Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Grossesse et hypertension artérielle : quels sont les risques ?

L’hypertension gestationnelle est l’une des complications les plus fréquentes durant la grossesse. En effet, selon les chiffres cette pathologie atteint jusqu’à 10 % des femmes enceintes. Pour mieux la cerner, il est primordial de connaître toutes ses causes, les facteurs de risques ainsi que ses différents effets sur la femme enceinte et sur le fœtus. Découvrez également comment y remédier à travers les conseils délivrés dans cet article.

Introduction à l’hypertension artérielle ou HTA

L’hypertension artérielle correspond à une tension artérielle élevée. Deux cas possibles peuvent alors se présenter. La HTA est une des principales causes de mortalité maternelle, mais aussi fœtale. De ce fait, il est très important d’assurer une bonne prise en charge de la mère et du bébé. Il y a hypertension lorsque la pression artérielle est au-delà de 140/90. Elle est classée de grave lorsqu’elle dépasse 150/110.

À part cela, certains facteurs comme la réalisation d’efforts physiques ou une situation de stress peuvent influencer l’augmentation de la tension artérielle. Néanmoins, un suivi particulier est nécessaire avant d’établir un diagnostic ou pour prendre n’importe quelles mesures.

Il est toutefois important de diagnostiquer que la HTA n’est pas accompagnée de la présence d’un taux important de protéine dans l’urine. En effet, si ce cas se présente, il peut être question de toxémie gravidique ou de prééclampsie. Ces pathologies surviennent notamment au-delà de 20SA.

Les différents types d’hypertensions

Différents types de désordres hypertensifs peuvent survenir tout au long de la grossesse. Chaque catégorie dispose de ses propres particularités.

 Hypertension chronique

Cette pathologie, rappelons-le concerne jusqu’à 5 % des femmes enceintes. Toutefois, ce chiffre peut largement augmenter à cause de l’incidence des cas d’obésité et d’insulino-résistance. L’hypertension chronique est alors une HTA survenant avant la grossesse ou avant la vingtième semaine de gestation. Dans ce cas, la pression artérielle est supérieure ou égale à 140 et/ou 90 mmHg sans protéinurie. Il est aussi question d’hypertension artérielle chronique lorsque la maladie persiste même après douze semaines après l’accouchement.

L’hypertension gestationnelle

Ce cas de HTA concerne environ 6 % des femmes enceintes. Elle survient notamment après 20 semaines de gestations ou 24 semaines après l’accouchement. Généralement, la pression artérielle diminue durant la grossesse. Toutefois, ce cas de HTA se caractérise notamment par le fait que la pression artérielle systolique ne dépasse pas les 30 mmHg. C’est aussi le cas lorsque la pression diastolique augmente de plus de 15 mmHg. L’hypertension gestationnelle ne présente pas également de protéinurie.

La prééclampsie

Une forme de prééclampsie est la complication de l’hypertension chronique ou d’une atteinte rénale. Elle atteint entre 20 à 40 % des femmes enceintes et se caractérise par une pression artérielle supérieure de 30/15 mmHg en comparaison aux valeurs recueillies avant la grossesse. Cette pathologie est néanmoins aggravée avec une protéinurie.

La prééclampsie à proprement dite quant à elle affecte entre 5 à 6 % des femmes enceintes. L’hypertension apparaît alors après 20 semaines de grossesse suivie d’une protéinurie. Cette particularité survient notamment chez 10 % des femmes enceintes atteintes de prééclampsie ainsi que 20 % des femmes présentant une éclampsie.

Différents symptômes sont des signes avant-coureurs de la prééclampsie :

  • Une vision brouillée
  • Des maux de tête
  • Des nausées ou des vomissements
  • De l’essoufflement
  • Des étourdissements

Les facteurs de risques de la HTA durant la grossesse

Différentes raisons font que certaines femmes risquent un peu plus de développer une hypertension artérielle. Les principaux facteurs de risques sont les suivantes :

  • Une première grossesse
  • Des antécédents familiaux
  • Votre âge est situé entre 20 et 40 ans
  • Vous présentez déjà une HTA avant la grossesse
  • L’obésité
  • Diabète de type 1 ou 2
  • Antécédents de prééclampsie

Prévention de l’hypertension durant la grossesse

Il est tout à fait possible de réduire les risques liés à l’apparition de l’hypertension artérielle avant la grossesse. Pour cela, il est indispensable de limiter la prise de poids. Vous devez ainsi adopter une alimentation équilibrée et variée ou en réalisant une activité physique régulière. La prise d’alcool et le fait de fumer avant la grossesse peuvent également favoriser la prise de poids.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles