Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Imodium 0,2 mg : le guide complet du médicament

Pour une meilleure utilisation du médicament Imodium 0,2 mg, il est essentiel de s’enquérir sur ses différents aspects. Sa prescription nécessite également une meilleure connaissance de ceux-ci. Ce guide est alors fourni à juste titre pour aider aussi bien le professionnel de santé que le patient.

Vous y trouverez tous les détails importants sur Imodium 0,2 mg  tels que : sa dénomination et composition, ses indications thérapeutiques, les contre-indications et mises en garde inhérentes, les dispositions pour la fertilité, la grossesse et l’allaitement, ses diverses réactions indésirables, et les mesures liées au surdosage.

Dénomination et Composition

Le médicament présenté dans ce guide est dénommé IMODIUM 0,2 mg/ml Enfants, solution buvable.

De la famille ANTIDIARRHEIQUE, il est composé du Chlorhydrate de lopéramide,sa substance active, à une dose de 20 mg pour 100 ml de solution.

D’autres substances entrent aussi dans sa composition. Il s’agit des excipients tels que :

  • Glycérol ;
  • Saccharine sodique ;
  • Rouge cochenille A (E 124) ;
  • Parahydroxybenzoate de méthyle (E218) ;
  • Parahydroxybenzoate de propyle (E 216) ;
  • Arôme artificiel de framboise ;
  • Arôùe artificiel de groseille ;
  • Ethanol ;
  • Acide citrique monohydraté ;Eau purifiée.

Imodium 0,2 mg est commercialisé sous forme d’une solution buvable dans un flacon de 100 ml.

Dans quel cas utiliser ce médicament

Prescrit uniquement à l’enfant de 2 à 8 ans, Imodium 0,2 mg est utilisé dans les cas suivants :

  • Dans le traitement des manifestations associées aux diarrhées aigües ;
  • Chez l’enfant souffrant de diarrhées chroniques.

Posologie, dosage et mode d’administration

Comment prendre Imodium 0,2 mg/ml Enfants, solution buvable ? Ce qu’il faut retenir, quel que soit votre cas, vous devez employer ce médicament en observant strictement les prescriptions de votre médecin traitant ou pharmacien.

Posologie et dosage usuel

Conçu pour l’enfant de 2 à 8 ans, Imodium 0,2 mg, d’une manière générale, s’administre par kg de poids à une dose de 0,03 mg de chlorhydrate de lopéramide. Cela revient à 1,5 ml de solution buvable pour un enfant de 10 kg.

Par précaution, une seringue graduée en kg pour administration orale accompagne la solution buvable afin  de mesurer la dose par prise. Celle-ci dépend du poids du patient. De façon pratique, une graduation de la seringue correspond à la quantité de solution buvable à administrer pour un kilogramme et par prise. Ainsi, pour un enfant de 10 kg, la dose correspondante par prise est la graduation 17.

Ce médicament doit être pris après chaque selle liquide ou molle sans pour autant dépasser 5 prises par jour. Un intervalle de 4 heures de temps doit être respecté entre les prises.

Note importante : La prise de l’Imoduim 0,2 mg est de 2 jours dans le cas d’une diarrhée aiguë. Lorsqu’aucune amélioration de l’état de santé du patient n’est constatée, il doit arrêter immédiatement le médicament et voir un médecin. Si d’autres signes apparaissent tels que : la fièvre, le vomissement, l’écoulement du sang ou des glaires dans les selles, informez aussi très rapidement un médecin.

Précautions spécifiques

Des règles particulières peuvent s’appliquer lorsque le sujet est atteint de certaines maladies ou virus à savoir :

  • Virus d’Immunodéficience Humaine (VIH) : le traitement doit prendre fin dès l’apparition des premiers signes de distension abdominale ;
  • Insuffisance hépatique (mauvais fonctionnement du foie) : dans ce cas, une surveillance permanente doit s’observer afin d’éviter le risque d’effets indésirables qui peut apparaitre au niveau du système nerveux central.

Si l’enfant présente d’autres antécédents médicaux, il est nécessaire que le médecin soit informé afin de prescrire au mieux ce qui lui correspond.

Mode d’administration

Imodium 0,2 mg solution buvable est administré par voie orale au moyen :

  • D’un biberon ou d’une cuillère à faire ensuite boire à l’enfant ;
  • De la seringue, directement dans la bouche de l’enfant.

Pour la seconde option, voici comment procéder :

  • Maintenez l’enfant en posture debout lors de l’administration ;
  • Orientez la seringue pour administration orale sur la face interne de la joue de l’enfant ;
  • Administrez lentement dans la bouche de l’enfant la solution buvable.

Attention : Assurez la propreté de la seringue pour administration orale. Vous devez donc la nettoyer correctement à l’eau tiède, et ce, après chaque utilisation. Cependant, l’utilisation de l’eau chaude, à plus de 50°C, est déconseillée pour le lavage de la seringue. Une fois la seringue lavée, séchez-la et rangez-la aussitôt dans la boîte.

Modalités d’ouverture du flacon et d’utilisation de la seringue

Afin de ne commettre aucune erreur lors de l’ouverture du flacon et de l’utilisation de la seringue, certaines consignes pratiques sont à suivre, notamment :

  • Ouvrir le flacon : à cet effet, appuyez  sur le bouchon en plastique et tourner dans le sens contraire des aiguilles d’une montre ;
  • Reliez la seringue pour administration orale au flacon buvable ;
  • Gardez l’anneau inférieur de la seringue et aspirez la solution dans la seringue : pour cela, il faut remonter l’anneau supérieur jusqu’à la graduation correspondante au poids du patient en kg ;
  • Retirez enfin la seringue du flacon d’Imodium 0,2 mg
  • Remonter l’anneau supérieur jusqu’à la marque correspondant au poids de l’enfant en kg ;
  • Administrez directement la dose prélevée au moyen de la seringue dans la bouche de l’enfant tel que requis ou employez les autres méthodes (biberon ou cuillère).

A la suite de l’administration du produit à l’enfant, nettoyez aussitôt la seringue à l’eau tiède et rangez-la de suite dans la boîte après l’avoir bien séchée. Surtout, assurez-vous de refermer correctement le flacon d’Imodium 0,2 mg avec le bouchon en plastique.

Attention : Ne séparez jamais la seringue des éléments de conditionnement d’Imodium 0,2 mg à savoir la boîte et la notice. Assurez-vous également de ranger le produit dans un lieu hors de la portée des enfants. Par ailleurs, n’utilisez jamais la seringue accompagnant le médicament pour un autre produit. La graduation est en effet spécifique à chaque médicament.

Contre-indication et mise en garde

Contre-indication

Le médicament Imodium 0,2 mg ne doit jamais être pris dans les cas suivants :

  • Chez l’enfant qui présente une allergie au chlorhydrate de lopéramide ;
  • Hypersensibilité à l’un ou l’autre des autres composants de ce médicament ;
  • Enfant en dessous de 2 ans ;
  • En cas de température corporelle élevée chez l’enfant ou de présence du sang dans ses selles ;
  • Chez l’enfant atteint d’une maladie chronique de l’intestin et du côlon ;
  • Chez le patient souffrant d’une inflammation de l’intestin, accompagnée de douleurs ou de diarrhée due à l’usage d’antibiotiques ;
  • Atteinte d’une inflammation de l’intestin, provoquée par une bactérie invasive ;
  • Quand une réduction ou l’arrêt du transit intestinal doit être évité.

En conséquence, il est crucial de rappeler que le traitement avec Imodium 0,2 mg doit être suspendu dès la survenue d’une occlusion intestinale, de la constipation ou d’une distension abdominale. Cela pourrait en effet révéler une intolérance chez l’enfant.

Si vous doutez de l’utilisation de ce médicament pour votre enfant, prenez l’avis de votre médecin ou pharmacien afin que toutes les précautions soient prises.

Mise en garde

Rappel et informations importantes sur Imodium 0,2 mg

Les informations ci-après sont très importantes à savoir avant la prise d’Imodium 0,2 mg solution buvable :

  • Prendre Imodium 0,2 mg uniquement pour l’usage auquel il est réservé ;
  • Veiller à la propreté de la seringue avant toute prise par l’enfant ;
  • Laver immédiatement la seringue à l’eau tiède (pas plus de 50°C) et la ranger soigneusement hors de la portée des enfants ;
  • Ne jamais utiliser la seringue de ce médicament pour administrer un autre médicament ;
  • Ne jamais séparer la seringue de son flacon ;
  • Refermer le flacon avec le bouchon en plastique après chaque utilisation ;
  • Imodium 0,2 mg renferme des composants pouvant occasionner une hypersensibilité chez certains enfants, à savoir : un agent colorant azoïque (le rouge cochenille A, E 124), le parahydroxybenzoates de méthyle et du propyle ;
  • Il contient aussi moins de 1 mmol (23 mg) de sodium, c’est-à-dire qu’il est presque dépourvu de sodium.

