Global Statistics

All countries
672,676,636
Confirmed
Updated on January 20, 2023 10:17 am
All countries
625,159,772
Recovered
Updated on January 20, 2023 10:17 am
All countries
6,740,381
Deaths
Updated on January 20, 2023 10:17 am

Gastrite : causes, symptômes et traitements

La gastrite est une lésion inflammatoire qui se développe dans la paroi de l’estomac. Ce mécanisme digestif nécessite l’apparition de symptômes tels qu’une douleur à partir du centre du ventre. Ces symptômes ne sont pas directement liés à l’estomac, mais ils peuvent créer une inflammation chronique dans la région. Cela peut entraîner des symptômes tels que ballonnements et douleurs abdominales, fatigue et perte de poids. Découvrez donc dans cet article les causes, les symptômes et les traitements de la gastrite.

Causes de la gastrite

La gastrite est une infection qui survient avec la constipation et qui peut être très douloureuse. C’est un problème de santé publique, comme le cancer ou le diabète. Car il cause des déplacements inutiles d’eau sanguine dans les vaisseaux branchiaux et entraîne bien des symptômes.

Cette maladie se développe de quatre façons. La première consiste à produire des bactéries spécifiques, qui deviennent vivantes et mortelles à l’intérieur de la bouche. Ces bactéries peuvent survivre pendant des jours, voire des semaines, dans les aliments ou l’eau contaminés qui ont été consommés.

La deuxième cause est la voie digestive, en raison des mauvaises habitudes alimentaires (consommation abusive des huiles animales et d’alcool). La troisième cause est l’infection virale. C’est-à-dire que le virus peut être déposé à l’intérieur de la bouche par un voisin pathogène. Il peut aussi être posé par autre chose, lors d’une infection épidémiologique grave.

Enfin, la gastrite peut être causée par un stress chronique, un ulcère d’estomac, un manque d’exercice physique ou par le tabac.

Le stress chronique

Le stress chronique est une maladie causée par le trop-plein de tension vibrant au niveau du système digestif. C’est un trouble qui s’active en permanence pour afficher des symptômes physiques et psychologiques négatifs. Combiné aux changements physiologiques qui peuvent s’exacerber chez certaines personnes, le stress rend la muqueuse gastrique plus sensible aux irritations, de sorte qu’elle est plus susceptible de développer une gastrite.

Le stress a de nombreuses causes, notamment :

  • Le stress du travail ;
  • Le stress des études ;
  • Le stress de la vie familiale.

Il peut aussi être déclenché par des événements inopinés tels qu’une dispute. Il peut également être le résultat de pressions quotidiennes qui s’accumulent au fil du temps.

L’ulcère d’estomac

L’ulcère d’estomac est une affection gastro-intestinale qui a pour origine une inflammation cutanée ou microbienne. Il peut se former, principalement en raison d’un changement dans les habitudes alimentaires ou d’une activité intempestive et peu hygiénique en soi. Il peut aussi se former lorsque la digestion est particulièrement douloureuse, au point de provoquer des troubles intestinaux. L’ulcère touche non seulement l’estomac, mais aussi les autres organes du tube digestif : les intestins et le sang.

Le manque d’exercice physique

Le manque d’exercice physique serait une cause majeure de la gastrite, avec environ 80 % des personnes touchées étant soumises à l’amincissement de leur corps. Il peut être causé par un excès de graisse et l’emploi prolongé du canapé.

Le tabac

La plupart des personnes souffrant d’irritation gastrique ne se rendent pas compte que leurs symptômes sont dus au tabagisme. Celui-ci contribue notamment à l’augmentation de l’acidité de l’estomac. Fumer des cigarettes, des cigares ou des pipes a donc un effet néfaste sur le système digestif du corps.

Par ailleurs, il importe de préciser que cette affection peut rendre difficile la digestion et provoquer des nausées, ce dont les patients souffrent parfois plus que d’autres.

Les symptômes de la gastrite

La gastrite est une lésion qui se caractérise par une inflammation chronique et hydropique de l’intestin. Elle peut évoluer vers un ulcère ou même contribuer à préparer l’apparition d’ulcères pancolitiques causés notamment par un reflux gastrique.

Le principal symptôme de cette maladie est une douleur dans la partie supérieure droite de l’estomac, qui peut rapidement se transformer en sensation de brûlure. La faiblesse et les crampes intestinales sont également des symptômes courants. Comme symptômes fréquents de la gastrite, il y a :

  • Des ballonnements intestinaux ;
  • Des vomissements ;
  • De la baisse de poids ;
  • Des douleurs abdominales ou thoraciques.

En dehors de ça, la maladie entraîne un gonflement et une douleur dans la partie supérieure du ventre. Loin d’être une simple congestion gastrique, la gastrite peut s’avérer invalidante si elle se prolonge trop longtemps.

Les autres symptômes et complications de la gastrite sont :

L’enflure du pancréas (gastro-pancréatite)

Le pancréas est une glande qui se trouve normalement derrière l’estomac et qui aide à décomposer le sucre dans les intestins. Les symptômes gastro-pancréatiques comprennent le ballonnement et la distension de l’abdomen, qui surviennent après un repas. Dans cet état, la nourriture contourne l’intestin grêle et entre directement dans le gros intestin. Ainsi, une partie de ce qui est mangé est digérée par les bactéries du côlon et produit des gaz. Ce qui entraîne des ballonnements qui se manifestent dans tout le torse.

Les brûlures dans la bouche et les entrailles

Les brûlures dans la bouche et dans les entrailles sont souvent le résultat d’une gastrite. Il est également possible d’éprouver des sensations de brûlure dans la bouche et des haut-le-cœur. Les sucs gastriques digèrent les aliments, ce qui signifie qu’ils peuvent endommager l’œsophage et d’autres organes du corps. Si une personne souffre fréquemment de brûlures d’estomac ou de troubles de la déglutition, il souffre peut-être d’un trouble digestif appelé reflux gastro-œsophagien.

La nausée

La nausée, qui est l’envie intense de vomir, est un symptôme qui survient dans de nombreuses pathologies. Dans le cas de la gastrite, elle peut parfois se produire à la suite d’une consommation d’alcool, d’une suralimentation ou de la prise de certains médicaments. Dans d’autres cas, les nausées et les vomissements peuvent également être accompagnés de vertiges, de sueurs et de frissons.

La diarrhée

La diarrhée est un trouble gastro-intestinal courant, caractérisé par des selles fréquentes et/ou liquides. Elle est un symptôme de diverses maladies qui affectent l’œsophage, l’estomac et les intestins. De nombreux facteurs peuvent contribuer au problème de diarrhée, comme la déshydratation, les agents nocifs pour l’estomac et les mauvais régimes alimentaires. Chez l’adulte, ce symptôme peut être sévère et ne pas être accompagné d’un syndrome gastro-intestinal habituel.

L’anorexie

L’anorexie est un trouble mental qui se manifeste par une perte d’appétit, une obsession de la nourriture et la volonté de restreindre les calories. Cela se traduit par le refus d’une personne de manger suffisamment pour maintenir un poids de santé. Il s’agit d’une maladie mentale, et non d’un choix de vie. Les troubles de l’alimentation sont des maladies graves qui peuvent mettre la vie en danger. Lorsque le corps ne reçoit pas suffisamment de nourriture ou de nutriments, il commence à s’éteindre lentement. L’objectif des anorexiques est de se débarrasser de leur poids excessif le plus rapidement possible. Ils le font en s’affamant ou en utilisant d’autres méthodes malsaines comme le vomissement ou la purge.

Le patient peut également avoir du sang et du mucus dans ses selles ou ses vomissements. Ce qui indique que l’infection a atteint une partie plus profonde du tube digestif que la partie supérieure de l’estomac.

Plusieurs traitements ont été mis au point pour traiter la gastrite. Cependant, le principal consiste généralement à éliminer les aliments irritants de l’alimentation et à prendre des antiacides pour se soulager.

Les traitements de la gastrite

En cas d’apparition de l’affection, le traitement ne doit pas être entamé sans consultation d’un médecin. Ce traitement consiste à prendre des médicaments anti-inflammatoires et antispasmodiques, qui peuvent soulager les troubles digestifs provoqués par cette pathologie. Il consiste également à débuter un régime alimentaire dont l’effet est également souvent rapide. Dans tous les cas, une consultation médicale et la prescription de traitements adéquats sont nécessaires pour garantir une guérison rapide.

La prise en charge de la gastrite peut varier en fonction des traitements initiaux et des facteurs personnels. Voici quelques traitements de la maladie :

La gastro-entérologie

La gastro-entérologie est une catégorie de médecine générale qui traite les problèmes liés à l’estomac et aux intestins. Elle est composée de deux disciplines : la gastro-entérologie et l’hépatologie. La gastro-entérologie comprend toutes les maladies liées à la déglutition, à la digestion et à l’absorption des aliments. L’hépatologie est l’étude du foie et de la vésicule biliaire.

