Global Statistics

All countries
591,811,172
Confirmed
Updated on August 10, 2022 11:20 pm
All countries
561,953,897
Recovered
Updated on August 10, 2022 11:20 pm
All countries
6,443,881
Deaths
Updated on August 10, 2022 11:20 pm

Hyperlipidémie : Symptômes, Facteurs de risque et Prévention 

L’hyperlipidémie est le terme employé pour notifier le taux de cholestérol élevé dans le sang. Autrement dit, l’hyperlipidémie signifie que votre sang contient plus de lipides ou graisses qu’il n’en faut. Une telle condition peut entraîner des blocages dans les vaisseaux sanguins. Avoir un taux élevé de cholestérol peut exposer à un risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. Adopter un changement de mode de vie et manger plus sainement, peuvent aider à réduire le taux de cholestérol dans le sang. Quels sont les symptômes d’une hyperlipidémie, et comment la prévenir ?  

C’est quoi l’hyperlipidémie ?

L’hyperlipidémie encore appelée hyperlipémie est un excès de graisses (lipides) dans le sang. Elle est la forme la plus fréquente de dyslipidémie. Votre foie produit normalement du cholestérol, afin de vous aider à digérer les aliments.

Quand vous prenez de la viande et des produits laitiers, vous consommez de ce fait du cholestérol. Le cholestérol contenu dans ces aliments devient alors un surplus, car votre foie fabrique autant de cholestérol nécessaire pour vos besoins ; cholestérol indispensable pour le bon fonctionnement de votre organisme. 

L’excès de cholestérol est nuisible pour la santé. Il peut engendrer des blocages dans les artères, où circule normalement le sang dans votre corps. Ces blocages des artères endommagent vos organes. Un type de cholestérol dangereux pour l’organisme est le cholestérol LDL qualifié de « mauvais ». Ce type de cholestérol est aussi appelé lipoprotéines de basse densité.

Le cholestérol LDL provoque des plaques et des dépôts gras à l’intérieur des vaisseaux sanguins. Il empêche de ce fait la bonne circulation du sang vers le cœur et le cerveau. Cela vous expose à d’éventuels risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral

Imaginez un instant qu’un gros camion subitement en panne, bloque une voie de circulation. Les voitures qui sont derrière ne pourront plus passer. Il en est de même pour le cholestérol LDL.

Les lipoprotéines de très basse densité (VLDL) dérivé de l’anglais « Very Low Density Lipoprotein), sont aussi mauvais pour l’organisme. Ils représentent un autre blocage pour le sang, et l’empêchent de bien circuler.

Les lipoprotéines de haute densité (HDL) sont quant à elles, considérées comme  ‘’bon cholestérol’’, parce qu’elles permettent de transporter le cholestérol vers le foie, qui se charge de s’en débarrasser. Vous rappelez-vous de l’exemple du gros camion en panne qui bloque le passage ? Les HDL sont comme une dépanneuse qui enlève les blocages des voies, afin de faciliter la circulation. En terme médical, on dira que les lipoprotéines de haute densité libèrent la voie, afin que votre sang puisse circuler librement dans les vaisseaux sanguins

Bien que l’hyperlipidémie puisse être héréditaire, elle est souvent le résultat d’un mauvais mode de vie et d’une activité physique quasi-insuffisante.

Il existe plusieurs types d’hyperlipidémie à savoir l’hypercholestérolémie, l’hyperlipidémie mixte et l’hypertriglycéridémie. Le premier type est le plus courant. Les deux autres types à savoir l’hyperlipidémie mixte et l’hypertriglycéridémie sont des conditions dans lesquelles, les niveaux de triglycérides et de cholestérol sont très élevés.

Les causes et facteurs de risque de l’hyperlipidémie

Il existe principalement deux catégories de l’hyperlipidémie à savoir : l’hyperlipidémie acquise et celle héréditaire (hyperlipidémie familiale combinée). 

L’hyperlipidémie acquise

L’hyperlipidémie acquise est le résultat de certains médicaments que vous prenez, du choix de mode de vie et de problèmes de santé.

Les médicaments qui contribuent à l’hyperlipidémie

Votre taux de cholestérol peut être affecté à cause de plusieurs médicaments tels que :

  • Les antirétroviraux utilisés dans le traitement du VIH ;
  • Les pilules contraceptives ;
  • Les corticostéroïdes ;
  • Les bêtabloquants ;
  • Les diurétiques.

Hyperlipidémie liée au mode de vie

Certains facteurs liés au mode de vie peuvent entraîner une hyperlipémie. Les principaux choix de mode de vie qui peuvent augmenter vos chances de développer un taux élevé de cholestérol sont : 

  • Insuffisance d’exercice physique ;
  • Obésité ou surpoids ;
  • Alimentation déséquilibrée ;
  • Tabagisme ;
  • Fréquente exposition à la fumée secondaire ;
  • Consommation excessive d’alcool ;
  • Stress.

