Accueil Bien-être Grippe hivernale : voici quelques remèdes naturels pour s’en débarrasser

Grippe hivernale : voici quelques remèdes naturels pour s’en débarrasser

0
Grippe hivernale : voici quelques remèdes naturels pour s’en débarrasser
Femme souffrant de grippe hivernale

L’hiver ne vient pas uniquement avec les joies des fêtes de fin d’année. Il apporte aussi son lot de maladies, notamment la grippe hivernale. Bien qu’elle puisse être une expérience désagréable, elle n’est pas intraitable. À ce propos, il existe quelques remèdes naturels qui peuvent vous aider à vous en débarrasser plus rapidement !

Repos et sommeil

Le repos est essentiel pour permettre au corps de guérir de toutes maladies, y compris la grippe hivernale. Une personne atteinte de cette affection doit s’assurer de bien dormir et de se reposer suffisamment. En effet, le sommeil et le repos jouent un rôle crucial dans la lutte contre la grippe hivernale.

Au cours d’un sommeil de bonne qualité, le corps se régénère et renforce le système immunitaire. Il permet au corps de libérer des cytokines et des protéines.

Ces deux substances aident à combattre les infections et à réduire l’inflammation. Mieux, un sommeil suffisant donne à l’organisme le temps dont il a besoin pour se rétablir. Par la même occasion, le repos aide à réparer les dommages causés par la maladie.

En plus du renforcement du système immunitaire, le repos est essentiel pour prévenir la propagation de la grippe. Lors du repos, le contact du malade avec son entourage est limité. De ce fait, les risques de transmission du virus sont aussi réduits. Le repos permet aussi de diminuer la fatigue et de favoriser la récupération.

Une bonne hydratation

En termes d’hydratation, boire suffisamment d’eau ou de liquides chauds permet de se soulager de certains symptômes de la grippe hivernale. Les tisanes sont les plus recommandées, car elles amenuisent les symptômes de la grippe, tout en hydratant le corps.

L’hydratation possède aussi une fonction préventive contre la grippe hivernale. Pour l’activer, le malade doit boire suffisamment

  • des tisanes chaudes ;
  • des bouillons ;
  • des jus de fruits ;

 En consommant ces boissons, le système immunitaire devient fort et résistant. Mieux, une bonne hydratation permet au corps de s’équiper pour combattre les virus et les bactéries responsables de la grippe.

L’impact d’une bonne hydratation se ressent aussi au niveau des symptômes de la grippe hivernale. Elle assure la diminution des signes cliniques de la grippe hivernale. En effet, un corps déshydraté se caractérise par :

  • les muqueuses sèches dans le nez ;
  • la gorge sèche ;
  • une augmentation de l’irritation et l’inconfort.

En restant bien hydrater, les muqueuses demeurent humides, favorisant ainsi la guérison plus rapide de votre système respiratoire.

En outre, l’hydratation aide également à soulager les maux de tête et les douleurs musculaires, courants lors de la grippe. Pour le faire, elle améliore la circulation sanguine et élimine les toxines du corps.

Par ailleurs, l’hydratation contribue à prévenir les complications de la grippe hivernale. En obtenant suffisamment d’eau, le corps arrive à éliminer les virus et à restaurer un équilibre sain.

De plus, une bonne hydratation favorise le fonctionnement optimal du système lymphatique. Il s’agit du dispositif organique responsable de l’élimination des toxines et des déchets. Avec un bon niveau d’hydratation, l’organisme est pourvu de moyens pour réduire le risque de complications telles que les infections respiratoires secondaires.

Inhalation de vapeur

Dans le domaine de la médecine, la vapeur est réputée pour ouvrir les voies respiratoires et soulager la congestion. L’application de cette technique permet d’apaiser les symptômes de la grippe hivernale. Son impact se ressent surtout sur les voies respiratoires.

Pour profiter de tous les bienfaits de cette méthode, il convient d’inhaler de la vapeur d’eau chaude à laquelle quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ont été ajoutées.

En inhalant de cette vapeur chaude, les muqueuses nasales et les voies respiratoires sont hydratées. De cette façon, les sinus obstrués sont dégagés et la congestion nasale est soulagée. Cette humidification des voies respiratoires réduit l’irritation et la sécheresse de la gorge.

L’autre qualité de l’inhalation de vapeur lors d’une grippe hivernale est son action décongestionnante. En effet, la chaleur de la vapeur dilate les vaisseaux sanguins et facilite l’écoulement du mucus.

Cela permet de décongestionner rapidement les sinus et d’apaiser les maux de tête associés à la grippe. En plus de cela, l’inhalation de vapeur permet l’expectoration en fluidifiant les sécrétions. Elle facilite aussi leur évacuation. Cela contribue à traiter la toux et à aérer les voies respiratoires.

L’inhalation de vapeur est une alternative simple et naturelle pour réduire les symptômes sans avoir recours à des médicaments. Elle offre une multitude de pistes à suivre pour obtenir plusieurs autres propriétés antivirales et antibactériennes.

À ce propos, l’eau chaude peut être combinée avec des huiles essentielles telles que l’huile d’eucalyptus ou de menthe poivrée. Cette association permet de renforcer les bienfaits de l’inhalation de vapeur.

Gargarismes à l’eau salée

Appliquer des gargarismes à l’eau salée soulage les maux de gorge et élimine les germes. La solution permettant de le faire s’obtient grâce au mélange d’une cuillère à café de sel dans un verre d’eau tiède. Avec cette boisson, la personne atteinte de grippe hivernale peut se gargariser plusieurs fois par jour.

