Global Statistics

All countries
591,907,757
Confirmed
Updated on August 11, 2022 12:21 am
All countries
561,988,092
Recovered
Updated on August 11, 2022 12:21 am
All countries
6,444,344
Deaths
Updated on August 11, 2022 12:21 am

Impétigo chez l’enfant : causes, manifestations et traitement

L’impétigo est une pathologie cutanée, fréquemment observée chez les enfants en bas âge. Cette infection touche généralement la bouche, le nez, ou encore des parties de la peau non couvertes par les vêtements. En effet, cette maladie survient le plus souvent en été, et reste sans conséquence grave. Cependant, elle se révèle très contagieuse. Comment se manifeste l’impétigo chez les enfants ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? Comment traiter l’impétigo ?

Définition de l’impétigo

L’impétigo est une maladie infectieuse liée à la peau, et causée par une bactérie connue sous le nom de streptocoque. Lorsque cette bactérie entre en contact avec des égratignures ou des piqures d’insectes, l’infection se déclenche. Les enfants sont énormément exposés à cette maladie.

Généralement, les enfants atteints d’impétigo sont d’âges préscolaires ou scolaires. Ces derniers ont bien souvent la peau déjà irritée, ou d’autres problèmes de peau parmi lesquels on peut distinguer :

  • L’eczéma;
  • Les lésions de grattage ;
  • L’acné ;
  • Les carcinomes ;
  • La dermatite atopique.

Ces problèmes de peau facilitent une installation de l’impétigo, chez les tous petits.

Tranche d’âge affectée et durée de la maladie de l’impétigo

L’impétigo est une maladie touchant particulièrement les enfants de 4 à 8 ans. Les personnes âgées peuvent également la contracter, mais cela arrive rarement.

Concernant la durée de la maladie, l’infection à l’impétigo ne dure généralement pas plus de trois jours. Par contre, la guérison et la disparition totale des lésions, peuvent prendre jusqu’à une semaine, voire plus.

L’incubation d’un enfant malade doit durer au minimum 10 jours. Mais, si après cette période, les lésions n’ont toujours pas disparu, il est recommandé de continuer le processus de traitement.

L’impétigo reste contagieux tant que les lésions sur la peau du malade n’ont pas disparu. Parfois, même 24 heures, ou 48 heures après application d’un antibiotique, cette maladie reste toujours contagieuse.

Les causes de l’impétigo chez les enfants

La principale origine de l’impétigo est la multiplication au niveau de l’épiderme de deux bactéries à savoir : le streptocoque (nom scientifique Streptococcus pyogène) et le staphylocoque (nom scientifique Staphylococcus doré). D’après plusieurs études, ce dernier (le staphylocoque doré) est considéré comme le germe le plus fréquemment responsable de l’impétigo.

Présentes sur la peau et sur les cavités nasales, ces bactéries représentent le premier élément déclencheur de l’impétigo. En effet, les capacités immunitaires ne sont pas assez optimales chez les enfants. Ainsi, ces deux bactéries ont une certaine facilité à proliférer, et provoquer des lésions au niveau de leur peau. La présence de lésions favorise l’apparition de l’impétigo, après pénétration du streptocoque et du staphylocoque.

Par ailleurs, lorsque les enfants se grattent la peau suite à des démangeaisons, les lésions causées par ce geste occasionnent aussi l’infection à l’impétigo. Dans ce cas précis, on parle d’impétiginisation.

La fragilité de leur système immunitaire fait des enfants, les personnes les plus exposées à l’impétigo. Mais, d’autres facteurs peuvent être à la base de cette maladie chez ces derniers. Il s’agit entre autres de :

  • La présence régulière des microorganismes dissimulés dans leurs cavités nasales ;
  • Leur incapacité à respecter les règles d’hygiène ;
  • La survenue de la varicelle (due à des démangeaisons et des liaisons de grattage) ;
  • La présence sur la peau d’ouvertures ou de blessures préexistantes.

Ce sont là, les facteurs les plus susceptibles de provoquer l’impétigo chez les enfants.

À ces facteurs, s’ajoutent certaines causes plus généralistes parmi lesquelles on peut distinguer la dénutrition, et les maladies chroniques qui affaiblissent les défenses de la peau, ainsi que les piqures d’insectes.

Comment l’impétigo se transmet-il ?

Dans la plupart des cas, les infections à l’impétigo sont issues de la victime elle-même. Ceci, au moyen des germes présents sur la peau ou dans les narines. En effet, lorsque l’impétigo est déclaré sur une partie du corps, les vésicules de la peau produisent un liquide extrêmement riche en microorganismes. Ces derniers se propagent alors sur les autres parties du corps.

Par ailleurs, les microorganismes peuvent être transférés à une autre personne par le toucher, les baisers et les linges contaminés. Ces gestes sont les plus habituels, par lesquels l’impétigo est transmis, bien qu’il en existe beaucoup d’autres.

L’impétigo est une maladie assez contagieuse. Elle peut, dans certaines zones, déclencher des épidémies, surtout dans un endroit où il y a beaucoup d’enfants. Pour cela, il est conseillé d’isoler un enfant atteint d’impétigo, en attendant qu’il soit guéri.

Les manifestations de l’impétigo chez les enfants

Certains signes peuvent permettre aisément de savoir qu’un enfant est atteint de l’impétigo. Cette maladie se manifeste essentiellement par l’apparition de bulles transparentes et molles, avec un halo rouge. On dit que l’impétigo est bulleux.

Ces bulles peuvent se retrouver à divers niveaux sur la peau des enfants. Il peut s’agir :

  • Du tronc ;
  • Du périnée ;
  • Des extrémités des membres ;
  • Du visage ;
  • Du nez.

Ces parties sont les plus susceptibles d’accueillir les premières bulles, en cas d’infection à l’impétigo.

L’impétigo bulleux est réputé plus contagieux que toutes les autres formes d’impétigo. Il est bien souvent associé à la fièvre, la diarrhée, et même à la fatigue.

En dehors de l’impétigo bulleux, il existe l’impétigo crouteux qui, lui, se manifeste par la présente de croutes jaunâtres qui peuvent parfois être précédées d’éruption de bulles. Les lésions de ce type d’impétigo apparaissent généralement sur les orifices naturels, à savoir :

  • La bouche ;
  • Le nez ;
  • Les organes génitaux ;
  • L’anus.

Notez que des lésions crouteuses peuvent aussi apparaitre sur les bras et les jambes. L’infection de l’impétigo peut être visible sur n’importe quelle partie du corps. Cependant, les paumes des mains et les plantes des pieds sont souvent épargnées.

Les croutes causées par l’impétigo peuvent, selon le cas, causer des démangeaisons plus ou moins importantes. Il faut donc les traiter rapidement et efficacement, pour éviter à l’enfant d’en garder des cicatrices.

Généralement, l’impétigo disparait très rapidement s’il est bien traité dès son apparition. Il peut cependant arriver que les lésions ne disparaissent pas malgré le traitement. Dans ces situations, il est conseillé de prendre l’avis d’un médecin.

Les facteurs à risque de l’impétigo

Certains facteurs sont plus susceptibles que d’autres de provoquer une infection à l’impétigo. Parmi ceux-ci, on retrouve la vie en collectivité, la crèche, les colonies de vacances, etc. Ces différentes situations permettent à l’impétigo de se propager facilement entre les diverses personnes présentes.

Les personnes immunodéprimées présentent également un grand risque d’être atteintes par cette maladie, en raison de leur système immunitaire défaillant.

Les complications liées à l’impétigo

L’impétigo peut présenter quelques complications et déboucher sur d’autres problèmes encore plus graves. Il peut s’agir d’une atteinte des reins ou encore d’une glomérulonéphrite aigüe. Ces derniers surviennent suite à la sécrétion massive de protéines toxiques par les streptocoques.

Lorsqu’il n’est pas rapidement pris en charge, l’impétigo peut entraîner :

  • Un abcès ;
  • Une lymphangite ;
  • Une pneumonie ;
  • Une arthrite ;
  • Une septicémie.

Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive.

Le diagnostic de l’impétigo

Lorsqu’on connait un tout petit peu les symptômes de l’impétigo, on peut soi-même le détecter. Toutefois, le moyen le plus sûr de s’en assurer est de demander l’avis d’un médecin. Ce dernier est généralement capable de diagnostiquer cette maladie d’un simple examen visuel.

Cependant, il pourra effectuer des examens médicaux pour confirmer ses suspicions. Lesdits examens consistent habituellement à recueillir des sécrétions avec un coton-tige. Ainsi, il pourra savoir quels germes sont à la base de l’infection de l’impétigo.

Les moyens de prévention de l’impétigo ?

Comme pour beaucoup d’autres maladies, l’impétigo chez les enfants peut être prévenu avec des actions assez simples. Il s’agit par exemple du maintien de la peau en parfaite santé et du respect des règles d’hygiène. Concrètement, il est question de :

  • Nettoyer régulièrement la peau avec un savon doux ;
  • Appliquer régulièrement une lotion hydratante ;
  • Soigner d’éventuelles démangeaisons sur la peau.

Ces petites actions peuvent limiter, dans une certaine mesure, les risques d’infection à l’impétigo chez les enfants.

Les parents doivent prendre un certain nombre de dispositions, pour prévenir leurs enfants des risques d’infection de l’impétigo. Il s’agit de :

  • Se laver les mains avant de s’occuper des enfants ;
  • Laver de façon régulière et soignée les mains de leurs enfants, nourrissons y compris ;
  • Ne pas couper les ongles trop courts ;
  • S’assurer que les enfants ne rongent pas leurs ongles ;
  • Apprendre aux enfants à se laver les mains toutes les fois qu’ils finissent de mettre leur doigt dans le nez.

À travers ces petites actions, les parents évitent à leurs enfants ou aux nourrissons d’être exposés à cette pathologie.

Les traitements adéquats de l’impétigo ?

Si après diagnostic, un enfant est effectivement atteint d’impétigo, il est maintenant temps de prendre les mesures idoines pour traiter le mal. La première chose à faire est bien évidemment de communiquer avec le médecin.

Ce dernier prescrira certainement des antibiotiques, à administrer par voie orale à l’enfant. D’autres médicaments sont à appliquer sur la peau.

Il est cependant recommandé de faire preuve d’une certaine prudence avec les antibiotiques. En effet, certaines pharmacies commercialisent ces produits sans ordonnance d’un médecin. Il est préférable d’avoir le diagnostic d’un médecin, pour se mettre à l’abri de tout risque de complication.

Avant d’en arriver à ce stade, certaines actions sont à mener. Il faut :

  • Couvrir les plaies à l’aide d’un pansement ;
  • Se laver les mains après avoir touché la peau infectée ;
  • Ne pas laisser d’autres personnes utiliser les serviettes du malade ;
  • Isoler l’enfant et l’empêcher d’aller dans des lieux publics tels que l’école ;
  • S’assurer que l’enfant continue à prendre les médicaments même après disparition des lésions sur la peau.

Ces actions contribueront à faire disparaître le mal chez l’enfant, mais limiteront également les risques de contamination à l’impétigo.

En plus des prescriptions du médecin, il faut tailler et limiter les ongles de l’enfant malade et s’assurer que celui-ci ne gratte pas ses lésions. On peut également panser les parties du corps atteintes, en utilisant une compresse stérile.

Vous aimerez aussi :

Related Articles