Ce traitement recouvre le diagnostic et le traitement des troubles digestifs, tels que la gastrite, les ulcères de l’estomac ou encore les hémorroïdes. En effet, plus de la moitié de la population mondiale et près de 90 % des Français souffrent d’une maladie gastro-intestinale au cours de leur vie.

La chirurgie

L’approche chirurgicale du traitement de la gastrite ne diffère pas beaucoup de celle des autres types d’inflammation chronique. Une endoscopie est réalisée pour vérifier la paroi interne de l’estomac, et des biopsies sont prélevées pour des analyses de laboratoire. Cela permet d’identifier les causes de l’inflammation. En fonction du diagnostic, une ablation de polypes peut être nécessaire, ainsi que l’ablation des tissus enflammés dans certains cas.

Par ailleurs, la chirurgie de la gastrite est normalement pratiquée pour enlever une petite partie de l’estomac ou du pancréas et empêcher ainsi la formation d’autres ulcères. Elle peut être recommandée si les symptômes sont gênants. La chirurgie est souvent nécessaire lorsque l’estomac a été accidentellement perforé ou lorsqu’il présente des ulcères.

Les médicaments

La première ligne de traitement de la maladie est généralement un médicament réducteur d’acide ou bloqueur des récepteurs H2. Si les symptômes persistent, des inhibiteurs de la pompe à protons peuvent être administrés pendant 8 semaines au maximum. En cas d’échec, il est possible d’essayer l’érythromycine, qui inhibe la production d’acide par les bactéries. Il le fait en se liant de manière réversible à l’enzyme cytochrome responsable de la production d’ammoniac à partir des acides aminés et des glucides.

Cependant, il existe plusieurs traitements médicamenteux de la gastrite, y compris les médicaments en vente libre et les médicaments sur ordonnance.

Les médicaments en vente libre peuvent aider à soulager rapidement les symptômes. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent l’inflammation et la douleur en bloquant la libération de prostaglandines, des substances chimiques qui provoquent la douleur et l’inflammation. Ces médicaments sont facilement disponibles. Toutefois, il est important de consulter un médecin avant de prendre un médicament pour le traitement de la gastrite. Car certains médicaments en vente libre peuvent être plus nocifs que bénéfiques s’ils ne sont pas utilisés correctement.

Les médicaments sur ordonnance sont le traitement le plus couramment utilisé pour la gastrite. Ils agissent en diminuant la production d’acide gastrique et de mucus, mais ils peuvent avoir des effets secondaires négatifs tels que des ulcères et des diarrhées. Il existe de nombreux médicaments sur ordonnance qui peuvent aider à soulager les symptômes de l’affection. Ces médicaments peuvent varier en fonction de la cause de la gastrite. Certains sont d’ailleurs assez puissants pour aider à guérir la muqueuse de l’estomac.

Régime et hydratation

Les personnes atteintes de gastrite chronique peuvent recourir à des méthodes naturelles pour les aider à traiter leur maladie. Il peut s’agir notamment de l’adoption d’un régime alimentaire sain, accompagné par une bonne hydratation.

Ce régime de guérison intestinale se concentre sur l’élimination des aliments et ingrédients nocifs qui peuvent enflammer le tube digestif. Les aliments bien tolérés par les personnes souffrant de problèmes intestinaux varient. Mais la plupart d’entre elles tolèrent des quantités élevées de céréales complètes et de légumineuses, ainsi que certains fruits et légumes. Ainsi, un régime riche en fruits, céréales complètes et protéines maigres constitue le meilleur traitement contre la maladie.

En outre, les avantages de ce traitement sont nombreux :

  • Diminution des médicaments ;
  • Réduction des séjours hospitaliers ;
  • Amélioration des scores de qualité de vie.

Il existe également certains aliments qui peuvent être consommés pour atténuer les symptômes de l’affection.

Enfin, boire de l’eau est l’une des mesures les plus importantes qu’une personne peut prendre pour lutter contre la gastrite. Boire au moins huit verres d’eau par jour est un traitement naturel qui peut être utilisé, pour aider à réduire les symptômes de la maladie.

Les médecins spécialisés dans le reflux gastro-œsophagien recommandent notamment à leurs patients de boire 12 à 16 tasses d’eau par jour. Cela permet d’éviter que l’estomac ne devienne trop acide. L’eau est incroyablement efficace pour neutraliser l’acide gastrique et le repousser là où il doit être : dans l’estomac.

Vous aimerez aussi :

Related Articles