Global Statistics

All countries
648,352,481
Confirmed
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
624,654,245
Recovered
Updated on December 2, 2022 12:06 am
All countries
6,641,825
Deaths
Updated on December 2, 2022 12:06 am

Hypnose: Définition, Bienfaits et Déroulement

Faire face aux problèmes  relatifs à l’anxiété, au stress, à la douleur peut nécessiter l’hypnose. L’hypnose est une technique de relaxation qui, depuis quelques années, connait de nombreux adeptes. Pendant la séance, toute l’attention du monde extérieur est réduite, afin de laisser place à un état de conscience modifié chez le sujet en hypnose. En d’autres mots, on dira simplement que le sujet hypnotisé se déconnecte du monde extérieur.  Comment se déroule l’hypnose et quels en sont les bienfaits ? Le point sur cette technique…

C’est quoi l’hypnose ?

Dérivée du mot grec « hupnoein » qui veut dire « endormir », l’hypnose encore appelée hypnothérapie, est un état mental de transe au cours duquel, les sujets éprouvent une concentration, une attention et une suggestibilité plus accrues. Elle est pratiquée pour la plupart du temps par un thérapeute, qui utilise des images mentales et des répétitions verbales.

L’hypnose se décrit habituellement comme un état de sommeil. Cependant, on la perçoit mieux comme un état d’attention, mais beaucoup plus concentrée. Les patients sous hypnose semblent souvent être dans un état de somnolence, mais la réalité est qu’ils sont dans un état qualifié d’hyper-conscience. Autrement dit, quand vous êtes hypnotisé, vous êtes plus détendu, calme, et plus ouvert aux suggestions. Toutefois, vous contrôlez toujours votre comportement.

L’hypnose peut être utilisée comme outil efficace lors d’une thérapie.  En effet, des études ont montré qu’elle regorge d’avantages médicaux et thérapeutiques. L’hypnose participe à la maîtrise des comportements dits indésirables. Elle aide à mieux gérer l’anxiété et la douleur. Certaines études ont même montré qu’elle pouvait réduire les symptômes de la démence

Différence entre hypnothérapeute et hypnotiseur

Il ne faut pas confondre l’hypnose pratiquée en thérapie et celle pratiquée en spectacle. La première a une fonction thérapeutique et apporte un traitement à un problème donné. La seconde a une vocation divertissante et est très en vogue. Ceux qui la pratiquent sont appelés des « hypnotiseurs ». Voir des gens complètement inconscientes et exécutant les ordres des hypnotiseurs de spectacle est tout à fait amusant et bluffant. Toutefois, cela n’a rien à voir avec l’hypnose médicale.

L’hypnothérapeute et l’hypnotiseur utilisent tous deux l’hypnose, mais le but final est totalement différent.

Les différents  types d’hypnose

Il existe différentes approches de la pratique de l’hypnose. De l’ancienne à la nouvelle, chaque approche à ses spécificités. 

L’hypnose directe

Également connue sous le nom d’hypnose traditionnelle ou classique, elle est considérée comme la mère des autres types d’hypnose qui, en réalité, ne sont juste que des améliorations. Apparue vers les années 70 avec Franz-Anton Mesmer, l’hypnose directe a pour particularité d’être autoritaire, explicite et directive. Le thérapeute semble détenir un super pouvoir. Ses instructions sont comme des ordres. L’hypnose directe est plus utilisée par les hypnotiseurs de spectacle.  Néanmoins, ce type d’hypnose n’est plus utilisé en thérapie.

L’hypnose ericksonienne

L’hypnose ericksonienne est considérée comme l’approche hypnotique la plus célèbre. Elle doit sa célébrité au psychiatre et psychologue américain Milton Erickson. Apparue vers le 20ème siècle, elle est l’approche hypnotique qui met plus en confiance le client ; c’est d’ailleurs ce qui fait sa notoriété. Les suggestions sous forme verbale faites dans ce cas d’hypnose sont permissives. Ainsi, elles sont acceptées par le sujet sous hypnose, car ce dernier se sent plus libre et en sécurité. Chaque séance d’hypnose ericksonienne est adaptée et efficace pour presque toutes les applications possibles : anxiété, arrêt du tabac, développement personnel, perte de poids, etc.

L’hypnose humaniste 

Ce type d’hypnose n’utilise pas de suggestion directe. Comme son nom l’indique, elle laisse le libre choix au sujet sous hypnose d’accéder autant à son inconscient qu’à sa conscience supérieure. Le patient hypnotisé prend conscience lui-même de ce qui ne va pas et en parle au thérapeute. Ce dernier l’amène, par des procédés bien précis, à régler le problème de lui-même. L’hypnothérapeute dans ce cas n’est qu’un guide. Son rôle est d’aider le patient à donner un sens à ses troubles.

L’auto-hypnose 

Comme son nom l’indique dans ce cas, c’est le sujet lui-même qui entre en hypnose. C’est une pratique personnelle de transe hypnotique dans l’intention de se relaxer, de préparer son mental à une situation donnée, d’élargir son champ de conscience ou de réflexion. L’un des principaux avantages de l’auto-hypnose est que vous vous fixez seul un objectif à atteindre.

Les bienfaits de l’hypnose

La technique d’hypnose est efficace dans la résolution de nombreux problèmes. Voici quelques apports de l’hypnose sur la santé de l’individu hypnotisé :

Traitement de l’anxiété et des phobies 

L’hypnose s’attaque aux causes sous-jacentes créant l’anxiété et les phobies, les évacue et renforce la confiance en soi. La technique de l’hypnose aide à améliorer les troubles psychologiques. Elle est donc utile et propice en cas d’anxiété, de phobies et de stress.

Participe à l’arrêt du tabac

L’hypnose peut considérablement aider à diminuer la dépendance au tabac. Evidemment, elle ne peut arrêter d’un coup de baguette magique la consommation du tabac, cela prendra un minimum de temps.

En effet, selon des études réalisées, 5 à 6 mois après une séance d’hypnotisation, le taux d’abandon du tabagisme par le patient atteindrait 40%.  L’hypnose aide le fumeur à prendre plaisir à se défaire de sa dépendance au tabac. Elle permet en quelque sorte de modifier sa conception des choses. Selon de récentes recherches, des séances répétées d’hypnose seraient même plus efficaces que les substituts de nicotines, utilisés dans le traitement du tabagisme.

Bien que l’hypnose soit recommandée pour traiter les addictions, elle peut s’avérer inefficace chez les patients ayant consommé de l’alcool ou de la drogue avant la séance.

Soulagement des douleurs chroniques

Migraines, douleurs neuropathiques, lombalgies, troubles intestinaux, ça vous dit quelque chose ? Naturellement, il s’agit de douleurs chroniques. Si vous n’êtes pas un adepte des médicaments, alors vous pouvez toujours opter pour des séances d’hypnotisation. Beaucoup de centres anti-douleurs proposent aujourd’hui l’hypnose à leurs patients, comme outil de soulagement à ces douleurs. On parlera d’hypnoanalgésie.

La méthode la plus utilisée dans le cas de l’hypnose pour soulager des douleurs chroniques est celle du gant magique. Le médecin vous fait penser que vous portez à votre main, un gant magique qui protège de toutes formes de douleurs. Il vous demande par la suite de poser cette coque de protection sur la partie douloureuse et de l’anesthésier. Si tout se passe bien, vous ne sentirez plus la douleur, du moins pour un bon moment.

Facilitateur de grossesse et d’accouchement

L’hypnose peut aider à atténuer l’anxiété ressentie au moment de l’accouchement. Elle favorise un climat de confiance, et facilite le travail de l’accouchement. L’hypnose permet même de changer les perceptions corporelles de la femme en état.

La perte du poids

Selon des études réalisées, l’hypnose serait efficace pour la perte de poids chez les personnes obèses. En effet, grâce aux suggestions hypnotiques, les patients modifient volontairement leurs habitudes alimentaires. Ce qui entraîne une perte de poids progressive. Aussi, l’hypnose les aide  à améliorer leur image corporelle. 

Chez les enfants

Les enfants sont connus comme étant des surdoués de l’hypnose. Ils ont naturellement la capacité d’imaginer et de se concentrer sur des sensations agréables. On fait généralement recours à l’hypnose chez les enfants, pour les calmer dans certaines situations, comme avant une opération chirurgicale. On peut également s’en servir pour les aider à lutter contre la douleur, ou apaiser leurs angoisses. Mais, il faut reconnaître que les enfants sortent facilement de la transe, exactement comme ils y sont entrés. Ils ont tendance à moins se concentrer et à beaucoup bouger.

Autres applications de l’hypnose 

Les hypnothérapeutes peuvent aussi se servir de l’hypnose pour aider le patient à :

  • Retrouver son sommeil ;
  • Gérer ses émotions ;
  • Améliorer sa confiance personnelle ;
  • Développer une capacité d’assimilation ou d’apprentissage ;
  • Traverser les périodes de seuil ;
  • Gérer les séparations ;
  • Gérer la dépression.

