Global Statistics

All countries
552,610,002
Confirmed
Updated on July 1, 2022 3:39 am
All countries
525,157,352
Recovered
Updated on July 1, 2022 3:39 am
All countries
6,357,964
Deaths
Updated on July 1, 2022 3:39 am

Génioplastie : Comment se déroule la chirurgie esthétique du menton ?

L’apparence que présente un profil est un facteur déterminant de l’esthétique du visage. Le profil comprend trois principales parties, qui sont positionnées de façon harmonieuse naturellement : le menton, le nez et les lèvres. Le menton est parfois touché par des anomalies, qui conduisent à l’apparition des malformations chez certaines personnes : des mentons avancés, reculés, courts, longs, déviés à gauche ou déviés à droite.

Ces anomalies peuvent provoquer des lésions de la gencive de dents, inférieures et autres troubles de développement des mâchoires. Mais, elles peuvent être corrigées à partir d’un traitement chirurgical appelé : la Génioplastie. Ce traitement consiste à poser un implant spécial en silicone ou à effectuer des ostéotomies de la mandibule et du maxillaire supérieur. En quoi consiste concrètement la Génioplastie ? Comment se déroule l’intervention et quel en est le coût ? Voici l’essentiel à savoir sur la chirurgie esthétique du menton.

Qu’est-ce que la Génioplastie ?

Encore appelée la mentoplastie, la génioplastie est une chirurgie esthétique qui a pour finalité la modification de la position et la forme du menton, dans l’optique de rétablir l’équilibre du visage et de le rendre plus harmonieux. Plus encore, elle assure une amélioration sur l’occlusion et la respiration de la sangle labiale.

La mentoplastie peut être effectuée non seulement par la pose d’un implant de menton, mais aussi par la section osseuse (ostéotomie). Elle peut être réalisée au même moment qu’une rhinoplastie, ce qui permet d’ailleurs d’harmoniser le profil du visage. Lorsqu’on associe la rhinoplastie et la génioplastie, on parle de profiloplastie ou de la chirurgie esthétique du profil.

Il est également possible de réaliser la génioplastie avec la chirurgie orthoghatique des mâchoires (l’ostéotomie mandibulaire et/ou maxillaire). L’objectif visé par cette intervention est de procurer au menton, une apparence naturelle, qui harmonise dans ses rapports avec les autres éléments du visage.

Toute personne âgée de 18 ans qui présente une anomalie morphologique du menton peut pratiquer la génioplastie. Toutefois, elle peut s’avérer nécessaire chez les enfants de douze à treize ans, s’ils sont confrontés à des gênes considérables. Cette intervention chirurgicale fait recourt aux techniques plus ou moins complexes en fonction de l’anomalie à corriger. Elle veille à ne laisser aucune cicatrice sur le visage du patient, car l’opération se fait au niveau de la gencive.

Pourquoi une chirurgie esthétique du menton ?

En effet, s’il y a une anomalie de la morphologie du menton, c’est qu’il a un défaut esthétique. Ainsi, un menton disgracieux peut déformer l’harmonie du visage, ce qui peut conduire à la réalisation d’une opération. Hormis cela, il est possible d’effectuer une génioplastie en raison d’un motif fonctionnel, comme un mauvais positionnement du menton qui rend la fermeture des lèvres difficile.

Plus encore, une difformité du menton peut être à l’origine des lésions de la gencive inférieure sur le long terme, et peut par la même occasion, augmenter le risque du détachement prématuré des dents du bas.

Que faire avant l’opération ?

Bien avant le déroulement de l’opération, plus précisément dans un délai de deux jours et avant de passer devant le médecin anesthésiste pour une consultation, un bilan sanguin est prescrit pour le patient.

Pendant la consultation préopératoire, un chirurgien esthétique analyse les éléments morphologiques du menton et leurs rapports avec le cou, le nez et l’ovale du visage. Ceci permet de repérer toute forme de déséquilibre, pouvant être observée sur le profil du visage de la personne. Cependant, le médecin prendra les photographies préopératoires. Grâce à un logiciel dédié, une simulation du résultat à obtenir après l’intervention peut être effectuée, pour permettre au patient de se projeter.

Pour écarter les probables troubles de l’articulé dentaire nécessitant des prises en charge d’orthodontie spécifiques, un panoramique dentaire sera fait. Il est recommandé aux patients d’arrêter de fumer tout au moins un mois avant et un mois après le déroulement de la chirurgie esthétique. D’autant plus que la consommation de tabac peut aggraver les complications postopératoires possibles.

Il en est de même pour les médicaments renfermant d’aspirine, durant les deux semaines qui précèdent l’opération. Il est aussi possible de réaliser des radiographies du visage de profil et de la face afin de déterminer la position exacte du menton dans l’harmonie et la structure générale du visage.

Il faut noter que, la génioplastie se fait sous anesthésie générale ou locale et le patient doit rester à jeun pendant six heures avant son entrée dans la salle d’opération.

Comment se déroule la génioplastie ?

L’opération démarre par une incision dans la bouche, au niveau de la muqueuse buccale ou discrètement, sous le menton. Cela ne laissera pas de cicatrice remarquable. Le chirurgien esthétique réalise ensuite une ostéotomie de la mandibule. À cet effet, le menton osseux sera fracturé de façon contrôlée et précise, au-dessous des racines des dents afin de favoriser la migration du fragment osseux vers le sens souhaité (avancée, recul, élévation, abaissement, déviation latérale). Ce fragment osseux est enfin fixé avec de mini-plaques ou des vis.

