Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Ginkor fort: présentation, mode d’emploi et effets secondaires 

Médicament autorisé sur le marché depuis 1995, Ginkor fort est utilisé dans le traitement des insuffisances veinolymphatiques et des crises hémorroïdaires chez l’adulte. Grâce à ses composants, le médicament Ginkor fort a réellement montré son efficacité. Il s’agit d’un médicament très reconnu, en raison de ses caractères vasculoprotecteur et veinotonique. Quelles sont ses caractéristiques et indications ? Quel est le mode d’emploi de Ginkor fort ? Voici le guide du médicament.

Présentation et caractéristiques du médicament Ginkor fort

Le médicament Ginkor fort est un protecteur vasculaire et veinotonique. Son efficacité se démontre par sa capacité à permettre une meilleure circulation veineuse. C’est donc un médicament puissant contre les dysfonctionnements de la circulation veineuse. Il permet aussi de lutter contre la crise hémorroïdaire.

Il faut ajouter que Ginkor fort est disponible sous forme de gélules, de couleurs vert et jaune. Le prix du médicament peut changer, en fonction de la contenance des boites, à savoir :

  • Ginkor fort (gélule vert et jaune, boîte de 30) ;
  • Ginkor fort (gélule vert et jaune, boîte de 60).

Le prix de Ginkor fort est aussi variable en fonction des pharmacies, puisque chacune le fixe librement. Il est possible de prendre Ginkor fort sans ordonnance. Aussi, est-il important de savoir que le médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Quelle est la composition de Ginkor fort ?

Selon certaines études, Ginkor fort est composé de plusieurs substances. On regroupe ces substances sous plusieurs catégories. Notamment, les principes actifs et les excipients.

Les principes actifs sont : Ginkgo biloba, chlorhydrate d’heptaminol, Troxérutine.

Les excipients sont :

  • l’Aspartam ;
  • l’acide citrique ;
  • le stéarate de magnésium ;
  • la gélatine ;
  • l’oxyde de fer jaune ;
  • le dioxyde de titane et l’indigotine.

Les principes actifs et les excipients ainsi contenus dans le médicament Ginkor fort lui confèrent son efficacité incontestable. Pour en savoir davantage sur ces composants, le mieux est de contacter votre médecin ou votre pharmacien.

Quelles sont les indications de Ginkor fort ?

Ginkor fait référence à un médicament veinotonique utilisé pour favoriser une meilleure circulation sanguine veineuse. Il est aussi reconnu comme un traitement vasculoprotecteur, c’est-à-dire qu’il permet de lutter contre l’altération des capillaires.

Il faut donc préciser que Ginkor fort est un médicament indiqué pour soigner les jambes lourdes. On l’utilise également pour traiter les douleurs liées aux troubles de la circulation lymphatique ou aux retours veineux. De plus, le médicament Ginkor fort est indiqué pour soigner les crises d’hémorroïdes.

On retient donc que Ginkor fort est indiqué dans le traitement de l’insuffisance veinolymphatique et de la crise hémorroïdaire.

Quel est le mode d’emploi de Ginkor fort ?

Le mode d’emploi de Ginkor fort varie selon la maladie à traiter. Par exemple, pour :

  • Les troubles de la circulation veineuse : la posologie est de 2 gélules chaque jour, soit une gélule le matin et une autre le soir. La prise du médicament doit se faire durant un à deux mois, en fonction de l’intensité de la maladie ;  
  • La crise hémorroïdaire : par jour, il est idéal de prendre 3 à 4 gélules. La posologie indiquée doit être respectée pendant 7 jours.

Pour garantir l’efficacité du produit, l’idéal est de le prendre au cours des repas. Si après traitement, vous n’obtenez pas satisfaction, il faudra consulter votre médecin.

Quelles sont les contre-indications du médicament Ginkor  fort ?

Il n’est pas recommandé de prendre Ginkor fort si :

  • Vous êtes hypersensible aux principes actifs et aux autres composants du médicament ;
  • Vous prenez déjà des antidépresseurs comme les inhibiteurs de monoamine-oxydase (IMAO) non sélectifs, car l’association de ces deux types de médicaments présente un danger pour l’organisme ;
  • Vous souffrez d’hyperthyroïdie (dysfonctionnement de la thyroïde) ;
  • Vous souffrez de la phénylcétonurie ;
  • Vous êtes souffrant d’hypertension artérielle.

Voilà autant de contre-indications liées à l’utilisation de Ginkor fort. Pour éviter l’apparition d’un quelconque effet indésirable, il faudra veiller à prendre le médicament dans de bonnes conditions.

Quels sont les effets indésirables de Ginkor  fort ?

Les recherches menées sur l’efficacité et la sécurité du médicament Ginkor fort indiquent que les effets indésirables sont généralement très rares et non graves. Néanmoins, il convient de les évoquer. On peut donc citer :

  • Les maux d’estomac ;
  • Les troubles cutanés (eczéma, démangeaisons, urticaire) ;
  • L’hypertension ;
  • Les maux de tête ;
  • Les allergies ;
  • La diarrhée ;
  • La gêne épigastrique ;
  • L’angioedème.

Les effets indésirables du médicament Ginkor n’apparaissent pas systématiquement chez tout le monde. Lorsque vous sentez l’apparition d’un malaise en dehors de ceux cités plus haut, signalez-le à votre médecin traitant. Cela permet de fournir plus d’informations sur la sécurité de Ginkor fort.

Les interactions liées au médicament Ginkor fort

L’utilisation de Ginkor avec les médicaments de la famille des IMAO non sélectifs peut entrainer un risque d’hypertension artérielle grave. De plus, Ginkor peut interagir avec les médicaments qui contiennent de l’efaviranz.

Par ailleurs, il est conseillé d’informer votre médecin, si vous prenez un médicament composé de clopidogrel, de la nifédipine, ou du dabigatran, un traitement anticoagulant. Le médicament peut aussi interagir avec ces différents composants.

Les mises en gardes et précautions d’emploi

Face aux dangers que peut causer une mauvaise prise du médicament Ginkor fort, il est préférable de connaitre certaines mises en gardes et précautions d’emploi.

Les mises en garde

Ne prenez jamais le médicament si vous êtes allergique à l’un de ses composants.

Pendant la période du traitement, il faut aussi éviter de s’exposer au soleil ou de rester debout pendant longtemps.

Malgré le fait que Ginkor fort puisse être pris sans ordonnance, le mieux est de consulter un médecin avant de démarrer un traitement. Il faut aussi arrêter de prendre le médicament, 3 à 4 jours avant tout acte chirurgical, car il peut accroire les saignements.

En cas de surdosage, il est conseillé de consulter immédiatement un professionnel de santé pour en savoir plus sur la conduite à tenir.

Les précautions d’emploi

Pour soigner l’insuffisance veinolymphatique, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène de vie.

Pour le traitement de la crise hémorroïdaire, la prise du médicament est généralement sur une courte durée. De ce fait, lorsque les symptômes ne cèdent pas après 7 jours environ, un examen doit être pratiqué pour revoir le traitement.

Utilisation du Ginkor fort en cas de grossesse ou d’allaitement

Compte tenu des différents éléments contenus dans le médicament Ginkor, il n’est pas recommandé d’en prendre pendant la période de grossesse.

Par ailleurs, chez une femme qui allaite, l’effet du médicament est mal connu. Pour plus de précautions, il est déconseillé d’en prendre.

Utilisation du médicament chez les sportifs

Ginkor fort contient une substance susceptible de rendre certains tests antidopage positifs chez les sportifs. Le mieux est donc d’éviter de prendre le médicament.

Comment conserver le médicament Ginkor fort ?

Il n’existe pas de conditions particulières pour conserver le médicament Ginkor. Toutefois, il est recommandé de le garder loin des enfants. Aussi, est-il nécessaire de garder le médicament sous une température de 30 °C environ. Pour information, le médicament peut être conservé pendant 2 ans au plus.

De façon générale, on retient que Ginkor fort est un médicament utilisé contre les insuffisances veinolymphatiques et les crises d’hémorroïde. Il est important de respecter la posologie indiquée pour être à l’abri des risques de surdosage.

Vous aimerez aussi :

Related Articles