Impact de l’hypnose

L’expérience de l’hypnose varie d’une personne à une autre. En effet, certaines personnes ayant subi l’hypnose rapportent avoir ressenti une relaxation ou un détachement extrême, au cours de l’état hypnotique. D’autres personnes rapportent qu’au cours de l’hypnose, leurs actions semblent se produire sans qu’ils ne le décident. 

Selon une expérience réalisée, il a été conclu que l’hypnose peut modifier de manière subséquente, les perceptions des personnes hypnotisées. En effet, au cours d’une séance d’hypnotisation, il a été demandé au patient hypnotisé de ne ressentir aucune douleur dans le bras. Le bras de ce patient a été par la suite mis dans de l’eau glacée. En effet, une personne normale non hypnotisée devrait enlever sa main de l’eau glacée après quelques secondes de douleur, mais il a été remarqué que l’individu sous hypnose a laissé son bras dans l’eau glacée pendant plusieurs minutes, sans ressentir la moindre douleur.

Par ailleurs, d’autres personnes peuvent être bien conscientes lors de la séance d’hypnotisation et mener même des conversations.

Quels sont les risques liés à l’hypnose ?

Généralement, l’hypnose est sans danger, car elle est une suite de techniques thérapeutiques. Elle est considérée comme un traitement médical sûr et complémentaire. Néanmoins, l’hypnose peut ne pas convenir aux personnes atteintes de maladie mentale.

Bien qu’ils soient rares, certains effets indésirables peuvent être ressentis lors des séances d’hypnose tels que :

  • Somnolence ;
  • Détresse ;
  • Mal de tête ;
  • Création de faux souvenirs ;
  • Somnolence.

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Les praticiens de l’hypnose mettent en place leurs propres méthodes et protocoles.

Lors de la première séance, vous passerez un entretien avec votre consultant. Cette séance permet de définir vos besoins et l’approche à utiliser. Elle peut être plus longue que les prochaines séances. Généralement, une séance d’hypnose dure entre 45 minutes et 1 heure maximum. 

Sur ordre de l’hypnothérapeute, vous vous mettrez en position assise ou en position allongée. La position varie du thérapeute et du type d’hypnose à pratiquer. Sur sa demande, vous pourrez fermer les yeux ou fixer un objet ou point précis. Des sons relaxants sont joués, afin de vous détendre. Le praticien peut également faire usage d’une pendule, qu’il balancera devant vous, de gauche à droite et vous demandera de suivre le mouvement.

Avec des suggestions et des images métaphoriques, le thérapeute propose au patient de modifier la façon dont il perçoit une réalité douloureuse par exemple. Le patient quitte alors ses certitudes pour atteindre un état de transe. S’ensuit alors des procédés propres à chaque thérapeute. A la fin de la séance, le patient reprend conscience des éléments qui l’entourent.

Selon les problèmes à régler, le nombre de séances peut varier entre 4 et 10. La plupart des patients qui suivent un traitement à l’hypnose obtiennent des résultats à partir de la 4ème séance. Chez les enfants qui, naturellement, sont plus faciles à hypnotiser, des changements peuvent déjà être perceptibles après 1 ou 2 séances.

Comment choisir l’idéal hypnothérapeute et à quel prix?

L’hypnose en situation thérapeutique doit être pratiquée par un professionnel comme un psychologue, un psychiatre ou un médecin spécialiste.  Ces derniers doivent être soumis à des codes d’éthique et de réglementations. 

L’hypnothérapeute sans qualifications et sans compétences, aura du mal à reconnaître la pathologie dont souffre le patient, et posera indubitablement un mauvais diagnostic.

Il est alors important de bien vous renseigner avant de vous confier à un hypnothérapeute. Il est recommandé de faire des recherches sur internet, de lire les avis laissés sur le praticien, et les renseignements donnés par celui-ci. Tout cela permet de vous faire une idée de son approche.

Il existe aujourd’hui un annuaire des hypnothérapeutes. Vous pouvez avoir cet annuaire sur le site de l’Institut Français d’Hypnose.  Votre choix doit donc se porter sur un professionnel ayant une meilleure formation en santé ou en psychothérapie, et ce, selon le cas à traiter.

Le coût d’une séance d’hypnose est le même que celui appliqué lors d’une séance de psychothérapie. Il faut prévoir entre 45 et 85 euros. Le prix hypnose varie en fonction de la région et de l’expérience du psychothérapeute. 

Vous aimerez aussi :

Related Articles