Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

Inexium : Indications, Posologie et Effets secondaires

L’Inexium est un médicament appartenant à la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Cette famille de médicaments a pour principale fonction, la diminution temporaire de la sécrétion de l’acide gastrique dans l’estomac. Inexium est utilisé pour réguler le taux d’acide dans le tube digestif, pour guérir les ulcères et pour arrêter les brûlures d’estomac. Largement prescrit en France, cette pilule a pour substance active, l’ésoméprazole, une molécule dont l’action est qualifiée d’anti sécrétoire gastrique. Toutefois, comme tout autre médicament, l’Inexium n’est pas sans effets secondaires. Dans quels cas prescrit-on l’Inexium ? Comment administrer ce médicament ? Et quels sont ses effets indésirables ? Ce billet vous dit tout.

Présentation, Composition et Prix d’Inexium ?

L’Inexium est un médicament de la famille des IPP, qui se présente sous forme de gélules (comprimé) à libération retardée et de granulés (qui est utilisé pour préparer la suspension buvable à libération retardée). Ces deux formes s’administrent par voie orale. Le médicament se présente également sous forme de poudre pour solution injectable par perfusion intraveineuse. On distingue en effet plusieurs génériques de ce médicament :

  • Comprimés de 20 mg (couleur rose pâle) : dont le prix est de 3,27 € pour une boîte de 14 et de 6,25 € pour une boîte de 28 ; le taux de remboursement est de 65% ;
  • Comprimés de 40 mg (couleur rose) : le prix est de 3,27 € pour une boite de 14 et de 6,25 € pour une boite de 28 ; le taux de remboursement est de 65% ;
  • granulés pour suspension buvable 10 mg : le prix s’élève à 16,25 € ; le taux de remboursement est de 65% ;
  • solution injectable.

Toutes ses formes de l’Inexium ont en commun, les excipients suivants : amidon de maïs, crospovidone, hyprolose, magnésium stéarate, polysorbate 80, Talc, Saccharose, Microgranules neutres, glycérol, copolymère d’acide méthacrylique et d’acrylate d’éthyle, triéthyle citrate et Hypromellose.

Les autres excipients utilisés et spécifiques à certaines formes sont : acide citrique anhydre, fer jaune oxyde, cellulose microcristalline, glucose, fer rouge-brun oxyde, fer jaune oxyde, gomme xanthane, paraffine, macrogol 6000, titane dioxyde et sodium stéarylfumarate. Par ailleurs, l’Inexium est vendu sur ordonnance.

Quelles sont indications de l’Inexium ?

Ce médicament utilisé pour réduire l’acidité de l’estomac, il agit de manière prolongée, mais retardée. Ainsi, il est utilisé dans le cadre :

  • Du traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien ;
  • Du traitement des inflammations de l’œsophage, provoquées par les reflux des acides de l’estomac vers l’œsophage et de prévention de leurs récidives suite à une cicatrisation ;
  • Du traitement du syndrome de Zollinger-Ellison ;
  • Du traitement et de la prévention des ulcères du duodénum et de l’estomac, liés à la prise des anti-inflammatoires (AINS).

L’association de l’Inexium avec un traitement antibiotique spécifique permet d’éradiquer un germe nommé Helicobacter pylori, qui est souvent à l’origine de l’ulcère du duodénum.

Quelles sont les contre-indications du produit ?

Le médicament Inexium ne doit pas être pris en cas :

  • D’allergie à l’ésoméprazole ou à tout autre composant de ce médicament ;
  • D’allergie à un autre IPP, comme pantoprazole, oméoprazole, rabéprazole, lansoprazole ;
  • De traitement à base d’un médicament composé du nelfinavir (utilisé dans le cadre du traitement du VIH).

Quel est le mode d’emploi de l’Inexium ?

Ce médicament est à prendre exactement comme prescrit.

En cas de gélule à libération retardée

Il faut :

  • Prendre l’Inexium exactement comme le médecin l’a prescrit ;
  • Ne pas modifier la dose ou arrêter le traitement sans en aviser votre médecin ;
  • Prendre le médicament une heure avant le repas ;
  • Avaler les gélules de l’Inexium entières ; ne mâcher ni écraser en aucun cas ;
  • En cas de difficulté pour avaler le médicament, vous avez la possibilité d’ouvrir la gélule et de vider le contenu dans une cuillère à soupe de compote de pommes ; avaler immédiatement la compote de pommes et ne pas la conserver pour en prendre plus tard.

En cas de suspension buvable à libération retardée

L’Inexium pour suspension buvable à libération retardée se présente en sachets aluminium comprenant 2,5 mg, 5 mg, 10 mg, 20 mg voire 40 mg de composé actif. Pour l’utiliser, il faut :

  • Se servir d’une seringue orale afin de mesurer la quantité d’eau convenable au mélange de votre dose ; la seringue orale, vous pouvez en trouver chez votre pharmacien ;
  • En cas de prescription d’une dose de 2,5 mg ou 5 mg, il faut ajouter 5 ml d’eau dans une vase et ajouter le contenu du sachet en aluminium comprenant la dose que le médecin a prescrite ;
  • En cas de prescription d’une dose comprise entre 10 mg et 40 mg, il faut ajouter 15 ml d’eau dans une vase, puis ajouter le contenu du sachet contenant la quantité prescrite par le médecin ;
  • Remuer ensuite ;
  • Le laisser épaissir deux à trois minutes ;
  • Dans les trente minutes d’après, il faut remuer et prendre la dose ; si vous n’utilisez pas la dose dans les trente minutes, il faut la jeter et faire un autre mélange ;
  • Si le médicament reste dans le récipient après l’avoir bu, il faut remuer après ajout d’eau et prendre immédiatement la dose ;
  • Pour les jeunes enfants ou les nourrissons, vous pouvez leur donner la dose à base d’une seringue orale ; après chaque utilisation, il faut rincer la seringue.

De plus, l’Inexium pour suspension buvable à libération retardée et les gélules à libération retardée peut être administrés grâce à une sonde gastrique ou sonde naso-gastrique (NG), suivant les recommandations de votre médecin. Pour y parvenir, il faut suivre le tutoriel ci-après :

Gélule à libération retardée par tube NG

  • Il faut ouvrir la gélule, puis vider les granules dans une seringue à embout cathéter de 60 ml, puis mélanger avec 50 ml d’eau. Se servir seulement d’une seringue à embout de cathéter pour l’administration de l’Inexium par tube NG ;
  • Il faut remplacer le piston et agiter la seringue durant quinze secondes. Tenir la seringue avec l’embout vers le haut tout en vérifiant si les granules y figurent dans l’embout ;
  • Administrer le médicament immédiatement ;
  • Si les granules se sont dissous ou s’ils sont brisés en morceau, il ne faut pas les prendre ;
  • Il faut fixer la seringue au tube NG et administrer le médicament dans la seringue dans l’estomac en utilisant le tube NG.
  • Une fois les granulés donnés, il faut rincer le tube NG avec assez d’eau.

Suspension orale à libération retardée par tube NG

  • Se servir d’une seringue à embout cathéter pour l’administration de l’Inexium par un tube gastrique ou un tube NG ;
  • Ajouter 5 ml d’eau (si la dose prescrite est de 2,5 mg ou 5 mg) dans la seringue à embout de cathéter, accompagné du contenu d’un sachet en aluminium, qui contient la dose prescrite ;
  • Ajouter 15 ml d’eau (si la dose prescrite est de 10 mg, 20 mg ou 40 mg) dans la seringue à embout de cathéter, accompagné du contenu d’un sachet en aluminium, qui contient la dose prescrite ;
  • Agiter tout de suite la seringue et la laisser épaissir deux à trois minutes ;
  • Agiter maintenant la seringue et administrer le mélange par le tube gastrique (de taille française six ou plus) ou le tube NG dans l’estomac dans les trente minutes qui suivent l’agitation ;
  • Remplir la seringue avec la même quantité d’eau, l’agiter et rincer tout médicament restant de la sonde gastrique ou de la sonde NG dans l’estomac.

En cas d’oubli de la prise d’une dose de l’Inexium, il faut la prendre une fois que vous vous en rendez compte. Si l’heure de la prochaine dose est proche, le mieux est de ne plus prendre la dose oubliée. Il faut plutôt prendre la dose suivante à temps. Attention, il ne faut jamais prendre deux doses en guise de compensation de la dose oubliée.

En ce qui concerne la posologie, il faut absolument suivre les instructions qui figurent sur l’étiquette de l’ordonnance du médicament (dose recommandée par votre médecin). La dose souvent recommandée aux adultes est celui de 20 mg ou 40 mg quotidiennement, sous forme injectable ou orale.

Comment conserver ce médicament ?

Que ce soit en gélules ou en sachets, l’Inexium doit être conservé à une température ambiante comprise entre 20°C et 25°C. Le récipient doit être gardé fermé hermétiquement et hors de la portée des enfants.

Quels sont les effets secondaires de ce médicament ?

L’Inexium comme tout autre médicament engendre des effets secondaires. En cas d’apparition de l’un des signes suivants, il est impératif d’arrêter de prendre le médicament et de consulter un médecin.

  • L’apparition prompte d’une respiration sifflante, le gonflement de la langue, des lèvres, du corps ou de la gorge, les éruptions cutanées, les réactions allergiques graves (difficultés à avaler), la perte de connaissance ;
  • La jaunisse, les urines foncées et la fatigue peuvent constituer des symptômes d’une affection du foie ;
  • Les rougeurs de la peau accompagnée des bulles voire une desquamation. Les bulles peuvent parfois être considérables, accompagnées de saignement au niveau des yeux, des lèvres, du nez, des parties génitales ou de la bouche. Ceci peut être équivalent à une destruction toxique de la peau ou à un syndrome de Stevens-Johnson.

Cependant, il existe de multiples effets indésirables.

Les effets indésirables fréquents

Ces effets peuvent affecter jusqu’à une personne sur dix :

  • Les maux de tête ;
  • Les nausées et les vomissements ;
  • Les polypes bénins au niveau de l’estomac ;
  • Les effets sur l’intestin ou l’estomac : constipation, diarrhée, flatulence et douleurs à l’estomac.

Les effets indésirables moins fréquents

Les effets suivants peuvent toucher jusqu’à une personne sur cent :

  • Le gonflement des chevilles et des pieds ;
  • L’insomnie (les troubles du sommeil) ;
  • Les étourdissements, les fourmillements et la somnolence ; 
  • Les vertiges ;
  • La sécheresse de la bouche ;
  • Les éruptions cutanées, les démangeaisons, et l’urticaire ;
  • Le taux élevé des enzymes du foie dans le sang ;
  • La fracture du poignet, de la hanche ou des vertèbres (lorsque Inexium comprimé gastro-résistant 20 mg est utilisé à des doses importantes et sur le long terme).

Les effets indésirables rares

Ces effets apparaissent chez environ une personne sur mille :

  • Les troubles sanguins, comme une réduction du nombre de plaquettes ou de globules blancs ; cela peut engendrer des ecchymoses, une faiblesse et favoriser l’apparition des infections ;
  • La réduction du taux de sodium dans le sang ; ceci peut causer des nausées, de la faiblesse, des crampes et des vomissements ;
  • L’agitation, la dépression, la confusion ;
  • Les troubles de goût ;
  • La respiration sifflante ou le bronchospasme (souffle court) ;
  • Les troubles de la vue, comme vision trouble ;
  • L’inflammation de la bouche (l’intérieur de la bouche) ;
  • La candidose gastro-intestinale (infection de l’intestin en rapport avec un champignon) ;
  • L’alopécie (la perte de cheveux) ;
  • Les problèmes hépatiques intégrant la jaunisse, qui peut provoquer des urines sombres de la fatigue et même une peau colorée en jaune ;
  • L’Arthralgie (les douleurs articulaires) ou la myalgie (les douleurs musculaires) ;
  • L’augmentation de la sueur ;
  • La sensation de manque d’énergie ou de faiblesse.

Les effets indésirables très rares

Ce type d’effets affecte environ une personne sur dix milles. Il s’agit :

  • La modification de la quantité de cellules du sang qui incluent l’agranulocytose : on parle du déficit en globules blancs ;
  • L’agressivité ;
  • Les hallucinations visuelles, auditives et sensorielles ;
  • Les troubles hépatiques graves pouvant entraîner une inflammation du cerveau ou une insuffisance hépatique ;
  • La faiblesse musculaire et les problèmes rénaux sévères ;
  • Le gonflement des seins chez le sexe masculin ;
  • L’apparition soudaine des éruptions cutanées, des réactions bulleuses ou des bulles, pouvant être accompagnées d’une fièvre et des douleurs articulaires (syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe).

Les effets indésirables à fréquence indéterminée

La fréquence d’apparition de ce type d’effets ne peut faire l’objet d’estimation à base des données disponibles. Il s’agit de :

  • L’éruption cutanée, potentiellement associée aux douleurs articulaires ;
  • L’inflammation de l’intestin pouvant entraîner des diarrhées ;
  • En cas de prise d’Inexium 20 mg comprimés pendant plus de trois mois, le taux de magnésium dans le sang peut diminuer. Un faible taux de magnésium peut se traduire par la fatigue, la contraction musculaire involontaire, la sensation vertigineuse, la désorientation, la convulsion, l’accélération du rythme cardiaque. Cela peut aussi être à l’origine de la réduction du taux de calcium ou du potassium dans le sang. Dans ces différents cas, il faudra immédiatement en informer votre médecin. Ce dernier peut procéder à des examens réguliers afin de surveiller le taux de magnésium.

Le médicament Inexium affecte très rarement les globules blancs, pouvant être à l’origine du déficit immunitaire. Par conséquent, il faut consulter un médecin en cas d’apparition des symptômes, comme fièvre accompagnée d’une fatigue générale très importante ou d’une fièvre associée à des symptômes tels que : douleurs dans la gorge, le cou, la bouche et des difficultés à uriner.

Quelles sont les interactions avec l’Inexium ?

Avant toute prise de l’Inexium, il faut informer votre médecin de tout médicament que vous prenez, même les médicaments en vente libre et sur ordonnance, les suppléments à base des plantes et les vitamines. L’Inexium peut interagir avec d’autres médicaments contenant :

  • clopidogrel ;
  • atazanavir ;
  • warfarine ;
  • saquinavir ;
  • nelfinavir ;
  • voriconazole ;
  • digoxine ;
  • Millepertuis ;
  • Diazépam ;
  • Cilostazol ;
  • Rifampine ;
  • Erlotinib ;
  • Méthotrexate ;
  • Tacrolimus
  • Etc.

Toute association de chacun de ces produits avec l’Inexium peut conduire à une interaction. Certes, cette liste des interactions médicamenteuses Inexium n’est pas complète. À cet effet, demandez toujours conseil à votre pharmacien ou médecin.

Que se passe-t-il en cas de surdosage ?

L’expérience en matière de surdosage volontaire de l’Inexium est très limitée. Lors de l’administration de 280 mg, les symptômes souvent observés ne sont rien d’autre que des signes de fatigue et des manifestations gastro-intestinales. Les doses de 80 mg à une seule prise par jour ont été acceptées.

Néanmoins, il n’existe pas à ce jour, un antidote spécifique connu. La substance active ésoméprazole est très liée aux protéines plasmatiques, ce qui voudra dire qu’elle n’est pas facilement dialysable. Par conséquent, le traitement sera basé en fonction des symptômes observés, en cas de surdosage et il visera la préservation des fonctions vitales.

Ce médicament agit-il en cas d’utilisation et de la conduite des engins ?

Esoléprazole est un principe actif du médicament qui a d’effet mineur sur la capacité de conduite des véhicules et d’utilisation des machines. Quelques effets indésirables comme des étourdissements (moins fréquent), de la vision trouble (rare) peuvent être observés. Les personnes affectées ne devraient donc pas se servir des machines, ni les conduire.

Inexium a-t-il d’effet sur la grossesse, l’allaitement et la fertilité ?

Les données cliniques relatives aux grossesses soumises à l’utilisation de l’Inexium ne sont pas suffisantes. D’après des études épidémiologiques sur quelques grossesses exposées à la substance ésoméprazole (un mélange racémique), aucun impact sur la formation de l’embryon n’a été observé. Chez l’animal, les études faites avec l’ésoméprazole n’ont également pas révélé un effet indirect ou direct malformatif fœtotoxique.

Que ce soit sur la grossesse, sur l’accouchement et sur le développement postnatal, les études menées sur l’animal avec un mélange racémique n’ont pas eu d’effets. Il ressort donc que l’Inexium peut être prescrit au cours de la grossesse, mais avec précautions. Durant l’allaitement, aucune excrétion de l’ésoméprazole n’a été constatée dans le lait maternel. Il n’existe pas assez de données sur les effets de cette substance ou du moins l’effet d’Inexium sur le nourrisson. Il convient à cet effet de ne pas utiliser ce médicament lors de l’allaitement.

Inexium n’a pas d’effet sur la fertilité, selon des études avec un mélange racémique d’ésoméprazole (administrer par voie orale), effectuées chez l’animal. On en déduit donc que ce médicament n’a point d’effet considérable sur la fertilité.

Vous aimerez aussi :

Related Articles