Global Statistics

All countries
266,676,806
Confirmed
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
238,433,136
Recovered
Updated on December 7, 2021 1:58 am
All countries
5,277,337
Deaths
Updated on December 7, 2021 1:58 am

Hypertension artérielle : manifestations cliniques, complications et traitements

L’hypertension artérielle ou HTA est une maladie très courante. Touchant principalement la paroi des artères, cette pathologie concerne notamment la pression sanguine. Elle est à l’origine de différentes maladies cardiovasculaires. Pour mieux la connaître, découvrez ci-après ses symptômes et facteurs de risques. Ses traitements éventuels ainsi que les possibles complications de cette maladie y seront également exposés.

Ce qu’il faut savoir sur la HTA

Appelée également haute pression sanguine, l’hypertension artérielle se caractérise par une forte pression que le sang exerce au niveau des parois des artères. Cette situation anormale se produit notamment face à différentes situations et stimuli.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

En France, l’hypertension artérielle touche un adulte sur trois. Cette pathologie cardiovasculaire est également à l’origine de plus d’une dizaine de millions de décès annuels dans le monde entier. Il est donc essentiel de comprendre son fonctionnement.

L’hypertension artérielle est la manifestation d’une pression anormalement importante exercée par le sang à travers la paroi des artères. C’est le cœur qui s’occupe de pomper et de répartir ce sang dans tout le corps. Ainsi, il peut y avoir deux chiffres pour exprimer la tension artérielle. Ces derniers sont mesurés en cmHg :

  • Le premier chiffre étant le plus élevé est celui qui fait référence à la pression systolique. Cette dernière concerne la pression du sang exercée au moment où le cœur se contracte ;
  • Le chiffre le plus faible fait quant à lui la référence à la pression diastolique. Elle fait référence à la pression du sang lorsque le cœur se relâche.

En ce qui concerne l’hypertension, celle-ci est déclarée, lorsque la pression artérielle au repos d’un individu est de 14/9 cmHg. Cette mesure doit néanmoins être observée au moins durant 3 fois durant des consultations successives réalisées sur 3 à 6 mois.  

Les manifestations cliniques de l’hypertension artérielle

Généralement, il n’y a pas de symptômes spécifiques au HTA. Cette dernière est alors découverte à la suite d’un examen médical. Quelques signes peuvent néanmoins apparaître et faire penser à une hypertension artérielle dans certains cas. Il s’agit notamment de maux de têtes, de vertiges, de bourdonnements d’oreilles et de vertiges.

Par rapport à cela, il est très courant que les médecins mesurent toujours la pression artérielle de son patient lors de chaque examen. Cela est d’autant plus réalisé lors de la grossesse et chez les personnes d’un certain âge. Ceci a pour objectif d’écarter tout risque d’hypertension artérielle ainsi que ses éventuelles complications.

Néanmoins, il faut savoir que le traitement de l’hypertension artérielle est primordial afin d’éviter certaines maladies, dont celles d’origines cardiovasculaires.  

Quels sont les facteurs à risques ?

Tout comme les symptômes, les causes de l’hypertension artérielle ne sont pas encore spécifiques. Toutefois, certains facteurs considérés comme à risques reviennent souvent chez les victimes de HTA.

Les facteurs à risques généraux

Différents éléments non modifiables figurent parmi les facteurs de risques de l’hypertension artérielle. L’âge en fait partie. Cet élément est effectivement relié au vieillissement des artères. Ces dernières deviennent alors moins souples et ne peuvent plus assurer pleinement leurs fonctions. C’est ainsi que presque la moitié des individus âgés de 65 ans ont des probabilités de développer une HTA. Le pourcentage est de 90 % chez les plus de 80 ans.

Les antécédents familiaux ainsi que l’origine ethnique constituent également des facteurs non modifiables favorisant la HTA. Ainsi, les personnes ayant un membre de la famille présentant une hypertension artérielle risquent de développer la même pathologie.

L’hygiène de vie

Ce paramètre exerce une grande influence sur l’apparition de l’hypertension artérielle chez certains individus. Ainsi, il est essentiel d’adopter de bonnes habitudes afin de ne pas développer une HTA. De ce fait, les facteurs à risques sont :

  • Une alimentation riche en sel et non équilibrée
  • Le tabagisme et la consommation d’alcool
  • Une consommation excessive de réglisse
  • Une pratique insuffisante d’exercice physique
  • Un surpoids ou une obésité
  • Le stress
  • Des anomalies de cholestérol sanguin

Les maladies à risques

Certaines maladies peuvent aussi avoir une hypertension artérielle comme manifestations secondaires. Il y a par exemple les problèmes de reins ou des glandes surrénales. Des cas d’hypertensions gravidiques sont aussi observés chez les femmes enceintes. La consommation de produits toxiques ou le syndrome de l’apnée du sommeil favorisent aussi l’apparition de la HTA. Tout comme cela, la consommation de ces groupes de médicaments augmente aussi les risques :

  • Corticoïdes
  • Antidépresseurs
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Vasoconstricteurs nasaux

Quelles sont les complications possibles ?

L’hypertension artérielle fait partie des maladies graves, car ses complications peuvent atteindre différents organes. C’est le cas notamment pour le cerveau, qui peut subir une rupture de la paroi des artères. Des plaques d’athérosclérose risquent aussi d’apparaître. Ces dernières sont ainsi à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques ou hémorragiques.

Le cœur est aussi concerné par l’HTA. En effet, une pression anormalement forte de sang dans les artères sollicite plus de travail de la part du cœur. De ce fait, les cellules qui le composent vont s’hypertrophier avant de s’épuiser et de mourir. Il peut alors survenir une insuffisance cardiaque.

Une pression artérielle trop élevée impacte également sur les reins. Ainsi, leurs vaisseaux sanguins vont se durcir et ne peuvent plus fonctionner correctement. Cela va alors causer une insuffisance rénale.  

L’hypertension artérielle entraîne aussi des complications au niveau des vaisseaux sanguins ainsi que l’œil. Les vaisseaux vont effectivement perdre de leur élasticité et causer ainsi une artériosclérose ou une artériopathie. Ceux qui sont situés dans l’œil vont aussi s’abîmer et altérer ainsi la rétine.

Quels traitements appliquer à l’hypertension artérielle ?

Plusieurs approches peuvent être adoptées afin de traiter l’hypertension artérielle. Elles ont pour objectif de réduire considérablement les risques de mortalité suite à des maladies cardiovasculaires sur le long terme.

Les mesures hygiénodiététiques

Les mesures à adopter concernent une meilleure hygiène de vie. Ainsi, il est conseillé de diminuer la consommation de sel, d’alcool et de tabac. Tout comme cela, la pratique d’une activité physique est tout aussi indiquée. Le fait de perdre du poids est aussi un paramètre qui peut influencer sur la pression artérielle.

Les traitements médicamenteux

Les médicaments préconisés en cas de HTA ont pour objectifs de faire baisser la pression artérielle. De ce fait, cinq groupes de médicaments peuvent être utilisés :

  • Les bêtabloquants
  • Les antagonistes calciques
  • Les diurétiques
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC)
  • Les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II

Généralement, un seul médicament suffit pour stabiliser la pression artérielle. Dans le cas contraire, il est possible d’augmenter la dose ou de donner une autre classe médicamenteuse à faible dose. Le changement est aussi nécessaire si le patient observe certains effets secondaires. Il faut savoir que le traitement antihypertenseur peut même impliquer jusqu’à 3 classes de médicaments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles