Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

EFFEXOR L.P. 75 : Le guide complet du médicament

Que l’on soit un patient ou un professionnel de la santé, il est primordial de prendre connaissance de la notice d’un médicament avant toute utilisation ou prescription. Le présent guide fournit à cet effet toutes les informations nécessaires sur le médicament EFFEXOR L.P. 75 mg.

On y retrouve sa dénomination, sa composition, ainsi que son mode d’utilisation. Il informe également sur la posologie, les contre-indications et mises en garde puis les divers effets indésirables. Vous connaitrez aussi son action sur la fertilité, la grossesse ou l’allaitement ainsi que les mesures à adopter en cas de surdosage.

Dénomination et Composition

Le médicament faisant l’objet de ce guide est commercialisé sous le nom de : EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée Venlafaxine. Il se présente sous forme de gélule de gélatine opaque de couleur pêche. Il mesure 19,4 mm x 6,91 mm et porte en rouge les inscriptions « W » et « 75 ».

Chaque gélule à libération prolongée contient une substance active ainsi que d’autres composants. La substance active est le chlorhydrate de venlafaxine à hauteur de 84,85 mg, ce qui correspond à 75 mg de venlafaxine base. Les autres excipients sont :

1- Au niveau de la gélule :

  • Cellulose microcristalline ;
  • Ethylcellulose ;
  • Hypromellose ;
  • Talc.

2- Au niveau de l’enveloppe de la gélule :

  • Gélatine ;
  • Oxyde de fer rouge (E172) ;
  • Oxyde de fer jaune (E172) ;
  • Dioxyde de titane (E171).

3- Concernant l’encre d’impression :

  • Gomme-laque ;
  • Oxyde de fer rouge (E172) ;
  • Hydroxyde d’ammonium ;
  • Siméthicone ;
  • Propylène glycol.

Par ailleurs, le produit EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée Venlafaxine peut se présenter dans une boîte de 7, 10, 14, 15, 20, 28, 30, 50, 56, 60, 84, 98 ou 100 gélules. Ceux-ci sont soigneusement conditionnés pour le milieu hospitalier dans des plaquettes claires ou opaques en PVC/Aluminium, soit 500 (10×50) ou 1000 (10 x100) et en conditionnement unitaire sous plaquettes en PVC/Aluminium.

Le médicament est aussi conçu en flacon en polyéthylène haute densité (HDPE) de 14, 20, 50 ou 100 gélules et conditionnement réservé à l’hôpital de 500 ou 1000.

Il existe donc de nombreuses présentations du médicament. Cependant, elles peuvent ne pas toutes être commercialisées.

Dans quel cas utiliser ce médicament

Le médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée est un antidépresseur qui appartient à la classe pharmaceutique des « inhibiteurs de recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNA) ». C’est un traitement à l’endroit des adultes pour les soulager de leurs troubles anxieux. Ainsi, ce médicament peut être utilisé pour traiter :

  • L’anxiété généralisée ;
  • Des attaques de panique (trouble panique), avec ou sans agoraphobie ;
  • Une phobie ou l’anxiété sociale (peur ou évitement des situations sociales) ;
  • La dépression.

Un traitement adapté avec le EFFEXOR L.P. 75 mg peut aider les patients souffrant de troubles anxieux et de dépression à aller mieux. En effet, les personnes qui souffrent de ces maladies ont généralement des taux de sérotonine et de norépinéphrine faibles dans le cerveau.

La consommation de EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée augmente les taux de ces molécules permettant ainsi de soulager les épisodes dépressifs majeurs ou tous autres troubles. Toutefois, pour obtenir le résultat escompté, il faut suivre la posologie et le dosage recommandés par le médecin.

Posologie, dosage et mode d’administration

Pour prendre EFFEXOR L.P. 75 mg, il faut suivre scrupuleusement les indications du médecin en charge du traitement ou de son pharmacien. Ainsi, si vous ne comprenez pas certaines informations de ce guide, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de la santé pour avoir plus d’explications.

Par ailleurs, il est conseillé de prendre de l’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée au cours d’un repas. Il faut toutefois éviter toute consommation d’alcool durant le traitement pour ne pas subir des complications.

Posologie et dosage

La posologie ainsi que le dosage de ce médicament dépendent du patient et de l’évolution de la pathologie à traiter.

Épisodes dépressifs majeurs

Pour les patients souffrant de cette pathologie, la dose recommandée est de 75 mg en prise quotidienne. Lorsqu’un patient ne répond pas à cette posologie initiale, il est possible d’augmenter progressivement par paliers de 2 semaines ou plus jusqu’à une dose maximale de 375 mg/jour.

Si les symptômes sont jugés très sévères sur le plan clinique, le patient peut passer à une augmentation à des intervalles de temps plus rapprochés. Mais, il devra respecter un minimum de 4 jours. Toutefois, ces augmentations posologiques ne peuvent être autorisées qu’après un examen clinique. Le but étant d’éviter les risques d’effets indésirables dose-dépendants.

Pour obtenir des résultats satisfaisants, les patients doivent suivre le traitement sur une longue période. Celui-ci peut durer plusieurs mois, voire même plus. Un traitement à plus long terme peut être recommandé pour prévenir les patients des récidives d’épisodes dépressifs majeurs (EDM). Après la rémission, les sujets doivent continuer le traitement pendant au moins 6 mois.

Trouble Anxiété généralisée

Pour ce trouble, la posologie préconisée est de 75 mg par jour. Un patient ne répondant pas à cette dose initiale peut l’augmenter par paliers de 2 semaines ou plus. Cette augmentation peut aller jusqu’à 225 mg en prise quotidienne.

Pour éviter tout risque d’effets indésirables dose-dépendants, une évaluation clinique doit être impérativement effectuée avant toute augmentation. Les patients devront être traités sur une période suffisante pour obtenir satisfaction. Le traitement peut durer plusieurs mois ou plus. Au cours de cette période, le traitement doit être réévalué régulièrement en procédant cas par cas.

Trouble Anxiété sociale (Phobie sociale)

Pour traiter cette pathologie, la posologie recommandée est de 75 mg par jour. Toutefois, aucune étude ne prouve que des doses plus élevées sont susceptibles d’apporter un bénéfice additionnel aux patients.

Les sujets qui ne répondent pas à la dose recommandée peuvent tout de même l’augmenter jusqu’à de 225 mg/jour. Mais, ils ne peuvent pas aller au-delà de cette dose. En outre, la posologie peut être augmentée par paliers de 2 semaines ou plus.

Par ailleurs, les patients doivent suivre le traitement sur une période suffisante (plusieurs mois ou plus) pour obtenir le résultat escompté. De même, avant chaque augmentation posologique, ils devront suivre une évaluation clinique pour éviter tout risque d’effets indésirables dose-dépendants.

Trouble panique

La posologie recommandée pour les patients souffrant de trouble panique est de 37,5 mg par jour. Ceux-ci devront prendre cette dose du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée pendant 7 jours. Ensuite, la posologie passera à 75 mg en prise quotidienne.

En fonction de la réponse thérapeutique observée chez le patient, le médecin peut autoriser une modification de la posologie recommandée. Le malade peut alors augmenter la dose progressivement par paliers de 2 semaines ou plus jusqu’à 225 mg/jour au maximum.

Mais avant chaque augmentation posologique, il devra suivre une évaluation clinique en raison du risque d’effets indésirables. En outre, le traitement au EFFEXOR L.P. 75 mg peut durer plusieurs mois, voire même plus. Toutefois, il doit êtreréévalué régulièrement au cas par cas pour garantir de bons résultats.

Patients âgés

En principe, les patients ne bénéficient pas d’un ajustement spécifique de la dose de venlafaxine en fonction de leur âge. Mais dans le cas des personnes âgées, il faut faire preuve de prudence au cours du traitement en raison du risque d’insuffisance rénale par exemple. Dans ce cas précis, le patient utilisera toujours la posologie minimale efficace. Mais, il doit être étroitement surveillé lors de toute augmentation de dose.

Population pédiatrique

Ce médicament n’est pas du tout recommandé aux enfants ou aux adolescents de moins de 18 ans. Ces derniers sont en effet plus exposés aux effets indésirables comme les tentatives de suicide, les pensées suicidaires et les comportements hostiles (agressivité, comportement d’opposition et colère).

De plus, les essais cliniques ne soutiennent pas l’utilisation de ce médicament chez les patients dans cette tranche d’âge. De même, aucune étude n’a démontré l’efficacité et la sécurité d’emploi de la venlafaxine chez les enfants ou les adolescents présentant des troubles dépressifs majeurs.

Patients présentant une insuffisance hépatique

Chez les patients qui présentent une insuffisance hépatique modérée ou légère, on envisage généralement une réduction de 50 % de la dose. Mais pour des raisons de variabilité interindividuelle de la clairance, il est recommandé d’adapter la posologie à chaque patient de manière individuelle.

En outre, il n’existe pas beaucoup d’informations concernant les patients qui souffrent d’une insuffisance hépatique sévère. Dans ce cas, on peut envisager une réduction de plus de 50 % de la dose. Mais, il faudra faire preuve de prudence et mettre les sujets sous une étroite surveillance.

Patients présentant une insuffisance rénale

En principe, les patients ayant un débit de filtration glomérulaire (DFG) entre 30 et 70 ml/minute ne nécessitent aucune adaptation de posologie. Cependant, il est tout de même conseillé d’être prudent. Chez les patients hémodialysés, la dose doit être réduite de 50 %. Il en est de même pour les sujets présentant une insuffisance rénale sévère (DFG < 30 ml/min). Mais pour des raisons de variabilité interindividuelles de la clairance, il est préférable d’adapter la dose au cas par cas.

Mode d’administration

La prise du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée Venlafaxine se fait par voie orale. Le médicament ne doit pas être coupé, ni croqué, ni écrasé ou dissout. En outre, il est conseillé de l’avaler avec un peu de liquide. Aussi, l’EFFEXOR L.P. 75 mg doit être consommé au cours d’un repas et si possible à une heure fixe.

Si vous suivez un traitement par comprimés de venlafaxine à libération immédiate, vous pouvez passer sans crainte aux gélules à libération prolongée de venlafaxine. Mais, il faudra utiliser la posologie équivalente la plus proche.

À titre d’exemple, vous êtes actuellement à deux prises par jour des comprimés à libération immédiate de 37,5 mg de venlafaxine.

Vous pouvez remplacer les comprimés par des gélules à libération prolongée de 75 mg de venlafaxine en une prise quotidienne. Selon le patient concerné et la pathologie à traiter, le médecin peut recommander par la suite des ajustements posologiques individuels.

Bon à savoir

En cas d’omission d’une ou de plusieurs doses

Lorsque vous oubliez une dose, prenez-la immédiatement après vous en êtes rendu compte. Par contre, s’il est déjà l’heure de la prise suivante, laissez la prise oubliée et ne prenez qu’une seule dose. Évitez donc à tout prix au cours d’une journée de prendre plus que la dose indiquée ou prescrite.

Dans le cas où vous prenez plusieurs doses, contactez immédiatement votre pharmacien ou médecin. En cas de surdosage, vous pouvez avoir des symptômes comme des battements rapides de cœur, une vision trouble, des vomissements, des convulsions et des modifications du niveau de la vigilance (allant de la somnolence au coma).

Symptômes de sevrage observés à l’arrêt de la venlafaxine

Il est vivement conseillé d’éviter d’arrêter de façon brutale le traitement par la venlafaxine. Le patient doit en effet arrêter progressivement son traitement en diminuant la dose sur une période d’au moins une à deux semaines. De cette façon, il pourra limiter au maximum le risque de survenue des réactions de sevrage.

En ce qui concerne la réduction de la dose et le délai de diminution progressive, ceux-ci vont dépendre de la posologie, de la durée du traitement et des caractéristiques du patient. Chez certains sujets, l’arrêt progressif du traitement peut même se faire sur plusieurs mois ou plus.

Il n’est pas rare que des symptômes mal tolérés surviennent après une diminution de la dose ou lors de l’arrêt du traitement. Dans ce cas, le patient doit revenir à la posologie prescrite précédemment. Par la suite, le médecin pourra lui proposer un rythme plus progressif pour reprendre la diminution de la dose.

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

L’utilisation d’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée est déconseillé dans les cas suivants :

  • Le patient est allergique à la venlafaxine ou à l’un des autres composants de ce médicament ;
  • Le sujet a suivi au cours des 14 derniers jours un traitement par un IMAO (inhibiteur irréversible de la monoamine-oxydase).

L’association d’EFFEXOR L.P. 75 mg et d’un IMAO peut en effet provoquer des effets indésirables graves (comme le syndrome sérotoninergique). Dans certains cas, il peut même mettre en péril le pronostic vital du patient. C’est pour cela qu’il est souvent conseillé d’attendre au moins 7 jours après l’arrêt d’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée avant de prendre un IMAO.

Dans les cas suivants, assurez-vous d’avoir l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre le EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée :

  • Le sujet utilise d’autres médicaments qui, pris avec EFFEXOR L.P. 75 mg, peuvent augmenter le risque de survenue d’un syndrome sérotoninergique ;
  • Le sujet à des antécédents d’hypertension artérielle ;
  • Patient ayant des problèmes oculaires, comme certaines formes de glaucome (augmentation de la pression oculaire) ;
  • Patient ayant un rythme cardiaque anormal ;
  • Le malade a des antécédents de baisse du sodium dans le sang (hyponatrémie) ;
  • Le malade présente des antécédents de problèmes cardiaques ;
  • Sujet ayant des antécédents de convulsions (crises d’épilepsie) ;
  • Sujet ayant des antécédents de comportement agressif ;
  • Le patient a des antécédents personnels ou familiaux de manie ou de trouble bipolaire (sensation de surexcitation ou d’euphorie) ;
  • Le patient a des antécédents de troubles hémorragiques (tendance à développer des bleus ou à saigner facilement) ;
  • Malade prenant d’autres médicaments susceptibles d’augmenter le risque de saignement (comme la warfarine par exemple) ;
  • La patiente est enceinte.

Mise en garde

Suicide/idées suicidaires ou aggravation clinique

Les patients souffrant de dépression et/ou de troubles anxieux sont plus exposés au risque d’idées suicidaires, de comportements suicidaires et d’autoagression. Les études cliniques démontrent que ce risque persiste jusqu’à ce que les patients entrent en rémission. En général, cette amélioration clinique ne peut survenir qu’après plusieurs semaines de traitement par l’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée.

Chez certains sujets, le risque suicidaire peut aussi augmenter au début du rétablissement. Ainsi, jusqu’à l’obtention d’une rémission significative, les patients doivent être placés sous une étroite surveillance, aussi bien au début du traitement que lors du rétablissement.

Les mêmes précautions d’emploi doivent être appliquées aux sujets suivant un traitement par EFFEXOR L.P. 75 mg pour d’autres troubles psychiatriques. En effet, ces derniers peuvent être associés à un épisode dépressif majeur ou à un risque élevé du comportement suicidaire.

En outre, les patients ayant des antécédents de comportements suicidaires avant le début du traitement sont exposés à un risque d’aggravation clinique. Il en est de même pour ceux qui expriment des idées suicidaires significatives avant le début du traitement. Dans les deux cas, les sujets, en particulier ceux à haut risque, doivent être placés sous une étroite surveillance dès le début du traitement et lors des ajustements de dose.

En cas de changement anormal du comportement ou d’apparition de symptômes d’aggravation clinique au cours du traitement, les patients et/ou leur entourage doivent immédiatement contacter un professionnel de la santé pour prendre un avis médical.

Syndrome sérotoninergique

Il est bien possible qu’un syndrome sérotoninergique pouvant engager le pronostic vital survienne lors d’un traitement par EFFEXOR L.P. 75 mg. Le risque de survenue est plus élevé, lorsque vous prenez en concomitance le médicament avec :

  • D’autres substances pouvant affecter le système de neurotransmission sérotoninergique (comme les ISRS, les triptans, les IRSNA…) ;
  • Des médicaments pouvant altérer le métabolisme sérotoninergique comme les IMAO ;
  • Certains précurseurs de la sérotonine ;
  • Des antipsychotiques ou d’autres antagonistes de la dopamine.

Les symptômes du syndrome sérotoninergique peuvent comporter des :

  • Modifications de l’état mental (hallucinations, agitation, coma…) ;
  • Manifestations dysautonomiques (hyperthermie, tachycardie…) ;
  • Atteintes neuromusculaires comme l’hyperréflexie ;
  • Symptômes gastro-intestinaux (diarrhée, nausées…).

Dans le cas d’un syndrome sérotoninergique sévère, les symptômes ressemblent à ceux d’un SMN (syndrome malin des neuroleptiques) :

  • Hyperthermie ;
  • Rigidité musculaire ;
  • Instabilité neurovégétative ;
  • Fluctuations rapides des constantes vitales ;
  • Altérations de l’état mental.

L’utilisation d’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée en concomitance avec des précurseurs de la sérotonine n’est pas donc recommandée.

Glaucome à angle fermé

Au cours d’un traitement par l’EFFEXOR L.P. 75 mg, une mydriase peut survenir. Dans ce cas, il est conseillé de mettre les patients présentant un risque de glaucome aigu (glaucome à angle fermé) ou une pression intraoculaire élevée sous une étroite surveillance.

Population pédiatrique

L’utilisation du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg a été étudiée chez les enfants et les adolescents ayant moins de 18 ans. Les résultats montrent que les comportements de type suicidaire et de type hostile sont plus fréquents chez les patients dans cette tranche d’âge traités par antidépresseurs que chez les enfants traités par placebo.

Dans certaines situations, le médecin peut juger nécessaire de prescrire ce traitement à des enfants ou des adolescents de moins de 18 ans. Mais, ceux-ci doivent faire l’objet d’une surveillance assidue afin de détecter très tôt l’apparition de syndromes suicidaires.

De plus, aucune donnée ne prouve la tolérance à long terme chez les patients de cette tranche d’âge en ce qui concerne la croissance, la maturation, et le développement cognitif et comportemental.

Manie/hypomanie

Lors d’un traitement par la venlafaxine, certains patients ayant des antécédents de troubles de l’humeur peuvent présenter un épisode maniaque/hypomaniaque. Il faut donc faire preuve de prudence dans l’utilisation d’EFFEXOR L.P. 75 mg chez les patients ayant des antécédents personnels ou familiaux de trouble bipolaire.

Autres cas de mise en garde

Pendant un traitement par venlafaxine, il est recommandé de vous adresser à votre médecin ou infirmier lorsque vous observez l’un des symptômes suivants :

  • Élévation de la pression artérielle ;
  • Augmentation de la fréquence cardiaque ;
  • Risque d’arythmie ;
  • Convulsions ;
  • Hyponatrémie ;
  • Saignements anormaux ;
  • Cholestérolémie ;
  • Agressivité ;
  • Akathisie/agitation psychomotrice ;
  • Sécheresse buccale ;
  • Déséquilibre du contrôle de la glycémie ;
  • Dysfonction sexuelle.

Tout au long du traitement, les patients et son entourage doivent être très attentifs aux moindres changements pour demander un avis médical.

Fertilité, grossesse et allaitement

Le médicament EFFEXOR L.P. 75 mg est à prendre avec précaution en cas de grossesse ou d’allaitement. Il n’a pas d’effet particulier sur votre fertilité, mais vous devez faire attention en période de grossesse et d’allaitement. Les effets secondaires peuvent se faire ressentir sur vous ou votre enfant :

  • Pendant la grossesse ;
  • Pendant l’allaitement ;
  • À la fin de la grossesse.

Fertilité

Lors d’une étude, des rats femelles et mâles ont été exposés à l’O-déméthylvenlafaxine. Les résultats montrent une diminution de la fertilité. Cependant, aucune donnée ne prouve la pertinence de ces résultats chez l’homme. En revanche, par précaution, discutez de votre projet de grossesse avec votre médecin traitant. D’éventuelles dispositions pourraient être nécessaires.

Grossesse

Vous êtes en période de grossesse ? Vous pensez être enceinte ou vous planifiez de tomber grosse ? Peu importe le cas, vous devez d’abord demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre l’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée.

Le professionnel de la santé doit en effet évaluer avec précision les effets et les bénéfices du médicament sur vous et sur votre futur nourrisson avant de recommander sa consommation.

Par conséquent, si vous prenez ce médicament pendant votre grossesse, vous devez vous assurer que votre médecin et/ou sage-femme soit au courant. La prise de médicaments similaires (ISRS) peut provoquer chez votre enfant nouveau-né des complications majeures comme l’Hypertension Artérielle Pulmonaire Persistante (HTAP). Cette maladie se manifeste par :

  • Des difficultés respiratoires ;
  • Une coloration bleuâtre de la peau.

Ces symptômes surviennent généralement pendant les premières 24 heures de l’enfant après sa naissance. Si vous remarquez de telles manifestations, vous devez appeler aussitôt votre médecin ou votre sage-femme et prendre les mesures qui s’imposent.

Un autre effet indésirable qui peut survenir chez votre enfant lorsque vous prenez EFFEXOR L.P. 75 mg pendant votre grossesse est la difficulté d’alimentation. Dans certains cas, l’alimentation par sonde peut s’avérer nécessaire.

Par ailleurs, la prise de EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée en fin de grossesse peut provoquer chez la femme des saignements vaginaux abondants après la naissance de votre enfant. Chez le nouveau-né, on peut également relever des effets indésirables comme :

  • L’irritabilité ;
  • Le tremblement ;
  • Une hypotonie ;
  • Les pleurs persistants ;
  • Le sommeil ou la succion difficile.

Si vous remarquez de tels effets chez vous ou votre enfant, vous devez impérativement informer votre médecin ou votre sage-femme pour qu’il/elle vous conseille sur les dispositions à prendre.

Allaitement

La venlafaxine (composant du EFFEXOR L.P. 75 mg) et son métabolite actif (l’O-déméthylvenlafaxine) peuvent passer dans le lait maternel. L’allaitement peut donc favoriser l’acheminement de la venlafaxine vers l’organisme de l’enfant, ce qui provoquera chez ce dernier les effets indésirables listés plus haut. Depuis la commercialisation de ce médicament, plusieurs cas d’enfants présentant des symptômes de syndrome de sevrage en venlafaxine ont été rapportés. Il faudra donc prendre une décision :

  • Poursuivre son traitement par EFFEXOR L.P. 75 mg et arrêter l’allaitement ;
  • Continuer l’allaitement et arrêter le traitement par EFFEXOR L.P. 75 mg.

Ce choix se fera en tenant compte des bénéfices du traitement par EFFEXOR L.P. 75 mg pour la mère et des bienfaits de l’allaitement pour l’enfant.

Effets indésirables

À l’instar des autres médicaments, la prise du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée présente aussi des effets indésirables. On peut les classer selon qu’ils soient communs ou pas et en fonction de leur fréquence d’apparition.

Effets très fréquents

Pouvant toucher plus de 1 personne sur 10, les effets indésirables très fréquents sont :

  • Sensations vertigineuses ;
  • Sédation ;
  • Maux de tête ;
  • Somnolence régulière ;
  • Insomnie ;
  • Nausées ;
  • Bouche sèche ;
  • Constipation ;
  • Grosses transpirations.

Effets fréquents

Pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 100, les effets indésirables fréquents sont :

  • Le manque d’appétit ;
  • La confusion et l’agitation ;
  • Une baisse de libido ou de toute envie sexuelle ;
  • Un absence d’orgasme ;
  • Les rêves anormaux ;
  • Une sensation d’être séparé ou détaché de soi-même ;
  • Une prise ou une perte de poids ;
  • Les difficultés respiratoires et le bâillement ;
  • L’augmentation de la pression artérielle ;
  • Des tremblements et la nervosité ;
  • Une sensation d’impatience ou une impossibilité à rester immobile ;
  • Une augmentation du tonus musculaire ;
  • Des sensations de fourmillements ;
  • Les troubles de la vision (vision trouble, pupilles dilatées…) ;
  • Les acouphènes (bourdonnements d’oreilles) ;
  • Une fréquence cardiaque élevée ;
  • Des palpitations et des démangeaisons ;
  • Les vomissements et la diarrhée.

Parmi les effets indésirables fréquents, on retrouve également :

  • L’éruption légère ;
  • Un besoin plus récurrent d’uriner ou des difficultés à le faire ;
  • Les troubles menstruels (forts saignements ou des saignements irréguliers chez la femme) ;
  • Éjaculation anormale ou dysfonctionnement érectile chez l’homme ;
  • Apparition de plaques cutanées ou des zones de rougeur sur la peau ;
  • La fatigue chronique, l’asthénie ou les frissons ;
  • L’augmentation de la cholestérolémie ;
  • Paresthésies et dysgueusie ;
  • La dépersonnalisation.

Effets peu fréquents

Pouvant toucher moins de 1 personne sur 100, les effets indésirables peu fréquents sont :

  • Des gonflements du visage, de la langue, la bouche, de la gorge ou des membres (inférieurs et supérieurs) ;
  • Des éruptions cutanées et des démangeaisons ;
  • Quelques difficultés à respirer ou à avaler ;
  • La manie et l’hypomanie ;
  • Les hallucinations ;
  • Une déréalisation (la sensation d’être détaché de la réalité) ;
  • Les troubles de l’orgasme ;
  • Un trouble de l’équilibre et de la coordination ;
  • La syncope et les myoclonies ;
  • L’hypotension orthostatique ;
  • Une hémorragie gastro-intestinale ;
  • L’urticaire et l’alopécie.

Parmi les effets indésirables peu fréquents, on retrouve également :

  • La réaction de photosensibilité (sensibilité au soleil et à la lumière) ;
  • L’incontinence urinaire ;
  • Un état manique ;
  • Le grincement des dents ;
  • Une sensation d’être surexcité ;
  • L’évanouissement ;
  • Les spasmes et les mouvements involontaires des muscles ;
  • Des vomissements de sang ;
  • Des symptômes de saignement interne (selles noires, aspect sang ou goudronneux dans les selles) ;
  • La perte de cheveux anormale ;
  • L’incapacité à contrôler la miction.

Effets rares

Pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 1 000, les effets rares de l’utilisation du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg sont :

  • Les difficultés respiratoires ou ses dérivées (oppression thoracique, troubles de la déglutition, respiration sifflante) ;
  • Les éruptions cutanées sévères ou des démangeaisons. Ces effets liés à la peau peuvent entrainer de grosses bulles et le décollement de la peau ;
  • Des douleurs dans les muscles ou de la faiblesse musculaire, signes avant-coureurs d’une rhabdomyolyse ;
  • Des signes d’infection (fièvre, frissons, grelottements, céphalées, transpiration excessive, états grippaux…) pouvant être causés par une anomalie sanguine.
  • Quelques crises ou des convulsions ;
  • Des pertes de connaissances ;
  • Désorientation et confusion ;
  • La rétention d’eau ;
  • La diminution de taux de sodium dans le sang ;
  • Des douleurs récurrentes à l’œil suivi de troubles de visions ;
  • Une accélération du rythme cardiaque pouvant conduire à des évanouissements ;
  • Quelques douleurs abdominales et dorsales sévères ;
  • Des démangeaisons et des états grippaux.

Toujours dans cette catégorie d’effets indésirables d’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée, vous pouvez rencontrer des signes dits « sérotoninergiques ». Ceux-ci se manifestent par des symptômes comme :

  • L’agitation ;
  • Les hallucinations ;
  • Une diminution de la coordination de vos membres ;
  • Une forte fréquence cardiaque ;
  • De la fièvre, des vomissements ou des nausées ;
  • Une diarrhée ;
  • Un état comateux ;
  • Des réflexes plus vifs ;
  • Des variations brusques de la pression artérielle ;
  • Une grande transpiration ;
  • Une augmentation anormale des enzymes musculaires.

Effets très rares

Pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 10 000, les effets indésirables très rares du EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée sont ;

  • Des saignements prolongés indiquant une réduction du nombre de plaquettes dans le sang du patient ;
  • Une sécrétion anormale de lait ;
  • Quelques saignements inattendus (sang dans les urines, saignement des gencives, sang dans les vomissements, rupture de vaisseaux sanguins ou apparition inattendue de bleus…).

Effets à fréquence indéterminée

Il s’agit des effets dont la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles. Parmi les effets à fréquence indéterminée du EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée, on peut citer :

  • Des idées et/ou des comportements suicidaires (agressivité, colère…) ;
  • Des signes d’une cardiomyopathie de stress (douleurs à la poitrine, étourdissements, variation fréquente du rythme cardiaque, essoufflements et évanouissements) ;
  • Toux, essoufflement et respiration sifflante, parfois accompagnés forte fièvre ;
  • Quelques problèmes cardiaques : accélération inhabituelle de la fréquence cardiaque avec une pression artérielle plus forte ;
  • Des démangeaisons ;
  • Certaines sensations vertigineuses et des fourmillements ;
  • Quelques problèmes visuels ;
  • Des troubles moteurs (raideurs musculaires ou spasmes) ;
  • Des convulsions ou une perte de connaissance ;
  • Problèmes psychiatriques (hyperactivité, sensation de surexcitation anormale) ;
  • Jaunissement de la peau ou des yeux ;
  • Des urines plus foncées, signes d’inflammation du foie ;
  • Le syndrome de sevrage ;
  • Un saignement prolongé ;
  • Des saignements vaginaux abondants juste après la naissance.

Surdosage

Effets du surdosage

Le médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée contient une substance appelée la venlafaxine. Le surdosage de cette substance active peut même provoquer des réactions indésirables sévères sur votre organisme. Cela est souvent en lien avec la prise d’alcool et/ou d’autres médicaments. Ce surdosage entraine plus fréquemment :

  • La tachycardie :
  • Des variations du niveau de conscience pouvant aller d’un état de somnolence à un état comateux ;
  • Des convulsions et des vomissements.

Vous pouvez aussi être sujet à une mydriase ou à des changements électrocardiographiques comme :

  • L’allongement de l’intervalle QT ;
  • Les blocs de branche et l’allongement du QRS ;
  • Une tachycardie ventriculaire ;
  • Une bradycardie ;
  • L’hypotension ;
  • Des vertiges ;
  • Et dans les cas les plus extrêmes, le décès du patient.

Certaines études menées sur le surdosage en venlafaxine montrent qu’il peut entrainer un risque de décès plus élevé que celui en rapport avec les antidépresseurs de type ISRS. Cependant, cela est inférieur à celui que l’on observe avec les antidépresseurs tricycliques.

D’autres études montrent aussi que le risque de suicide chez les patients qui se traitent avec le médicament EFFEXOR L.P. 75 mg est plus élevé que celui des patients traités à l’ISRS.

Pour réduire les risques liés à un surdosage de la venlafaxine, il est souvent conseillé de se limiter à la plus petite quantité d’EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée nécessaire à une prise en charge efficace du patient.

Prise en charge recommandée

En cas de surdosage, des mesures peuvent être prises pour maintenir les fonctions vitales du patient et lui administrer des traitements symptomatiques adéquats. Ces traitements ont pour principal but de contrôler la fréquence cardiaque et les constances vitales. Lorsque le surdosage a été fait par inhalation, l’induction par vomissement n’est pas recommandée.

Dans ce cas, il peut être recommandé de réaliser un lavage gastrique peu de temps après l’ingestion ou chez des patients symptomatiques. On peut aussi recourir à du charbon activé qui a la capacité d’absorber la substance encore active dans le corps. D’autres méthodes peuvent être envisagées comme :

  • Une diurèse forcée ;
  • La dialyse ;
  • Une hémoperfusion ;
  • L’exsanguino-transfusion.

Toutefois, elles présentent peu d’intérêt dans ce cas. En outre, il faut préciser que la venlafaxine ne possède pas d’antidotes. Prenez donc soin de suivre scrupuleusement les instructions et les indications du médecin en charge de votre traitement. C’est de loin la meilleure solution pour éviter le surdosage par Effexor L.P. 75.

Enfin, pour toute préoccupation liée à l’utilisation du médicament EFFEXOR L.P. 75 mg, gélule à libération prolongée, prenez aussitôt contact avec votre médecin.

Vous aimerez aussi :

Related Articles