Global Statistics

All countries
623,866,403
Confirmed
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
602,590,213
Recovered
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 1:44 pm

Huile de palme raffinée : quels sont les effets sur la santé ?

Sa couleur dorée ferait douter plus d’une personne de sa provenance. Pourtant, l’huile de palme raffinée est bel et bien un extrait de l’éléis de guinée, encore connu sous l’appellation de noix de palme. Présente dans plus d’un produit, l’huile de palme raffinée se montre comme un ingrédient incontournable de l’industrie agro-alimentaire.  On l’emploie usuellement comme ingrédient pour la confection de margarine, de friture, de pâtisserie et même de chocolat.  Elle est également l’une des composantes de certains produits cosmétiques notamment, dans des crèmes et lotions corporelles.

C’est d’ailleurs la matière grasse la plus consommée au monde.  Cependant, la consommation excessive de cette huile serait à l’origine de nombreux problèmes de santé. Qu’est-ce que l’huile de palme raffinée ? Quel est son impact sur l’organisme ?

Qu’est-ce que c’est que le palmier à huile ?

Le palmier à huile encore connu sous l’appellation d’éléis de guinée est une plante monocotylédone originaire d’Afrique de l’Ouest. Cette graminée appartient à la famille des acéracées, au même titre que l’érable, le sycomore et le marronnier d’Inde. Lointain parent du cocotier, le palmier à huile partage plusieurs caractéristiques avec la plante. La hauteur du palmier à huile avoisine par exemple les 20 à 25 mètres, à l’image du cocotier.

Généralement, la plante, quand elle arrive à maturation, compte plus de 300 folioles, disposées de part et d’autre. Les racines des palmiers sont adventives. C’est la raison pour laquelle tous les palmiers naissent de la base même de la tige.

Avec une production de plus de 272 055 tonnes chaque année, le palmier à huile est la dixième plante la plus cultivée au monde. Si la plante est aussi cultivée, c’est en partie à cause de son fruit, la noix de palme.

La noix de palme : qu’est-ce que c’est ?

La noix de palme est la graine comestible du palmier à huile. Le fruit a ordinairement une forme ovale avec une taille d’environ 40 millimètres (mm). Si les palmiers sont autant cultivés à travers le monde, c’est surtout à cause de ce fruit riche en diverses graisses.  De la graine ou noix de palme, sont extraites deux huiles distinctes.  Il s’agit de l’huile de palme provenant des parties extérieures du fruit en question et l’huile de palmiste, provenant quant à elle du noyau.

L’huile palmiste a par ailleurs une couleur jaune clair, semblable à celle de l’huile d’abricot. Elle a une odeur forte et un goût très prononcé dans la bouche. 

L’huile de palme raffinée qu’est-ce que c’est ?

En effet, l’huile de palme est une huile végétale, pouvant servir de denrée alimentaire. Elle est tirée des fruits du palmier à huile, les noix de palme. Il existe deux sortes d’huile de palme. L’huile de palme brute qui a une couleur rouge et dont le raffinage produit une huile reconnaissable à sa couleur dorée. L’huile palmiste obtenue par extraction du noyau du fruit du palmier à huile.

L’huile de palme raffinée est issue de divers procédés de raffinage de l’huile de palme brute.  C’est une huile bon marché, généralement inodore. L’huile de palme raffinée possède un goût particulier assez doux. Sa richesse en acide gras insaturés et en triglycérides la rend très fluide, même à température ambiante.

L’huile de palme raffinée est très souvent intégrée comme ingrédient pour la création de mets et de produits agro-industriels et cosmétiques. On l’emploie usuellement comme ingrédient, pour la confection de margarine, de friture, ou de pâtisserie. On retrouve également de l’huile de palme dans de nombreux produits cosmétiques notamment, dans les crèmes et lotions corporelles. Accessoirement, l’huile de palme raffinée est utilisée comme biocarburant, pour faire fonctionner divers appareils mécaniques.

Par ailleurs, l’Inde est à la fois le plus gros acheteur et raffineur d’huile de palme brute au monde. Le pays est également le plus gros consommateur d’huile de palme raffinée mondial (10 millions de tonnes d’importation), suivi par la Chine (7 millions de tonnes d’importation).

Comment se fait le raffinage de l’huile de palme ?

