Global Statistics

All countries
599,202,449
Confirmed
Updated on August 19, 2022 10:28 am
All countries
555,218,399
Recovered
Updated on August 19, 2022 10:28 am
All countries
6,466,977
Deaths
Updated on August 19, 2022 10:28 am

Gynécologue obstétricien : fiche technique du métier

Le gynécologue obstétricien est un professionnel de santé, spécialisé en physiologie de la femme. Il s’occupe principalement du suivi de la grossesse, de la contraception, de la prise en charge et de la prévention des Maladies sexuellement transmissibles (MST) et du traitement de la stérilité. En outre, l’obstétricien joue également un rôle non négligeable pendant et après l’accouchement. Les missions, qualités, formation, carrières et salaire d’un obstétricien dans cet article.

Quelles sont les missions de l’obstétricien ?

L’obstétricien est un docteur qui prend en charge la physiologie féminine, l’appareil génital, la grossesse, l’accouchement et les suites de couches. Il a pour fonction d’amener la femme à avoir une bonne connaissance de son corps, pendant toute sa vie. En effet, l’obstétricien intervient à chaque étape de l’existence de la femme et il accomplit les principales missions suivantes :

  • Développer des actions permettant de prévenir les risques de grossesses non désirées ainsi que les MST, et indiquer les moyens de contraception ;
  • Mener un suivi régulier de prévention contre les cancers féminins, principalement les cancers de l’ovaire, de l’utérus et du sein ;
  • Proposer des solutions idéales dans le cadre d’une grossesse non désirée ;
  • Apporter des solutions dans un contexte où la femme est stérile, en proposant par exemple des techniques de procréation assistée ;
  • Assister les accouchements afin d’intervenir en cas de complications ;
  • Mettre en place des traitements pour des suites de couches ;
  • Effectuer le dépistage des maladies sexuellement transmissibles et proposer des alternatives de prise en charge possibles ;
  • Suivre la grossesse.

Ainsi, le gynécologue obstétricien effectue un suivi du développement de l’embryon et par la suite du fœtus, de même que l’impact de ce dernier sur la mère. De plus, il s’assure de la bonne fermeture du col de l’utérus, pratique des examens dans l’optique de détecter d’éventuels risques de malformations, et si possible un examen génétique par amniocentèse. Dans ses fonctions, il peut même déterminer le sexe du bébé, après quelques mois de grossesse, afin d’en informer les futurs parents.

Qualités nécessaires pour devenir obstétricien

Le métier du gynécologue obstétricien requiert certaines qualités nécessaires pour la pratique. Pour devenir donc obstétricien, il faut d’abord avoir de bonnes conditions physiques, et :

  • Avoir le sens de l’écoute et de l’empathie ;
  • Être rigoureux lors de la pratique des examens ;
  • Faire preuve de diplomatie ainsi que de psychologie, principalement dans le cadre d’un problème médical constaté ;
  • Avoir du goût au travail en équipe (avec les infirmières, aides-soignantes, médecins, sage-femmes, anesthésistes) ;
  • Savoir rassurer les femmes tout au long de leur vie (pendant la grossesse, les traitements, la contraception) ;
  • Être réactif dans les situations d’urgence ;
  • Avoir une bonne résistance au stress et à la fatigue ;
  • Avoir le sens du contact, il est primordial dans le métier ;
  • Être disponible et présent dans les cas d’urgence.

Quelles formations pour devenir obstétricien ?

Les études permettant d’exercer le métier de l’obstétricien sont longues, puisque c’est une spécialisation précise dans le domaine de la santé. Bien avant d’intégrer une faculté de médecine, il est important de passer un Bac S. Cela permet d’avoir une bonne base dans les disciplines scientifiques.

La première année des études de médecine est sanctionnée par un concours sélectif à la fin de l’année. Les cinq prochaines années sont consacrées à des enseignements théoriques et pratiques, basés sur les pathologies, la thérapie et la prévention.

Après six années de formation de base, l’étudiant doit passer les épreuves classantes nationales afin d’accéder à l’internat, pour une spécialisation en obstétrique. Cette spécialisation est sanctionnée par un DES (Diplôme d’Etude Spécialisée) et s’effectue en quatre ou cinq ans.  Au total, l’étudiant fera un doctorat en médecine (pendant six ans) et un DES en gynécologie-obstétrique (pendant cinq ans).

Quel est le salaire d’un obstétricien ?

À l’hôpital, un gynécologue obstétricien peut gagner un salaire brut annuel oscillant entre 48 000 € et 85 000 € hors indemnités et primes diverses.  Le salaire moyen mensuel en France est de 7 800 €, et un obstétricien débutant peut gagner jusqu’à 3 200 €.

Carrières et situations du métier

Qu’il s’agisse d’une clinique, d’un centre hospitalier universitaire ou d’un cabinet privé…l’obstétricien peut exercer dans le centre qu’il souhaite. Toutefois, le rythme de travail dépend de l’endroit où le professionnel de santé exerce.  

Dans une clinique ou un hôpital, le travail peut être effectué à des horaires non fixes : l’obstétricien peut travailler donc le jour, la nuit, les jours fériés, les week-ends. Parfois, il va falloir rester disponible pour un accouchement, afin d’apporter son expertise s’il y a une éventuelle complication. Le métier du gynécologue obstétricien est assez stressant, et généralement, vous devez vous attendre à des urgences.

Cependant, en cabinet privé, l’obstétricien peut décider d’avoir des horaires fixes de travail, et exercer suivant un rythme régulier.

Vous aimerez aussi :

Related Articles