Lopéramide, le principal actif de ce médicament est susceptible de provoquer des problèmes cardiaques (rythme cardiaque rapide ou irrégulier) lorsqu’il est administré à forte dose. Il est donc nécessaire de veiller à ce que les doses prescrites soient respectées;

En outre, ce médicament peut provoquer parfois un état de somnolence, de fatigue ou des sensations de vertiges. Il est alors conseillé de prendre des précautions à cet effet en cas de conduite de véhicule ou d’utilisation de machines.

Par ailleurs, Imodium 0,2 mg solution buvable doit être conservé à une température inférieure ou égale à 25°C. Surtout, il ne doit pas être utilisé après la date de péremption inscrite sur la boîte. Cela est également valable après 3 mois maximum de conservation suivant son ouverture.

Précautions à observer lors de l’utilisation d’Imodium 0,2 mg

Le traitement avec Imodium 0,2 mg doit être interrompu dans les cas ci-après :

  • Aucune amélioration de l’état de l’enfant souffrant de diarrhée aigüe après 2 jours de traitement ;
  • Survenue de vomissement ou de fièvre durant le traitement ;
  • Présence de glaires ou de sang dans les selles de l’enfant ;
  • Sensation de langue sèche ou soif intense chez l’enfant :il s’agit de symptômes de déshydratation. Le médecin pourra juger au besoin de lui prescrire une réhydratation soit par voie orale ou voie intraveineuse ;
  • Infection du VIH : la prise du médicament doit s’arrêter dès les premières manifestations de distension abdominale ;
  • Insuffisance hépatique chez l’enfant : en raison du risque de réactions indésirables liées au système nerveux central, une surveillance  médicale spécifique devra être mise en place par le médecin.

Dans chacun des cas ci-dessus, consultez immédiatement le médecin en vue de la prise de mesures idoines.

Règles diététiques à suivre

Pour un rétablissement prompt de votre enfant, vous devez lui faire suivre certaines règles diététiques à savoir :

  • Boire pendant le traitement abondamment de boissons sucrées ou salées ;
  • Maintenir une alimentation qui exclue particulièrement : les crudités, les légumes verts, les fruits, les mets épicés, les boissons et aliments glacés ;
  • Privilégier la consommation de viandes grillés et du riz.

En ce qui concerne les laitages et le lait, discutez avec le médecin pour savoir s’il faut les supprimer de l’alimentation de votre enfant ou pas.

Si le médecin a prescrit un soluté de réhydratation orale à votre enfant, il est capital d’observer ses conditions d’emploi et son mode de reconstitution.

Interaction d’Imodium 0,2 mg avec d’autres médicaments

Afin d’éviter  les  risques éventuels, votre médecin doit être informé à l’avance si votre enfant prend d’autres produits pharmaceutiques tels que :

  • L’itraconazole ou le kétoconazole (employé dans le traitement des infections fongiques) ;
  • Le gemfibrozil (utilisé en cas de quantité importante de graisses dans le sang) ;
  • La desmopressine (utilisé chez les patients souffrant de diabète insipide afin de limiter la soif et la production d’urine).

Fertilité, grossesse et allaitement

Le traitement avec Imodium 0,2 mg est réservé aux enfants de 2 à 8 ans. Les données ci-dessous sont donc fournies à titre d’information.

L’avis du médecin ou du pharmacien est incontournable dans les situations suivantes :

  • Quand vous êtes enceinte ;
  • Lorsque vous allaitez ;
  • Si vous programmez une grossesse.

Fertilité

Aucun avis n’est donné en ce qui concerne l’effet de ce médicament sur la fertilité. Toutefois, le recours à un médecin avant la prise d’un produit pharmaceutique est un impératif.

Grossesse

Imoduim 0,2 mg n’est prescrit à la femme enceinte que sur avis d’un médecin. En conséquence, la femme qui découvre durant le traitement qu’elle est enceinte doit en  informer son médecin. Celui-ci  jugera ensuite de la continuité ou pas du traitement.

Allaitement

Il est vivement déconseillé à la femme qui allaite de prendre Imodium 0,2 mg. Pour tous autres conseils, se référer à un médecin ou pharmacien.

Effets indésirables

Imodium 0,2 mg peut avoir des effets indésirables comme tout autre médicament sur certains patients.

Les effets les plus fréquents avec le chlorhydrate de lopéramide lors d’une diarrhée aiguë sont :

  • Constipation ;
  • Flatulences ;
  • Nausées ;
  • Maux de tête.

Les effets les plus fréquents avec le chlorhydrate de lopéramide lors d’une diarrhée chronique sont :

  • Constipation ;
  • Flatulences ;
  • Nausées ;
  • Sensations vertigineuses.

D’autres effets indésirables peuvent être observés avec le lopéramide, notamment :

  • Manifestations allergiques conduisant à des difficultés respiratoires ou pour avaler, au gonflement du visage ou encore à des effets cutanés comme le rash, l’urticaire et les démangeaisons ;
  • Sécheresse buccale, gêne abdominale, constipation sévère, gonflement ou douleur au niveau du ventre, vomissements, douleur de la langue, difficulté à respirer, occlusion intestinale ;
  • Sensation de fatigue ;
  • Difficulté à uriner ;
  • Problèmes de coordination des mouvements, stupeur, réduction ou perte de la conscience, somnolence, hausse du tonus musculaire ;
  • Myosis : un rétrécissement de la pupille.

Lorsque l’un de ces effets est observé chez l’enfant, consultez rapidement un médecin afin que des précautions soient prises. 

Parmi ces effets indésirables cités plus haut, certains doivent conduire à l’arrêt systématique du médicament et consultation immédiate d’un médecin ou pharmacien. Il s’agit de : réactions cutanées, gonflement (du visage, de la lèvre, de la gorge), difficulté respiratoire, fatigue extrême, perte de conscience, incapacité à coordonner ses mouvements.

Note importante : tout effet indésirable ressenti doit être signalé au médecin, y compris ceux non mentionnés dans le présent guide. Il est aussi possible de faire un signalement direct sur le site www.signalement-sante.gouv.fr.

Il faut par ailleurs noter que le signalement d’un effet indésirable lié à Imodium 0,2 mg est une contribution à la prise de mesures pour la sécurisation de celui-ci.

Surdosage

Le risque de surdosage en Imodium 0,2 mg peut survenir lorsque les consignes médicales et toutes les précautions ne sont pas observées.

Les signes d’alerte

Un surdosage peut s’avérer mortel. Certains symptômes d’intoxication peuvent donner l’alerte tels que :

  • Accélération du rythme cardiaque ;
  • Rythme cardiaque irrégulier ;
  • Raideur musculaire ;
  • Mouvements non coordonnés ;
  • Somnolence ;
  • Difficulté à uriner ;
  • Détresse respiratoire ;
  • Rétrécissement de la pupille ;
  • Ballonnement ou constipation.

La conduite à tenir en cas de surdosage

En cas de surdosage lié au médicament Imodium 0,2 mg, certaines mesures d’urgence doivent être prises telles que :

  • Conduire de toute urgence le sujet dans un centre hospitalier ;
  • Administrer un antidote à l’enfant (la naloxone) ;
  • Assurer une surveillance hospitalière pendant au moins 48 heures.

Surdosage, comment l’éviter ?

Pour pallier cette situation d’intoxication, prendre les précautions suivantes :

  • Suivre correctement la prescription du médecin ;
  • Respecter la dose suivant le poids de l’enfant avant l’administration ;
  • Veiller à ne pas administrer une dose double à l’enfant, quelle qu’en soit le motif ;
  • Informer le médecin de tous les médicaments pris par l’enfant ou en cours d’utilisation lors de la prescription d’Imodium 0,2 mg.

Enfin, le médecin ou pharmacien reste la meilleure référence pour obtenir les indications spécifiques au cas de chaque enfant sur l’utilisation d’Imodium 0,2 mg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles