Glycérine, Glycérol : utilisations et dangers de l’additif E422

La glycérine est une substance qui entre dans la fabrication de plusieurs produits. Elle est obtenue de différentes manières et offre de nombreux bienfaits aux utilisateurs. Mais, qu’en est-il de sa toxicité ? Quelles sont les meilleures utilisations de ce composé ? Décryptage dans cet article.

Qu’est-ce que la glycérine ?

Connue également sous l’appellation chimique de glycérol, la glycérine est un liquide visqueux, indolore qui possède un goût sucré. Sa molécule comprend trois groupes hydroxyles qui assurent sa miscibilité à l’eau. Lorsqu’elle est congelée, elle passe d’un liquide à une pâte caoutchouteuse. Notons qu’il existe les glycérines d’origines végétale, animale et synthétique. Selon chaque cas, voici ce qu’il faut retenir :

La glycérine végétale

Le glycérol d’origine végétale est obtenu par saponification, c’est-à-dire la création d’une réaction chimique entre une matière grasse et une base forte. Dans la plupart des cas, l’huile végétale sert de matière grasse et la soude ou la potasse est utilisée comme base forte. En réalité, le glycérol n’est pas le résultat de ce procédé. Plutôt, il s’agit du surplus de matière grasse qui n’a pas subi de saponification. Quoi qu’il en soit, il est facile d’en réaliser à la maison.

La glycérine animale

Ce type de glycérine obéit au même procédé de fabrication que la glycérine végétale. Cependant, la différence réside dans l’utilisation des graisses animales comme la graisse de bœuf dans le processus de saponification.

La glycérine synthétique

Quant au glycérol synthétique, il est obtenu suite au traitement de dérivés pétrochimiques, dont le plus utilisé est le propylène. Particulièrement, ce glycérol se reconnaît grâce à l’indication Propylene glycol sur l’étiquette des produits.

Quelles sont les différentes utilisations du glycérol ?

La glycérine est une molécule utilisée dans plusieurs domaines comme la pharmaceutique, l’alimentation, la chimie et les cosmétiques. Elle constitue l’un des ingrédients essentiels dans la fabrication des boissons spiritueuses. Son utilisation dans chaque domaine se présente comme suit :

L’utilisation pharmaceutique de la glycérine

La glycérine est utilisée en association avec d’autres composés chimiques dans l’élaboration des médicaments et désinfectants. Elle entre dans la fabrication des sirops contre la toux et dans les suppositoires utilisés notamment dans le traitement de la constipation terminale.

Cet élément chimique s’utilise également comme traitement de fond dans la maladie de Menière. Il permet de fluidifier les liquides des canaux vestibulaires. En outre, l’utilisation pharmaceutique de la glycérine se note aussi dans le traitement de l’hypertonie oculaire.

Par ailleurs, dans le domaine pharmaceutique, il faut reconnaître que le glycérol est l’un des 4 composants élémentaires du gel hydroalcoolique. Ce dernier est un liquide utilisé principalement dans la prévention de certaines pathologies comme les maladies d’automne.

L’utilisation de la glycérine dans l’alimentation

Le glycérol est un additif alimentaire utilisé comme humectant. Dans ce cadre, il permet de retenir l’humidité de l’air par adsorption ou par absorption. Utilisé comme dispositif desséchant, il peut être employé seul ou en association avec d’autres substances de même fonction. Entre autres, on a : la soude, l’éthanol, l’acide hyaluronique et l’acétate de calcium. En outre, on peut retrouver le glycérol dans certains produits alimentaires comme les biscuits et les sandwiches.

L’utilisation de la glycérine dans la chimie

La glycérine entre dans la fabrication de la nitroglycérine. Il s’agit d’un composé organique incolore utilisé dans la conception d’explosifs ou de dynamites. Ceux-ci servent dans les industries de démolition et de construction.

Mélangée à du permanganate de potassium en poudre, la substance permet de faire du feu sans utiliser d’allumette. En revanche, la combustion est lente dans les premières minutes et la flamme s’apparente à la couleur violette.

L’utilisation de la glycérine dans les cosmétiques

Le glycérol est très utilisé dans la fabrication des produits capillaires et des lotions corporelles. Il est également présent dans les dentifrices, les produits destinés aux bains de bouche et dans les savons. Les savons de Marseille sont ceux qui regorgent de plus de glycérine.

En effet, ils sont fabriqués suivant le processus de saponification. Le produit final est obtenu grâce à la séparation par hauteur des eaux glycérineuses. Par ailleurs, la teneur en glycérol varie en fonction de son utilisation. Dans les produits cosmétiques, la teneur n’excède pas les 10 % du total des ingrédients.

L’utilisation de la glycérine dans les boissons spiritueuses

La glycérine est active dans la conception des boissons spiritueuses. En effet, à l’étape de la fermentation, les sucres se transforment en glycérine et en acide pyruvique. La concentration en glycérine dépend de la quantité initiale du sucre et d’autres facteurs. Il s’agit de l’acidité, des conditions de fermentation, de la nature des levures et du niveau d’aération.

En moyenne, on note 8 g de glycérol pour 100 g de sucres. Toutefois, cette proportion est largement dépassée dans les vins blancs, surtout ceux qui sont fabriqués à partir de raisins pourris.

Quels sont les bienfaits de la glycérine ?

Comme nous pouvons le constater, la glycérine est le produit vedette d’une très large gamme de produits cosmétiques. L’engouement autour de ce composé chimique se traduit par les nombreuses propriétés qu’il possède. Entre autres :

La glycérine est l’alliée parfaite des cheveux

La glycérine est l’alliée incontestée des cheveux. Elle se retrouve dans les masques, les shampoings et d’autres produits réservés aux soins du cuir chevelu. Son rôle est d’empêcher la déshydratation des fibres, ce qui permet aux utilisateurs d’avoir toujours des cheveux soignés.

Utilisé dans les produits capillaires, le glycérol sert à assurer la cohésion des écailles. Naturellement, cette fonction est réservée aux lipides contenus dans les cuticules. Lorsque ces derniers se détériorent, il y a une fuite des lipides, accélérant ainsi le dessèchement des cheveux. Le glycérol pallie cette absence en reconstituant les zones détruites. La cuticule reprend donc sa forme initiale et les écailles se reconstituent progressivement.

La glycérine lutte contre les irritations

L’action hydratante de la glycérine permet également de soulager les irritations et de réduire les symptômes liés à cette sensation d’inconfort. Mieux, elle participe à l’élasticité et à la souplesse de la peau. Ceci est rendu possible grâce à ses propriétés émollientes.

Mais, le glycérol n’exerce pas uniquement une action apaisante sur les irritations. Une fois que ces dernières sont soulagées, elle participe à la restauration des cellules détruites. De fait, le film hydrolipidique se renforce et protège la peau des agressions extérieures.

En cas d’irritation, il est donc possible d’utiliser un produit contenant le glycérol pour un soulagement. Cela peut se faire en première intention ou en dernière, en association ou non avec d’autres médicaments possédant la même action thérapeutique.

La glycérine favorise une bonne hydratation

La glycérine possède d’excellentes capacités de pénétration cutanée et a une action favorable sur la rétention hydrolipidique. Elle retient l’eau dans les tissus et forme une barrière protectrice au niveau de l’épiderme. Cette barrière joue plusieurs rôles.

En effet, elle limite non seulement la perte en eau, mais empêche également la pénétration des bactéries dans l’épiderme. Cela permet de prévenir les maladies cutanées telles que la xérodermie. Le glycérol joue alors le rôle des agents protecteurs quand ceux contenus naturellement dans l’organisme sont défaillants.

Par ailleurs, pour mieux bénéficier de l’action hydratante de la glycérine, il est conseillé de le mélanger aux produits utilisés pour les soins quotidiens. Entre autres, il s’agit des crèmes de visage, du lait de beauté et du gel de douche.

La glycérine en usage domestique

À la maison, la glycérine peut être utilisée pour :

Le nettoyage

Son léger film protecteur permet de limiter le dépôt de la buée et des saletés sur les vitres. Il sert également à prévenir la formation de calcaire sur ces surfaces. Pour l’utiliser comme produit nettoyant, il faudra diluer 2 à 4 gouttes de glycérine végétale dans un litre d’eau.

À noter que l’efficacité du produit varie en fonction de sa concentration dans l’eau. Il est également possible d’enrichir tout simplement un produit nettoyant avec quelques gouttes de glycérine.

La protection du linge

Appliquée et imprégnée sur un tissu, la glycérine permet de le ramollir, ce qui facilite le nettoyage. Elle détend les fibres et évite la détergence du tissu. Pour cela, il faut ajouter une goutte de la glycérine végétale sur la partie concernée.

Ensuite, il faut frotter dans le but de repartir le produit sur la tâche. S’il s’agit d’un lavage complet, diluez quelques gouttes de glycérol dans un récipient d’eau et passez à la machine ou au nettoyage manuel.

Le soin de l’apparence des canapés en cuir

Au fil du temps, les fauteuils peuvent s’abîmer et se ternir. La glycérine, avec son pouvoir hydratant, permet de leur redonner vie, notamment lorsqu’ils sont conçus en cuir. Pour y parvenir, il suffit de nettoyer la surface du canapé à l’aide d’un coton imbibé de glycérine. Il peut être judicieux d’insister avec quelques gouttes supplémentaires sur les parties particulièrement abîmées telles que l’accoudoir.

Quels sont les dangers du glycérol ?

Le glycérol est généralement considéré comme une substance sûre. Cependant, il est possible qu’un utilisateur présente une réaction allergique suite à son application, notamment lorsqu’il est d’origine végétale. Cela se remarque lorsque l’usage est fait par voie cutanée. Parmi les effets qui pourraient en découler, on peut citer :

  • Les vertiges ;
  • Les céphalées ;
  • Les vomissements ;
  • Le besoin constant de s’hydrater.

Par ailleurs, lorsque la glycérine atteint sa température d’ébullition, elle se décompose. Ceci entraîne la production d’acroléine. Il s’agit d’une substance chimique dangereuse qui crée des irritations sur la peau et dans les muqueuses oculaires et nasales. En cas de forte exposition, l’irritation peut évoluer en inflammation avec gonflement de certaines zones de la peau suivie d’hémorragie.

Comment éviter les effets néfastes du glycérol ?

Le glycérol est inoffensif lorsqu’il est ingéré ou appliqué à faible dose. En cosmétique, il doit être suffisamment dilué afin d’éviter les irritations cutanées. Quant aux médicaments qui en contiennent, il est important de consulter l’avis d’un médecin avant d’en prendre.

Notons qu’il existe plusieurs alternatives à la glycérine, qui possèdent également des pouvoirs hydratants et désinfectants. Ce sont les huiles essentielles faites à base d’extraits végétaux. Une application cutanée de ces huiles permet d’avoir un teint soigneux et uniforme.

Vous aimerez aussi :

Related Articles