Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

IMC enfant, femme, homme : comment le calculer ?

L’indice de masse corporelle ou IMC est une valeur qui permet de connaître le poids idéal d’un individu. À travers son calcul, une personne est en mesure de déterminer si son poids actuel est adapté à sa taille. L’IMC est très souvent cité et utilisé comme une référence dans bon nombre d’articles de santé, de nutrition ou de diététique. Cependant, nombreux sont ceux qui se demandent encore à quoi sert cette grandeur, comment la calculer et même comment l’interpréter.

Calculer son IMC rapidement

Votre poids (kg):

Votre taille (cm):


Votre IMC :

IMC : Définition et origines

L’indice de masse corporelle est l’une des valeurs permettant d’estimer la corpulence d’un individu aujourd’hui. Utilisé depuis 1997 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il aide les experts de la santé à évaluer les risques liés au surpoids et à l’obésité chez l’adulte de 18 à 65 ans.

Son rôle est de déterminer si le poids d’un individu est adapté proportionnellement à sa taille, ou si ce poids présente plutôt un danger potentiel pour sa santé. Inventé durant les années 1840, l’indice de masse corporelle ou IMC était autrefois connu sous le nom d’indice de Quetelet en honneur à son créateur Adolphe Quetelet.

Cette grandeur a été conçue et est basée sur une formule mathématique qui prend en compte la taille et le poids de chacun. Il est fréquemment utilisé par les médecins pour évaluer l’état nutritionnel de leurs patients. À travers l’interprétation des résultats de son calcul, l’on peut reconnaître une dénutrition, une maigreur, un surpoids ou une obésité.

Formule et interprétation de l’IMC

La valeur de l’indice de masse corporelle est déterminée par une formule mathématique très simple. Vous pouvez obtenir votre IMC en divisant votre poids en kilogrammes, par votre taille en mètres au carré.

IMC = poids (kg)/taille (m2).

Une fois que vous avez déterminé la valeur de votre IMC, il ne vous reste plus qu’à l’interpréter. Dès lors que votre IMC est inférieur à 18,5, sachez que l’on peut dire que vous êtes en sous-poids. Loin d’être une bonne nouvelle, cela signifie que votre organisme est soumis à de nombreux risques.

Ainsi, un corps qui souffre d’insuffisance pondérale peut être affecté par des problèmes comme l’ostéoporose, l’infertilité et une faiblesse au niveau du système immunitaire. Ce type d’insuffisance pondérale indique parfois que l’individu souffre d’un trouble de l’alimentation ou d’une autre maladie sous-jacente.

Si après votre calcul vous constatez que votre IMC oscille entre 18,5 et 24,9, sachez que c’est une bonne nouvelle. Cet intervalle de poids est considéré comme étant normal. Vous êtes donc en bonne santé pour ce qui est de votre physique. Avec un tel intervalle, les risques de développement de problèmes de santé liés au poids sont considérablement réduits.

Cependant, si votre IMC est supérieur ou égal à 25, vous appartenez à la catégorie des individus en surpoids. À partir de la valeur 25, le risque de développer des problèmes de santé comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ainsi que certains types de cancers est infiniment plus élevé.

Quelle est l’influence de l’âge et du sexe sur le calcul de la grandeur de l’IMC ?

L’évaluation de l’indice de la masse corporelle d’un individu est fortement influencée par son âge. Cependant, la formule permettant de déterminer l’IMC ne prend en compte ni le sexe ni l’âge lorsque l’individu est adulte. Ainsi, le calcul de l’IMC et son interprétation chez une femme adulte se basent sur le même procédé que celui d’un homme adulte.

Notez toutefois que ce même calcul n’est basé, ni sur le poids des différents liquides de l’organisme ni sur la masse osseuse ou la masse musculaire. De plus, étant donné que le développement corporel des enfants et des adolescents n’est ni simultané ni uniforme, le calcul de leur IMC est un peu plus complexe.

C’est pour cela que chez les enfants dont l’âge se situe entre 2 et 19 ans, la détermination de l’IMC se fait différemment de celle des adultes. Bien que la formule de calcul de leur IMC soit la même, son interprétation est bien différente. Une fois que l’IMC de l’enfant est calculé, on le place sur une courbe de corpulence que l’on trouve dans tous les carnets de santé pour enfant.

Cette courbe correspond au sexe de l’enfant (le rose étant pour la fille et le bleu pour le garçon). Pour interpréter les résultats de vos calculs, vous devez faire attention aux valeurs présentes dans le tableau. Sachez tout d’abord que les courbes de corpulence sont généralement établies en percentile : c’est-à-dire qu’ils font l’objet d’une comparaison à une population de 100.

La corpulence d’un enfant est considérée comme normale si son IMC se situe entre le 3e et le 97e percentile. On parlera cependant d’insuffisance pondérale si son IMC est inférieur au 3e percentile. Le surpoids est déclaré dès lors que son IMC est supérieur au 97e percentile. Le pourcentage de graisse corporelle d’un individu change généralement au fur et à mesure qu’il prend de l’âge.

Cela explique pourquoi différentes valeurs indicatives ont tendance à s’appliquer aux différents groupes d’âge. Pour plusieurs experts, l’IMC ne devrait pas s’appliquer aux personnes âgées, car la taille et le poids du corps varient selon l’évolution de chacun. Ils ne peuvent donc pas faire l’objet d’une moyenne.

Néanmoins, plusieurs recherches ont démontré qu’un IMC dont la valeur se trouve entre 23 et 27 est plus optimal pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Apparemment, le taux de mortalité n’augmenterait pas avant un IMC de 33 chez ces individus.

Quelle est l’utilité de l’IMC ?

Le calcul de l’IMC est l’une des meilleures méthodes pouvant être utilisées pour évaluer la surcharge pondérale et l’obésité au sein de la population. Malgré ses nombreuses limites, cette méthode présente des résultats très satisfaisants et propose un excellent rapport qualité/prix.

En effet, puisque le calcul exige uniquement la taille et le poids de l’individu, il ne coûte pas grand-chose et est facile à utiliser par les cliniciens et le grand public. Son usage permet aux gens de comparer leur propre statut pondéral avec celui de la population générale plus facilement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles