Accueil Enfants/bébés Guide complet sur l’orthodontie pour les enfants

Guide complet sur l’orthodontie pour les enfants

0
Guide complet sur l’orthodontie pour les enfants
Enfant avec un appareil d'orthodontie

L’apparition des dents définitives chez les enfants peut souvent provoquer une onde de préoccupation chez les parents, surtout à l’idée qu’elles puissent mal se positionner. Heureusement, ces derniers ont la possibilité de recourir à l’orthodontie pédiatrique. Ce traitement peut jouer un grand rôle dans la protection contre d’éventuelles complications dentaires futures chez les enfants. Que savoir concrètement de ce traitement ? Quels en sont les avantages ? Quel est l’âge approprié pour y avoir recours ? Cet article se veut un guide complet sur le sujet.

Sommaire de l'article

Qu’est-ce que l’orthodontie pour enfants ?

L’Orthodontie pour les enfants renvoie au traitement orthodontique destiné aux enfants. En effet, ce type de soin a pour but de rectifier les anomalies de positionnement dentaire et d’intervenir sur les déformations des mâchoires. Ces irrégularités peuvent être héritées génétiquement ou résulter d’habitudes fonctionnelles, telles que la succion du pouce, ce qui influence l’alignement dentaire.

Le traitement orthodontique cherche donc à restaurer une dentition à la fois fonctionnelle et esthétique en exerçant une pression contrôlée sur certaines dents pour les déplacer vers une position optimale. Grâce à l’orthodontie des enfants, il est possible d’atteindre un alignement dentaire et une harmonie esthétique. Cela est possible grâce à l’utilisation de différents types d’appareils orthodontiques adaptés à l’âge du patient et à la spécificité de son cas.

Quels sont les bienfaits d’un traitement orthodontique pour les enfants ?

Un traitement orthodontique peut avoir de nombreux avantages pour les enfants. Parmi ceux-ci, nous avons l’amélioration de certains troubles liés au langage et la normalisation de la croissance des mâchoires. Voici en détail quelques avantages :

L’amélioration des problèmes d’élocution

Grâce à l’intervention conjointe d’un traitement orthodontique et d’une prise en charge par un orthophoniste, certains troubles de la prononciation peuvent être significativement réduits, voire corrigés. Un cas typique est celui du sigmatisme (ou zézaiement), souvent lié à un espace trop important entre les dents. En rectifiant la malocclusion, on réduit l’excès d’air s’échappant de la bouche lors de la parole. Cette correction, alliée au suivi par un orthophoniste, permet à l’orthodontiste de traiter efficacement le trouble de parole et de consolider les résultats du traitement orthodontique.

La récupération de l’espace requis pour l’éruption des dents définitives

Un autre avantage du traitement orthodontique pour les enfants réside dans la récupération de l’espace nécessaire pour que les dents permanentes puissent pousser correctement. Il est important de retrouver cet espace perdu pour éviter ou réduire la nécessité d’un traitement orthodontique plus intensif à l’adolescence. En effet, un tel traitement pourrait être plus long, coûteux et complexe.

L’aide à la croissance normale des mâchoires

Un traitement orthodontique peut aider les enfants à corriger des problèmes de croissance des mâchoires. Ces problèmes, chez les adultes, ne peuvent souvent être corrigés que par chirurgie. Cependant, il est préférable de voir un orthodontiste pour déterminer le meilleur moment pour traiter les soucis de mâchoires chez les plus jeunes. Quoi qu’il en soit, une consultation orthodontiste permet de savoir si l’enfant a des soucis de mâchoire et quand commencer un traitement, si l’orthodontiste le recommande.

L’agrandissement de l’arcade dentaire supérieure

L’agrandissement du palais est un traitement préventif conseillé pour les enfants. Il augmente l’espace pour les dents qui poussent, et améliore le passage de l’air dans les voies respiratoires supérieures. Il peut aussi réduire les symptômes de l’apnée du sommeil chez les enfants. Cela peut également rendre un futur traitement orthodontique à l’adolescence moins compliqué. Par ailleurs, l’orthodontiste est compétent pour aborder les avantages de ce traitement dans le cas où l’enfant en aurait besoin.

L’amélioration du sourire et de la confiance en soi

Le sourire est souvent la première chose que l’on remarque chez quelqu’un. Pour le rendre radieux, que ce soit chez les enfants ou les adultes, des soins orthodontiques peuvent s’avérer bénéfiques. En effet, le fait d’avoir un beau sourire peut rapidement améliorer l’estime de soi. Heureusement, il existe de nombreux traitements orthodontiques pour ce faire.

Quels sont les problèmes orthodontiques les plus fréquents chez les enfants ?

Il existe une variété de soucis orthodontiques chez les enfants, et intervenir tôt peut aider à les prévenir ou à les limiter. Parmi les plus fréquents figurent l’encombrement dentaire, les diastèmes, la prognathie, la malocclusion et la mandibule.

L’encombrement dentaire

L’encombrement dentaire renvoie au resserrement excessif des dents. Cela arrive lorsqu’il manque de place dans la mâchoire, ce qui fait que les dents se chevauchent, se tordent ou ne sortent pas correctement. Parmi les conséquences qui peuvent en découler, on a les soucis d’alignement et la difficulté de nettoyage, ce qui augmente le risque de caries.

La prognathie

La prognathie désigne la situation où les dents du haut sont projetées vers l’avant par rapport à celles du bas. Cela peut influencer l’esthétique, la fonctionnalité des dents et de la mâchoire. Elle peut aussi engendrer des difficultés de parole et accroître le risque de traumatismes dentaires.

Classe III ou la mandibule avancée

La mandibule avancée correspond à une situation où les dents du bas sont projetées devant celles du haut. Cela peut entraîner des difficultés de parole, de mastication et nuire à l’esthétique du sourire.

La malocclusion en croix

La malocclusion en croix est un autre problème orthodontique courant chez les enfants. Elle survient quand les dents du haut ne se positionnent pas correctement sur celles du bas. Le cas échéant, on peut assister à une usure disproportionnée des dents et des troubles de la mâchoire.

La présence de dents surnuméraires

Il n’est pas rare de remarquer chez certains enfants, la présence de dents supplémentaires, dites surnuméraires. Cela peut engendrer des désordres dans l’alignement des dents et de la mâchoire, ainsi que des enjeux esthétiques.

Les diastèmes

Connus sous le nom de diastèmes, les écarts importants entre les dents peuvent résulter de plusieurs facteurs, tels que l’absence de certaines dents, une faiblesse de la langue, ainsi qu’une déglutition atypique. Ils peuvent également être le résultat de la présence de dents de tailles variées ou de certains comportements comme la succion du pouce.

Lorsqu’ils ne sont pas corrigés, ils peuvent conduire à des problèmes dentaires. Par exemple, ils peuvent affecter la capacité à mâcher correctement les aliments. Ils peuvent également influencer la prononciation de certaines lettres ou certains sons et faciliter l’accumulation de plaques et de débris alimentaires, ce qui pourrait augmenter le risque de gingivite et de maladie parodontale.

Quel est l’âge approprié pour un traitement dentaire pour enfant ?

L’âge idéal pour commencer un traitement orthodontique chez l’enfant est une question qui intrigue de nombreux parents soucieux du bien-être de leur progéniture. Voici quelques recommandations des experts à ce sujet :

De 6 et 8 ans

Habituellement, les premiers rendez-vous chez l’orthodontiste se situent entre l’âge de 6 et 8 ans. Pendant cette période, les dents permanentes commencent à émerger. C’est à ce moment-là que l’on peut observer l’apparition de certaines irrégularités dans l’alignement des dents ou dans la structure de la mâchoire.

Avant l’âge de 8 ans, l’objectif principal d’un traitement orthodontique est de rectifier en douceur les habitudes orales et les postures de l’enfant afin de corriger les anomalies d’occlusion et les positions dentaires inadéquates. Ces interventions préventives visent principalement à minimiser la nécessité de traitements plus invasifs à l’avenir. En outre, les soins prodigués entre 6 et 8 ans sont de courte durée et dispositifs utilisés à cet âge sont plus légers et moins encombrants.

De 8 et 11 ans

Dans la tranche d’âge de 8 à 11 ans, les interventions orthodontiques visent à ménager l’espace nécessaire à l’éruption des 12 dents permanentes qui apparaissent entre 10 ans et demi et 12 ans. Elles cherchent aussi à contrôler ou à corriger les désalignements dentaires marqués. Cela rend plus faciles les futurs ajustements orthodontiques.

De 11 à 17 ans

Durant les années adolescentes, l’orthodontie se concentre sur l’ajustement final des dents au sein de la denture permanente, une fois que toutes les dents définitives sont en place. Cela se fait grâce à l’usage d’appareils amovibles, de traitements multi-attaches ou encore par des aligneurs transparents.

Quels sont les types d’appareils orthodontiques utilisés pour les enfants ?

De l’appareil fixe classique aux options plus modernes et discrètes, des solutions sont disponibles pour corriger l’alignement dentaire de l’enfant et assurer son sourire éclatant. Voici quelques-unes :

Les gouttières Invisalign First

Les Invisalign First Aligners sont des aligneurs amovibles. Ils peuvent être retirés durant certaines tâches quotidiennes, telles que le nettoyage des dents, l’utilisation de soie dentaire et même pendant les repas. Bien que ces outils soient conçus pour les enfants, ils sont également adaptés aux adultes.

Pour les plus jeunes, les gouttières Invisalign First peuvent être associées à des traitements orthodontiques initiaux comme un disjoncteur. Ainsi, le parcours de soin orthodontique d’un enfant peut commencer avec un dispositif spécifique avant de passer aux aligneurs.

Les bagues

Les appareils orthodontiques fixes, mieux connus sous le nom de bagues, s’utilisent pour corriger des mouvements dentaires conséquents. Ils figurent parmi les options les plus courantes pour le traitement orthodontique chez les enfants.

Fabriquées en métal ou en céramique, ces bagues sont fixées directement sur les dents et sont retirées à la conclusion du traitement, sans endommager l’émail dentaire. Elles sont reliées par des fils métalliques en forme d’arc, maintenus en place par des élastiques ou des attaches. Cela exerce ainsi une pression constante et ciblée pour repositionner les dents selon le plan de traitement.

Par ailleurs, l’orthodontie linguale représente une alternative intéressante pour ceux qui recherchent une solution moins visible pour leurs enfants. Cependant, elle est plus coûteuse et demande plus de temps. Il faut souligner que dans cette méthode, les attaches sont placées sur la face interne des dents, vers la langue, ce qui offre une discrétion maximale durant le traitement.

La plaque platine

La plaque platine est un autre type d’appareil orthodontique. Il est conçu pour élargir la voûte supérieure de la bouche, afin de corriger une disproportion entre la largeur des mâchoires inférieure et supérieure. Cette procédure d’élargissement du maxillaire nécessite un ajustement manuel, qui peut être réalisé par l’enfant ou ses parents à l’aide d’une clé spéciale.

Selon les recommandations de l’orthodontiste, l’activation du dispositif doit se faire une à deux fois par semaine pour permettre l’expansion souhaitée. Dans l’heure suivant l’ajustement, il est normal que l’enfant ressente une certaine pression, qui diminuera progressivement. Par ailleurs, le port de ce dispositif est requis en permanence, de jour comme de nuit, à l’exception des moments de repas et de l’hygiène dentaire.

Le disjoncteur

L’appareil de disjonction est un dispositif compact fixé aux molaires supérieures à l’aide de crochets métalliques, destiné à favoriser l’expansion du palais. Suivant les recommandations de l’orthodontiste, l’un des parents doit tourner régulièrement, une à deux fois par semaine, la vis de l’appareil. Le but est de provoquer une ouverture graduelle du palais.

Bien que certaines sensations d’inconfort puissent survenir initialement, elles tendent à diminuer avec le temps. Cette technique est similaire à celle employée pour la plaque d’expansion, qui vise à étendre délicatement l’espace palatin.

Comment choisir un meilleur orthodontiste pour son enfant ?

Pour garantir le succès d’un traitement orthodontique pour enfant, le choix de l’orthodontiste ne doit pas être pris à la légère. La sélection de ce professionnel de la santé doit s’appuyer sur plusieurs critères pour s’assurer que l’enfant bénéficie des meilleurs soins possible.

Tenir compte des qualifications et l’expérience de l’orthodontiste

Les qualifications et l’expérience de l’orthodontiste sont primordiales. En effet, il est recommandé de choisir un spécialiste en orthodontie pédiatrique. Ce dernier doit détenir les certifications requises qui attestent de sa compétence dans cette spécialité. Un orthodontiste bien formé et expérimenté sera plus à même de comprendre et de répondre aux besoins spécifiques des enfants.

Considérer la réputation de l’orthodontiste

La réputation de l’orthodontiste est un autre aspect à considérer. Pour cela, vous pouvez prendre le temps de lire les avis en ligne pour avoir une première impression sur la qualité des soins offerts. Cependant, rien ne remplace les recommandations personnelles. N’hésitez pas à demander l’avis des amis, des membres de la famille ou encore du dentiste habituel de l’enfant. Ces témoignages de proximité peuvent vous aider à faire un choix éclairé.

Vérifier la proximité du cabinet de l’orthodontiste

Il est important de tenir compte de la proximité du cabinet de l’orthodontiste. Cela est dû au fait que les traitements orthodontiques impliquent de nombreuses visites de suivi. Ainsi, choisir un cabinet situé à proximité de votre domicile ou de votre lieu de travail facilitera l’organisation de ces rendez-vous et réduira le stress lié aux déplacements. Cela peut jouer un grand rôle dans l’assiduité au traitement et, par conséquent, dans son succès.

S’assurer de la capacité de l’orthodontiste à établir une bonne communication

La capacité de l’orthodontiste à établir une bonne communication et une relation positive avec l’enfant est très importante. En effet, le traitement orthodontique est souvent perçu comme intimidant par les jeunes patients. Cela étant, choisir un professionnel capable de mettre à l’aise votre enfant et de communiquer clairement avec lui transformera cette expérience en un parcours beaucoup plus agréable. Cela contribue également à instaurer une atmosphère de confiance. L’enfant pourra donc se sentir en sécurité et soutenu tout au long du traitement.

S’informer sur les différentes options de traitement disponibles

Il est également important de s’informer sur les différentes options de traitement disponibles ainsi que sur les technologies modernes employées par l’orthodontiste. À cet effet, notons que les avancées dans le domaine de l’orthodontie offrent désormais des traitements plus confortables, moins visibles et plus rapides. Une clinique qui investit dans ces technologies modernes témoigne de son engagement à fournir des soins de haute qualité et efficaces.

Se renseigner sur le coût du traitement

Le coût du traitement, la couverture par votre assurance et la possibilité de bénéficier de plans de paiement flexibles sont des facteurs à ne pas négliger. Ces éléments jouent un rôle important dans la décision finale, car ils peuvent influencer l’accessibilité et la faisabilité du traitement. Un orthodontiste qui propose des options de paiement adaptées peut aider à alléger le poids financier du traitement.

Tenir compte des préférences de l’enfant

Puisque l’enfant est le plus concerné par le traitement, ses préférences et ses préoccupations doivent nécessairement être prises en compte. Pour cela, le parent peut engager la conversation avec lui pour comprendre ses attentes. Cela peut aider à choisir l’orthodontiste mais aussi l’approche de traitement qui répond le mieux à ses besoins et à son confort. En réalité, un enfant qui se sent écouté et impliqué dans les décisions concernant son traitement est plus susceptible de s’engager dans le processus et d’en respecter les étapes.

Combien coûte un traitement orthodontique pour les enfants ?

La facturation des traitements orthodontiques pour les enfants est sujette à une grande variabilité. Avant d’entamer le traitement, l’orthodontiste est tenu de remettre aux parents un devis écrit qui spécifie en détail le type de traitement envisagé et/ou les matériaux qui seront utilisés. Ce document doit également mentionner :

  • Le coût total du traitement ;
  • La part qui sera remboursée par l’Assurance Maladie ;
  • Tout supplément éventuel.

Toutefois, il faut reconnaître que le coût associé à un traitement orthodontique pour enfant dépend principalement de la nature et de la durée du traitement prescrit. En moyenne, il s’élève à environ 700 euros par semestre de traitement.

Qu’en est-il de la couverture des frais d’orthodontie pour les enfants ?

Pour qu’un traitement orthodontique chez l’enfant soit éligible à un remboursement par la Sécurité sociale, deux conditions indispensables doivent être respectées. D’abord, le traitement doit être entamé avant le seizième anniversaire de l’enfant. Ensuite, une demande d’accord préalable doit être soumise et validée par la Sécurité sociale avant le début du traitement.

Après l’obtention de cet accord, les parents peuvent bénéficier d’une couverture de 193,50 € par semestre pour le traitement orthodontique de leur enfant, avec une limite fixée à six semestres au total. Heureusement, il existe des astuces simples pour optimiser le remboursement.

Entre autres, avant le démarrage du traitement, il faut consulter sa mutuelle pour connaître précisément les conditions de remboursement prévues par le contrat. De plus, le parent doit vérifier notamment si la mutuelle impose un plafond annuel pour le remboursement de ces soins.

Par ailleurs, pour une couverture plus avantageuse, il est recommandé d’envisager la modification du contrat de complémentaire santé. En alternative, il faut s’informer sur les offres d’autres mutuelles susceptibles de proposer des forfaits plus adaptés à vos besoins.