Global Statistics

All countries
623,866,403
Confirmed
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
602,590,213
Recovered
Updated on October 4, 2022 1:44 pm
All countries
6,552,191
Deaths
Updated on October 4, 2022 1:44 pm

Huile d’onagre : Bienfaits et Utilisations

Caractérisée par des fleurs jaunes à quatre pétales, l’onagre est une plante appartenant à la famille des Onagraceae. Son fruit renferme des graines permettant de produire l’huile d’Onagre, qui est très riche en Omega 6. Auparavant extraite en raison de ses propriétés médicinales, cette huile est utilisée aujourd’hui, pour lutter contre les rides et pour prévenir le vieillissement cutané. L’huile d’Onagre est également indiquée dans de nombreux cas, mais sous certaines précautions. Quels sont les bienfaits de l’huile d’onagre ? Quelles sont ses indications et contre-indications ?

Historique et description de l’huile d’onagre

Historique

Les graines et la racine de l’onagre étaient consommées par les Amérindiens dans le cadre de l’alimentation. En usage externe, elle est utilisée pour soigner les maladies de la peau, les hémorroïdes et les contusions. Par ailleurs, l’huile d’onagre est aussi employée par voie orale, pour soulager l’arthrite ainsi que les troubles respiratoires.

Description

Pour obtenir l’huile d’onagre, il faut faire une extraction des graines de lOnagre (Oenothera biennis), une plante originaire d’Amérique du Nord. Elle est majoritairement composée de l’acide gamma-linolénique (AGL), qui est en relation direct avec la sécrétion des prostaglandines de type 1 (PGE1). En effet, la sécrétion de ces dernières, se fait au détriment des prostaglandines de type 2 (PE2).

Par conséquent, l’acide gras de type oméga 6 que renferme l’huile d’Onagre peut réduire les mécanismes susceptibles de déclencher l’inflammation.

L’huile d’onagre est de couleur jaune, d’une odeur discrète, de texture moyennement fluide et de goût légèrement amer. Cette huile est connue sous plusieurs noms : onagre, belle-de-nuit, herbe aux ânes, onagre bisannuelle, œnothère, bougie de nuit, jambon de saint Antoine, jambon du jardinier, primevère du soir. Par ailleurs, le prix moyen de l’huile d’onagre oscille entre 79 et 160 euros/litre.

Quelles sont la composition et les propriétés de l’huile d’onagre ?

La composition de l’huile d’onagre est fortement conditionnée par des conditions de production. Cette huile est composée des acides gras insaturés (5 à 11% d’Oméga 9, acide oléique), des acides gras poly insaturés (8 à 14% gamma-linolénique et 70 à 75% d’acide linoléique) et des acides gras saturés (2 à 3% de stéarique et 5 à 7% de palmitique). Les autres composants de l’huile d’onagre sont : les acides triterpéniques, les phytostérols et les stérols (comme Vitamine E).

Apparaissant comme un ingrédient cosmétique, l’huile d’onagre est connue pour ses propriétés :

  • Apaisante : elle protège contre des agressions extérieures (pollution, froid, vent, soleil), tout en procédant à la restauration du scénario hydrolipidique de la peau. Elle apaise également les peaux assujetties à des irritations ;
  • Restructurante et revitalisante : elle maintient la tonicité de la peau et favorise donc sa régénération ;
  • Anti-inflammatoire : les omégas-6 contenus dans l’acide gras de l’huile d’onagre sont liés à la production des prostaglandines, qui sont des produits intervenant dans la réponse immunitaire ;
  • Assouplissante et antioxydante : elle lutte contre les signes liés au vieillissement et contribue au maintien de l’élasticité cutanée ;
  • Hydratante et adoucissante : elle ramène les pertes en eau de la peau à la normale.

Renfermant l’acide gamma-linolénique, l’huile d’onagre joue un rôle capital en matière de souplesse et d’hydratation de la peau. Utilisée comme ingrédient de beauté des cheveux, cette huile confère aux cheveux, ainsi qu’aux ongles, toute leur beauté, en les revitalisant et en les nourrissant.

Quels sont les bienfaits et indications de l’huile d’onagre ?

En raison de ses nombreuses propriétés, l’huile végétale d’onagre est très bénéfique pour les peaux desséchées, en souffrance ou fatiguées. Cette huile est donc indiquée dans de multiples cas.

Contre l’ostéoporose

La prise quotidienne d’huile d’onagre, accompagnée notamment de l’huile de poisson et du calcium, améliore la solidité et la densité des os des personnes souffrant de l’ostéoporose. Ainsi, elle ralentit non seulement l’évolution de l’affection, mais prévient également tout risque de fracture osseuse après une chute. L’ostéoporose affecte principalement les sujets âgés, même si d’autres facteurs aggravants y sont associés. On en déduit que l’huile d’onagre est très bénéfique pour les os, en assurant la minéralisation osseuse.

Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique est une forme grave du diabète, très douloureuse, qui se traduit par une dégénérescence graduelle des nerfs. Selon plusieurs études, il est rapporté que l’huile d’onagre est capable de soulager cette affection.

Les chercheurs ayant mené ces études ont montré que cette huile est efficace contre la forme légère de la neuropathie diabétique. Ainsi, l’huile d’onagre peut être utilisée comme un traitement additif, en cas de neuropathie sévère ou modérée, surtout lorsque l’effet des antibiotiques n’est pas complet. Cependant, pour ressentir les bienfaits du produit, il est nécessaire de suivre des traitements sur plusieurs mois.

Affection de la peau

L’huile d’onagre procure de multiples bienfaits sur la peau. Elle est recommandée habituellement dans le traitement de l’eczéma, d’ichtyose et de psoriasis, et contribue également à la réduction de l’acné, des lésions cutanées et de l’inflammation de la peau. Pouvant être utilisée pour l’hydratation de la peau, l’huile d’onagre  aide à combattre la chéilite, une maladie susceptible de provoquer des inflammations ou des douleurs au niveau des lèvres.

L’application de cette huile végétale améliore en plus, l’état général de la peau, y compris sa fermeté, sa résistance, son hydratation et son élasticité. L’acide gamma-linolénique (AGL) que renferme l’huile d’onagre est nécessaire au mécanisme de fonctionnement et à la structure de la peau. Tout type de peau, que ce soit mature ou gras, peut  bénéficier des bienfaits qu’offre cette huile.

Plus encore, le comité chargé des produits médicinaux fabriqués à partir des plantes de l’Agence Européenne des Médicaments indique, que l’onagre est efficace pour soulager les démangeaisons aigües et chroniques de la peau sèche. Il est également possible d’utiliser quelques fleurs de cette plante comme astringent cosmétique.

Rhumatoïde

L’huile d’onagre est recommandée dans le cadre de la polyarthrite rhumatoïde et de l’arthrite rhumatoïde, à cause de son taux élevé en acide gamma linolénique. De nombreuses recherches ainsi que des essais cliniques ont été effectués sur cette huile, mais les conclusions ne sont pas toutes identiques.

Toutefois, les statistiques disponibles indiquent que les huiles qui renferment de l’AGL ont des effets bénéfiques sur la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrite.  Les chercheurs estiment donc que les huiles végétales composées de cet acide gras contribuent à la réduction des signes cliniques de la rhumatoïde.

Perte de poids

Le principal ingrédient actif de l’huile d’onagre, qui est l’AGL, peut prévenir la prise de poids, en favorisant la brûlure des tissus adipeux.

Douleurs mammaires et syndrome prémenstruel

L’huile d’onagre est indiquée chez des femmes allaitantes, confrontées à des douleurs mammaires et à des problèmes de mastopathies. L’huile végétale d’onagre en capsule est privilégiée, en cas de douleurs mammaires pendant la période menstruelle. D’autant plus qu’elle est capable d’inhiber les prostaglandines et de contribuer à la réduction de l’inflammation, à l’origine de ces douleurs mammaires répétitives.

En cas de gravité des douleurs, la combinaison d’huile d’onagre et de vitamine E vous sera d’une aide importante. Il faut retenir néanmoins que sur ce point, les données ne sont pas totalement concluantes et nécessitent donc plus d’études.

Calculs rénaux

L’huile d’onagre est efficace en matière de prévention de calculs rénaux. La prise de 500 mg vous permettrait donc de réduire la présence d’oxalates de calcium.

Santé cardiovasculaire et hypertension artérielle

L’huile d’onagre est une source de production d’acides gras polyinsaturés de type oméga 6. Ces derniers interviennent à différentes phases du fonctionnement de l’organisme. De nombreuses huiles végétales pressées à froid sont très bénéfiques pour la régulation de la pression artérielle et la santé cardiovasculaire.

Cependant, l’onagre contribue à la réduction du taux de mauvais cholestérol dans le sang. Cela permet de prévenir les troubles cardiaques courants. Plus encore, les taux de cholestérol dans le sang sont contrôlés par l’acide linoléique que renferme l’huile d’onagre.

Outre ses bienfaits et indications énumérés, l’huile d’onagre aide à combattre le syndrome de fatigue chronique, généralement courant chez l’homme. Cette huile végétale peut être aussi utilisée contre la cellulite, l’acné, les cicatrices, la peau sèche, les rides, le psoriasis, la peau fatiguée, l’urticaire, les irritations cutanées, les tissus manquant de fermeté, les vergetures, les cuticules et les ongles cassants. Elle peut également faciliter l’hydratation des cuirs chevelus asséchés ou irrités.

Quel est le mode d’emploi de l’huile d’onagre ?

Les doses de l’huile d’onagre utilisées par jour dans les essais cliniques oscillent entre 540 mg et 2,8 grammes. Pour obtenir un mode d’emploi précis et convenable à votre état de santé ou votre objectif, il est important de demander un avis médical. Afin d’obtenir les premiers résultats, il faut attendre plusieurs semaines d’usage quotidien. Les traitements peuvent prendre jusqu’à six mois.

Sur le marché, vous trouverez aussi l’huile d’onagre en capsule. Le mode d’emploi figure généralement sur l’emballage dans ce cas. Vous pouvez appliquer cette huile végétale sur une partie affectée et ceci, directement sur la peau, deux fois au quotidien, durant quatre mois au plus. Pour se soulager des affections cutanées, l’huile d’onagre est utilisée habituellement en cataplasme.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

L’huile d’onagre a été contre-indiquée pendant longtemps chez les personnes souffrant d’épilepsie ou consommant des phénothiazines. Mais des études effectuées récemment ont rapporté qu’il n’existe aucun lien entre l’utilisation d’onagre par voie interne et les crises d’épilepsie observées chez ceux qui souffrent de schizophrénie.

En raison de son effet antiplaquettaire et anticoagulant, l’huile d’onagre peut accroitre l’effet de certains antibiotiques. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes qui sont sous traitements médicamenteux doivent s’abstenir de consommer l’huile d’onagre, puisqu’elle peut avoir un effet œstrogénique, d’après certaines études. En cas de traitement d’eczéma avec l’huile d’onagre, il faut éviter d’utiliser des corticostéroïdes, car ils peuvent réduire l’action de l’huile.

Il est recommandé de mettre l’huile d’onagre à l’abri de la lumière, de l’air et de la conserver dans un réfrigérateur, puisqu’elle rancit rapidement.

Quels sont les effets indésirables possibles ?

Les effets secondaires en rapport avec la consommation ou l’usage de l’huile d’onagre sont rares, lorsqu’elle est prise suivant les doses recommandées. Par ailleurs, un surdosage peut provoquer des maux de tête, de la diarrhée, des réactions d’hypersensibilité, des nausées ou des troubles gastro-intestinaux. Dès l’apparition de ces symptômes, il faut réduire ou stopper la consommation d’huile d’onagre, ceci jusqu’à leur disparition complète.

Quelques recettes faites maison avec l’huile d’onagre

Contre le vieillissement cutané

Préparez une huile à appliquer matin et soir. Cette huile sera composée de dix millilitres d’huiles d’onagre, de jojoba et de bourrache, d’un millilitre d’huiles essentielles de carotte, d’hélichryse et d’achillée millefeuille et de quinze millilitres d’huiles de germe de blé et d’abricot.

Pour alimenter les mèches décolorées

Vous n’aurez qu’à mélanger une cuillère à soupe d’huile de ricin avec quatre gouttes d’huile essentielle de citron vert et une cuillère à soupe d’huile d’onagre. Ensuite, appliquez le mélange directement sur vos mèches.

Contre l’eczéma chez l’enfant

Faites le mélange d’un millilitre d’huiles essentielles de palmarosa et de camomille, deux millilitres d’huiles essentielles de géranium et de lavande vraie et huit millilitres d’huile d’onagre, d’huile de rose musquée et d’huile de calendula. Une fois le mélange réalisé, appliquez-en quelques gouttes sur la peau, ceci trois fois au quotidien.

Vous aimerez aussi :

Related Articles