Global Statistics

All countries
264,364,120
Confirmed
Updated on December 2, 2021 11:22 pm
All countries
236,656,795
Recovered
Updated on December 2, 2021 11:22 pm
All countries
5,248,442
Deaths
Updated on December 2, 2021 11:22 pm

Herpès bouche : Causes, traitements et symptômes

L’herpès buccal ou herpès labial est une infection virale très répandue qui se manifeste tout autour des lèvres. Dans la plupart des cas, l’herpès labial apparaît pour la première fois dans l’enfance ou plus précisément bien avant l’âge de 20 ans. Il s’agit d’une maladie très contagieuse qui peut être guérie entre 10 à 15 jours après sa contraction. Découvrez dans cet article toutes les informations nécessaires sur l’herpès labial.

Qu’est-ce que l’herpès labial ?

L’herpès est un virus qui entraîne des lésions contagieuses sur plusieurs parties du corps. Il en existe plusieurs types parmi lesquels figure l’herpès de bouche. L’herpès buccal, encore connu comme « bouton de fièvre » ou « feu sauvage », est une infection bénigne qui peut cependant s’avérer très dérangeante et surtout répétitive chez certaines personnes. En plus des lèvres qui sont pour la plupart du temps attaquées, il arrive dans certains cas où les boutons de fièvre apparaissent dans le nez, sur le bord de l’oreille, sur le menton, sur le front ou même sur l’une des joues.

Quelles sont les causes de l’herpès labial ?

Herpès labial
Herpès labial – © Crédit : informationhospitaliere.com

Le feu sauvage est causé par un virus issu de la famille des Herpes simplex virus : le HSV1. Cette infection virale peut être contractée par contact direct avec une personne portant les germes du virus. Un baiser sur les lèvres ou un rapport sexuel peuvent par exemple en être la cause. Suite à la première infection qui survient généralement dans l’enfance, le HSV1 ne disparait pas totalement. En effet, il trouve refuge dans les cellules nerveuses.

Après être longuement resté inoffensif, le bouton de fièvre peut à nouveau se déclencher des années plus tard à cause de certains facteurs tels que :

  • Les règles ;
  • Le froid ;
  • La grippe ;
  • Le stress ;
  • La nervosité ;
  • L’angoisse ;
  • La prise d’immunodépresseurs ;
  • Les traumatismes de divers ordres (blessure, traitement dentaire, opération chirurgicale, …) ;
  • Les infections d’autres genres ;
  • L’intensité du soleil, etc.

Quels en sont les différents symptômes ?

L’herpès labial se manifeste en premier lieu par des picotements et des sensations de brûlures apparaissant de façon inattendue sur une partie des lèvres (au-dessus, autour ou sur les lèvres elles-mêmes). Après ses premières apparitions, le bouton de fièvre peut prendre de l’ampleur et couvrir de plus grandes superficies. Ainsi, de toutes petites vésicules commencent par apparaître sur les lèvres. Ces vésicules sont remplies de liquides blancs au début. Quant à la peau des lésions, elle vire au rouge et le simple fait de la toucher est douloureux.

Après quelques jours, le liquide contenu dans les vésicules devient tout jaune et les vésicules elles-mêmes sont opaques. Elles finissent par éclater et forment une plaque jaunâtre plus ou moins dure. Ces plaques deviennent sèches et s’arrachent de la peau. Le feu sauvage peut entraîner des démangeaisons, de la fièvre, des maux de tête et parfois des douleurs.

Quels sont les traitements possibles pour soigner l’herpès labial ?

En dépit du fait qu’il ne constitue pas un grand risque pour la santé, le bouton de fièvre peut être très désagréable. De ce fait, il s’avère très nécessaire de tout mettre en œuvre pour s’en débarrasser le plus tôt possible. Il existe à cet effet de multiples traitements pour venir totalement à bout de ce mal.

Les crèmes et les patchs à effet filmogène

Pour traiter les boutons de fièvre, il est conseillé d’y appliquer des produits antiseptiques ayant des propriétés virucides afin d’empêcher la surinfection des muqueuses. Ainsi, il est possible de se procurer sans ordonnance, des crèmes pouvant aider à cet effet. Aussi, est-il possible d’appliquer des patchs sur les parties infectées afin de permettre une cicatrisation rapide de la peau. Par la même occasion, ces patchs servent à freiner la propagation des boutons de fièvre. S’il s’agit d’un herpès labial inoffensif, cette application locale pourrait le guérir totalement.

Au cas où l’herpès persiste, il est conseillé de se tourner vers d’autres solutions ou de contacter le plus tôt possible son médecin traitant.

Les médicaments antiviraux

Les médicaments antiviraux luttent contre la persistance des symptômes et permettent également de réduire le nombre de jours que les boutons de fièvre auraient dû faire. Ils ne sont prescrits que par un médecin à titre curatif ou même comme traitement préventif. Ces médicaments antiviraux peuvent servir lors de la première infection ou à chaque fois que l’herpès labial se présente.

Il faut cependant préciser que les médicaments ne peuvent que soigner la maladie ; ils n’ont pas la propriété d’éliminer définitivement les germes du virus se trouvant dans l’organisme.

Les médicaments antiviraux utilisés dans le processus de traitement de l’herpès buccal sont multiples. Cependant, quelques-uns sont les plus prescrits par les médecins notamment :

  • l’aciclovir
  • le valaciclovir
  • le foscarnet.

L’aciclovir est  antiviral lutte contre la reproduction des virus dans les cellules infectées. Il est répandu sous forme de pommade et est rarement administré par voie intraveineuse.

Le valaciclovir est un autre puissant antiviral qui est souvent prescrit par les médecins. Il est utilisé pour prévenir des infections cytomégalovirus après les greffes d’organes. En plus de cela, il est très efficace dans le traitement du zona et dans celui de l’herpès. Il peut aussi être utilisé comme traitement préventif contre l’herpès.

Le troisième médicament antiviral qui peut être également prescrit est le foscarnet. Ce dernier inhibe in vitro tous les virus humains appartenant au groupe herpès en prenant le soin de ne pas affecter la croissance cellulaire normale.  

Pour que les médicaments antiviraux soient totalement efficaces, il est préférable de débuter le traitement dès l’apparition des premiers symptômes : irritations, brûlures, etc. En plus de ces traitements, il est important de suivre scrupuleusement certaines règles d’hygiène afin d’éviter l’infection et la propagation d’autres cellules du corps.

Au cas où les douleurs sont persistantes, le médecin peut choisir de prescrire au patient des anti-inflammatoires et des antalgiques pour le soulager.

Les traitements antiviraux préventifs

Les traitements antiviraux préventifs sont le plus adapté pour les personnes souffrant régulièrement d’herpès labial dans l’année. Grâce à ce traitement préventif, ces personnes sont épargnées de la fréquence des herpès et s’en portent mieux.

Les remèdes naturels

Sans pour autant se rendre à la pharmacie, il existe des remèdes capables de traiter un herpès labial. Ces quelques remèdes sont plus efficaces lorsqu’ils sont appliqués pendant l’apparition des premiers symptômes.

Il est cependant très important de veiller aux règles d’hygiène pour que l’infection ne se propage pas sur les autres parties du corps. Par conséquent, il faut toujours se laver les mains avant toute application. Aussi, faut-il éviter de poser ses mains sur les boutons de fièvre, de les presser, etc.

Dès les premiers symptômes du feu sauvage, il est possible d’assécher le bouton avec du vinaigre de cidre. Grâce à un coton tige, le porteur du bouton peut appliquer du vinaigre de cidre sur la partie concernée. En continuant cette opération à plusieurs reprises dans la journée, la peau infectée sera séchée et la cicatrisation se fera de façon rapide.

Dans la lutte contre l’herpès, les glaçons pourraient également apporter de la satisfaction. En effet, un glaçon posé sur la lèvre infectée pendant 10 minutes environ, aura pour effet de stopper automatiquement toute poussée d’herpès. Il faut surtout veiller à reprendre le même exercice trois fois dans la même journée. Le résultat sera sans aucun doute époustouflant.

Une autre astuce qui n’est pas des moindres est l’utilisation de l’ail. L’ail est un antiseptique naturel qui lutte contre plusieurs virus. Dans ce cas précis, il a la possibilité d’assécher la peau infectée en prenant le soin de la désinfecter complètement. Pour rendre cette astuce efficace, il faut couper l’ail en deux et frotter une moitié sur la partie concernée.

Traitement herpétique par aromathérapie

Les huiles essentielles sont d’une efficacité sans pareille dans le traitement de l’herpès labial. Cependant, il faut veiller à débuter le traitement dès que les premiers symptômes surgissent. La plus efficace de ces huiles est sans nul doute l’huile essentielle issue de l’arbre à thé. Pendant que la plaie est toujours humide, il faut déposer deux gouttes d’huile sur du coton. Il est ensuite conseillé d’appliquer le coton sur le bouton de fièvre, jusqu’à ce qu’il s’éclaircisse.

Il existe également plusieurs autres huiles efficaces dans les traitements herpétiques telles que

  • L’huile essentielle de thym ;
  • L’huile essentielle de mélisse ;
  • L’huile essentielle de cyprès.

Que faut-il éviter pendant qu’on est atteint d’herpès labial ?

Dès qu’une poussée d’herpès survient, il faut nécessairement éviter certains gestes et habitudes. D’abord, il faut totalement éviter d’arracher les cellules mortes de la peau au risque de voir la cicatrisation complètement retardée. Aussi, des plaies non désirées pourraient encore s’y ajouter, ce qui ne serait pas très agréable à voir.

Ensuite, il est important de ne plus consommer d’alcool quel qu’il soit. En effet, les boissons alcoolisées auront pour but d’irriter la peau et par conséquent de permettre à l’herpès de s’installer confortablement. Il en est de même pour tout bain de bouche alcoolisé.

Par ailleurs, il est interdit de vouloir cacher son herpès en appliquant du maquillage ou des crèmes faites à base de cortisone. Le maquillage ralentira le processus de cicatrisation alors que les crèmes quant à elles pourraient entraîner des complications bien plus sévères.

Enfin, étant donné qu’il est conseillé de prendre soin de prendre soin de son hygiène, les bains avec des savons doux sont les plus conseillés pendant qu’une personne est atteinte d’un herpès buccal.

Quels sont les éventuels risques de complication d’un herpès buccal?

Il est très rare que l’herpès labial nécessite l’intervention d’un médecin. Cependant, dans des cas extrêmes, il est recommandé de faire un saut chez le médecin. Les cas de complication sont divers. Il peut s’agir d’une violente fièvre ou des lésions qui persistent pendant deux semaines environ. Lorsque le porteur du virus est également malade d’un cancer ou même porteur du VIH, son système immunitaire est affaibli. Cet affaiblissement peut entraîner de sérieuses complications si des traitements ne sont pas très vite administrés. Il est alors important de prendre l’herpès labial très au sérieux.

Il pourrait également avoir des complications si les yeux en viennent à être infectés par l’herpès. Pour cela, il est conseillé de ne pas toucher les parties infectées.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles