Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Facette dentaire : pose et coût de la prothèse dentaire

Permettant d’atteindre un objectif esthétique, la facette dentaire est une forme de prothèse pour dent. Grâce à elle, il est possible de blanchir ou d’améliorer une dent. Ce perfectionnement concerne surtout la face visible de cet organe bucco-dentaire. Combien coûte la facette dentaire et quelle est la durée de vie de cette opération ? Tour d’horizon sur cette solution pour les dents.

Facette dentaire : de quoi s’agit-il ?

Une facette dentaire est caractérisée par de fines particules en céramique ou en composite. Elle permet de corriger trois types de défauts sur la dent à savoir :

  • Un défaut de structure ;
  • Une mauvaise morphologie ;
  • Une teinte désagréable à la vue.

Son exécution se fait uniquement sur la partie vestibulaire de la dent. Autrement dit, seule la face visible au cours d’un sourire peut subir la pose de cette prothèse dentaire. À ce propos, les professionnels, comme body expert, trouvent que cette solution est moins mutilante que la pose d’une couronne. Ainsi, la pose de cette dernière est recommandable pour une dentition très abimée.

Mise sur pied en 1980 et très utilisée dès 2000, la facette dentaire est indiquée pour les personnes désireuses d’embellir leur sourire. De ce fait, les dents auxquelles ce traitement est dédié sont les canines, les incisives, les prémolaires, etc. Aussi, son appellation diffère en fonction de la position de la dent atteinte.

En effet, les chirurgiens-dentistes octroient le nom d’Inlay et Onlayou encore d’Overlay, lorsque l’opération est faite sur les dents postérieures. En revanche, lorsqu’elle porte sur les dents antérieures, le nom donné est celui de facette. En raison de la méthode de mise en place et de ses fonctions, la facette dentaire est comparée aux faux ongles dans l’univers de l’esthétique.

Facette dentaire : le processus de pose

L’installation de la facette se fait par rapport à l’objectif final de l’opération. Cela peut donc prendre assez de temps, pour la concrétisation du projet. Le nombre de séances pouvant aboutir à la mise en place de l’ornement dentaire est de 3.

Cependant, outre la correction de la couleur et la réparation d’une incisive cassée, le nombre de sessions chez le dentiste est indéterminable. En effet, la pose de la facette dentaire devient un véritable plan esthétique. Le cas échéant, il faut d’innombrables rendez-vous pour réaliser les essais, peaufiner le masque et faire des simulations.

Premier rendez-vous

Au cours de cette première étape, le dentiste examine la dentition du patient afin d’obtenir assez d’informations pour la fabrication des facettes. Pour cela, il fait des photos, puis il demande des radiographies. Après cela, il prend les empreintes qui lui permettront d’obtenir le moulage.

Toutefois, avant d’engager ce processus, le spécialiste écoute les souhaits du malade. Cela lui permet d’avoir les critères esthétiques comme la courbure du sourire, l’alignement et la hauteur des dents. Une fois, tous ces renseignements amassés, une gouttière est réalisée.

Deuxième rendez-vous

La gouttière est placée dans la bouche du patient, puis elle est remplie de résine. Cette technique favorise la formation du masque après le durcissement de la résine. Une idée plus précise du résultat potentiel est affichée. Ainsi, un débat est ouvert entre le médecin et le malade, sur les caractéristiques de la facette dentaire

À l’issue de cette séance, de nouvelles photos sont prises. Si le futur porteur de la prothèse le souhaite, il peut emporter le masque pour mûrir sa réflexion à propos du projet esthétique. Il serait judicieux qu’il en parle avec son entourage pour obtenir leur avis.

Troisième rendez-vous

À cette dernière séance, quelques étapes sont suivies pour que les facettes dentaires soient posées sans complication. Il s’agit :

  • De la préparation de l’émail et de la dentine pour l’application d’une colle ;
  • De l’installation de la colle suivie de celle des facettes ;
  • Des travaux d’ajustements pour la réussite totale de l’opération.

Bien que cette procédure ne soit pas douloureuse, une anesthésie faite au préalable augmente le confort du patient. Aussi, le collage des ornements dentaires doit se faire à l’abri de l’humidité. Autrement dit, la salive ne doit pas s’y mêler. Pour cela, un champ opératoire est obligatoire pour l’exécution de la pose. La durée totale de cette opération est de 30 à 60 minutes pour une dent. Ce sont les finitions qui prennent assez de temps.

Combien coûte une facette dentaire en céramique ?

Le prix de cette opération, qualifiée d’esthétique, varie en fonction des villes, voire des pays. Il se retrouve dans la tranche de 800 à 1400 euros. Bien que le coût soit important, aucun remboursement n’est envisageable de la part de la sécurité sociale. Toutefois, certaines mutuelles proposent cette couverture dans leurs contrats.

Facette dentaire : Combien de temps dure-t-elle ?

L’esthétique n’est pas le seul atout de cette technique. Il y a également sa longue durée de vie qui motive un grand nombre de personnes à la choisir. En effet, une facette dentaire survit pendant 12 ans, dans 90% des cas. Le reste, soit 10%, échoue pour de nombreuses raisons. Les fissures et les fractures sont les premières causes de cette faille.

Les infiltrations sont également à la base du problème. Les agents pathogènes agissent sur la couleur des facettes, augmentant par la même occasion, la possibilité d’apparition de la carie. Les décollements également surviennent, mais ils sont très rares.

Quels sont les risques encourus après une facette dentaire ?

Parmi les effets néfastes de la pose d’une facette, il y a les éclatements, et les pertes de sensibilités après l’opération. Ainsi la langue, les dents traitées et les lèvres deviennent inopérantes pendant quelques jours. De façon moins fréquente, les dents équipées de facettes perdent de la vitalité. Il faut ajouter que le rendu devient inesthétique, lorsque le volume de la gencive est évolutif.

Facette dentaire : comment s’y prendre pour son maintien ?

Après leur installation, les facettes dentaires adhèrent naturellement à la dentition. Leur acceptation par la gencive favorise une intégration totale au bout de quelques jours. Ainsi, il suffit d’une bonne hygiène bucco-dentaire pour les conserver durablement. Autrement dit, les détartrages réguliers, l’usage de brosses à dents et de fil dentaire sont suffisants pour entretenir une facette dentaire. En outre, pour les personnes atteintes de bruxisme, il est recommandé d’opter pour le port d’une gouttière de protection nocturne.

Facette dentaire : les contre-indications

Dans certains cas, le recours aux facettes dentaires est impossible. La liste de ces situations se compose :

  • Du bruxisme dont l’effet est l’usure et la diminution importante de la taille des incisives. Même en cas d’augmentation, la technique restera inefficace si les dents postérieures ne sont pas aussi élevées ;
  • De l’absence d’émail qui affecte la bonne adhésion des facettes à la dentition ;
  • Des maladies génétiques qui touchent aux dents, de sorte à en faire un symptôme.

La prise excessive de boissons acidulées et d’aliments peut être aussi à l’origine de la mauvaise pose de la colle. Leur présence l’empêche de bien se fixer sur la dentine. Cela se traduit aussi par un mauvais entretien de la bouche et des dents.

Facettes dentaires en composite : mieux que celles en céramique ?

D’un point de vue esthétique, la prothèse en céramique surpasse celle en composite. Ses qualités optiques et son degré de finition lui permettent d’enjoliver la dent abimée. Cependant, son prix est trop élevé, ce qui n’est pas le cas de la facette dentaire en composite. En effet, cette dernière coûte entre 150 et 300 euros. En plus, sa pose se fait assez rapidement et sans intervention chirurgicale.

Peu importe sa forme (céramique ou composite), la facette dentaire permet au patient de rehausser la beauté de ses dents. Mieux, elle empêche la prolifération des bactéries. Cependant, cette prothèse dentaire ne peut s’enlever. Elle se porte donc à vie. Par conséquent, il est important de bien réfléchir et de recourir à l’avis du dentiste avant d’en avoir

Vous aimerez aussi :

Related Articles