Problèmes de santé susceptibles de causer une hyperlipidémie

Quelques problèmes de santé peuvent amener un individu à avoir un taux élevé de cholestérol. Ces problèmes de santé comprennent :

  • Diabète ;
  • Maladie de foie ;
  • Maladie rénale ;
  • Cirrhose biliaire primitive ;
  • Syndrome des ovaires polykystiques ;
  • Une thyroïde sous-active ;
  • Apnée du sommeil ;
  • Lupus ;
  • VIH.

Hyperlipidémie héréditaire

L’hyperlipidémie familiale combinée encore appelée hyperlipidémie mixte, est une forme de la maladie, que vous pouvez hériter de vos parents ou encore de vos grands-parents. L’hyperlipidémie combinée familiale augmente le taux de cholestérol et de triglycérides.

Les personnes atteintes de l’hyperlipidémie combinée familiale développent pour la plupart, un taux de cholestérol élevé à l’adolescence. Cette condition augmente chez eux, le risque de crise cardiaque et de maladie coronarienne précoce.

Ils peuvent présenter, dès le début de leur vie, des symptômes de maladies cardiovasculaires tels que :

  • Des crampes dans les mollets pendant les marches ;
  • Des douleurs thoraciques dès le jeune âge ;
  • Difficultés d’élocution ;
  • Affaiblissement d’un côté du visage ;
  • Des plaies sur les orteils qui ne guérissent pas complètement ;
  • Des faiblesses dans les extrémités.

Les symptômes de l’hyperlipidémie

La plupart du temps, l’hyperlipidémie ne présente pas de symptômes jusqu’à ce qu’elle atteigne le stade de complications d’urgence. De telles complications peuvent être un accident vasculaire cérébral, si un caillot de sang se détache et va vers le cerveau. Au cas où il irait vers le cœur, on peut parler de crise cardiaque. Ces complications peuvent survenir, si la maladie a entraîné une importante accumulation de plaques dans les artères, bloquant ainsi la circulation du sang. Dans ce cas, votre tension artérielle peut également augmenter.

Diagnostic de l’hyperlipidémie

Etant donné qu’il n’existe pas de symptôme spécifique pour reconnaître l’hyperlipidémie, la seule façon de la détecter est de demander un test sanguin. Ce test est appelé panneau lipidique ou test de profil lipidique, et donne le taux de cholestérol contenu dans votre sang. Votre médecin s’en servira donc, pour poser un diagnostic d’hyperlipidémie. Ce rapport indiquera :

  • Le taux de cholestérol total ;
  • Le taux de cholestérol de basse densité (LDL) ;
  • Le taux de cholestérol de haute densité (HDL) ;
  • Le taux de triglycérides.

Il faut préciser qu’avant d’effectuer le test de profil lipidique, votre médecin peut vous demander de rester à jeun pendant 8 à 12 heures de temps, avant le prélèvement du sang. Autrement dit, vous ne devrez rien manger ou boire, autre que de l’eau simple pendant cette période de jeûne.  Néanmoins, certaines études récentes ont démontré que le jeûne n’était pas forcément nécessaire. Vous devez alors suivre les recommandations de votre médecin.

Traitement de l’hyperlipidémie

Le traitement de l’hyperlipémie passe indubitablement par le changement de mode de vie. Si le changement de mode de vie est insuffisant pour repousser la maladie, votre médecin peut vous prescrire des médicaments, qui vous aideront à régulariser votre taux de cholestérol.

Changement de mode de vie

Les changements de mode de vie sont importants pour gérer l’hyperlipidémie. Même si l’hyperlipidémie est héréditaire, avoir un mode de vie adéquat peut toujours aider et contribuer au traitement. 

Les changements de mode de vie à eux seuls, peuvent aider à réduire le risque de complications comme les accidents vasculaires cérébraux, ou encore les maladies cardiaques. Voici quelques comportements à adopter :

Avoir un régime alimentaire sain

Si vous modifiez dans le bon sens votre régime alimentaire, vous pouvez de ce fait réduire votre taux de cholestérol de basse densité (LDL) et augmenter le taux de cholestérol de haute densité (HDL).

  • Consommer plus de fruits et de légumes : Les fruits et légumes sont connus de tous pour être riches en fibres et en vitamines ; 
  • Choisir des graisses saines : Evitez tout ce qui est graisses saturées qu’on retrouve généralement dans les saucisses, la viande rouge, les produits laitiers, le bacon. Faites le choix d’autres protéines comme le poulet, le poisson ou la dinde. Aussi, optez pour les graisses mono-insaturées comme l’huile d’avocat ou d’olive pour vos cuissons ;
  • Apprendre des recettes saines pour le cœur : Beaucoup de site proposent aujourd’hui des conseils sur des repas, des desserts délicieux, ou encore des collations qui n’augmenteront pas votre niveau de cholestérol ;
  • Manger plus d’oméga-3 : Les acides gras oméga-3 regorgent de nombreux avantages pour le cœur. Ils sont contenus dans le hareng, le saumon, le maquereau, etc. Vous pouvez également les retrouver dans les noix et les graines de lin ;
  • Supprimer les acides gras trans : Les acides gras trans se retrouvent généralement dans les aliments transformés (craquelins, biscuits…) et les aliments frits. Avant de faire vos achats, prenez le soin de vérifier les ingrédients sur les étiquettes de ces produits. Si vous remarquez comme ingrédient sur un produit « huile partiellement hydrogénée », n’en prenez pas.

Etre actif du mieux qu’on peut

L’activité sportive est très importante sur tous les plans. Que cela soit pour la santé générale, le taux de cholestérol ou la perte de poids, elle est idéale. Quand vous ne pratiquez pas d’activité physique, votre niveau de cholestérol HDL est réduit. Autrement dit, vous n’aurez plus de bon cholestérol pour vous protéger, et vous défendre contre le mauvais cholestérol.

Faire 40 à 50 minutes d’exercice modéré, 3 à 4 fois par semaine, vous aidera à baisser votre niveau de cholestérol total. Si vous arrivez à cumuler 150 minutes d’activité physique par semaine, alors vous serez en parfaite santé.

Voici quelques éléments qui vous aideront dans votre routine quotidienne :

  • Prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur ;
  • Essayer de faire le vélo ou même d’aller au travail à vélo ;
  • Vous inscrire dans une salle de sport ;
  • Pratiquer des promenades rapides seul(e) ou avec votre chien ;
  • Faire des longueurs à la piscine.

Maintenir un poids santé

Si vous êtes obèse ou avez un poids élevé, vous avez tout intérêt à perdre du poids. Cela participera à la réduction de votre taux de cholestérol total. Ainsi, il vous faut connaître combien de calories vous absorbez, et combien vous en dépensez. Chez un adulte, il faut réduire son alimentation de 3500 calories, pour perdre un kilo. Vous pouvez si vous le souhaitez, travailler avec un diététicien, afin qu’il vous aide à établir un programme alimentaire qui vous sera propice. 

 Arrêter de fumer

Le vapotage et le tabagisme font baisser naturellement le taux de cholestérol HDL.  Lorsqu’une personne ayant un taux élevé de cholestérol « mauvais » fume, le risque de maladie coronarienne augmente considérablement. Fumer aggrave aussi le risque d’exposition aux maladies cardiaques telles que le diabète ou l’hypertension artérielle.

Arrêter de fumer peut alors contribuer à réduire le taux de cholestérol LDL et augmenter celui du cholestérol HDL.

Les médicaments

Lorsque les changements de mode de vie ne suffisent pas à eux seuls pour traiter votre hyperlipémie, l’agent de santé peut alors vous prescrire des médicaments :

Les statines sont en première ligne des médicaments contre l’hyperlipidémie. Ils empêchent votre foie de produire du cholestérol. 

Les inhibiteurs représentent aussi un type de traitement contre l’hyperlipidémie.  Ces inhibiteurs empêchent le cholestérol que vous avez consommé via les aliments, d’être absorbés dans votre corps par votre intestin. Ils agissent souvent en association avec les statines.

L’acide nicotinique réduit aussi votre taux de cholestérol LDL et augmente le taux de cholestérol HDL.

Les résines constituent aussi un autre type de médicaments, efficace contre l’hyperlipidémie.

D’autres médicaments à base d’ARNm et d’anticorps monoclonaux peuvent aussi aider.  

Dans l’un ou l’autre des cas, vous devez obligatoirement consulter votre médecin avant tout usage de ces médicaments.

Prévention de l’hyperlipidémie

Si vous apportez des changements dans votre mode de vie, alors vous pouvez prévenir l’hyperlipémie et réduire tout risque de la développer. Voici quelques conseils :

  • Avoir une alimentation saine et faible en gras saturés ;
  • Limiter sa consommation de viande rouge et de viandes transformées ;
  • Manger beaucoup de fruits et de légumes ;
  • Faire de l’exercice plusieurs fois par semaine ;
  • Utiliser les huiles saines comme l’huile d’olive ou d’avocat ;
  • Maintenir un poids sain.

Perspectives et facteurs de risque

Contrairement aux gens normaux, les personnes qui développent une hyperlipidémie non traitée sont plus susceptibles de développer une maladie coronarienne. Ces maladies coronariennes peuvent engendrer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, ou encore d’autres problèmes plus graves. Néanmoins, ces complications peuvent être évitées car l’hyperlipidémie est traitable. Vous devez alors avoir des rendez-vous de suivi avec votre médecin et suivre ses recommandations.

L’hyperlipidémie ou l’hyperlipémie peut laisser des plaques s’accumuler, à l’intérieur de vos vaisseaux sanguins. De ce fait, cela vous expose à des risques d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. Heureusement, vous avez le pouvoir de réduire ces risques, en ayant une bonne alimentation, et en faisant des exercices. Cela vous aide à améliorer votre niveau de cholestérol

Vous aimerez aussi :

Related Articles