Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Dyshidrose : symptômes et traitements de l’eczéma des pieds et mains

La dyshidrose est une pathologie qui touche les pieds et les mains. Elle est caractérisée par des cloques ou ampoules contenant de l’eau. L’ensemble de ces ampoules forme des grappes dans la paume des mains ou dans la plante des pieds. En effet, la dyshidrose est généralement engendrée par la chaleur ou la fraîcheur. Elle est responsable de forts grattages et même de douleurs intenses, au niveau des mains et des pieds. Quels sont les causes et symptômes de la dyshidrose ? Quel est le traitement idéal à la dyshidrose ?

Dyshidrose: de quoi s’agit-il concrètement ?

La dyshidrose est un type d’eczéma, qui se traduit par la présence de bulles (petites cloques contenant un liquide), de vésicules, de lésions cutanées, de rougeurs sur les pieds et les mains.

C’est une maladie cutanée qui survient en période de forte chaleur, comme en été par exemple. Les adultes ayant un terrain atopique sont les principales victimes de la dyshidrose.  

Ainsi, l’affection est liée à des allergies, une maladie de peau appelée dermatite atopique, des irritations, etc. Cette pathologie périodique et chronique abîme la peau (peau sèche qui se pèle) et peut devenir handicapante, surtout quand elle devient douloureuse. Néanmoins, la dyshidrose n’est pas affection contagieuse.

La dyshidrose est également connue sous plusieurs noms : eczéma bulleux, dermatose vésiculo-bulleuse, dermatose vésiculeuse des mains, dyshidrose des pieds ou dyshidrose palmo plantaire, pompholyx ou eczéma palmoplasmique vésiculaire.

Dyshidrose : quelles en sont les causes ?

Les réelles causes de la dyshidrose sont encore inconnues. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent être responsables de cette affection de la peau.

Température excessive

Le premier facteur est la chaleur. Une forte chaleur et une transpiration excessive peuvent créer des bulles ou des vésicules de la dyshidrose. Toutefois, un excès de fraîcheur peut en être également la cause.

Certains produits

L’excès d’utilisation des produits moussants ou des substances cosmétiques peut être à l’origine de la dyshidrose. Dans ce cadre, les femmes sont plus exposées, puisqu’elles utilisent beaucoup les produits cosmétiques et se lavent les mains régulièrement.

Les boulangers, les cuisiniers, les bouchers, les professionnels de santé et toute personne exerçant une profession nécessitant l’usage d’eau ou restant dans un milieu froid ou chaud sont plus vulnérables.

Anciennes affections

La dyshidrose peut être également associée à des facteurs de maladies tels que :

  • Les personnes allergiques à certains métaux, plastiques (cobalt, nickel, chrome paraphényle de diamine, etc.) ou à la poussière domestique
  • Les personnes ayant eu des antécédents familiaux de dyshidrose (dyshidrose génétique) ;
  •  Les personnes souffrant de mycoses à dermatophytes (comme le pied d’athlète), de la rhinite allégorique, d’asthme ou d’une infection par les microbes.

La fatigue, le stress et même la consommation du tabac sont également d’autres facteurs susceptibles d’entrainer la dyshidrose. Le port prolongé de gants et la défaillance du système immunitaire constituent aussi des facteurs de risque de maladie.

Dyshidrose : symptômes

Les symptômes de la dyshidrose sont rapidement reconnaissables, d’autant plus qu’on les voit directement sur le corps. Comme symptômes, on peut avoir :

  • Des vésicules ou bulles dures et rouges au niveau des pieds et des mains ;
  • De l’eau ou un liquide blanc dans les vésicules ;
  • Une formation de croûtes jaunes, lorsque les vésicules s’assèchent ;
  • Une formation de plaies qui suintent lors de l’éclatement des vésicules ;
  • Une peau saine autour des vésicules ;
  • Prurit plus ou moins fort (démangeaisons) ;
  • Une desquamation de la peau ;
  • Des inflammations ;
  • Des irritations.

Cependant, la formation des vésicules est observée au niveau des pieds ou entre les orteils (sur la face latérale des pieds et dans le creux du pied) et au niveau des mains (sur les doigts et dans la paume des mains).

Notons également qu’il existe deux types de dyshidrose : celle simple et celle appelée eczéma dyshidrosique. Pour la dyshidrose simple, il n’y a pas de rougeurs comme symptôme. Il n’y a que des vésicules au niveau de la peau. Par contre, pour l’eczéma dyshidrosique, on retrouve clairement les vésicules accompagnées de rougeur et même de desquamation.

Quel est le traitement idéal à la dyshidrose ?

La prise en charge de la dyshidrose passe par l’élimination des vésicules, des inflammations et des douleurs.

En effet, le traitement peut être médicamenteux ou naturel. La pathologie peut toutefois survenir, après le traitement, ou dans la cadre des facteurs sous-jacents.

Traitements médicaux

On retrouve ici les médicaments et les crèmes ou gels.

Traitement médicamenteux : les stéroïdes

Les stéroïdes constituent un traitement médical contre la dyshidrose. Ce sont des hormones liées à la testostérone, qui n’est rien d’autre qu’une hormone humaine naturelle. Dans un contexte de traitement   médicamenteux de la dyshidrose, les stéroïdes sont soit ingérés, soit appliqués sur la surface de la peau ; pour stimuler le métabolisme, pour favoriser la croissance des tissus et pour diminuer les inflammations.

Toutefois, les stéroïdes anabolisants sont très dangereux, lorsqu’ils sont utilisés sans aucune prescription médicale.

Crèmes à la cortisone

Le médecin peut vous prescrire des crèmes barrières à la cortisone. Celle-ci est reconnue comme une hormone issue de la glande surrénale. Elle est utilisée dans sa forme de synthèse pour combattre certaines maladies. L’application de la crème à la cortisone sur la partie affectée permet de lutter contre les douleurs inflammatoires

Traitement à base de silicium

Le silicium est une substance très essentielle pour l’organisme. Il intervient favorablement dans la cicatrisation des plaies et répare la peau détruite par la dyshidrose, en construisant les tissus du corps. Le silicium est un excellent apaisant des douleurs et de démangeaisons sévères, causées par des brûlures diverses.

Il apparait comme un oligo-élément naturel de l’organisme, mais on peut aussi le trouver en dehors de celui-ci, dans des produits de soins. Le silicium pénètre facilement les tissus de la peau, l’apaise, la nourrit et élimine les démangeaisons qui peuvent facilement aggraver la dyshidrose.

En outre, on distingue deux principaux produits à base de silicium.

Gel dit dyshidrose

C’est un gel qui contient du silicium et des huiles telles que l’huile de clou de girofle, de thym, de Romain, etc. Le mélange lutte efficacement contre les dommages causés par la dyshidrose. Il lutte principalement contre les bactéries et prurits, facilite la cicatrisation et répare la peau.

Baume régénérant

Ce baume est également un mélange du silicium organique avec des huiles et vitamines (A, D, E, F). Comme huiles constituant le baume, on peut avoir l’huile beurre de karité, l’huile d’argan, etc. Ce mélange protège la peau en l’hydratant, en la nourrissant et en la rendant douce.

Le médecin peut également vous prescrire dans certains cas :

  • Des compresses pour soulager les démangeaisons. Elles sont généralement imbibées de permanganate de potassium ou d’acétate d’aluminium ;
  • Des antiseptiques ;
  • Des antihistaminiques légers ;
  • Des antibiotiques.

Traitements naturels

Il existe de multiples remèdes que vous pouvez préparer vous-même à la maison, pour soulager ce mal de la peau.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un remède efficace pour soulager cette atteinte de la peau. Pour bénéficier de ses bienfaits, versez une tasse de bicarbonate de soude dans un récipient d’eau froide ou tiède. Mettez vos pieds et/ou vos mains infectés dans le mélange pendant quelques minutes tous les jours, jusqu’à la disparition des vésicules.

Vinaigre de cidre

Le vinaigre est très recommandé dans la guérison de l’eczéma dyshidrose, puisqu’il permet d’éliminer les douleurs. Mélangez dans un bol, une petite quantité de vinaigre de cidre biologique avec un peu d’eau. Vous pouvez tremper vos mains et/ou pieds dans la solution. Il est également possible de le prendre par voie orale : il vous suffit de mettre une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et de boire le mélange trois fois par jour.

Aloe vera

C’est une plante qu’on utilise beaucoup dans la préparation de nombreux produits corporels et produits de cheveux. Dans le cadre de la dyshidrose, elle aide à guérir l’inflammation et l’irritation. Elle a un effet hydratant, ce qui permet de limiter les rougeurs. Il faudra donc extraire le gel de l’aloe vera et le conserver au réfrigérateur, pour ensuite l’appliquer délicatement sur la zone touchée.

Compresses froides

Les compresses froides sont très efficaces pour apaiser les démangeaisons, les brûlures, les irritations et les inflammations engendrées par la dyshidrose. Mettez un torchon propre dans de l’eau froide ou le faire conserver au réfrigérateur puis, enveloppez les membres infectés avec. Laissez l’enveloppe ainsi pendant au moins quinze minutes, et répétez cela trois fois par jour.

Huiles végétales

Les huiles végétales que vous avez à la maison peuvent également vous aider à lutter contre la dyshidrose. Mélangez donc quatre cuillères à soupe de chacune des huiles végétales suivantes : l’huile de jojoba, l’huile d’olive et l’huile de théier. Appliquez le mélange d’huile à la surface touchée régulièrement dans la journée, surtout quand vous vous lavez les mains ou les pieds.

Comment prévenir la dyshidrose ?

Pour limiter les risques de poussées de la dyshidrose, il faudra respecter les règles suivantes :

  • Limiter la sudation ;
  • Éviter l’usage excessif ou exagéré de l’eau ;
  • Limiter l’utilisation des produits mousseux et des produits cosmétiques ;
  • Limiter le contact avec les produits irritants qui vous donnent l’allergie ;
  • Arrêter la consommation du tabac ;
  • Bien sécher ses pieds et ses mains après lavage ;
  • Appliquer, dans le cadre d’un symptôme de sécheresse de la peau, une crème d’hydratation.

Pour prévenir la maladie, vous devrez également limiter le contact avec certains métaux et plastiques, vous reposer le plus possible et contrôler le port des gants.  Faites également des exercices comme le yoga, pour apprendre à gérer votre stress. Vous pouvez aussi avoir recours à des produits naturels (savon et détergents sans parfum) pour vos besoins, afin de réduire considérablement la dyshidrose.  

Vous aimerez aussi :

Related Articles