Global Statistics

All countries
591,602,347
Confirmed
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
561,820,754
Recovered
Updated on August 10, 2022 5:16 pm
All countries
6,442,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 5:16 pm

Gingivorragie : causes et traitements du saignement des gencives

Il est très fréquent de remarquer un léger saignement des gencives. Appelée gingivorragie, cette affection peut avoir de nombreuses causes. Cependant, elle doit toujours faire l’objet d’une consultation chez un dentiste, si les saignements persistent durant des jours. Cela permettra d’éviter de possibles complications et d’appliquer un traitement adéquat.

Qu’est-ce que la gingivorragie ?

La définition la plus simple de la gingivorragie est le saignement au niveau des gencives. Son apparition est très fréquemment liée à une inflammation des gencives, mais ses causes sont nombreuses et variées. Dans la plupart des cas, ces saignements se déclenchent lorsque la gencive entre en contact avec des aliments particuliers ou lorsque l’on se brosse les dents.

Les saignements sont souvent bénins. Cependant, la gingivorragie elle-même peut être très douloureuse. Elle peut également entraîner la production d’une quantité importante de salive et donner une mauvaise haleine.

Les causes majeures de la gingivorragie

Des saignements au niveau des gencives ne correspondent pas automatiquement à une gingivorragie. Ils peuvent être le fruit d’un mauvais brossage des dents ou encore d’une éventuelle irritation provoquée par un aliment donné. Toutefois, lorsque ces saignements perdurent dans le temps, le risque d’être atteint d’une gingivorragie devient important.

En dehors du facteur héréditaire qui peut être une explication plausible de la gingivorragie, il existe de nombreux faits médicaux pouvant expliquer l’apparition de ces saignements.

La gingivite tartrique

La gingivite tartrique se définit comme une lésion liée à la gencive. Elle a lieu  suite à l’accumulation de tartre sur les dents. Le mauvais brossage des dents en est la principale source. La consommation de tabac, constitue d’après certaines études un facteur aggravant de cette anomalie.

De façon précise, le saignement se produit au moment du brossage des dents, et particulièrement de ceux situés à proximité des plaques de tartre collées à la gencive. Une conséquence directe de cette situation est une hypertrophie gingivale, bien souvent douloureuse.

Par ailleurs, la gingivite tartrique évolue de manière rapide si elle n’est pas vite traitée. Elle provoque donc bien assez tôt, une destruction de l’os de la racine des dents et parfois même une parodontite (lorsque les dents finissent par se déchausser).

Pour venir à bout de cette cause de la gingivorragie, il est recommandé de procéder à un détartrage assez régulier chez un dentiste. Le brossage des dents doit également être fait avec soin, en utilisant des brosses à dents aux poils souples. Certaines personnes peuvent aussi opter pour l’utilisation des bains de bouche.

L’hypertrophie gingivale

L’hypertrophie gingivale est la cause la plus fréquente de la gingivorragie. Ses caractéristiques les plus fréquentes sont une augmentation de la taille des gencives ainsi que leur coloration rouge et saignante. Selon le cas, l’hypertrophie gingivale peut entraîner des douleurs. Les causes de cette affection sont également très nombreuses.

Les médicaments

Il existe un nombre important de médicaments qui ont la capacité de modifier la pression sanguine, de rendre la bouche sèche et de réduire le niveau de défense du système immunitaire. La conséquence directe est une hypertrophie gingivale. Les médicaments les plus en cause sont les antihypertenseurs, les immunosuppresseurs et les antiépileptiques.

Comme pour la gingivite tartrique, un brossage régulier des dents permet de prévenir ce phénomène. Ceci, au moyen de l’élimination des cellules mortes et du maintien d’un pH idéal de bouche ainsi que des gencives saines.

Le tabac

La consommation de tabac n’est pas vraiment une cause médicale de la gingivorragie, mais elle participe quand même à sa mise en place. En effet, des études ont prouvé que les personnes qui fument auraient sept fois plus de chances de développer une gingivorragie. Cela s’explique par les bactéries pathogènes contenues dans les substances nocives du tabac et qui s’accolent aux dents.

Ces bactéries doivent être éliminées le plus tôt possible, sinon elles se transforment en tartres qui ne peuvent être supprimés qu’avec l’intervention d’un dentiste. L’accumulation de ces tartres est principalement à l’origine des saignements. Parallèlement, les substances nocives du tabac ont une influence négative sur la flore bactérienne de la bouche. Cela entraîne une dégradation des cellules et des problèmes d’oxydation.

Les hormones

Aussi surprenant que cela puisse paraître, une production en quantité importante d’hormones dans le corps peut conduire à une gingivorragie. Cette cause est beaucoup plus remarquée chez les femmes, pendant les périodes de grossesses et durant leur cycle de menstruation. En effet, les hormones sont des participants actifs de la production naturelle de tartres qui conduisent à des infections.

Si les saignements apparaissent pendant que la femme est enceinte, les chances sont grandes pour que ces derniers disparaissent après la naissance du bébé. Mais, s’ils deviennent trop importants, un traitement doit être opéré, bien évidemment sur avis d’un professionnel.

La mauvaise alimentation

Même sans consommer du tabac et en soignant correctement les dents, on peut quand même être exposé à une gingivorragie si on a une alimentation déséquilibrée. De façon plus précise, les carences en vitamine C peuvent être à l’origine du saignement des gencives. En effet, la vitamine C participe fortement à la cicatrisation des os et au cartilage des dents. Voilà pourquoi il est recommandé de consommer beaucoup de fruits et légumes, pour prévenir tout risque de saignement des gencives.

Il est important de préciser que pour les personnes qui portent un appareil dentaire, un mauvais ajustement de cet appareil peut être la source d’une gingivorragie. En effet, lorsque l’appareil est trop serré par exemple, cela provoque une irritation mécanique des gencives, et donc des saignements.

Quelques facteurs à risque de la gingivorragie

Au-delà des causes, il existe quelques facteurs qui augmentent fortement les risques de souffrir d’un saignement des gencives. Le premier est l’âge. Plus l’âge augmente, plus les maladies des gencives ont de chances de survenir. En effet, il est révélé que plus de la moitié des individus âgés de  plus  65 ans sont atteints de gingivorragie.

Par ailleurs, le stress peut être aussi un véritable facteur à l’origine des saignements de gencives. On distingue aussi la génétique. Certaines personnes sont tout simplement prédisposées à être atteintes des maladies de la gencive parce que leurs ascendants en étaient aussi atteints.

La prévention des gingivorragies

Etant donné que le saignement des gencives est généralement lié au cumule  de bactéries autour des dents, la solution optimale pour éviter la gingivorragie est sans doute une hygiène buccodentaire irréprochable. Pour ce faire, il convient de respecter quelques règles d’hygiène indispensable pour la prévention de cette maladie. Les plus importantes sont :

  • Se brosser régulièrement  les dents au moins deux fois le jour (avec une brosse électrique ou naturelle à poils souples). Pour éviter des blessures, il faut éviter de brosser trop fort. Il faut appliquer un mouvement circulaire dans toute la bouche. Changer de brosse à dents tous les trois mois se révèle également comme un moyen idéal pour prévenir cette pathologie.
  • Utiliser un fil dentaire pour éliminer la plaque dentaire, les particules d’aliments et éventuellement les bactéries, surtout pour les endroits les plus difficiles à atteindre ;
  • Choisir, pour le brossage des dents, des dentifrices au fluor. Ces derniers permettent de réduire les bactéries présentes sur les plaques dentaires et qui peuvent irriter les gencives ;
  • Avoir  régulièrement recours à un dentiste pour un contrôle et un nettoyage professionnel des dents.

Si malgré toutes ces précautions, les saignements de gencives surviennent quand même, il faudra absolument prendre contact avec un dentiste.

Le traitement des gingivorragies

Au vu des causes nombreuses et variées de la gingivorragie, il n’existe pas de traitement fiable qui permette de la supprimer. En fonction de la situation et surtout des causes, la marche à suivre pourra différer d’un patient à un autre.

Il faudra par exemple soigner la gingivite, si elle constitue l’origine des saignements au niveau des gencives. Si, par contre, les saignements sont apparus parce que vous brossez vos dents de façon agressive, il faudra suivre les conseils du dentiste pour une élimination de la plaque dentaire.

Vous aimerez aussi :

Related Articles