Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Echographie testiculaire : définition, utilité, déroulement

Grâce à l’évolution de la technologie, il est aujourd’hui possible de faire un diagnostic rapide des pathologies. Apparue dans les années 50, l’échographie est une technique qui permet aux médecins de confirmer la présence d’une anomalie dans les organes vitaux.

L’échographie testiculaire figure parmi les examens destinés aux hommes. Qu’est-ce qu’une échographie testiculaire ? Pourquoi est-ce nécessaire de faire cet examen ? Comment se déroule-t-il ? Nous allons tenter d’élucider ces points.

Qu’est-ce qu’une échographie testiculaire ?

Également appelée « échographie scrotale », l’échographie testiculaire est une technique d’imagerie médicale. Elle consiste à explorer l’intérieur de l’appareil génital masculin. Tout comme les autres techniques d’imagerie médicale (radiologie, scanner, fluoroscopie…), l’échographie testiculaire est indolore. De plus, elle n’expose pas les patients aux rayonnements ionisants.

Le principe d’une échographie testiculaire est simple : une sonde, se présentant sous forme de microphone, est placée sur le scrotum. Grâce à l’émission d’ultrasons, elle permet de déceler tous les éléments qui se trouvent à l’intérieur de l’appareil génital masculin, notamment les testicules ; les épididymes et les canaux.

Pourquoi faire une échographie des testicules ?

L’échographie des testicules est peu courante. Quel est l’intérêt de passer cet examen ? Nous allons vous dévoiler quand faut-il se soumettre à une échographie testiculaire.

Une douleur au testicule

La douleur au testicule est souvent associée à un problème de torsion. Toutefois, cette anomalie n’est pas l’unique cause d’une souffrance intense. Dans certains cas, les maux ressentis au niveau des testicules sont inévitablement les conséquences d’une inflammation. Afin de déceler ce type de problème, l’échographie des testicules fait partie des examens les plus fiables. Elle permet de confirmer les hypothèses établies par le médecin lors de l’auscultation des testicules.

Un traumatisme du testicule

L’échographie testiculaire n’est pas un examen systématique. Elle est généralement prescrite lorsque le patient subit un traumatisme du testicule. Outre les douleurs intenses, les chocs peuvent entraîner un problème plus grave entre autres le déplacement, la torsion ou encore l’hémorragie du testicule. En effectuant une échographie testiculaire, le médecin peut évaluer l’ampleur du dégât et prodiguer un soin adapté au patient. Sachez qu’une blessure du testicule est loin d’être anodine. Elle est susceptible de provoquer une inflammation des épididymes. Ce qui nécessiterait un traitement d’antibiotique.

Un dépistage de tumeur du testicule

Outre cela, l’échographie testiculaire est indispensable pour dépister une tumeur du scrotum. Elle figure parmi les examens complémentaires demandés par le médecin en cas de présence d’une masse dure sur le scrotum. Grâce à l’échographie testiculaire, le praticien peut obtenir des informations précises sur la tumeur du testicule, notamment son emplacement et sa taille. Grâce à ces données, il est plus facile d’assurer la prise en charge du patient.  

Un problème de fertilité

En débit de l’absence de moyen de contraception, certains couples ont du mal à avoir d’enfant. Si le problème d’infertilité ne provient pas de la femme, l’échographie des testicules est fortement recommandée afin de détecter les troubles au niveau de l’organe génital de l’homme. Cette analyse permet par exemple de déterminer avec précision le volume de chaque testicule de l’homme. En cas d’hypotrophie, il n’est pas rare que l’homme n’arrive pas à procréer.

Sachez également que l’échographie du testicule permet aux médecins de détecter la moindre anomalie dans l’épididyme. Il se peut que l’infertilité de l’homme soit occasionnée par une obstruction des canaux qui acheminent les spermatozoïdes.

Quel est le déroulement d’une échographie testiculaire ?

Les testicules font partie des points les plus sensibles du corps. Par conséquent, certains hommes appréhendent de passer une échographie scrotale. Cet examen est-il douloureux ? Comment s’y préparer ? Comment se passe une échographie du testicule ? Afin de lever les doutes, ces points méritent d’être étudiés de près.

La préparation à l’échographie testiculaire

À la différence de l’échographie abdominale, qui requiert de rester à jeun avant l’examen, l’échographie du testicule ne nécessite aucune préparation. Seule une bonne hygiène corporelle s’impose pour que l’échographie se déroule dans les meilleures conditions. Il est par exemple essentiel d’assurer la propreté de la partie intime. Outre le bain, la tonte des poils pubiens est d’une importance capitale.

Le déroulement de l’échographie testiculaire

L’échographie testiculaire est réalisée par un radiologue. Afin d’assurer la fiabilité des résultats, ce professionnel de santé suit une procédure rigoureuse lors de l’examen. Il est impératif que le patient :

  • enlève ses vêtements ;
  • porte une jaquette ;
  • retire tous ses bijoux ;
  • reste immobile lors du passage de la sonde sur son testicule.

Lors de l’échographie testiculaire, le patient doit être en position allongée. Lorsqu’il se sent à l’aise, le médecin applique un gel à base d’eau sur son testicule. Jouant le rôle de lubrifiant, cette solution facilite le passage de la sonde sur le scrotum du patient.

Grâce au déplacement de la sonde sur le testicule du patient, le médecin peut obtenir plusieurs clichés. Les images sont transmises en temps réel sur un écran. Lorsqu’elles sont capturées, elles seront interprétées par le radiologue.

Afin de détecter toutes les anomalies sur l’organe génital du patient, le passage de la sonde sur le testicule peut prendre un certain temps. Généralement, il faudra prévoir une trentaine de minutes pour effectuer une échographie du testicule.

Échographie testiculaire : quels risques ?

L’échographie testiculaire est totalement indolore. En revanche, il arrive que le patient ressente une sensation désagréable lors du passage de la sonde sur son testicule.

Il est également important de noter que l’échographie testiculaire ne présente pas de risques. En effet, l’émission des ultrasons sur le corps est inoffensive.

L’interprétation des résultats d’une échographie testiculaire

Il revient au radiologue d’interpréter les résultats d’une échographie testiculaire. Lors de l’examen, ce professionnel de santé peut immédiatement repérer les anomalies sur le scrotum du patient. Cependant, il ne fournit pas de résultats hâtifs afin d’assurer la fiabilité de son diagnostic. En plus de la forme du testicule, il étudie aussi le volume des différents liquides présents dans le testicule. Ces données sont essentielles, car elles permettront par exemple d’établir les causes d’un problème de fertilité du couple.

L’échographie du testicule est un examen que l’on ne doit pas minimiser. Elle permet de renforcer les résultats des examens cliniques. Dans certains cas, cet examen peut être d’une grande aide pour écarter une pathologie plus grave. En France, une grande partie des échographies est remboursée à 70 % (tarif conventionné). Le coût de l’acte technique quant à lui est pris en charge par l’Assurance maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles