets secondaires
Boîte de Duphalac

Pour traiter la constipation, plusieurs médicaments, comme Duphalac, sont conseillés par les médecins. Ce  dernier est particulièrement apprécié pour sa composition particulière qui lui octroie son efficacité. Cependant, pour tirer profit de ses bienfaits, il est intéressant de savoir comment l’utiliser. Qu’est-ce que Duphalac ? Quelle est sa posologie ? Le produit a-t-il des effets secondaires ? Décryptage dans ce billet.

Que savoir sur le médicament Duphalac ?

Médicament de la famille des laxatifs osmotiques, Duphalac permet d’attirer l’eau dans l’intestin et d’augmenter le volume des selles. On l’utilise dans le traitement des symptômes d’une constipation et parfois pour traiter un cas d’encéphalopathie hépatique chez l’adulte. Les recherches ont prouvé qu’il est plus utilisé pour soigner la constipation chez l’enfant comme chez l’adulte. Par ailleurs, Duphalac est commercialisée sous forme de solution buvable. Ainsi, on le retrouve :

  • soit dans un flacon de 200 ml avec un godet doseur gradué, dont le prix est fixé à environ 1,64 € ;
  • soit dans une boîte de 20 sachets de 15 ml, vendue à 2,58 € environ.

Selon les données statistiques, le produit n’est vendu que sur ordonnance délivrée par le médecin. Aussi, est-il nécessaire de savoir qu’il est remboursé à un taux de 30 % par la sécurité sociale.

Quelle est la composition de Duphalac ?

Duphalac est composé de plusieurs substances dont le lactulose estla substance active. Les autres composants, encore appelés excipients, sont entre autres :

  • le fructose ;
  • le lactose ;
  • le galactose.

Les composants ainsi cités ne se retrouvent pas de la même quantité dans le médicament. Quoi qu’il en soit, avant l’usage de Duphalac, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

Quelle est la posologie de Duphalac ?

Le médicament Duphalac peut être administré en prise unique par jour (au petit déjeuner par exemple) ou en deux prises. En effet, la dose initiale prescrite peut dépendre de la réponse de l’organisme du patient au traitement. Cependant, la posologie usuelle varie en fonction de la maladie à traiter.

Cas de la constipation

  • chez le nourrisson d’un an  au plus : la dose est de 5 ml par jour au maximum ;
  • chez l’enfant de 1 à 6 ans : 5 ml à 10 ml par jour ;
  • chez les enfants de 7 à 14 ans : en traitement d’attaque, la posologie est de 1 sachet de 15 ml par jour et de 10 ml par jour en traitement d’entretien ;
  • chez les adultes et adolescents : la dose est de 1 à 3 graduations de 15 ml (1 à 3 sachets) en traitement d’attaque par jour et 1 graduation de 10 à 25 ml (1 à 2 sachets) par jour.

Cas de l’encéphalopathie hépatique

Étant donné que le médicament n’est prescrit que pour traiter l’encéphalopathie hépatique chez l’adulte, le patient doit préconiser une dose de 15 ml à 30 ml ou 1 à 2 sachets, 3 fois par jour.

Quelles sont les contre-indications de Duphalac ?

Il n’est pas conseillé d’utiliser Duphalac dans les situations telles que :

  • la perforation digestive ;
  • une affection pouvant provoquer une occlusion ou l’occlusion intestinale ;
  • les douleurs abdominales dont les causes ne sont pas déterminées ;
  • les maladies inflammatoires intestinales (la maladie de Crohn par exemple) ;
  • l’hypersensibilité à l’une des substances se trouvant dans le médicament.

Ces contre-indications ainsi mentionnées doivent être rigoureusement respectées. Cela permet de rester à l’abri des effets secondaires provoqués par le produit.

Quels sont les effets secondaires de Duphalac ?

Les effets secondaires de Duphalac sont répertoriés en plusieurs catégories. Il s’agit des effets :

Très fréquents :

  • la diarrhée ;
  • les douleurs ;

Fréquents :

  • les nausées ;
  • les vomissements ;
  • les douleurs abdominales ;
  • les ballonnements.

Peu fréquents :

  • le déséquilibre électrolytique généralement provoqué par la diarrhée ;
  • les troubles de vision ;
  • les hallucinations.

A fréquence indéterminée :

  • l’éruption cutanée ;
  • les démangeaisons ;
  • l’urticaire ;
  • les allergies.

En effet, lorsque les doses sont supérieures à celles prescrites, le patient peut souffrir de l’un de ces symptômes. Il peut même arriver qu’il remarque l’apparition de symptômes différents de ceux cités plus haut. Peu importe le cas de figure, il est conseillé de déclarer ces effets remarqués.

Quelles sont les mises en garde liées à l’utilisation de Duphalac ?

Les mises en garde relatives à la bonne utilisation de Duphalac sont nombreuses et doivent être respectées. Tout d’abord, il faut éviter le surdosage du médicament. En effet, un cas de surdosage peut engendrer des problèmes de santé plus graves. Toutefois, en cas de surdosage, l’idéal est d’arrêter le traitement ou de réduire la posologie. Mais bien avant, il faut en parler au médecin traitant puisqu’il est le mieux placé pour donner la conduite à tenir.

Ensuite, il faut garder à l’esprit que la disparition des symptômes ne signifie pas l’arrêt systématique du traitement. De ce fait, la durée du traitement ne doit pas être négligée. De plus, s’il faut arrêter la prise du médicament, il revient seulement au médecin traitant de le dire.

Tertio, compte tenu des substances qui se trouvent dans le médicament, il est généralement conseillé de déclarer tous ses antécédents au médecin pendant la consultation. Il faut également respecter les doses prévues pour chaque type de personnes (nourrisson, adolescent ou adulte).

Duphalac : quelles sont les précautions d’emploi ?

En termes de précautions d’emploi, le produit doit être pris par voie orale. Aussi, faut-il préconiser la prise des doses prescrites chaque jour, aux mêmes heures. Cela permet de garantir son efficacité optimale. Pour ce qui est du godet doseur, il est nécessaire de le rincer après chaque utilisation.

Par ailleurs, le médicament ne doit pas être utilisé de façon prolongée sans surveillance médicale.  Lorsqu’après la durée de traitement prévue, vous n’obtenez pas de résultats, il est préférable de tenir informé le médecin traitant. La même démarche doit être menée en cas de problème pendant la cure.

En outre, Duphalac doit être conservé sous une température ambiante de 25 °C environ, dans sa boîte de fabrication. Il faut aussi éviter de mettre la solution au réfrigérateur ou de l’exposer à une température inférieure à 20 °C. En cas de doute sur la procédure à adopter, n’hésitez pas à prévenir le médecin traitant.