Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Fibromyalgie : Causes, Symptômes et Traitements

Parmi les maladies qui provoquent des douleurs intempestives chez les patients, figure la fibromyalgie. Il s’agit d’une maladie, qui ralentit la plupart du temps le bon déroulement des activités quotidiennes de la personne qui en souffre. Cependant, parce que les symptômes de la fibromyalgie varient d’une personne à l’autre, il est difficile de prédire combien de temps vous aurez cette maladie et l’impact qu’elle aura sur votre vie.

Bien qu’il n’existe actuellement aucun remède, il existe des traitements, des thérapies et des techniques d’autogestion, qui peuvent améliorer votre qualité de vie. La fibromyalgie ne semble pas causer des dommages à long terme à votre corps. Mais, il est important de savoir comment elle fonctionne afin de la traiter au plus vite. Cet article vous dit tout sur la maladie.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est une maladie à long terme, qui provoque de la douleur et une sensibilité dans tout le corps. Contrairement à l’arthrite, il ne s’agit pas de problèmes avec vos articulations, vos os ou vos muscles. En effet, dans le cas de la fibromyalgie, votre système nerveux n’est pas capable de contrôler ou de traiter les signaux de douleur, provenant d’autres parties de votre corps. En d’autres termes, vous n’arrivez pas à connaître exactement la source de la douleur, afin de savoir exactement de quel trouble il est question. La fibromyalgie est également liée à :

  • un mauvais sommeil ;
  • le sentiment que vous ne pouvez pas vous concentrer ou, vous souvenir des choses ;
  • une fatigue extrême et constante, qui ne s’améliore pas avec le sommeil ou le repos.

Il peut y avoir de nombreux autres symptômes qui affectent différentes parties de votre corps.

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?

Les symptômes de la fibromyalgie – © Crédit : informationhospitaliere.com

Les principaux symptômes de la fibromyalgie sont :

  • la douleur : vous pouvez avoir l’impression que vous ressentez une douleur, qui se propage dans tout votre corps, certaines parties comme votre cou et votre dos étant particulièrement douloureuses ;
  • la fatigue et une sensation générale de manque d’énergie ;
  • mal dormir et se réveiller sans repos ;
  • les douleurs et raideurs.

Il pourrait arriver que votre état empire, aggravant soudainement vos symptômes. La fibromyalgie peut également provoquer :

  • l’oubli ou le manque de concentration ;
  • le stress, l’inquiétude ou la mauvaise humeur ;
  • les picotements, engourdissement ou gonflement des mains et des pieds ;
  • les maux de tête ;
  • le syndrome des jambes sans repos : sensation de picotement et d’inconfort dans les jambes, surtout la nuit ;
  • l’irritabilité, ou sensation de faiblesse ou de pleurs ;
  • l’impression d’avoir un besoin urgent d’uriner, surtout la nuit ;
  • les menstruations douloureuses ;
  • diarrhée, constipation et douleurs à l’estomac ;
  • sensibilité accrue aux choses comme le froid, le son, les coups et les bosses ;
  • articulations et muscles sensibles ou trop sensibles.

La douleur peut parfois affecter tout votre corps, ou elle peut être particulièrement intense dans quelques zones seulement. Certaines personnes disent que leurs douleurs s’aggravent à des températures extrêmes, comme un temps très chaud, froid ou humide. Pour d’autres patients, en plus de la douleur, la fatigue est la pire partie de la fibromyalgie. Cela peut être lié à une difficulté à penser clairement ou à se souvenir correctement des choses.

Quelles sont les causes de la fibromyalgie ?

Il n’existe pas encore des études qui déterminent la raison exacte pour laquelle, les gens souffrent de fibromyalgie. Mais, il semble y avoir un lien commun avec des maladies comme l’arthrite ou un événement traumatisant, la santé mentale et le bien-être. La fibromyalgie n’est pas causée par des dommages ou une blessure corporelle. Néanmoins, cela augmente la sensibilité de vos terminaisons nerveuses. Ce qui signifie que vous pourriez ressentir de la douleur, à cause d’une petite pression ou de petits coups.

Une théorie est que la fibromyalgie est causée par des problèmes avec le système nerveux central d’une personne, qui contrôle toutes les sensations et les mouvements que le corps fait. Des études ont montré que les parties du cerveau qui enregistrent la douleur réagissent différemment, si vous souffrez de fibromyalgie. Cela signifie que vous ressentez de la douleur lorsque d’autres personnes se sentent mal à l’aise ou raides.

Les personnes atteintes de fibromyalgie ne dorment souvent pas assez profondément. La recherche montre que le manque de sommeil de bonne qualité, peut aggraver la douleur et peut-être même, en être la source. La douleur, le malheur, la dépression et le stress peuvent tous vous faire mal dormir. Les symptômes apparaissent souvent après une maladie, un accident ou une période de stress émotionnel et d’anxiété.

Lorsque vous êtes faible ou déprimé, votre douleur peut également être pire. En même temps, votre douleur peut vous faire vous sentir plus stressé. Contrairement à des conditions telles que l’arthrite, la douleur que vous ressentez avec la fibromyalgie n’est pas causée par une inflammation visible ou des dommages à votre corps. Cela ne signifie pas que les symptômes de la fibromyalgie sont irréels. Cependant, on pense que l’anxiété, les traumatismes physiques ou mentaux et les troubles du sommeil, jouent tous un rôle dans la maladie.

Comment se fait le diagnostic de la fibromyalgie ?

La fibromyalgie peut parfois être difficile à diagnostiquer, car les symptômes varient d’une personne à l’autre. Il existe certains symptômes courants que votre médecin recherchera pour aider à diagnostiquer le mal, notamment :

  • douleur intense qui a duré trois mois ou plus ;
  • fatigue ;
  • le fait de se réveiller régulièrement sans se sentir rafraîchi ;
  • problèmes de mémoire et de compréhension.

Cela peut aider votre médecin à comprendre les problèmes que vous rencontrez, si vous faites une liste de tous vos problèmes physiques ou psychologiques. Il procédera probablement ensuite à un examen physique. Il n’y a pas de tests sanguins, de radiographies ou d’analyses spécifiques, pour confirmer un diagnostic de fibromyalgie. Mais vous pourriez avoir des analyses de sang, pour vérifier d’autres maladies.

De nombreux symptômes de la fibromyalgie sont similaires à ceux d’autres affections comme :

  • la polyarthrite rhumatoïde ;
  • le syndrome de Sjögren ;
  • une glande thyroïde sous-active.

Certaines personnes peuvent être diagnostiquées et traitées pour l’une de ces autres maladies. Il est également possible d’avoir une de ces maladies, en plus de la fibromyalgie.

Dans certains cas, votre médecin peut également suggérer une référence à :

  • un rhumatologue ;
  • un physiothérapeute ;
  • un psychologue clinicien ;
  • un ergothérapeute ;
  • une clinique de la douleur, spécialisée dans la communauté ou en milieu hospitalier ;
  • un service de fatigue chronique.

Comment se fait le traitement de la fibromyalgie ?

Il existe plusieurs façons de gérer vos symptômes. Dans de nombreux cas, la fibromyalgie peut être diagnostiquée et traitée par votre médecin généraliste, sans qu’il soit nécessaire de consulter un spécialiste. Il peut vous conseiller sur les traitements et les thérapies, qui s’attaquent à des symptômes spécifiques. Il y a aussi beaucoup de choses que vous pouvez faire par vous-même, qui peuvent changer la façon dont votre état affecte votre vie.

Thérapies physiques

Selon la façon dont votre fibromyalgie vous affecte, votre médecin peut vous confier à un physiothérapeute ou à un ergothérapeute.

Physiothérapie

La physiothérapie peut aider à soulager la douleur de la fibromyalgie. Les physiothérapeutes sont des spécialistes formés, qui peuvent vous aider à rester actif et autonome. Ils vous montreront les meilleurs exercices pour renforcer vos muscles, sans vous blesser ni mettre votre corps à rude épreuve. Ils peuvent vous montrer par exemple, comment quelque chose d’aussi simple que d’améliorer votre posture, peut soulager votre douleur. Ils peuvent également vous conseiller sur des techniques de relaxation, pouvant être tout aussi importantes que l’exercice lorsque vous êtes aux prises avec la fibromyalgie.

Ergothérapie

L’ergothérapie peut vous aider à gérer vos activités quotidiennes autour de votre fibromyalgie, sans augmenter votre douleur ou vous accabler. Votre ergothérapeute peut vous suggérer de nouvelles façons de faire avancer les choses. Il peut également vous enseigner des techniques de relaxation. Si vous trouvez toujours certaines activités difficiles après avoir effectué ces changements, il peut vous suggérer de l’équipement, connu sous le nom d’aides et d’adaptations, pour vous aider. Votre médecin peut vous confier à un ergothérapeute ou vous pouvez en voir un en privé, moyennant des frais. Il peut également vous orienter vers d’autres spécialistes.

Thérapies psychologiques

La douleur n’est jamais seulement une expérience physique, surtout si elle dure longtemps. La douleur peut affecter votre humeur et votre comportement. Les approches psychologiques de la gestion de la douleur, tentent d’aborder les effets émotionnels de votre douleur et, les choses qui peuvent l’aggraver. Ils vous aident à voir comment votre douleur affecte vos pensées et vos habitudes, et comment vos émotions peuvent affecter votre douleur.

Des thérapies telles que la thérapie cognitivocomportementale (TCC), qui est une thérapie par la parole, tentent de réduire l’effet accablant de problèmes tels que le stress, le malheur et la douleur. Elles visent à vous aider à comprendre comment vous réagissez aux différents problèmes, en les décomposant en morceaux plus petits et plus gérables. Cela devrait vous aider à changer la façon dont vous réagissez à eux et l’effet qu’ils ont sur vous.

Apporter de petits changements à votre façon de réagir à une situation ou à un problème, peut souvent améliorer votre santé émotionnelle et physique. Les thérapies psychologiques peuvent également inclure des techniques de relaxation et, d’autres moyens de réduire votre stress. Ils vous encouragent à ne pas être trop dur avec vous-même, même lorsque vous vous sentez frustré, et à accepter qu’il y ait parfois des limites à ce que vous pouvez faire. Un certain nombre de professionnels de la santé ont souvent une formation en TCC, vous n’aurez donc peut-être pas besoin de consulter un psychologue.

Traitements médicamenteux

Les médicaments ne peuvent pas traiter la fibromyalgie, mais ils peuvent aider à réduire vos symptômes. Votre médecin ne peut recommander un traitement médicamenteux, qu’une fois que vous avez essayé des options telles que l’exercice, la thérapie psychologique ou l’acupuncture.

Avant de vous prescrire des médicaments pour traiter votre douleur, l’agent de santé discutera des avantages et des risques de l’instauration d’un traitement médicamenteux. Si vous avez plus de 18 ans, il est probable qu’il vous essaie d’abord un antidépresseur, tel que :

  • Amitriptyline ;
  • Citalopram ;
  • Duloxétine ;
  • Fluoexétine ;
  • Paroxétine ;
  • Sertraline.

Les antidépresseurs sont régulièrement utilisés, pour traiter les problèmes de sommeil et la douleur, ainsi que la dépression. Lorsqu’ils sont utilisés pour traiter la douleur, ils sont généralement prescrits à une dose plus faible que lorsqu’ils sont utilisés, pour traiter la dépression. Cependant, ils peuvent toujours aider si votre état affecte votre humeur.

Vous devrez peut-être les prendre pendant quelques mois, avant de ressentir tous leurs bienfaits. Votre médecin augmentera progressivement la dose jusqu’à un niveau qui vous convient.

Certains antidépresseurs peuvent provoquer une somnolence, évitez donc de les prendre avant de conduire, de faire du vélo ou d’utiliser de la machinerie lourde. Vous devez généralement les prendre environ deux heures, avant le coucher. Tous les médicaments ont des effets secondaires potentiels. Il est important de discuter avec votre médecin de la façon d’obtenir le meilleur équilibre entre le soulagement de la douleur et les effets désagréables. Si vous avez l’impression qu’un traitement ne vous aide pas, parlez-en à votre médecin.

Comment pouvez-vous participer à votre guérison ?

Il existe plusieurs astuces simples que vous pouvez utiliser et qui peuvent vous aider.

Exercer une activité

Si vous avez mal, vous penserez à éviter de faire de l’exercice ou de trop bouger. Mais rester actif est une partie très importante du traitement de la fibromyalgie et, peut prévenir d’autres problèmes de santé. Vos symptômes et votre état de santé général, peuvent être améliorés par une combinaison d’exercices aérobiques et de mouvements, qui améliorent votre souplesse et votre force. Il a été prouvé que l’exercice améliore la fatigue et notre capacité à contrôler la douleur.

Au début, vous constaterez peut-être que votre douleur et votre fatigue s’aggravent, en particulier si vous commencez à exercer des muscles qui n’ont pas été utilisés depuis un certain temps. Essayez de faire la même quantité d’exercices chaque jour, pour développer votre force musculaire et votre endurance. Ensuite, après avoir fait votre routine d’exercices pendant quelques semaines, augmentez lentement la quantité que vous faites, ce qui améliorera votre forme physique, votre endurance et votre flexibilité.

Exercices d’aérobie

L’exercice d’aérobie est tout ce qui vous rend un peu essoufflé et votre cœur bat plus vite. La natation est recommandée pour les personnes atteintes de fibromyalgie. La marche rapide et le vélo peuvent également aider. À la maison, vous pouvez monter et descendre plusieurs fois votre dernière marche, ou marcher sur place, pour faire battre votre cœur plus vite.

Exercices de renforcement

Les exercices de renforcement aident à développer et à renforcer les muscles qui bougent et, protègent vos articulations. Ils peuvent être difficiles au début, mais devraient devenir plus faciles avec la pratique. Essayez de faire au moins une séance par jour, à la maison ou dans une salle de sport. Demandez à un médecin généraliste ou à un physiothérapeute des exemples d’exercices de renforcement que vous pourriez faire à la maison. Vous pouvez également acheter des équipements spécialement conçus, tels que des poids pour les chevilles. Commencez par des poids plus légers, puis passez à des poids plus lourds, si vous vous en sentez capable.

L’équipement de renforcement dans une salle de sport vous permet de travailler vos muscles, en poussant ou en tirant contre une résistance, comme des poids ou des cordes élastiques. Vous pouvez demander à un instructeur des conseils sur l’utilisation de l’équipement, si vous n’êtes pas sûr.

Des exercices d’étirement

Les exercices d’étirement ou d’amplitude de mouvement peuvent augmenter votre flexibilité. Vous pouvez les faire n’importe où. Il existe de nombreux exemples d’exercices en ligne, ou vous pouvez demander à un physiothérapeute. Certaines personnes atteintes de fibromyalgie ont trouvé de l’aide dans le tai-chi et le yoga.

Régime et nutrition

Il n’y a pas de régime particulier qui ait été prouvé, pour aider la fibromyalgie. Cependant, il est recommandé de maintenir un poids normal, en adoptant une alimentation équilibrée, pauvre en graisses saturées, en sucre et en sel, et riche en fruits et légumes. Il est également bon de boire six à huit verres d’eau par jour.

Traitements complémentaires

Certaines personnes atteintes de fibromyalgie trouvent que les traitements complémentaires soulagent leurs symptômes.

Le massage peut également être utile pour certaines personnes atteintes de fibromyalgie. Cependant, les effets ne durent pas souvent aussi longtemps. Si vous souhaitez essayer un traitement complémentaire, parlez-en d’abord à votre médecin, au cas où cela affecterait un autre traitement que vous suivez. Il est important de consulter un thérapeute légalement enregistré, ou un thérapeute qui a un code éthique défini et qui est entièrement assuré.

Dormir

Un mauvais sommeil semble être une cause importante de fibromyalgie, donc un sommeil de bonne qualité est une partie importante de votre traitement. Non seulement cela aidera à soulager la fatigue, mais cela peut également améliorer votre douleur.

Les somnifères ne sont normalement pas recommandés, car le corps peut devenir tolérant à leur égard, ce qui peut entraîner une atténuation des effets et même une dépendance. Mais l’activité régulière, en particulier l’exercice d’aérobie, et la thérapie cognitivocomportementale (TCC) se sont avérés efficaces pour les personnes dont les habitudes de sommeil sont perturbées.

Vous aimerez aussi :

Related Articles