Il importe de noter que les gargarismes à l’eau salée sont un remède naturel populaire pour soulager les symptômes de la grippe hivernale. Plusieurs raisons appuient son adoption. Tout d’abord, l’eau salée agit comme un antiseptique naturel en tuant les bactéries présentes dans la gorge.

Après une action de gargarisme avec de l’eau salée, le sel agit en déshydratant les cellules bactériennes. Ce qui les rend moins actives et empêche leur reproduction. Par conséquent, l’inflammation et la douleur dans la gorge sont amoindries.

En outre, les gargarismes à l’eau salée peuvent aider à régler les problèmes de la congestion nasale et des sinus. En appliquant cette astuce, les muqueuses nasales sont rincées. Presqu’immédiatement, les substances irritantes accumulées dans les sinus sont libérées. Cela permet le dégagement des voies respiratoires et la réduction de la gravité de la grippe.

Bon à savoir : il est possible de combiner le gargarisme à l’eau salée avec d’autres méthodes de traitement de la grippe, comme le repos et l’hydratation adéquate. Ce faisant, l’action sur les symptômes de la grippe hivernale est plus rapide.

Bouillon de poulet

Le bouillon de poulet chaud est une manière de joindre l’utile à l’agréable. La consommation de ce plat permet de soulager la congestion nasale et la gorge irritée. En plus de cela, il fournit les nutriments nécessaires au corps.

La technique du « bouillon de poulet » est connue depuis longtemps pour ses bienfaits contre la grippe hivernale. En effet, il est doté de nutriments essentiels tels que :

  • les électrolytes ;
  • les vitamines ;
  • les minéraux.

Ces composés nutritionnels permettent de renforcer le système immunitaire. Ce qui offre la possibilité au corps de mieux lutter contre les virus.

Il faut souligner que le bouillon de poulet possède également des propriétés anti-inflammatoires. Grâce à ses vertus, ce plat à un impact positif sur les symptômes du rhume et de la grippe. À cela s’ajoute la chaleur de la soupe qui réchauffe le corps. Il s’agit d’un avantage supplémentaire.

Suppléments naturels

Il existe certains suppléments naturels qui servent à renforcer le système immunitaire. Ils sont aussi capables de combattre la grippe plus rapidement. Les suppléments fréquemment utilisés incluent :

  • la vitamine C ;
  • la vitamine D ;
  • le zinc et l’échinacée.

Cependant, avant de commencer une cure de suppléments naturels contre la grippe hivernale, il faut en parler à un médecin.

Les suppléments naturels préviennent la grippe hivernale. Dans une logique préventive, les plantes médicinales, comme l’échinacée et la canneberge, sont celles à utiliser. Ces suppléments naturels aident à prévenir les infections virales et à réduire la gravité des symptômes.

Selon certaines études, la prise de vitamine C et de zinc permet de réduire la durée des symptômes de la grippe. En plus, ils sont bénéfiques pour la santé globale, car ils protègent contre d’autres maladies hivernales.

L’autre avantage des suppléments naturels contre la grippe hivernale est leur douceur dans l’organisme. En effet, contrairement aux médicaments traditionnels, ils n’ont pas d’effets secondaires. À cela, il convient d’ajouter le facteur économique de ces thérapeutiques. Autrement dit, ils sont moins chers et il n’y a pas besoin d’ordonnance avant d’en acheter.

Alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée et nutritive est indispensable pour favoriser une guérison rapide en cas de grippe hivernale. À cet effet, il est important d’opter pour des aliments riches en vitamines et minéraux. Il s’agit

  • des fruits ;
  • des légumes ;
  • des protéines maigres ;
  •  des grains entiers.

En plus de son rôle curatif, une alimentation équilibrée joue un rôle de prévention contre la grippe hivernale. Grâce à l’apport des nutriments essentiels, cette méthode renforce la santé globale.

Parmi les éléments nutritifs requis, le plus déterminant est les antioxydants. Ces derniers sont présents dans les fruits et légumes. Ces aliments contiennent aussi des vitamines propices à l’amélioration de la résistance aux virus. En intégrant des aliments riches en zinc, en fer et en vitamine D, l’organisme bénéficie d’une immunité sans pareil. Ces nutriments se trouvent dans :

  • les fruits de mer ;
  • les légumineuses ;
  • les produits laitiers.

L’adoption d’une alimentation équilibrée aide à maintenir un bon équilibre des bactéries intestinales. Ce facteur contribue à garder le système immunitaire à son point fort. Elle fournit aussi les probiotiques présents dans certains aliments, comme le yaourt et la choucroute.

Pour rappel, les probiotiques favorisent la croissance des bonnes bactéries dans l’intestin. Ils aident aussi à prévenir les infections grippales. Il ne faut pas négliger les fibres. Elles jouent également un rôle crucial dans le maintien d’un microbiome intestinal sain. Elles sont présentes dans les fruits, les légumes et les céréales complètes.

Enfin, une alimentation équilibrée favorise le maintien d’un bon état de santé général. L’importance de ce rôle est la prévention contre les complications liées à la grippe.

Des recherches ont montré que les personnes en surpoids sont plus susceptibles de développer des complications graves en cas de grippe. Il en est de même pour les personnes souffrant de problèmes de santé chroniques.

En d’autres termes, une alimentation équilibrée permet de réduire les risques de complications liées à la grippe. Les affections évitées sont les infections pulmonaires ou les problèmes cardiaques.

En somme, les remèdes naturels cités ci-dessus sont appropriés pour réduire les symptômes de la grippe hivernale. Toutefois, pour obtenir un résultat intéressant et optimal, il est préférable de les combiner. Ces astuces sont accessibles à tout le monde. Néanmoins, les femmes enceintes doivent s’assurer de ne pas manger de fruits de mer ou de viandes crus.