Global Statistics

All countries
643,290,708
Confirmed
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
621,043,526
Recovered
Updated on November 21, 2022 11:59 pm
All countries
6,626,895
Deaths
Updated on November 21, 2022 11:59 pm

Glossite : comment traiter l’inflammation de la langue?

La glossite est une affection qui touche principalement la langue.  Bien que rare, elle ne fait aucune exception de victime. Quelles peuvent être ses causes ? Comment se manifeste- t-elle ? Quels sont les traitements disponibles pour lutter efficacement contre cette maladie ?

Glossite : qu’est-ce c’est ?

La glossite est une inflammation de la langue, qui se manifeste par des brûlures ou des douleurs sur celle-ci. Elle peut être névralgique irradiant vers l’oreille. Par ailleurs, elle est également responsable de l’irritation du chicot dentaire. Cette affection est parfois  la principale cause de la couleur rougeâtre anormale et de la diminution des papilles de la langue.

Quelles sont les causes de la glossite ?

La glossite, dans sa globalité, peut avoir une multiplicité de causes. Elle peut survenir de manière accidentelle ou revêtir une forme chronique. Elle peut apparaître également dès l’enfance. Cette inflammation peut avoir une cause mécanique, allergique, bactérienne, virale, ou encore, génétique. Au nombre des susceptibles racines pouvant créer une glossite, on peut avoir :

  • Une réaction allergique face aux dentifrices, aux produits utilisés pour les bains de bouche, et aux colorants essentiellement issus des bonbons et des chewing-gums) ;
  • Une addiction à certaines catégories de produits dentaires ;
  • Une blessure de la bouche liée aux coupures ou aux brûlures ;
  • Une irritation due à certains aliments acides et aliments trop gras ;
  • Une carence nutritionnelle ou une déficience en vitamines ou encore une malabsorption ;
  • Une dépendance à l’alcool, au tabac ou/et un attachement aux antibiotiques ;
  • Une intervention chirurgicale d’ordre buccale ou radiothérapique.

Certaines maladies dont la malnutrition calorique et le syndrome de Sjögren, peuvent aussi être une source de glossite. Autrement dit, les causes de la glossite sont diversifiées et il est important de les déceler pour adapter un traitement. Outre l’inconfort que la glossite produit, elle peut être le symptôme d’une indisposition générale.

Les types de glossites

La glossite désigne la manifestation d’une langue rouge ou gonflée. C’est aussi la destruction de certaines zones sensorielles relatives au goût. Dans ce sens, il existe plusieurs inclinaisons de glossites :

La glossite de Hunter

Encore appelée glossite atrophique, elle est reconnaissable par une langue lisse, brillante et rouge. La glossite de Hunter se caractérise par la survenance des petites taches sur les bords de la langue. Elle se caractérise aussi par la floraison des vésicules sur la pointe de la langue. Elle réagit au contact de certains aliments épicés, des vinaigres, des cornichons, et de la moutarde. L’administration  de la vitamine B12 suffit généralement pour la traiter.

La glossite exfoliative marginée

Encore appelée langue géographique, elle se traduit par la formation d’une carte géographique irrégulière sur la langue. Elle se forme également sur les côtés, et parfois sous la langue. C’est une maladie bénigne et migratoire d’origine inconnue qui affecte principalement les personnes qui n’excèdent pas l’âge de 30 ans.

Elle est issue d’une infection liée au stress et au dérèglement hormonal. La langue géographique n’a pas de prédilection de sexe. Elle naît lorsqu’on a une dépendance pour les agrumes et surtout pour les plats trop pimentés.

La glossite herpétique

C’est une glossite qui laisse apparaître des érosions rondes délimitées sur la langue. Cette glossite vient de l’herpès.

La glossite losangique

Elle est caractérisée par l’apparition d’un losange au milieu de la langue. Souvent provoquée par une mycose, la glossite losangique est reconnaissable par une inflammation et une couleur rougeâtre.

La glossite aiguë

Cette glossite est d’origine infectieuse ou allergique, voire bactérienne (due à un champion).

Finalement, les glossites infectieuses, bactériennes ou virales peuvent être épidémiques, transmises par contact direct ou par la salivation. Quant aux autres, elles ne sont pas contagieuses.

Quels sont les signes annonciateurs  d’une glossite ?

Les manifestations de la glossite sont en fonction d’un agent pathogène. Généralement, les signes sont identiques chez moult personnes. Il s’agit entre autres :

  • Des complexités à mâcher et à avaler ;
  • Des déchirements et des alanguissements au niveau de la langue ;
  • Des brûlures ou des démangeaisons ;
  • Un ennui à prononcer nettement des mots ;
  • Une faible perception du goût ;
  • Une modification de la texture de la langue ;
  • Un blocage de la voie respiratoire.

Dans certains cas ou plus précisément chez certaines personnes, la fièvre pourrait être aussi un symptôme de la glossite.

Glossite : Personnes à risque et diagnostic

Les personnes tabagiques et alcooliques sont les plus exposées à la glossite. Elle n’épargne pas non plus, les personnes désavantagées par une anémie de Biermer et celles ayant une affreuse hygiène bucco-dentaire.

Si une personne normale présente les symptômes énumérés, le premier réflexe à exécuter, c’est de consulter un spécialiste. Ce dernier évaluera les antécédents et les lésions. Il examinera de fond en comble la bouche, sans oublier la langue, tout en relevant toute anomalie, toute bosse ou toute cloque repérable. Parfois, un échantillonnage de la salive ou un contrôle sanguin peut être effectué sur le malade, afin d’établir un diagnostic propice.

Comment prévenir la glossite

Pour éviter la glossite, certaines conditions sont à respecter. À cet effet, vous devez :

  • Eviter les aliments majoritairement acides, épicés, astringents et trop chauds ;
  • Eviter de trop gratter la langue et de se brosser avec force ;
  • Utiliser des fils dentaires ou des brossettes inter dentaires ;
  • Utiliser des dentifrices contenant du fluor ;
  • Eviter ou arrêter au besoin la prise de tabac.

Sans omettre le maintien au propre de la flore buccale. Cela réduit considérablement le risque d’infection.

Quels sont les moyens disponibles pour le traitement de la glossite ?

La médication de la glossite dépend de la cause. Pour cela, il faut soit atténuer les symptômes ou soigner la cause, pour éviter les récidives. Quelles que soient les causes, pour traiter une glossite, il faut opter :

  • Pour un nettoyage répétitif des dents par jour ;
  • Pour une répétition de bains de bouche tout en évitant des produits contenant de l’alcool ou des produits qui peuvent irriter davantage. Par ailleurs, les bains de bouche ne doivent pas excéder trois semaines ;
  • Pour une complémentation vitaminique ;
  • Pour des prises d’antalgiques ;
  • Pour un apport en aliments prébiotiques ;
  • Pour une alimentation saine, en favorisant les légumes bouillis.

Il est aussi prôné de fuir les aliments trop piquants et suggéré de faire régulièrement un examen bucco-dentaire. Par ailleurs, en cas de glossite bactérienne, virale ou fongique, il est recommandé de suivre une thérapie adaptée.

Les traitements naturels

Le but, dans le processus de traitement de la glossite, est avant tout la réduction des émotions affligeantes des symptômes. Généralement, les personnes souffrant de ce mal n’ont pas besoin d’être hospitalisées pour une prise en charge. Toutefois, l’hospitalisation s’avère importante en cas de gonflements au niveau de la langue, pouvant murer la respiration. A cet égard, il est possible de traiter naturellement la glossite.  Pour y remédier, il va falloir préparer une concoction avec :

  •  De la lavande ;
  • Du thym séché ;
  • De l’huile essentielle de cannelle de Chine ;
  • Du miel.

Pour réaliser ce remède, les étapes suivantes s’avèrent primordiales :

  • Mélanger la lavande et le thym séché, de façon à avoir 250 ml ;
  • Verser le mélange dans de l’eau bouillante ;
  • Peu de temps après l’infusion, ajouter une cuillère à café d’huile essentielle de cannelle de Chine. Puis ajouter du miel.

Une fois la concoction obtenue, il suffira de boire une cuillérée le matin et une le soir quotidiennement et pendant six jours. Si après recours à  ce remède naturel, il n’y a pas eu de soulagement, il faut consulter un médecin spécialiste. D’un autre côté, on peut également appliquer :

  • Le bicarbonate de soude : entremêlez une cuillère à café du bicarbonate dans un verre d’eau tiède. À base de cette solution miracle, faites un bain de bouche durant plusieurs jours. Ce mélange aura pour effet de réduire la prolifération de l’infection.
  • Le basilic : mâcher régulièrement cette feuille apportera des solutions antiseptiques à votre bouche.
  • La sauge : infuser cette plante, puis faire des bains de bouche durant plusieurs jours.
  • Le clou de girofle : mâcher quotidiennement pour soulager la glossite.
  • Les feuilles de ronces : infuser, filtrer et laisser refroidir. Utiliser cette infusion pour les bains de bouche.

Traitements manuels

Si la glossite est provoquée par une allergie, il est important de déterminer l’allergène. C’est-à-dire, se rappeler de toutes les choses qui ont été avalées au bout d’un temps. Ensuite, il faut refaire l’expérience de consommation séparément, afin de retrouver l’élément déclencheur.

Ainsi, pour un traitement manuel, il est recommandé d’acquérir dans une pharmacie, un gratte langue. Toutefois, il est inutile d’ajouter un dentifrice ou une solution dentaire pour l’utiliser.

Il est important de noter que la persistance de la glossite varie selon la cause. Et d’une manière ou d’une autre, les effets s’estompent au bout de quelques jours.

Vous aimerez aussi :

Related Articles