 Le raffinage de l’huile de palme a pour objectif d’améliorer son caractère organoleptique. En d’autres termes, après le raffinage, le goût, l’odeur ainsi que la couleur de l’huile brute de palme, deviennent plus gracieux. Ceci, dans le seul but de satisfaire les consommateurs. 

Pour ce faire, plusieurs étapes d’élimination des composés indésirables à l’ajout de nouvelles substances oxydatives sont nécessaires.   Par ailleurs, l’huile de palme devient raffinée, en utilisant deux (2) procédés distincts.  Il s’agit du raffinage par voie chimique et de la distillation neutralisante, encore connue sous l’appellation de raffinage physique.

Le raffinage par voie chimique

Le raffinage par voie chimique de l’huile de palme passe par trois (03) étapes. Il s’agit de :

  • l’élimination des résidus de pesticides ;
  • la suppression des résidus phytosanitaires ;
  • la désodorisation de l’huile de palme ;

Chaque étape du raffinage concourt à l’élimination de plusieurs substances (indésirables et nocives) de l’huile de palme. Le nectar de graine de palme sera également dépouillé de tous ses potentiels contaminants, mais aussi des coproduits de l’étape précédente, tout au long du processus. 

Le raffinage physique

Ce procédé est beaucoup plus utilisé dans les pays en voie de développement. La distillation neutralisante de l’huile de palme passe par un conditionnement préalable de l’huile brute à l’acide phosphorique (ou des produits qui en contiennent). Le conditionnement à l’acide phosphorique neutralise les molécules instables présentes dans l’huile de palme rouge. Par la suite, l’huile brute sera chauffée, étape au cours de laquelle elle se décolore et perd son odeur.  A la fin, on obtient une huile de couleur jaune dorée, prête à l’utilisation.

A noter qu’habituellement, on observe des dépôts de fer, cuivre ou à l’intérieur, des futs ou barils ayant servi pour le raffinage. Ces résidus seront retirés à la fin du processus.

Aussi, compte tenu du fait que l’huile de palme est pauvre en vitamines et autres minéraux, il arrive que des sociétés de production en ajoutent, le long du processus de raffinage.

La composition de l’huile de palme raffinée 

C’est du raffinage de l’huile de palme rouge qu’on obtient de l’huile de palme classique ou de cuisine. Par ailleurs, l’huile de palme rouge est très riche en acide gras. Elle contient environ 50 % d’acides gras saturés avec 44 % d’acide palmitique, 5 % d’acide stéarique et des traces d’acide myristique.

Le taux d’acides gras insaturés de l’huile de palme est d’environ 40 %. Les graisses insaturées présentes dans l’essence sont : l’acide oléique, et les acides linoléiques et linoléniques. L’huile de palme brute est également composée de certains éléments actifs. Ce sont les vitamines notamment la vitamine E et la vitamine A, le bêta-carotène, les oligo-éléments et les coenzymes Q10.

Cependant, au cours du processus de raffinement, l’huile brute est dépouillée de tous ces nutriments (vitamines, oligoéléments et coenzymes).   

Autrement dit, l’huile de palme raffinée n’est qu’un concentré d’acide gras.

Le tableau suivant résume les apports de l’huile de palme raffinée à la nutrition.

100 grammes d’huile de palme industrielle raffinée contiennent en moyenne
Énergie (mJ)39.2
Énergie (Kcal)9370
Protéine 0 %
Fibres0 %
Matières grasses brutes (lipides)99.7 %
Glucides0 %
Vitamines A, E, K (auxiliairement)  0,02 %
Minéraux (fer, zinc, cuivre)(traces) ± 0,0001 %
Cholestérol0 %
Omega-30,3 %
Omega-69-12 %
Omega-9± 36 %
Stérols végétaux0, 49 %
Alpha tocophérols0,0159 %
Sucre0 %
Valeurs nutritionnelles de l’huile de palme raffinée

La particularité de l’huile de palme raffinée : les acides gras

L’huile de palme raffinée est un condensé d’acides gras saturés et insaturés.  Les acides gras sont par définition, une classe de lipides constituée d’une chaîne hydrocarbonée et d’un groupement carboxyle. Ces composés jouent de nombreux rôles à l’intérieur de l’organisme. Les acides gras ont une grande importance énergétique.

Par ailleurs, ils participent à la structure des membranes cellulaires, notamment celles du cerveau, et interviennent dans la neurotransmission.  L’huile de palme raffinée est particulièrement riche en acides gras insaturés, etsurtout en acides gras essentiels oméga-3, 6 et 9.  

Les graisses insaturées sont utilisées par les organes tels que le foie ou encore le cerveau, et sont mobilisées lors des dépenses énergétiques.  Il peut s’agir par exemple d’un exercice physique ou d’un exercice mental intense. Les acides gras insaturés se révèlent comme étant de bonnes graisses. Ils ont la réputation de venir en aide au système cardio vasculaire.

Certains acides gras essentiels comme les oméga-3 participent même, à la réduction du risque d’accidents vasculaires cérébraux et de maladies neuro-dégénératives.

Les effets de l’huile de palme raffinée sur la santé 

L’huile de palme est aujourd’hui, le sujet de nombreuses controverses.  En plus des préoccupations environnementales qu’elle engendre, l’on se questionne également, par rapport à ses effets sur la santé des utilisateurs. On lui reproche de nombreux méfaits :

L’huile de palme raffinée pourrait causer le cancer

Le rapport de l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA) a révélé que l’huile de palme raffinée est un agent cancérogène. Ce fait a été prouvé par le Dr Muammer Yildiz qui, à la fin de ses recherches, a déclaré que l’huile de palme industrielle contient des additifs hautement toxiques. Au nombre de ceux-ci, nous avons les substances classées cancérigènes, le 3-monochloropropane (3-MCPD) et les glycidyles.

Le chercheur va même plus loin et conseille d’éviter au mieux les aliments contenant ce produit. L’usage de l’huile de palme raffinée jusqu’ici, n’a pas encore été proscrite.  Cependant sous la pression, l’Union Européenne a adopté une loi, déclarant que tout produit qui en contient doit en faire mention dans la liste des ingrédients. La mention antérieure « d’huile végétale » a l’obligation d’être modifiée en « huile de palme ».

L’huile de palme raffinée serait un facteur d’obésité

Fait surprenant, l’huile de palme contient en des proportions presque égales, des acides gras saturés et des graisses insaturées. L’acide palmitique, qui est naturellement présente dans l’huile de palme (44 % de l’huile), ferait grimper le risque de prise de poids et d’obésité.

En effet, cet acide gras saturé augmenterait le taux de « mauvais cholestérol » (LDL-C) dans le sang. Cela provoque une série de réactions métaboliques, favorisant l’apparition des thromboses qui obstruent les artères notamment, l’artère hépatique.  Cette dernière ne pouvant plus drainer le sang vers le foie, a du mal à synthétiser du HDL ou « bon cholestérol ».  Toute cette cascade de réactions physiopathologiques augmente grandement le risque de surpoids et d’obésité.

L’huile de palme raffinée favoriserait l’apparition des maladies coronariennes

Un article de 2017 publié par l’American Heart Association a passé en revue, plusieurs études et essais cliniques évaluant l’impact de l’huile de palme sur la santé cardiaque. Les chercheurs ont découvert que les graisses saturées présentes dans l’huile augmenteraient de près de 30 %, le risque de maladies coronariennes.  En outre, l’American Heart Association sensibilise les consommateurs de l’extrait de graines de palme, quant à la consommation excessive de l’huile de palme.

L’huile de palme raffinée serait un facteur d’indigestion

L’huile de palme raffinée est aussi un facteur favorisant les indigestions. Elle altère en effet le fonctionnement du pancréas, qui a du mal à stimuler la production de sucs digestifs et d’insuline. A noter que le suc digestif permet la synthèse des protéines et que l’insuline participe à l’élimination des lipides, et du cholestérol en particulier. C’est d’ailleurs pourquoi, il est conseillé de prendre du jus de citron après un repas copieux.

Quelle alternative à l’huile de palme raffinée ?

Il existe bien des alternatives à l’huile de palme raffinée. Au nombre de celles-ci, nous pouvons citer :

  • l’huile de tournesol ;
  • l’huile de coco ;
  • l’huile d’olive ;
  • l’huile de colza ;
  • l’huile d’argan.

Toutefois, si l’huile de palme raffinée est autant utilisée, c’est en partie lié à son faible coût d’achat et à son accessibilité. Certaines des huiles précitées, bien qu’elles soient adaptées à la cuisine ou à d’autres utilisations, sont accessibles à des coûts onéreux, ou sont difficiles à trouver.

Vous aimerez aussi :

Related Articles