Accueil Bien-être Eau en bouteille ou eau du robinet : pour laquelle opter ?

Eau en bouteille ou eau du robinet : pour laquelle opter ?

0
Eau en bouteille ou eau du robinet : pour laquelle opter ?
Eau en bouteille versée dans un verre

Mise à disposition de tout le monde, l’eau du robinet est tout aussi agréable que l’eau en bouteille. Bien que chacune d’elles possède des avantages et des inconvénients, elles sont utiles au même dessein. Par conséquent, un problème se pose : laquelle faut-il choisir ? Si vous vous posez la même question, ce guide est fait pour vous !

Eau du robinet : la solution écologique et économique

Étant la plus accessible à tout le monde, l’eau du robinet est un choix qui présente de nombreux avantages, et ce, sur plusieurs plans. Cette eau est principalement bénéfique sur les plans des finances et de l’environnement.

Bien que potable, l’eau du robinet est sujette à de nombreuses controverses, notamment son utilisation pour les nouveau-nés. Toutefois, les rapports d’étude ont prouvé que cette eau ne représente aucune menace pour son consommateur, peu importe son âge. Cette certitude provient notamment du procédé de filtration de l’eau du robinet.

Processus de filtration de l’eau du robinet : gage de sécurité

Avant de terminer dans un verre, l’eau du robinet est filtrée en suivant un traitement rigoureux. Pour cette raison, il n’existe aucune inquiétude concernant la qualité de cette eau. Régulée par des normes strictes, la technique de filtration garantit la qualité de l’eau consommée via le robinet.

Le processus de filtration de l’eau se déroule en plusieurs étapes à savoir :

  • prélèvement de l’eau naturelle ;
  • suppression des agents pathogènes ;
  • distribution de l’eau du robinet.

Lors de la première phase, l’eau est prélevée directement dans les rivières, les lacs ou les nappes souterraines. Ensuite, les matières en suspension et les grosses particules sont débarrassées grâce à des procédés de filtration.

Quant aux agents pathogènes, ils sont généralement éliminés grâce à la chloration. Cette méthode de suppression est utilisée contre les bactéries, les virus et les micro-organismes. Dans certains cas, certaines usines de traitement font un traitement avancé complémentaire.

Cet approfondissement du traitement consiste en l’élimination des contaminants spécifiques. Aussi, il sert à l’ajustement de la composition chimique de l’eau. Toutefois, la modification de la structure chimique n’est effectuée qu’en cas d’absolue nécessité.  

Enfin, l’eau traitée est distribuée par le biais d’un réseau de canalisations jusqu’aux domiciles.

Boire de l’eau du robinet : pourquoi ?

La consommation de l’eau du robinet est avantageuse tant pour le consommateur que pour la nature. Ces points positifs sont situés à plusieurs niveaux.

D’abord, il y a le prix attractif de l’eau du robinet. En effet, cette eau ne coûte pas grand-chose. Elle est indiquée pour les familles nombreuses, leur permettant de faire des économies considérables.

Ensuite, il y a la qualité contrôlée de l’eau du robinet. Une fois traitée, elle est régulièrement testée et surveillée. Cette vérification quasi permanente permet d’assurer le respect des normes de qualité de l’eau établies par les autorités sanitaires. En d’autres termes, cette eau est gardée propre et sûre à boire.

L’eau du robinet propose aussi un avantage écologique. Son usage permet de réduire considérablement l’empreinte environnementale. Provenant directement du robinet, sa consommation ne conduit pas au rejet des déchets plastiques ou des bouteilles d’eau en plastique. 

Enfin, l’eau du robinet est permanemment disponible. Le consommateur n’a pas à craindre une pénurie par manque de bouteille ou d’un supermarché fermé. Il y a donc accès en illimité directement depuis chez lui. Ce qui rend l’eau du robinet pratique en cas de situations d’urgence.

En outre, l’eau du robinet détient une forte quantité de minéraux. Il s’agit principalement du calcium et du magnésium, lesquels sont très bénéfiques pour la santé. Cette vertu permet à cette eau de maintenir son consommateur en parfaite santé.

Eau filtrée à la maison : idéale pour améliorer la qualité de l’eau du robinet

En dépit des nombreuses qualités de l’eau de robinet, il y a certains risques liés à la consommation d’eau du robinet. Toutefois, il convient de souligner qu’ils sont minimes. Dans la majorité des cas, les déconvenues de cette eau sont liées à des bactéries résistantes au traitement.

Pour remédier à ce problème, la méthode de la filtration de l’eau du robinet à domicile est recommandée. Devenue populaire ces dernières années, cette technique de purification permet d’améliorer considérablement la qualité de l’eau du robinet.

En la mettant en pratique, le consommateur de cette eau élimine les légères impuretés. Ce qui lui garantit une eau encore plus sûre. Les filtres, utilisés à cet effet, sont conçus pour éliminer les potentiels contaminants (impuretés, bactéries, virus). En plus, ils permettent d’améliorer le goût de l’eau du robinet.

En guise d’exemple, les filtres à charbon actif éliminent les composés organiques volatils. Ces derniers sont responsables d’odeurs et de goûts désagréables. Outre ce dispositif, il en existe d’autres tels que : les osmoseurs, les filtres UV et bien d’autres.

Chacun de ses systèmes possède ses avantages et ses inconvénients en termes d’efficacité et de coût. Néanmoins, le plus important est d’en choisir en fonction des besoins spécifiques éprouvés.

Eau en bouteille : un apport de confort et d’esthétique

Contrairement à l’eau du robinet, l’eau en bouteille est fournie dans un contenant esthétique. Cela apporte au consommateur une certaine satisfaction, notamment dans les zones rurales. Cependant, il importe de souligner l’existence de deux différentes sortes d’eau en bouteille : Eau minérale et eau de source. 

Eau minérale et eau de source : quelle différence à faire ?

Pour distinguer l’eau minérale de l’eau de source, trois points sont essentiels. Il s’agit de la richesse en minéraux, des normes de qualité et du goût.

Richesse en minéraux

En ce qui concerne l’eau minérale en bouteille, elle provient de sources souterraines. Par conséquent, elle a une forte teneur en minéraux naturels. Grâce à cette qualité, elle est naturellement exempte de contaminants. En outre, avec une telle composition minérale, cette eau est de qualité supérieure. En guise d’exemple, il y a l’eau de la marque « Evian ».

Quant à l’eau de source, elle est issue des sources naturelles. Cependant, avant d’être vendue, elle est soumise à un traitement d’élimination des impuretés. De ce fait, une variabilité devient remarquable dans sa teneur en minéraux.

Bon à savoir : la différence en teneur de minéraux varie d’une marque à l’autre, même en ce qui concerne l’eau minérale.

Les normes de qualité des différentes eaux

Les eaux minérales sont soumises à des normes strictes concernant leur source et leur composition. En effet, avant d’obtenir la mention « eau minérale », elles doivent répondre à des critères de pureté et des compositions minérales précises.

Cette rigueur n’est pas généralement de mise pour l’eau de source. Les normes varient d’un pays à l’autre. De ce fait, le contenu minéral de l’eau de source n’est pas toujours uniforme. Cette constatation est retrouvée au niveau de la qualité de l’eau.

La saveur

 En termes de goût, l’eau minérale est facilement détectable en raison de sa teneur importante en minéraux. Parfois, elle est légèrement salée ou minérale. Par contre, la saveur de l’eau de source est plus neutre. Cela s’explique par sa faible contenance de minéraux. Malgré cela, elle est généralement la plus appréciée du grand nombre de consommateurs.

Eau en bouteille : aisance, environnement et santé

Privilégiée par le grand nombre à cause du goût, l’eau en bouteille a un impact non négligeable sur l’écologie. En effet, les contenants plastiques ont un lourd impact environnemental.

Néanmoins, l’eau en bouteille demeure incontestablement très pratique. En outre, il est important d’être regardant sur les résidus de plastique retrouvés dans cette eau. À ce propos, certaines études prouvent la présence de microplastiques dans certaines eaux en bouteille.

Poids environnemental de l’eau en bouteille

Fiable en termes de praticité, l’eau en bouteille a un impact écologique considérable. Les bouteilles en plastique, peu importe leur typologie, engendrent de la pollution plastique. Avant d’en venir à l’après-consommation, le processus d’avant-consommation a aussi une empreinte environnementale.

Ce processus se compose de :

  • la production ;
  • le transport ;
  • le stockage.

Même la suppression des bouteilles d’eau a un coût environnemental élevé. À chacune des étapes citées, il y a une forte consommation d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

Avec la lutte pour la préservation de la nature, des alternatives sont utilisées par certaines marques d’eau en bouteille. La plus utilisée à ce jour est l’implication des bouteilles réutilisables dans le processus de fabrication.

Cette solution est priorisée parce que le tri des déchets plastiques n’est pas aussi efficace. Cette remarque provient du nombre considérable des bouteilles en plastiques présentes dans les décharges. Pire, d’autres finissent dans l’océan.

Attention : les bouteilles d’eau en PET ou en plastique résistant ont le même impact écologique.

Eau en bouteille : que dire côté santé ?

L’impact des eaux en bouteille sur la santé provient principalement de la présence de microplastiques. Il s’agit de particules de plastique de moins de 5 millimètres contenues dans l’eau en bouteille.

Selon une étude réalisée en 2022 par l’association « Agir pour l’environnement », 78 % des eaux en bouteille commercialisées en France contiennent des microplastiques. Selon le même rapport d’étude, ces éléments peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

En effet, ils sont en mesure de troubler l’organisme à savoir :

  • déclencher une inflammation ;
  • d’interférer avec le dispositif hormonal ;
  • de dégrader le système immunitaire.

Cependant, pour subir ces désagréments, il faut consommer une grande quantité d’eau. Ce qui implique qu’il faut une limitation dans la consommation de l’eau en bouteille.

Eau du robinet et eau en bouteille : les points de divergences

Bien que servant la même cause, l’eau du robinet et l’eau en bouteille sont assez divergentes. Cette différence se remarque sur plusieurs, notamment l’origine, le traitement et la qualité. Évidemment, il y a aussi l’aspect du coût ainsi que d’autres aspects.

Premier point : origine et processus de traitement

Prélevée dans des sources locales, l’eau du robinet est traitée de manière approfondie pour supprimer les impuretés, les bactéries et les contaminants potentiels. Mieux, la décontamination se fait de façon continue.

En revanche, l’origine de l’eau en bouteille est diverse. En fonction des fournisseurs, cette eau peut être prélevée dans les puits artésiens ou les sources naturelles. Elle est aussi traitée avant d’être conservée en bouteille. Cependant, les normes de qualité ne sont pas standards ni rigoureusement suivies.

Deuxième point : la qualité

En termes de qualité, l’eau du robinet est irréprochable. En effet, elle est soumise à des réglementations strictes en matière de qualité de l’eau. Ces dernières sont établies par des structures locales, nationales et internationales.

En plus, les résultats des tests sont généralement disponibles au public pour des raisons de transparence. Ainsi, la sécurité de la consommation est garantie.

Quant à l’eau en bouteille, la norme de qualité est moins stricte. En plus, le suivi n’est pas aussi régulier que pour l’eau du robinet. Cependant, les usines productrices de cette eau sont contraintes au respect des normes de qualité.

Troisième point : le prix

Généralement, l’eau du robinet n’est pas directement imputée au consommateur. Elle est financée par l’intermédiaire d’une facturation mensuelle ou annuelle. Dans certains cas, les frais afférents sont couverts grâce à des taxes locales. Elle constitue donc une option économique.

Cela n’est pas le cas de l’eau en bouteille. Directement imputée au consommateur, sa consommation devient onéreuse sur le long terme. Toutefois, les frais à débourser peuvent rapidement grimper, surtout pour les eaux en bouteille de marques haut de gamme.

Quatrième point : impact environnemental

Bien évidemment, l’eau du robinet est plus respectueuse de l’écologie que l’eau en bouteille. Cela s’explique par la non-utilisation des éléments suivants :

  • emballages ;
  • transport ;
  • ressources pour la distribution.

Avec l’eau du robinet, l’empreinte environnementale est largement minimisée. Tous ces atouts ne sont pas octroyés par l’eau en bouteille. Cette dernière est plutôt à l’origine de déchets, et par ricochet, elle est une source de pollution.

Cinquième point : le goût

En raison de leurs différents compositions et traitements, le goût de l’eau des deux eaux diffère. À ce propos, l’eau en bouteille à un goût plutôt neutre. Ce qui fait qu’il est largement préféré à l’eau du robinet.

Choisir l’eau en bouteille de verre : une meilleure alternative

Entre l’eau du robinet et l’eau en bouteille plastique, il existe une autre alternative très intéressante. Il s’agit de l’eau en bouteille de verre. Cette dernière rassemble les avantages de praticité et de préservation de l’environnement.  

En effet, les usines ayant adopté les bouteilles en verre, fonctionne selon la méthode de la consignation. Ce qui implique que tous les emballages sont récupérés après la vente de l’eau. Par conséquent, les contenus sont réutilisés.

 Ainsi, ces producteurs réduisent leur empreinte sur la nature. Pour chaque bouteille réemployée, ils économisent : 

  • 79 % de dioxyde de carbone CO2 ;
  • 33 % d’eau ;
  • 75 % d’énergie.

Quant à la qualité de l’eau, elle demeure la même tant pour l’eau minérale ou l’eau de source.

Quelle est la meilleure eau à choisir pour la santé ?

En premier lieu, l’eau du robinet est la meilleure bonne option pour la plupart des gens. Elle est sûre pour la santé et son prix est dérisoire. Quant à sa qualité, elle est garantie par un traitement adéquat et approfondi. Toutefois, elle peut varier en fonction de votre région.

Pour ce qui est de l’eau en bouteille, elle est tout aussi populaire. En fonction de sa composition, elle est plus ou moins bonne pour la santé. Il est donc essentiel de faire attention aux composants ainsi qu’à leur dosage avant d’en prendre. Par exemple, une eau en bouteille minérale convient aux femmes enceintes et aux nourrissons.

En somme, faire un choix entre l’eau du robinet et l’eau en bouteille dépend de plusieurs facteurs. Parmi eux, votre analyse doit se baser sur l’apport en minéraux et le coût. Évidemment, le goût est aussi un critère prioritaire à prendre en compte.