Global Statistics

All countries
551,959,804
Confirmed
Updated on June 30, 2022 3:26 pm
All countries
524,790,538
Recovered
Updated on June 30, 2022 3:26 pm
All countries
6,356,640
Deaths
Updated on June 30, 2022 3:26 pm

Grossesse : quel est le rôle du cordon ombilical ?  

Le cordon ombilical est un tissu fœtal, qui relie le placenta au fœtus en développement. Il joue un rôle important dans la gestation du fœtus qui se forme.  Tout en assurant les échanges vitaux, il relie la mère à l’enfant in utero, et ce jusqu’à l’accouchement.

Comment le cordon ombilical se forme-t-il ? Quel rôle joue-t-il ? Peut-il être source de complications ? Le point dans cet article.

Qu’est-ce que le cordon ombilical et quelles sont ses fonctions ?

Qu’est-ce que le cordon ombilical ?

Vous est-il déjà arrivé de contempler votre nombril ? Cette partie du corps, était autrefois le point d’entrée d’une structure anatomique appelée cordon ombilical. Le cordon ombilical se forme suite à la fusion de l’amnios et du chorion, les deux membranes formant la cavité amniotique. Au fur et à mesure que le liquide amniotique augmente, le cordon ombilical prend forme. Il se forme dès le début de la grossesse, plus précisément entre la 4ème et la 8ème semaine.

Pour faire simple, on peut dire que le cordon ombilical est une structure qui relie le bébé à sa mère, via le placenta. C’est un organe de couleur blanc-jaunâtre à allure gélatineuse, qui est lié à la paroi utérine. La paroi utérine à son tour est connectée à l’approvisionnement en sang de la mère.

Le cordon ombilical est l’élément principal assurant les échanges vitaux, essentiels au développement de l’embryon et du fœtus. 

Le cordon ombilical mesure en moyenne 20 à 22 pouces, l’équivalent de 55 cm de long, et contient entre 10 et 12 spirales. Il peut même arriver que le cordon ombilical atteigne 100 cm de longueur. Il a une forme de spirale, ressemblant à un vieux cordon de téléphone. 

Le cordon ombilical dispose d’une veine ombilicale plus grosse, et de deux artères ombilicales. La veine puise du sang placentaire, depuis l’organisme de la mère, pour le rediriger vers les organes en développement du fœtus. Les artères ombilicales quant à elles, assurent la conduite du sang, du fœtus vers le placenta.

La veine et les deux artères sont toutes imbibées dans la gelée de Wharton (tissu conjonctif embryonnaire qui emballe le cordon ombilical). La gelée de Wharton donne une certaine résistance au cordon ombilical, l’empêchant de s’emmêler. 

A la naissance du bébé, le cordon ombilical est coupé, laissant une permanente cicatrice appelée le nombril.

Les fonctions du cordon ombilical

Le cordon ombilical joue un grand rôle dans le développement du fœtus. Voici quelques fonctions clés qu’il exerce :

  • Respiration : le cordon ombilical assure le transport du sang riche en oxygène vers le fœtus, lui permettant de respirer ;
  • Alimentation : il sert de moyen de transport des aliments fournis par le placenta, de la mère vers le fœtus ;
  • Excrétion : les déchets issus de l’alimentation et le dioxyde de carbone libéré par la respiration, sont expulsés via le cordon ombilical ;
  • Transmission d’anticorps : A la fin de la grossesse, la mère envoie au fœtus via le cordon ombilical, des anticorps. Ces anticorps permettent la formation du système immunitaire du bébé ;
  • Contenu élevé en cellules souches : le cordon ombilical contient des cellules souches qui ont la capacité de se transformer en n’importe quel type de cellule du tissu nerveux, de la peau. Elles peuvent aussi se convertir en cellules composant les reins, le cœur, etc. Une fois conservées, les cellules souches peuvent être utilisées afin de traiter des maladies telles que la leucémie, les problèmes cardiaques, les lésions de la moelle épinière, etc. 

Compte tenu de toutes ses fonctions, le cordon ombilical est très important pour le développement embryonnaire. Il est la manifestation de l’union entre la mère et son enfant. C’est d’ailleurs pour cette raison que les mères représentent un pilier essentiel dans la vie de leurs enfants.

Quelques éventuels problèmes du cordon ombilical

Les cordons ombilicaux n’ont généralement pas de problèmes. Ils font donc un excellent travail pour maintenir le bébé en bonne santé durant le temps de la grossesse.   

Malheureusement, des anomalies peuvent survenir dans les cordons ombilicaux, affectant ainsi le développement fœtal du bébé. Cela peut, à son tour, créer des complications lors du travail et de l’accouchement. Ces anomalies sont souvent détectées lors des échographies routinières.

Voici citées les anomalies les plus fréquentes qui affectent les cordons ombilicaux :

Artère ombilical unique

Le cordon ombilical a normalement deux artères, mais il peut arriver qu’on soit en présence d’une seule artère. L’absence d’une artère peut empêcher les déchets et le sang désoxygénés et appauvris en nutriments, de quitter l’embryon.

Ce phénomène peut accroître la chance de votre bébé d’avoir une malformation ou une anomalie congénitale pouvant affecter ses reins, son cœur, son squelette ou encore ses intestins. Cela peut aussi affecter le système nerveux et les voies urinaires du bébé. La cause de l’artère ombilicale unique reste inconnue.

Néanmoins les femmes blanches ont plus de chance d’en être victimes que les autres races. Si vous souffrez du diabète, cela peut également vous rendre vulnérable. Mais rassurez-vous, une fois le problème détecté lors de l’échographie, votre médecin vous proposera une solution.

Prolapsus du cordon ombilical

Le prolapsus du cordon ombilical est une condition très rare, qui survient généralement dans une naissance sur 300. Dans ces conditions, le cordon ombilical tombe avant l’accouchement, dans l’espace entre le corps du bébé et le col de l’utérus.

Le prolapsus du cordon ombilical peut se produire avant la naissance, ou encore lors du travail. Il est considéré comme une urgence et nécessite un accouchement par césarienne. 

Cordon ombilical très court

Il est vrai que tous les cordons ombilicaux ne peuvent pas avoir les mêmes longueurs.  Mais un cordon ombilical qui mesure moins de 40 centimètres peut constituer un problème. Cela peut amener à une séparation prématurée du bébé de son placenta, et conduire à une mortinaissance. 

Kystes du cordon ombilical

Bien que cela soit rare, des kystes peuvent se développer à l’intérieur du cordon ombilical. Les kystes peuvent entraîner des anomalies de plusieurs ordres, sur les reins, les chromosomes ou l’abdomen du bébé.

Seule une échographie permet de détecter une telle condition. Une fois découverts, votre médecin procédera à d’autres diagnostics pour exclure d’éventuelles anomalies génétiques.

Vasa Previa

Si elle n’est pas détectée au plus tôt, cette condition peut avoir de désastreuses conséquences sur la vie de votre bébé. En présence du Vasa Previa, un ou plusieurs vaisseaux sanguins du cordon ombilical peuvent se déplacer et sortir de la protection du cordon ombilical, en se glissant sous votre bébé. Cela peut engendrer une compression des vaisseaux sanguins, et priver votre bébé d’oxygène.

Le Vasa Previa peut également provoquer des déchirures, et entraîner des saignements pouvant être mortels. C’est cela qui entraîne dans certains cas, des saignements chez la mère au cours du deuxième ou troisième trimestre. Des soins médicaux sont essentiels dans une telle situation.

Nœuds de cordon ombilical

Les cordons ombilicaux peuvent quelquefois se nouer. Si les nœuds sont dénoués alors cela n’aura pas d’incidence sur le bébé. Dans le cas où les nœuds restent serrés, cela peut bloquer la circulation sanguine du bébé et le priver d’oxygène. La fréquence cardiaque du bébé peut, dans ce cas, être anormale ; ce qui va nécessiter une césarienne. 

Généralement, les nœuds de cordon ombilical surviennent à cause des mouvements du bébé, ou si le cordon est trop long. Une telle situation peut également survenir, si vous attendez des jumeaux partageant le même sac amniotique. 

Cordon  nucal

Il peut aussi arriver que le cordon ombilical s’enroule autour du cou, des jambes, des bras…du bébé. Cela ne présente aucun problème pour le bébé ou la mère. Cette situation est assez courante pendant la phase de grossesse et de l’accouchement. Cela se produit généralement, lorsque votre bébé se déplace dans l’utérus.

En effet, le cordon peut s’enrouler et se déballer autant de fois pendant la grossesse.

Cordon ombilical après la grossesse : Clampage précoce ou clampage tardif ?

Après la naissance du bébé, le cordon ombilical perd en quelque sorte son utilité. La toute première inspiration du bébé lui permet en effet d’oxygéner aisément. Quant à son alimentation, elle sera désormais assurée par sa mère au travers de l’allaitement naturel du sein ou du lait infantile.

Avant que le placenta ne soit expulsé, le cordon ombilical devra être coupé. En France comme dans plusieurs autres pays, le clampage du cordon ombilical est précoce, et se fait généralement dans les 10 à 30 secondes qui suivent la naissance du nourrisson. 

Plusieurs études sont venues mettre en cause une telle pratique. Ces études préconisent un clampage tardif, c’est-à-dire après les 2 ou 3 premières minutes suivant l’accouchement.

Selon ces études, le clampage tardif favorise un apport sanguin supplémentaire au nouveau-né. Cela permettrait également d’éviter l’insuffisance de fer souvent remarqué vers le 3ème  ou 4ème mois chez le nourrisson. 

Néanmoins, on dirait que les professionnels gynécologues ne sont pas d’avis avec cette pratique. En effet, selon le Collège National de Gynécologue Obstétriciens Français CNGOF), le clampage tardif n’est conseillé que pour les naissances prématurées. Ces gynécologues estiment que le clampage tardif permet d’augmenter le taux d’hématocrite, afin de réduire le risque d’anémie chez l’enfant né prématurément. Cela empêche alors le recours à la transfusion sanguine.

Pour l’enfant qui est né à terme de la grossesse, le clampage tardif pourrait avoir des inconvénients sur sa santé. Ils soutiennent que cette pratique pourrait exposer le nourrisson aux risques d’ictère. Ce qui, sans doute, nécessitera une photothérapie.

Complications avec le moignon du cordon ombilical

Majoritairement, les zones du cordon ombilical de votre bébé guérissent sans aucun problème, surtout quand vous les gardez à sec. Cependant, il peut arriver que des complications surviennent. Parmi celles-ci : 

  • Le cordon ombilical commence à saigner de manière active ;
  • Une décharge jaune commence à sortir du cordon ;
  • La peau autour du cordon ombilical commence à rougir ;
  • Votre bébé commence à pleurer lorsque vous touchez la zone du cordon ou la peau qui l’entoure.

Si vous remarquez l’un ou plusieurs de ces signes, n’hésitez pas à contacter votre médecin. Il vous aidera à traiter l’infection, afin qu’il n’y ait pas de propagation.

Deux autres infections peuvent être remarquées lors de la cicatrisation du cordon ombilical de votre bébé :

Granulome ombilical : Cela survient après la chute de la souche du cordon ombilical. Les granulomes ombilicaux ressemblent à de petites cicatrices de couleur rouge, dans la zone du nombril. Ils peuvent, à leur apparition, s’accompagner d’écoulement jaune clair.

Dans la plupart des cas, les granulomes ombilicaux disparaissent d’eux-mêmes. Si après une semaine, vous ne constatez pas leur disparition, contactez votre médecin ou votre pédiatre.

Hernie ombilicale : Lorsque votre bébé pleure ou fait des mouvements, son nombril peut faire une protubérance. Cela peut indiquer la présence d’une hernie ombilicale. Une telle affection disparaît habituellement vers le 12ème au 18ème mois. Si cela perdure,  elle peut nécessiter une chirurgie. 

Les soins à apporter au moignon cordon ombilical

Le cordon ombilical, à la naissance du bébé, est sectionné à environ 2 cm de son nombril. Ce dernier peut être laissé à l’air libre ou entouré d’une compresse. Le tout dépend du protocole mis en place dans la maternité d’accouchement. Jusqu’à la cicatrisation et la chute du cordon ombilical, ce dernier doit faire objet de soin quotidien.

En effet, pour prévenir les éventuelles infections,  le moignon du cordon ombilical doit demeurer propre et sec. Les vaisseaux sanguins présents dans le cordon ombilical peuvent faire de lui, une sorte de porte d’entrée pour les bactéries. Vous devez alors manipuler le cordon, afin de l’entretenir. Mais rassurez-vous, cela est sans danger et sans douleur pour le bébé.  Un léger écoulement de sang peut être constaté dès les premiers jours, ne paniquez pas.

Voici comment prendre soin du moignon du cordon ombilical de son bébé :

  • La première des choses est de vous laver correctement les mains avant de commencer les soins ;
  • Enlevez les débris du moignon du cordon ombilical, grâce à un coton-tige imbibé de sérum physiologique ou d’eau tiède. Séchez par la suite toutes les surfaces avec un autre coton-tige non mouillé. N’utilisez pas d’alcool pour nettoyer le moignon du cordon car cela risquerait de retarder sa chute ;
  • Laissez le moignon cordon ombilical à l’air libre. N’appliquez pas de pansement ;
  • Gardez toujours la zone du cordon ombilical sèche ;
  • Même après la chute du moignon du cordon ombilical (qui peut laisser couler quelques gouttes de sang), continuez à nettoyer le nombril de votre bébé avec de l’eau tiède ;
  • Généralement, les moignons des cordons ombilicaux tombent après une ou deux semaines. Si après 4 ou 6 semaines, il ne tombe pas, consultez votre médecin ;
  • Repliez la couche de votre bébé vers l’extérieur, de sorte qu’elle ne passe pas sur le cordon de votre bébé. Une telle opération devra être répétée jusqu’à ce que l’ombilic de votre enfant soit cicatrisé. 

Le rôle du sang du cordon ombilical

Le sang du cordon ombilical est celui qui circule de la mère au bébé à travers le cordon ombilical. Ce sang est très riche en cellules souches. Il peut sauver le bébé ou tout autre membre de sa famille de maladies graves. 

Au moment de l’accouchement, le sang du cordon ombilical est extrait, dépisté puis stocké par le personnel dans une banque de sang de cordon ombilical. Contrairement à la procédure normale de prélèvement de sang, qui se fait dans les veines, le présent prélèvement est fait dans le cordon ombilical du bébé, juste après l’accouchement, mais toujours avec une seringue. On peut extraire jusqu’à 150 ml de sang du cordon ombilical.

Ce sang prélevé est utilisé pour la régénérescence des cellules-souches. Il peut aussi être utilisé pour la greffe de moelle osseuse. Le sang issu du cordon ombilical n’est utile que pour traiter les troubles sanguins.

Prenons un simple exemple : si un patient atteint du cancer de sang a besoin d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques et que dans sa famille il n’y a que 25% de correspondance avec un frère ou une sœur, les cellules du sang du cordon ombilical peuvent vraiment sauver. 

Cela est possible parce qu’on considère les cellules du sang du cordon ombilical comme des cellules naïves. Par ricochet, ils sont moins susceptibles d’être rejetés par le corps qui les reçoit. Même s’il n’y a pas de correspondance complète, elles peuvent toujours être utiles. 

Si vous souhaitez faire don de sang du cordon ombilical de votre bébé, vous devrez, en tant que mère, remplir certaines conditions. Vous devez avoir plus de 18 ans et être en bonne santé. Vous ne devez pas être enceinte de jumeaux. L’inscription devra être faite gratuitement dans une banque publique de sang de cordon, avant la semaine de l’accouchement. Les banques privées de sang de cordon sont généralement chères. Cela vous coûtera quelques milliers d’euros.

De la gestation à l’accouchement, le cordon ombilical joue un rôle important. Parce qu’il connecte l’enfant à sa mère, le cordon ombilical aide le fœtus à grandir et à s’épanouir dans de bonnes conditions.

Vous aimerez aussi :

Related Articles