Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Énurésie chez l’enfant : Comment y faire face ?

Chez le jeune enfant, l’énurésie représente le terme médical utilisé pour désigner le fait d’uriner inconsciemment durant le sommeil (la nuit surtout). La plupart des parents sont souvent confrontés à ces situations et ne savent pas comment y faire face. Quels sont les causes et symptômes de l’énurésie ? Comment la traiter ? Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur l’énurésie chez l’enfant.

Qu’est-ce que l’énurésie ?

Encore appelée « pipi au lit » chez l’enfant, l’énurésie se définit comme une émission involontaire d’urines pendant le sommeil. Il s’agit d’une maladie qui concerne principalement les enfants, surtout les garçons.

Chez l’enfant, l’énurésie a une évolution habituellement favorable, même en l’absence de traitement. Le taux de guérison est fixé à près de 15 % par an chez les enfants ayant entre 5 et 10 ans.

Les différents types d’énurésie chez l’enfant

Il existe plusieurs types d’énurésie qu’on peut remarquer chez l’enfant.

L’énurésie primaire

L’énurésie primaire fait référence à une incontinence urinaire intermittente, pendant le sommeil. Elle se remarque chez les enfants de plus de 5 ans.

L’énurésie secondaire

Cette forme d’énurésie se manifeste de la même manière que l’énurésie primaire. Seulement, elle apparait lorsqu’un enfant qui ne mouillait plus son lit depuis 6 mois au moins recommence à le faire.

L’énurésie nocturne

L’énurésie nocturne est la forme la plus fréquente. Elle peut être déclenchée par de nombreux facteurs comme, le stress émotionnel, le sommeil trop profond. Ce type d’énurésie survient lorsqu’un enfant qui a atteint l’âge de contrôler sa vessie urine accidentellement pendant son sommeil.

Quelles sont les causes de l’énurésie chez l’enfant ?

Il existe plusieurs causes de l’énurésie chez l’enfant. Ainsi, un cas de « pipi au lit » peut être lié à :

  • l’immaturité de la vessie ;
  • l’hérédité (si l’un ou les deux parents ont été énurétiques) ;
  • des troubles affectifs (comme le refus de grandir, le retard affectif, tout changement ou stress important) ;
  • un trouble organique ou une maladie (infection urinaire, diabète, encoprésie, malformation de l’appareil urinaire d’origine génétique) ;
  • des difficultés à se réveiller ;
  • des troubles de sommeil comme la parasomnie ;
  • la faible sécrétion nocturne d’hormone antidiurétique qui se charge de la production d’urine ;
  • des troubles de la vessie ou des voies urinaires (cancer, calculs rénaux, blessures suite à un accident, dérèglement hormonal, constipation).

Dans certains cas (très rares), l’énurésie peut être causée par une lésion mineure d’un nerf. Cela peut entraîner la diminution de la capacité de l’enfant à sentir que sa vessie est pleine.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

L’énurésie est une miction complète et involontaire qui survient principalement la nuit. Ainsi, le fait de faire pipi entraîne généralement un sentiment de honte et une baisse de l’estime de soi. Chez l’enfant qui a atteint l’âge de contrôler sa vessie pendant le sommeil, les symptômes de l’énurésie sont classiques.

L’enfant peut se réveiller la nuit et pleurer lorsqu’il vient de mouiller son lit. Les draps régulièrement imprégnés d’urine sont aussi des signes d’énurésie. Lorsqu’un enfant souffre de ce trouble, il n’est pas conseillé de le punir, de le faire culpabiliser ou de le ridiculiser. Cela peut entraîner des répercussions sur sa vie sociale.

Quelles sont les complications de l’énurésie chez l’enfant ?

L’énurésie présente des complications en ce sens qu’elle a des répercussions sur l’estime de soi de l’enfant. De ce fait, elle peut causer des troubles affectifs chez les petits. De plus, de nombreux enfants qui souffrent de ce trouble peuvent craindre de passer la nuit chez un ami, au risque de mouiller le lit.

L’énurésie peut également provoquer un sentiment d’angoisse chez l’enfant au moment du coucher.

Diagnostic de l’énurésie chez l’enfant

Étant donné que beaucoup d’enfants de moins de 6 ans mouillent encore leur lit, l’un des signes suivants devrait motiver les parents à consulter un médecin :

  • un enfant de plus de 4 ou 5 ans qui mouille sa culotte le jour ;
  • un enfant de plus de 5 ou 6 ans qui mouille encore son lit ;
  • des symptômes de troubles urinaires comme de fréquents besoins d’uriner ;
  • un enfant qui recommence à mouiller son lit la nuit, après avoir arrêté pendant un intervalle de 6 mois ou plus.

Le diagnostic du médecin se fait par des analyses au laboratoire. Cela lui permet de déterminer avec précision la cause de l’énurésie. Un traitement pourra donc être envisagé après le diagnostic.

Comment traiter l’énurésie chez l’enfant ?

Il existe plusieurs méthodes pour traiter l’énurésie. Les parents peuvent adopter des mesures visant à redonner confiance à l’enfant. Comme mesures, il s’agira de :

  • lui expliquer les causes possibles de son problème, en utilisant des mots qu’il comprend ;
  • lui préciser qu’il n’est pas le seul à souffrir de ce problème ;
  • ne pas le faire culpabiliser et éviter d’en parler devant des personnes étrangères au cercle familial proche ;
  • éviter de dramatiser la situation. Vous devez vous montrer patient, compréhensif et affectueux.

En dehors de ces mesures de confiance, vous pouvez utiliser des traitements comme :

L’utilisation d’huiles essentielles

Si l’enfant malade est âgé de plus de 3 ans, vous pouvez lui faire utiliser des huiles essentielles pour l’aider à lutter contre l’énurésie. Selon de nombreuses études, les huiles essentielles considérées comme efficaces sont :

Habituellement, on conseille de diluer 2 gouttes d’huile essentielle dans une huile végétale. Ensuite, il faudra appliquer le mélange au niveau de la plante des pieds ou du plexus solaire.

L’utilisation de la fleur de Bach Cherry Plum

Pour soigner l’énurésie chez l’enfant, il est possible de lui faire prendre de la fleur de Bach Cherry Plum. Pour en savoir plus sur l’utilisation de cette fleur, rapprochez-vous de votre médecin. En effet, les posologies varient en fonction de l’âge de l’enfant malade.

L’utilisation de l’hypnose ou l’auto-hypnose

L’énurésie peut être parfois d’origine psychologique. Cela dit, le recours à l’hypnose ou à l’apprentissage de l’auto-hypnose se révèle efficace pour lutter contre cette maladie. Toutefois, avant d’utiliser ce traitement, il faudra être sûr que l’énurésie est d’ordre psychologique.

L’utilisation de l’homéopathie

Bien que l’efficacité de ce traitement ne soit pas prouvée scientifiquement, l’homéopathie est souvent utilisée comme une aide pour lutter contre l’énurésie. Le traitement par homéopathie s’effectue généralement sur plusieurs mois.

De façon générale, il ne faut pas tarder à consulter un médecin si vous constatez un signe de l’énurésie chez votre enfant. Une prise en charge précoce permet d’éliminer les troubles rapidement.

Vous aimerez aussi :

Related Articles