Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Hypokaliémie ECG : explication et caractéristiques

L’Hypokaliémie  est définie comme une concentration sérique du potassium (<3, 5 mEq /L) provoquée par un déplacement anormal de cette substance vers l’intérieur des cellules ou par un taux faible de K corporels. Il y a de nombreuses explications à ce phénomène biologique. Cet article vous présente comment elle est diagnostiquée par ECG et ses différentes causes.

Hypokaliémie : explication du diagnostic par électrocardiogramme (ECG)

Tout patient hypokaliémique doit effectuer un ECG. En effet, les effets cardiaques de la maladie sont en réalité moindres jusqu’à ce que les taux plasmatiques deviennent inférieurs à 3, 5 mEq/L. Voici une explication de l’examen.

Principe de l’ECG

L’EG est considérée comme un examen non invasif. Pour la pratiquer, l’on colle des électrodes à la surface de la peau, en dessus du thorax, au niveau des bras ou des jambes. Ainsi, il est possible d’enregistrer la différence de taille entre deux points opposés par rapport au cœur pour connaitre l’activité électrique cardiaque. Le nombre d’électrodes utilisées varie entre 12 et 15. Il faut souligner noter que l’examen est fait sur le patient hypokaliémique en position couchée pendant 5 à 10 minutes.

Caractéristiques de l’ECG sur un patient hypokaliémique

Lors de l’examen par ECG, l’hypokaliémie provoque une dépression considérable du segment ST, un affaissement et une inversion de l’onde T, ainsi qu’une élévation de l’onde U. En effet cette réaction indique une hypokaliémie marquée. Toutefois, il arrive qu’au cours de l’examen, une onde T positive fusionne avec une autre U positive, ce que l’on peut confondre avec un allongement de QT.

Hypokaliémie : quelles sont les causes ?

L’Hypokaliémie peut être provoquée par la réduction de l’absorption du potassium. Laquelle réduction est favorisée par plusieurs phénomènes anormaux qui se produisent dans le corps humain. Voici une présentation de ceux-ci :

Les pertes gastro-intestinales

L’Hypokaliémie peut être causée par des pertes gastro-intestinales anormales. Ces dernières se peuvent se produire lorsqu’il y a une diarrhée chronique ou une ingestion l’argile, substance qui lie le potassium et limite son absorption.

Le transfert intracellulaire du potassium

Le transfert intracellulaire du potassium peut favoriser une Hypokaliémie. C’est un phénomène qui se produit quand il y a glycogenèse lors d’une nutrition parentérale totale. Sa survenance est possible également après l’administration de l’insuline, la stimulation du système nerveux sympathique. De même, il peut être causé par une thyrotoxicose ou une paralysie périodique familiale.

Les pertes rénales de potassium

L’Hypokaliémie est étroitement liée aux pertes rénales de potassium. C’est un phénomène généralement provoqué par :l’excès de stéroïdes surrénaliens, 

  • la présence de la glycyrrhizine
  • le syndrome de Bartter
  • le syndrome de Liddle
  • le syndrome de Gitelman

Par ailleurs, l’Hypokaliémie peut également être causée par les médicaments tels : les diurétiques thiazidiques, les diurétiques de l’anse, les diurétiques osmotiques, les pénicillines anti Pseudomonas, l’amphotéricine B et les théophyllines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles