Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

ECMO: le poumon artificiel pour une meilleure respiration

L’insuffisance respiratoire est l’un des problèmes les plus récurrents dans le domaine de la santé. Au fil des siècles, la science a permis d’inventer des machines comme des organes artificiels pour aider les patients à mieux supporter leurs maux. Parmi ceux-ci figure l’Ecmo ou le poumon artificiel. C’est un circuit sanguin qui permet des échanges gazeux. Il est recommandé pour pallier à de nombreux problèmes respiratoires. Mais quel est son mode de fonctionnement ? Voici, tout ce qu’il faut savoir sur cette machine.

​Qu’est-ce que l’Ecmo ?

ECMO signifie en français Oxygénation Extracorporelle par Membrane. La machine ECMO est similaire à la machine de pontage cœur-poumon utilisée en chirurgie à cœur ouvert. Il pompe et oxygène le sang d’un patient à l’extérieur du corps, permettant au cœur et aux poumons de se reposer. Lorsque vous êtes connecté à un ECMO, le sang circule dans un tube vers un poumon artificiel dans la machine qui ajoute de l’oxygène et élimine le dioxyde de carbone. Ensuite, le sang est réchauffé à la température du corps avant son renvoi vers les organes.

Il existe deux types de machines Ecmo. L’Ecmo VA est connecté à la fois à une veine et à une artère. Elle est utilisée en cas de problèmes cardiaques et pulmonaires. L’ECMO VV est connecté à une ou plusieurs veines, généralement près du cœur, et est utilisé lorsque le problème ne concerne que les poumons.

Il existe également un appareil ECMO portable plus petit qui est suffisamment léger pour être porté par une personne. Il peut être transporté dans une ambulance ou un hélicoptère. Cela permet de fournir des secours ECMO en cas d’urgence ou sur le terrain.

L’ECMO est utilisée dans différentes situations. Au nombre de celles-ci, il y a l’utilisation :

  • pour les patients se remettant d’une insuffisance cardiaque, d’une insuffisance pulmonaire ou d’une chirurgie cardiaque ;
  • en tant qu’option de transition vers un traitement ultérieur, lorsque les médecins souhaitent évaluer l’état d’autres organes tels que les reins ou le cerveau avant d’effectuer une chirurgie cardiaque ou pulmonaire ;
  • pour le soutien lors des procédures à haut risque dans le laboratoire de cathétérisme cardiaque ;
  • En tant que pont vers un dispositif d’assistance cardiaque, tel qu’un dispositif d’assistance ventriculaire gauche (DAVG) ;
  • Comme pont pour les patients en attente d’une transplantation pulmonaire.

L’ECMO aide à maintenir les tissus bien oxygénés. Ce qui fait du patient un meilleur candidat à la greffe.

​Quelle est la procédure pour utiliser une Ecmo ?

Des tubes spéciaux appelés canules sont insérés dans les vaisseaux sanguins qui vont directement dans le cœur ou dans la circulation sanguine du patient. Le médecin choisit la taille des tubes en fonction de la taille du malade, de son âge, de son poids et de la raison pour laquelle l’ECMO est utilisée. Les canules transfèrent le sang du cœur en utilisant une pompe pour pousser le sang jusqu’à la machine. Là, le sang reçoit de l’oxygène et est débarrassé du dioxyde de carbone. Ensuite, le sang est réchauffé à la température du corps avant de retourner dans le corps par une autre canule.

Il existe deux modes de prise en charge ECMO.

​Veno veineux (VV)

Ce type d’ECMO fournit un support pour les poumons uniquement. Une ou deux canules sont placées dans les grosses veines du côté du cou ou dans la région de l’aine en haut de la jambe. Le cœur du patient continuera à fonctionner normalement. La machine ECMO drainera le sang de la veine à travers la canule. De l’oxygène sera ajouté au sang, le dioxyde de carbone en sera éliminé. Puis, le sang est réchauffé et renvoyé du côté droit du cœur à travers une autre canule. Le cœur du malade pompe le sang oxygéné vers le corps, afin que les poumons aient le temps de se reposer et de récupérer.

​Veno-Arterial (VA)

VA ECMO fournit un support pour les poumons et le cœur en même. Deux canules sont placées dans de gros vaisseaux sur le côté du cou, directement dans la poitrine (alors que la poitrine est recouverte d’un protecteur stérile) ou dans les vaisseaux de l’aine. La machine ECMO drainera le sang de la veine, ajoutera de l’oxygène et éliminera le dioxyde de carbone. Ensuite, elle réchauffera le sang avant de la renvoyer dans l’artère pour qu’il continue sa course dans les organes. Cette méthode permet au sang de « contourner » le cœur et les poumons, leur permettant de se reposer et d’aller mieux.

​Les risques et complications de l’oxygénation extracorporelle par membrane (ECMO)

L’ECMO peut sauver des vies, mais il peut y avoir des risques et des complications. Avant toute opération, le médecin doit d’abord exposer les différents risques aux parents et au patient.

​Saignement de l’ECMO

La complication la plus fréquente est le saignement. Il peut survenir à l’intérieur ou à l’extérieur du corps. Cette complication est plus dangereuse lorsqu’elle survient autour du cerveau. Les professionnels de la santé utilisent les ultrasons pour rechercher des saignements, en particulier chez les nourrissons. Ils surveillent les enfants plus âgés et les adultes en recherchant des changements dans leur façon d’agir. Ils contrôlent leur capacité à faire certaines choses comme se serrer la main ou remuer les orteils.

Le spécialiste ECMO et l’infirmière des soins intensifs sont spécialement formés pour gérer tout problème pouvant survenir avec la pompe ECMO.

​Infection par ECMO

Chaque fois qu’un tube est placé dans une veine ou une artère, il y a un risque d’infection. L’équipe médicale effectue de nombreux tests pour reconnaître une infection et donner des médicaments pour la traiter.

​Caillots sanguins dans les tubes ECMO

Parfois, de petits caillots sanguins et des bulles d’air peuvent apparaître à l’intérieur du tube ECMO. Le médecin étudie l’équipement toutes les heures, à la recherche de caillots et de bulles.

En empêchant la formation de caillots et de bulles, il réduit le risque qu’une bulle d’air atteigne un organe. Il évite aussi qu’un caillot bloque un vaisseau sanguin.

​Complications possibles de l’ECMO chez les nourrissons et les jeunes enfants

Chez les nourrissons et les jeunes enfants, le chirurgien placera une canule dans le vaisseau principal qui procure du sang au cerveau et au cou. Ce vaisseau est l’une des deux artères carotides. Lorsque l’ECMO est arrêté, cette artère carotide peut être ligaturée, ne laissant que l’autre artère carotide pour alimenter le cerveau en sang. En de rares occasions, cette condition peut entraîner une lésion cérébrale comme un accident vasculaire cérébral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles