Global Statistics

All countries
648,392,672
Confirmed
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
624,678,103
Recovered
Updated on December 2, 2022 2:06 am
All countries
6,642,169
Deaths
Updated on December 2, 2022 2:06 am

Formation en secourisme : avantages, diplômes, équipements

Le secourisme est l’ensemble des premiers gestes consistant à sauver des vies lors des accidents de la route ou domestiques. Bien qu’ils soient cruciaux, l’apprentissage de ces gestes de secours est assez négligé. Il a été estimé d’ailleurs que près de vingt mille vies pourraient être sauvées chaque année, si de nombreuses personnes avaient reçu une formation de premiers secours ou de secourisme. Voici les avantages, diplômes et équipements nécessaires, dans le cadre d’une formation en secourisme.

Avantages de se faire former en secourisme

Que ce soit à la maison, sur la route ou au travail, plusieurs types d’accidents surviennent quotidiennement. Les principales institutions de secours ne sont pas dans toujours présentes à temps, pour prendre en charge la victime d’un accident. Face à cela, le témoin de l’accident, qu’il soit un collègue, un passant ou un membre de la famille ; peut éviter que la situation s’aggrave. Ceci, à condition qu’il dispose des bases aux premiers secours. En tant que sauveteur potentiel, celui-ci doit être en mesure de réaliser des bons gestes à temps.

En effet, suivre une formation au secours d’urgence, aux premiers secours ou au secourisme vous permet d’avoir des compétences pour faire face à des situations d’urgence telles que :

  • Un saignement abondant ;
  • Un malaise ;
  • L’arrêt respiratoire ;
  • L’étouffement ;
  • L’état d’inconscience ;
  • Différents traumatismes comme les plaies, les brûlures graves.

La formation en secourisme vous apprend à faire une bonne évaluation de la situation, afin de déduire les gestes idéals à mettre en place. De même, on vous forme à savoir comment protéger la victime jusqu’à l’arrivée des secours, qui alerter, à quel moment et comment.  

Formation en secourisme : pour quel diplôme ?

Bien avant, notez qu’il existe plusieurs types de formations en secourisme. Ainsi, la durée des cours de même que les contenus de l’apprentissage, dépendent de la formation choisie. Autrement dit, le diplôme aux premiers secours sanctionne la formation suivie.

Le Référentiel National (RN)

La formation en secourisme a évolué avec le temps, afin de s’adapter aux innovations en termes de techniques et de pédagogie. En 2007, le Guide national de référence abrégée GNR secourisme, s’est vu substitué par le Référentiel national (RN). Il s’agit d’un document qui instruit les formateurs, en ce qui concerne les notions à aborder dans leurs enseignements.

La Prévention et Secours civiques de niveau 1 (PSC1)

En 1991, le diplôme du brevet de secourisme a laissé place à l’Attestation de formation aux premiers secours. Celle-ci est, depuis 2007, remplacée par le diplôme de Prévention et Secours civiques de niveau 1.   

Le choix des cours ou de la formation à suivre dépend, non seulement des objectifs que vous vous êtes fixés, mais aussi de votre disponibilité. Toute formation au secours d’urgence prend en compte les bases indispensables dans le cadre d’urgence, c’est-à-dire les quatre étapes à suivre :

  • Apprentissage de sécurisation du lieu d’accident et de la victime ;
  • Évaluation correcte de l’état de la victime ;
  • Rappel en ce qui concerne les moyens d’alerte des services d’urgence ;
  • Apprentissage des gestes de premiers secours adaptés.

Formation en secourisme : en quoi consiste l’initiation aux premiers secours ?

Attitudes de premiers secours – Crédit : informationhospitaliere.com
Attitudes de premiers secours – Crédit : informationhospitaliere.com

L’initiation aux premiers secours (IPS) peut être définie comme un enseignement de bases, permettant de réussir les premiers secours. Elle a pour but de dispenser de bons réflexes à avoir face aux victimes en situation d’urgence vitale, de même que dans le cadre d’arrêt respiratoire et d’accident cardio-vasculaire.

Voici le contenu de la formation d’initiation aux premiers secours :

  • Moyens de protection à définir pour sécuriser les lieux d’accident ;
  • Dans quels cas et comment alerter les secours ;
  • Mettre la victime en position latérale de sécurité (PLS) ;
  • Massage cardiaque : la notion apprise ici est comment se servir d’un défibrillateur ;
  • Précautions spécifiques au regard d’une victime d’accident cardio-vasculaire.

Cependant, toute personne peut s’initier aux premiers secours à partir de dix ans, sans nécessairement avoir une formation ou une compétence au préalable. La formation se déroule sur une durée d’environ une heure, et vous pouvez la suivre au lieu et à la date de votre choix.

Quels sont les bons gestes à adopter dans le cadre d’une urgence ?

Les gestes qui suivent doivent être appris pendant une formation afin d’aborder chaque cas avec assurance.

Assistance et alerte des secours d’urgence

  • En cas d’étouffement

La victime d’accident peut être consciente, sans être en mesure de parler ou de tousser ni respirer. Dans le cas échéant, il faut lui donner cinq claques dans le dos entre les omoplates, en vérifiant sa réaction à la suite de chaque claque. Procédez ensuite à cinq compressions abdominales, en vous mettant derrière la victime, en cas d’inefficacité des cinq claques. S’il n’y a toujours pas d’amélioration, il faut l’allonger et faire appel aux secours, puis commencer une réanimation cardio-pulmonaire.

  • En cas de saignement

Après une coupure profonde, exercez une pression sur la plaie dans l’optique de stopper le saignement. Il faut allonger la victime, et porter des gants pour ne pas toucher le sang. Autre astuce consiste à enrouler un tissu aux alentours de la plaie et serrer. Contactez les secours en continuant avec la compression.

  • En cas d’inconscience
Premiers secours à une personne inconsciente – Crédit : informationhospitaliere.com
Premiers secours à une personne inconsciente – Crédit : informationhospitaliere.com

Après avoir vérifié si la personne est bien inconsciente, il faut desserrer le col et la débarrasser de sa ceinture, sa cravate, ses lunettes. Ensuite, il faut libérer ses voies aériennes en orientant sa tête en arrière. Ensuite, mettez une main au niveau de son front, en soulevant son menton avec votre seconde main. Il faut maintenant vérifier si la personne respire, la mettre en position latérale de sécurité et contacter les secours.

  • En cas d’arrêt cardiaque

Dans le cadre d’une respiration anormale et d’aucune réaction chez la personne, il faut appeler immédiatement le 15 ou le 18, si vous êtes seul. Si vous n’êtes pas seul, il faut demander à une autre personne de contacter les secours, pendant que vous commencez trente compressions thoraciques, avec une application de deux insufflations.

Cependant, si vous savez utiliser le défibrillateur, utilisez-le à la suite des compressions thoraciques, tout en suivant les instructions. Il ne faut ni désactiver le défibrillateur ni enlever les électrodes jusqu’à l’arrivée des secours, et ne laisser personne toucher la victime pendant le choc électrique.

  • En cas de malaise cardiaque

Le malaise cardiaque se manifeste généralement par une douleur au niveau de la poitrine, les difficultés de respiration, des nausées. Dans ce cas, il faut interroger la victime pour savoir les médicaments qu’il prend, ainsi que la durée du malaise. Après, il faut la mettre dans une position allongée et confortable, contrôler sa respiration et contacter les secours.

Gestes de secours pour un bébé

En cas de moindre suspicion d’un malaise, il faut contacter les secours, bien détailler les symptômes pour que votre interlocuteur vous indique les gestes de secours d’urgence. L’agent de secours peut vous demander de :

  • Mettre le bébé en position latérale de sécurité ;
  • Insuffler immédiatement l’air dans sa bouche et son nez ;
  • Mettre de l’eau tempérée (dix à vingt degrés Celsius) sur une brûlure durant vingt minutes ;
  • Procéder à une hydratation régulière du bébé dans le cadre d’une fièvre.

Formation en secourisme : quels sont les équipements nécessaires ?

Pour se former et effectuer les gestes de premier secours, le matériel de secourisme est nécessaire. Les équipements requis sont :

  • Les bandages ;
  • Le désinfectant ;
  • Le défibrillateur ;
  • Le mannequin, pour la formation ;
  • Les accessoires et consommables mannequins de secourisme ;
  • La simulation de blessures ;
  • L’équipement du sauveteur secouriste du travail ;
  • Etc.

Tous les équipements nécessaires de même que les méthodes pour bien les utiliser vous seront indiqués par les formateurs.

Vous aimerez aussi :

Related Articles