Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Eupantol : Posologie, Précautions d’emploi et Effets indésirables

Eupantol est un produit gastro-résistant indiqué pour lutter efficacement contre le taux élevé de l’acidité dans l’estomac. Pour les individus ulcéreux, ce médicament apporte une chance de guérison probable afin qu’ils puissent normalement vaquer à leurs occupations quotidiennes, sans avoir ce sentiment de brûlure interne. En effet, l’ulcère fait partie des troubles liés à l’estomac les plus répandus, qui nécessitent un traitement efficace et rapide, pour soulager les personnes qui en souffrent. Eupantol est l’un des traitements les plus efficaces pour lutter contre ce trouble de l’estomac. Comment prendre ce médicament ? Quels sont ses contre-indications et effets secondaires ? Retrouvez ici toutes les informations pour en faire bon usage.

Description et Composition d’Eupantol ?

Description du produit

Eupantol est un médicament destiné à jouer un rôle d’inhibiteur sélectif de pompe à proton. Il est spécialement conçu pour diminuer la quantité d’acide que produit un estomac. Grâce à son principe actif qui est le pantoprazole, il permet de lutter efficacement contre les pathologies liées à l’acidité intestinale et gastrique.

Le produit se présente souvent sous la forme d’un comprimé gastro-résistant jaune, ovale, biconvexe et portant l’inscription « P40 » sur une face. Son conditionnement se fait soit en flacon en polyéthylène de haute densité, muni d’un bouchon à vis en polyéthylène de basse densité ou en plaquette (ALU/ALU) avec ou sans suremballage cartonné.

Eupantol est disponible en plusieurs présentations dont certaines ne sont pas commercialisées. Il y a notamment :

  • Les boîtes de 7, 10, 14, 15, 24, 28, 30, 48, 49, 56, 60, 84, 90, 98, 98 (2 x 49), 100, 112, 168 comprimés gastro-résistants ;
  • La présentation à usage hospitalier : 50, 90, 100, 140, 50 (50 x 1), 140 (10 x 14), 150 (10 x 15), 500, 700 (5 x 140) comprimés gastro-résistants.

Composition d’Eupantol

Que ce soit eupantol 20 ou eupantol 40 mg comprimé, la composition générale de ce médicament prend en compte une substance active et d’autres composants. La composition de ce produit se présente comme suit :

  • Substance active : pantoprazole, chaque comprimé gastro-résistant contient 40 mg ou 20 mg de pantoprazole ;
  • Noyau : carbonate de sodium anhydre, mannitol, crospovidone, povidone K90, stéarate de calcium ;
  • Enrobage : hypromellose, povidone K25, dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172), propylèneglycol, copolymère d’acide méthacrylique et d’acrylate d’éthyle (1:1), polysorbate 80, laurilsulfate de sodium, citrate de triéthyle ;
  • ·    Encre d’impression : gomme laque, oxyde de fer rouge (E172), oxyde de fer noir (E172), oxyde de fer jaune (E172), solution d’ammoniaque concentrée.

Dans quel cas Eupantol est-il indiqué ?

Ce médicament est destiné aux adultes et aux adolescents dont l’âge dépasse 12 ans.

Chez les adultes

Eupantol est indiqué pour les adultes dans les cas suivants :

  • Infection liée à une bactérie appelée Helicobacter pylori chez les patients souffrant d’ulcères duodénaux et gastriques, en association avec deux antibiotiques ;
  • Les ulcères gastriques et duodénaux ;
  • Le syndrome de Zollinger-Ellison et d’autres affections à l’origine d’un excès d’acidité gastrique ;
  • L’œsophagite par reflux gastro-oesophagien ;
  • Une inflammation de l’œsophage, accompagnée de la régurgitation d’acide gastrique.

Chez les adolescents ayant plus de 12 ans

Eupantol est indiqué pour les adolescents ayant plus de 12 ans dans les cas suivants :

  • L’œsophagite par reflux gastro-oesophagien ;
  • Une inflammation de l’œsophage accompagnée de la régurgitation d’acide gastrique.

Quelles sont les contre-indications et les précautions à prendre avant d’utiliser Eupantol ?

Comme tous les médicaments destinés à combattre l’ulcère, ce médicament nécessite la prise de certaines précautions avant de le prendre et dans certains cas, sa prise est même interdite.

Les contre-indications

Il est proscrit de prendre Eupantol si :

  • vous êtes allergique au pantoprazole ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament ;
  • vous êtes allergique aux substances actives contenues dans d’autres médicaments jouant le rôle d’inhibiteur de la pompe à proton comme l’oméprazole contenu dans le mopral.

Les précautions à prendre avant l’usage de ce médicament

Ce médicament se prend sous prescription médicale. Il faut toujours prendre l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant de l’utiliser dans les cas ci-après :

  • Si vous avez des problèmes hépatiques graves ou des problèmes liés à votre foie par le passé. Cela permettra au médecin d’arrêter le traitement sur le long terme d’eupantol si vous présentez des taux d’enzymes hépatiques élevés.
  • Si vos réserves corporelles en vitamine B12 sont diminuées ou si vous présentez des risques de diminution de cette vitamine. Le pantoprazole peut provoquer une diminution de l’absorption de cette vitamine, dans le cadre d’un traitement à long terme ;
  • Si vous suivez un traitement avec un inhibiteur de la protéase du VIH comme l’atazanavir;
  • Si vous présentez des risques de souffrir ou carrément si vous souffrez d’ostéoporose. La prise du pantropazole sur une durée dépassant une année, accentue et augmente le risque de fracture de la hanche, du poignet et des vertèbres ;
  • Si vous présentez des symptômes comme la fatigue, des contractions musculaires involontaires, la désorientation, des convulsions, des sensations vertigineuses, une accélération du rythme cardiaque. Cela résulte peut être de la diminution du taux de magnésium issus d’un usage sur plus de trois de mois d’Eupantol. Le médecin pourra dans ce cas effectuer des examens sanguins fréquents pour vérifier la magnesémie ;
  • Si vous avez déjà développé des éruptions cutanées dans les zones exposées au soleil après la prise d’un médicament ayant pour but de réduire l’acide gastrique. Il est fort probable que le médecin arrête votre traitement à l’Eupantol ;
  • Si vous présentez des symptômes comme la perte de poids involontaire, les vomissements répétés, les vomissements de sang ressemblant à des grains de café noir, la présence du sang dans les selles avec une couleur noire, la difficulté à avaler, la douleur à l’estomac, la douleur à la déglutition, l’anémie et la diarrhée constante.

Le médecin suivant votre traitement à l’Eupantol, devra vous suivre régulièrement surtout, si celui-ci (le traitement) dure plus d’une année. La substance active de ce médicament peut retarder le décèlement des cancers malins.  Il est important de toujours dire ce que vous ressentez comme effet en suivant un traitement à Eupantol, à votre médecin.

Eupantol n’est pas du tout recommandé chez les enfants de moins de 12 ans.

Quels sont le mode d’administration et la posologie d’Eupantol ?

Ce médicament est à prendre en suivant rigoureusement les prescriptions du médecin ou du pharmacien.

Mode d’emploi d’Eupantol

Les comprimés d’Eupantol sont à avaler entièrement avec de l’eau ou un jus de fruit. Ils sont à prendre de préférence une heure avant le repas sans les croquer ni les écraser.

Posologie d’Eupantol

La dose d’Eupantol à prendre dépend du trouble que l’on désire soigner ainsi que l’âge.

Chez les adultes, pour le :

  • Traitement d’une infection par la bactérie Hélicobacter pylori : La dose prescrite dans le cas d’une infection par la bactérie Helicobacter pylori pour traiter ces ulcères est un comprimé, deux fois par jour simultanément avec deux comprimés d’antibiotiques. Il peut s’agir de l’amoxicilline ou du clarithromycine avec du métronidazole ou du tinidazole. Chaque prise doit intervenir une heure avant le déjeuner et le dîner. Ce traitement est à suivre pendant une ou deux semaines ;
  • Traitement des ulcères gastriques et duodénaux : La dose recommandée par les médecins en général est d’un comprimé par jour. Cette dose peut être doublée et le traitement de l’ulcère gastrique se fait en huit semaines maximum alors que celui de l’ulcère duodénale se fait en quatre semaines maximum ;
  • Traitement du syndrome de Zollinger-Ellison : La dose recommandée est de deux comprimés par jour. Cette dose peut augmenter selon la production d’acide gastrique dans votre corps. Si vous devez prendre plus de 4 Eupantol par jour, le médecin à votre charge donnera le moment où le traitement devra s’arrêter ;
  • Traitement des personnes souffrant  des problèmes rénaux : Ce médicament est interdit pour une personne souffrant de problème rénal ;
  • Traitement des personnes souffrant des problèmes hépatiques : Seule la dose de 20 mg de pantopazole par jour est autorisée pour ces personnes;
  • Traitement de l’œsophagite par reflux chez les enfants de plus de 12 ans et les adultes : Un comprimé est requis par jour. Le médecin peut décider d’ajouter un second comprimé et le traitement se fait entre 4 à 8 semaines.

Si vous oubliez de prendre votre traitement ou plutôt, si vous l’arrêtez de manière volontaire, avant de recommencer, il faudra prendre l’avis de votre médecin ou d’un pharmacien.

Quels sont les effets indésirables possibles après utilisation d’Eupantol ?

Ce médicament est capable de provoquer des effets indésirables comme tous les autres médicaments. La fréquence de ces effets indésirables peut varier d’un individu à un autre. Cependant, alertez votre médecin ou cessez le traitement, dès que vous présenterez certains de ces symptômes :

  • Réactions allergiques : La fréquence de ces réactions allergiques est rare. Elles peuvent toucher 1 personne sur 1000. Elles se manifestent par le gonflement de la langue et de la gorge, la difficulté à avaler, l’urticaire, la difficulté à respirer, l’œdème facial allergique, des vertiges sévères avec accélération du rythme cardiaque et la transpiration abondante ;
  • Manifestations cutanées : La fréquence de ces manifestations cutanées est indéterminée. Toutefois, on peut observer la formation de cloques et la dégradation rapide de l’état de santé, de légers saignements du nez, l’érosion des yeux, de la bouche, des lèvres ou des parties génitales et une hypersensibilité des zones exposées au soleil. Il est également possible d’avoir de la fièvre, de présenter des douleurs articulaires, des glandes enflées, des syndromes suite à un test sanguin comme ceux de Stevens-Johnson,de Lyell, d’érythème polymorphe, de Lupus érythémateux cutané subaigu, d’hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et des symptômes systémiques (DRESS) comme la Photosensibilité ;
  • Autres manifestations graves : La fréquence de ces manifestations graves est indéterminée. Il s’agit notamment des atteintes sévères des cellules hépatiques, jaunisse ou fièvre, des inflammations rénales graves pouvant mener à une insuffisance rénale.

Il existe aussi d’autres effets indésirables simples et d’autres identifiés suite à des tests sanguins. Ce tableau les présente par fréquence de manifestation.

FréquencesEffets indésirables simplesEffets indésirables issus des tests sanguins
Fréquents (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)Polypes bénins de l’estomac 
  Peu fréquents (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)Maux de tête ; vertiges ; diarrhée ; mal au cœur, vomissements ; ballonnements et flatulences (gaz) ; constipation ; bouche sèche ; douleur et gêne abdominales ; rougeur cutanée ; éruption ; démangeaisons ; sensation de faiblesse, d’épuisement ou de malaise général ; troubles du sommeil ; fracture de la hanche, du poignet ou des vertèbresÉlévation des enzymes hépatiques
 Rares (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1000)Distorsion ou absence du goût, troubles de la vue tels que vision floue ; urticaire ; douleurs articulaires ; douleurs musculaires, variations de poids ; élévation de la température corporelle, forte fièvre, œdème périphérique ; réactions allergiques ; dépression, hypertrophie des glandes mammaires chez l’hommeÉlévation de la bilirubine ; augmentation des graisses dans le sang, chute brutale des granulocytes associée à une forte fièvre
    Très rares (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)DésorientationDiminution du nombre de plaquettes sanguines qui peut se traduire par des saignements ou des hématomes au-delà de la normale ; diminution du nombre de globules blancs qui peut provoquer une augmentation de la fréquence des infections. Diminution anormale simultanée du nombre des globules blancs et rouges ainsi que des plaquettes
  Indéterminés (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)Hallucinations, confusion ; sensation de picotement, fourmillement, pincement et piqûre, sensation de brûlure ou d’engourdissement ; éruption cutanée, potentiellement accompagnée de douleurs articulaires, inflammation du gros intestin qui provoque une diarrhée aqueuse persistante.Diminution du taux sanguin de sodium, de magnésium, de calcium ou de potassium
Effets secondaires d’Eupantol par fréquence d’apparition

Déclaration des effets secondaires : Dans le cas où vous présentez l’un de ces effets secondaires indésirables, parlez-en immédiatement à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez aussi déclarer les effets indésirables y compris ceux qui ne sont pas mentionnés ci-dessus directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Quels sont les effets d’Eupantol sur la grossesse, l’allaitement et la fertilité ?