La correction d’un menton fuyant peut aussi se faire sans réalisation de fracture osseuse. Il suffit simplement de rajouter une prothèse spécifique en silicone. Cela sera bien supporté par le patient et donnera de bons résultats. En effet, l’épaisseur des muscles et de la graisse du menton dissimule la prothèse rajoutée, ce qui la rend stable et donne un résultat naturel. En réalité, la technique de la génioplastie à utiliser est fonction de l’anomalie esthétique ayant fait l’objet de l’opération, des motivations du patient et de l’expérience du chirurgien esthétique.

Il existe une autre technique qui est utilisée pour traiter les mentons fuyants. Elle consiste à poser une greffe osseuse ou une cartilagineuse (ex : bosse ostéocartilagineuse du nez prélevée pendant une rhinoplastie) au lieu d’une prothèse en silicone. Cette méthode vous permet d’apporter une double correction : au niveau du menton (profiloplastie) et au niveau du nez sans mettre en évidence, aucun corps étranger. Par conséquent, c’est une technique purement naturelle.

Une fois l’opération effectuée, le chirurgien esthétique ferme la muqueuse vestibulaire, grâce au fil résorbable. Enfin, il pose un pansement modelant sur le menton. La mentoplastie dure entre trente et quatre-vingt-dix minutes et elle nécessite une hospitalisation de deux jours.

Que se passe-t-il à la suite de l’opération ?

La génioplastie est une opération un peu douloureuse, après laquelle le patient sera capable de bouger sa mâchoire sans aucun risque. Cependant, suite à l’intervention il peut y avoir quelques saignements endobuccaux, une enflure de la zone basse du visage (cou, menton et lèvre) ainsi que des bleus, parfois importants. À cet effet, le pansement doit être porté sous le menton, pendant cinq à huit jours. Durant les premiers jours, les dents, la lèvre inférieure et la mobilité de la mâchoire inférieure diminuent toujours.

Pour réduire l’importance des bleus et de l’œdème, vous pouvez effectuer des soins postopératoires de physiothérapie. Dans le cas d’une hospitalisation ambulatoire, des massages doux du cou et du visage peuvent être faits le jour de l’intervention ou le lendemain. Cela permet d’assurer le drainage des lymphes.

En ce qui concerne les douleurs ressenties, vous pouvez vous soulager avec des traitements antalgiques. Dans ce cas, le traitement antibiotique peut être prescrit. Afin d’éviter toute complication en rapport avec l’infection locale, il faut adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Cette action doit être accompagnée du brossage des dents à base d’une brosse à dents souple et des bains de douche.

Toujours lors du postopératoire, des contrôles radiologiques et cliniques réguliers seront organisés afin de savoir si le fragment osseux est fixé dans la position idéale et s’il ne bouge pas. Après un mois ou un mois et demi, vous pouvez reprendre vos activités sportives. De plus, il est conseillé de prendre du repas mou ou semi-liquide, spécialement froid pendant les deux jours suivant l’opération.

Le résultat est obtenu quand ?

Suite à la mentoplastie, les os du menton deviennent solides (la consolidation osseuse) en six et huit semaines. Pour observer le résultat clinique, il faut donc compter un délai de deux à trois mois, ce qui équivaut au temps nécessaire à la résorption de l’œdème. Vous pouvez obtenir le résultat final après six mois, le temps que l’œdème soit complètement disparu.

Peut-il avoir des imperfections liées à la génioplastie ?

Après cette intervention esthétique, les imperfections peuvent survenir en matière d’objectif à atteindre ou en raison des réactions tissulaires imprévisibles ou des problèmes cicatriciels inhabituels.

Ces imperfections peuvent être corrigées avec des retouches simples, comparativement à l’intervention initiale, sur le plan technique et en matière des mesures postopératoires. Néanmoins, la retouche chirurgicale n’est possible qu’après six mois voire un an, le temps que l’ensemble des tissus soit stable et bien cicatrisé.

Quelles sont les complications possibles ?

Étant une intervention chirurgicale, la génioplastie implique des risques. Mais les complications sont rares, si l’opération est faite suivant les règles de l’art. C’est pour cela qu’il est important de vous référer à un chirurgien spécialisé en chirurgie maxillo-faciale ou en chirurgie esthétique du visage. En pratique, la plupart des chirurgies esthétiques se déroulent sans souci et les patients sont satisfaits des résultats. Les rares complications sont :

  • Les saignements : parfois très importants ;
  • Les troubles de sensibilité : de la gencive, des dents et de la lèvre inférieure ;
  • Lésion dentaire : racines dentaires abîmées pendant la découpe osseuse ;
  • L’absence ou retard de consolidation ;
  • La fonte du fragment osseux.

Il peut y avoir des complications en ce qui concerne la pose d’implant (déplacement, infection, mauvaise tolérance de l’implant).

Quel est le prix de la génioplastie ?

Le coût d’une génioplastie varie d’un chirurgien à un autre. Généralement, il faut prévoir entre 3 500 € et 6 000 € TTC pour cette opération. Ce tarif comprend les frais de l’hospitalisation, de la chambre et de l’acte même.

Il peut y avoir d’autres frais tels que : consultation avec le chirurgien qui s’élève à 50 €, la consultation avec l’anesthésie à 100 €  et le bas de contention qui est à 50 €.

Vous aimerez aussi :

Related Articles