Accueil Grossesse et allaitement Grossesse avec stérilet : quelles explications possibles ?

Grossesse avec stérilet : quelles explications possibles ?

0
Grossesse avec stérilet : quelles explications possibles ?
Concept de grossesse et stérilet

Bien que cela soit très rare, il est possible qu’une grossesse survienne alors qu’un contraceptif DIU est en place. Quelles en sont les probabilités ? Comment peut se dérouler une telle grossesse ? Existe-t-il des risques lors de l’accouchement ? Trouvez les réponses à toutes ces questions dans ce guide pour les femmes !

Tomber enceinte en ayant un stérilet : quelles en sont les probabilités ?

Généralement, il y a trois types de DIU à savoir :

  • le stérilet standard ;
  • le stérilet hormonal ;
  • le stérilet au cuivre.

Pour chaque type de stérilet, il existe un certain taux d’inefficacité permettant d’obtenir une grossesse.

Probabilités de tomber enceinte sous un stérilet standard

Communément appelé « stérilet », le dispositif intra-utérin est une méthode de contraceptionconsidérée comme très fiable. Selon le Docteur Jade Raad, gynécologue-obstétricien, il est quasi impossible de tomber enceinte en ayant ce stérilet. 

En tenant compte de l’indice de Pearl, un moyen fiable de mesure des contraceptifs, le stérilet standard est nettement plus performant que la pilule. Selon son rapport, le taux de risques de grossesse avec un stérilet standard est en dessous de 1 %.

Probabilités de tomber enceinte sous un stérilet hormonal 

Le stérilet hormonal est un contraceptif  inséré dans l’utérus. Son rôle est de protéger la porteuse d’une éventuelle grossesse. Il est particulièrement utile aux femmes ayant des règles abondantes. Grâce à ce dispositif, elles sont en mesure de réduire ou d’arrêter leur flux menstruel.

Les probabilités de tomber enceinte avec un stérilet sont très basses. De par sa méthode d’installation, ce dispositif est une contraception mécanique. En plus, le DIU hormonal contient une hormone progestative. Ce qui lui confère un effet contraceptif supplémentaire.

Bon à savoir : une illustration de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) démontre de la rareté de risque par un pourcentage : au cours d’une année, il y a 1 grossesse par an pour 500 femmes placées sous un stérilet hormonal cette année-là. Ce qui fait un pourcentage de 0,2%.

Probabilités de tomber enceinte sous un stérilet au cuivre

Le stérilet au cuivre est un contraceptif sans hormone dont la durée d’action varie de 5 à 10 ans. Avec ce type de DIU, les grossesses ne surviennent presque jamais. La probabilité qu’une femme sous un stérilet tombe enceinte est très rare.

Classé dans le groupe des contraceptifs jugés « très efficaces », ce contraceptif possède une faille d’un taux inférieur à 1%. Le taux de grossesse de ce dispositif se situe entre 0,6 et 0,9 %. Par comparaison, les préservatifsmasculins utilisés régulièrement et correctement sont moins bien classés.

Annulation des effets du stérilet : pourquoi ?

Les raisons pouvant aboutir à une grossesse surprise sous stérilet sont nombreuses. Pour commencer, une mauvaise installation du DIU peut être à l’origine d’une grossesse surprise. Peu importe le type de stérilet, une grossesse peut surgir de manière inattendue.

Enfin, le dépassement du délai d’efficacité peut aussi entraîner une grossesse sous stérilet. En effet, le DIU hormonal conserve son efficacité durant 3 à 5 ans. La durée de performance varie selon le modèle du stérilet. Au-delà de cette période, l’hormone progestative est déjà diffusée. Par conséquent, l’action du DIU s’affaiblit.

En outre, il existe certains modèles de stérilet dont la durée de validité est de 10 ans. Il est important de les changer à l’approche du délai d’expiration. À défaut de remplir cette condition, une grossesse inattendue peut arriver.

Grossesse sous stérilet : quels en sont les symptômes ?

Généralement, les signes cliniques d’une grossesse sous stérilet sont ceux d’une grossesse qualifiée de « normale ». Il s’agit en occurrence :

  • d’un retard de règles,
  • de nausées ;
  • de fatigue.

Cependant, pour une porteuse du stérilet au cuivre, une grossesse surprise se détecte grâce à l’absence de règles. Par contre, les stérilets hormonaux peuvent provoquer une absence de règles. Cela fait partie de ses effets secondaires. Par conséquent, le début d’une grossesse surprise peut passer inaperçu.

Grossesse malgré un DIU : Quels risques pour le bébé ?

Une grossesse surprise sous stérilet n’indispose pas que la femme. Elle présente aussi deux risques majeurs pour le bébé. Pour commencer, le bébé risque de ne pas voir le jour. En effet, le risque d’une fausse couche est plus élevé qu’au cours d’une grossesse normale.

Enfin, le risque de rupture de la poche des eaux avant l’accouchement est aussi grand. Autrement dit, il est possible qu’un accouchement prématuré survienne au cours de la grossesse.

Par ailleurs, l’embryon est exposé à une panoplie d’infections lors de son séjour dans le ventre de sa mère. Cela est dû au taux plus élevé de chorioamniotites. Ces dernières se définissent comme les infections des membranes ovulaires.

Cependant, contrairement aux idées reçues, il n’y a jamais eu de grossesse extra-utérine alors qu’un stérilet est en place. Néanmoins, l’effet contraceptif du stérilet est plus efficace sur les grossesses intra-utérines que sur les G.E.U.

Grossesse inattendue sous DIU : est-il possible d’extraire le dispositif ?

Un retrait de ce type de contraceptif est envisageable en fonction du terme de la grossesse et de la position du stérilet. Il revient donc au gynécologue de décider de son extraction, ou non.

En revanche, une telle opération présente des risques pour la grossesse. Le plus gros risque est celui de la fausse couche. En effet, le retrait de ce contraceptif risque de fragiliser la poche voire de provoquer son décollement.

Attention : la possibilité du retrait du stérilet n’est possible qu’à la 12e semaine de grossesse, soit à la 14e semaine d’aménorrhées. Aussi, l’extraction n’est possible que si les fils du stérilet sont visibles.

Accouchement normal avec un stérilet : est-ce possible ?

Si le déroulement de la grossesse semble à risque, cela n’est pas le cas de l’accouchement. La naissance du bébé peut tout à fait avoir lieu normalement et par voie basse. Cela est possible, même si le DIU est toujours présent en place dans le sexe de la femme.

Toutefois, le moment de l’accouchement est la meilleure période pour une extraction du stérilet. Dans la majorité des cas, le DIU est retrouvé à la sortie du bébé. Il peut se trouver dans le placenta ou dans ses membranes.

Par contre, si le stérilet demeure à sa place initiale, le gynécologue se doit de l’enlever. Pour le faire, il faut d’abord lui faire passer une radio de l’abdomen. Ensuite, une vérification est faite sur l’emplacement réel du stérilet.

L’objectif est de s’assurer que le contraceptif n’a pas traversé l’utérus par une perforation. Le professionnel de santé observe aussi que le DIU n’est pas passé à travers la cicatrice d’une césarienne. Le cas échéant, cela signifie que le stérilet est en train de se promener dans la cavité péritonéale.

Comme vous pouvez le remarquer, il est bien possible de tomber enceinte avec un stérilet. Ce rare phénomène n’impacte aucunement l’accouchement. D’ailleurs, aucune mesure particulière n’est requise pour la naissance du nouveau-né. Néanmoins, le risque d’une fausse couche est légèrement plus élevé que pour une grossesse normale.