Il y a peu d’informations sur les effets de ce médicament sur les femmes enceintes. Toutefois, il est rapporté que le pantoprazole peut passer dans le lait maternel même si le bébé à une faible chance d’en consommer. Néanmoins, avant d’utiliser ce médicament si vous êtes enceinte, demandez conseil à votre médecin.

Vous ne devez utiliser ce médicament que si ce dernier après analyse considère que le bénéfice pour vous est supérieur au risque potentiel pour votre enfant né ou à naître.

Quels sont les effets d’Eupantol sur la conduite de véhicules et l’utilisation de machines ?

Jusqu’à présent, EUPANTOL n’a aucun effet ou qu’un effet négligeable sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Si vous ressentez des effets indésirables tels que vertiges ou vision floue, vous ne devez, ni conduire de véhicule ni utiliser de machines.

Quelle est l’interaction d’Eupantol avec les autres médicaments ?

Il est important d’informer votre médecin avant de prendre Eupantol ou si vous l’avez déjà pris simultanément avec inexium ou un autre médicament. En effet, en raison de sa substance active le pantoprazole, Eupantol peut avoir un effet sur l’efficacité d’autres médicaments. Il s’agit principalement des médicaments comme :

  • Le kétoconazole, l’itraconazole ou le posaconazole utilisés dans le traitement des mycoses ;
  • L’erlotinib utilisé dans le traitement de certains types de cancers ;
  • Le Warfarine et phenprocoumone, qui affectent l’épaississement ou la fluidification du sang ;
  • L’atazanavir et les médicaments utilisés dans le traitement de l’infection par le VIH ;
  • Le Méthotrexate utilisé dans le traitement des arthrites rhumatoïdes, du psoriasis et du cancer. Dans le cas de ce médicament, votre traitement à Eupantol est suspendu momentanément car le pantoprazole peut augmenter les taux de méthotrexate dans le sang ;
  • Le fluvoxamine, utilisé dans le traitement de la dépression et autres maladies psychiatriques. Dans le cas de ce médicament, la dose d’eupantol peut passer d’eupantol 40 mg à eupantol 20 mg ;
  • La Rifampicine, utilisée dans le traitement des infections ;
  • Le Millepertuis ou Hypericum perforatum, utilisé dans le traitement des dépressions légères.

Il faut garder à l’esprit surtout que ce médicament se prend uniquement sous prescription donc il est toujours mieux d’en parler avec votre médecin à tout autre agent de santé.

Comment conserver Eupantol et que sait-on de son surdosage ?

Les mesures d’usage à prendre premièrement sont :

  • Mettre ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants ;
  • Ne pas utiliser le médicament après la date de péremption, indiquée sur la boîte et le contenant.

Pour ce qui en est de la conservation, après première ouverture du flacon : le médicament doit être conservé maximum 100 jours.Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

En ce qui concerne le surdosage de ce médicament, aucune information précise n’est connue et rien n’a été signalé comme effet possible. Toutefois, il est toujours recommandé de suivre les prescriptions d’usage de votre médecin pour faciliter votre traitement.

Quelles sont les autres informations sur ce médicament ?

L’Eupantol joue à peu près le même rôle que le Maprol. Sa substance active le pantoprazole est un inhibiteur de la pompe à protons comme l’oméprazole se retrouvant dans le maprol. Voici les autres informations disponibles sur ce produit.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  

TAKEDA FRANCE SAS

112 AVENUE KLÉBER

75116 PARIS

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  

TAKEDA FRANCE SAS

112 AVENUE KLÉBER

75116 PARIS

Fabricant  

TAKEDA GMBH

PRODUCTION SITE ORANIENBURG

LEHNITZSTRASSE 70-98

16515 ORANIENBURG

ALLEMAGNE

OU

DELPHARM NOVARA S.R.L.

VIA CROSA, 86

28065 CERANO (NO)

ITALIE

Vous aimerez aussi :

Related Articles