Global Statistics

All countries
261,039,915
Confirmed
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
234,109,877
Recovered
Updated on November 27, 2021 12:23 pm
All countries
5,209,667
Deaths
Updated on November 27, 2021 12:23 pm

Inipomp : Posologie, Prix et Contre-indications

Inipomp fait référence à un médicament de la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Il permet de diminuer la sécrétion des acides gastriques et aide ainsi à combattre les troubles liés à l’acidité de l’estomac. Cependant, Inipomp n’est pas sans effet indésirable, surtout si la posologie et les contre-indications ne sont pas rectées. Qu’est-ce que Inipomp ? Quel est son prix ? Quelles en sont les contre-indications ?

Qu’est-ce que le médicament Inipomp ?

Inipomp est un médicament reconnu pour ses propriétés apaisantes et qui permet de diminuer la quantité d’acide que produit votre estomac. Il est utilisé chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus dans :

  • La prise en charge de l’œsophagite par reflux (inflammation de l’œsophage combinée aux régurgitations d’acide gastrique) et la prévention de sa récidive ;
  • Les symptômes associés au reflux gastro-œsophagien (brûlures d’estomac, douleur à la déglutition, régurgitation acide), provoqué par le reflux d’acide depuis l’estomac.

En plus de cela, il est aussi utilisé uniquement chez les adultes, dans la prévention des ulcères duodénaux et gastriques, provoqués par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Surtout chez les personnes à risques devant prendre des AINS en continu.

Que savoir sur la composition et le prix de ce médicament ?

Pour la composition du médicament Inipomp, il faut préciser qu’il est composé d’une substance active appelée le pantoprazole et les excipients à savoir :

  • Sodium carbonate ;
  • Povidone ;
  • Mannitol ;
  • Calcium stéarate ;
  • Hypromellose ;
  • Crospovidone ;
  • Sodium laurylsulfate ;
  • Solution d’ammoniac concentrée ;
  • Oxyde de fer jaune ;
  • Citrate de triéthyle ;
  • Polysorbate 80 ;
  • Copolymère d’acide méthacrylique et d’acrylate d’éthyle.

Inipomp est disponible sous différentes boites telles que les boîtes de 7, 10, 14, 24, 28 comprimés ou plus. Mais toutes ses formes ne sont pas commercialisées.

En ce qui concerne le prix du produit Inipomp, il est fixé en fonction de la contenance des boîtes (qui sont commercialisées). Ainsi, pour :

  • Inipomp 20 mg, comprimé gastrorésistant (jaune), boîte de 14, le prix est de 3, 27 € environ ;
  • Inipomp 20 mg, comprimé gastrorésistant (jaune), boîte de 28, le prix est de 6,25 € ;
  • Inipomp 40 mg, comprimé gastrorésistant (beige), boîte de 14, le prix est fixé à 3,27 € ;
  • Inipomp 40 mg, comprimé gastrorésistant (beige), boîte de 28, le prix marqué est 6, 25 €.

Ces prix ainsi mentionnés ne tiennent pas compte des honoraires de dispensation du pharmacien. Et que ce soit Inipomp 20 mg ou 40 mg, il est prescrit sur ordonnance et est remboursé à hauteur de 65 %, par la sécurité sociale.

Quelle est posologie du médicament Inipomp ?

La posologie liée à la prise du médicament Inipomp dépend du mal qu’il faut traiter.

Chez les adultes et adolescents âgés de 12 ans et plus

Pour le traitement des symptômes associés au reflux gastro-œsophagien

La dose habituelle recommandée est de 1 comprimé d’Inipomp 20 mg par jour. Cette dose apporte généralement un soulagement en 2 à 4 semaines. Si après traitement, la durée n’est pas suffisante, l’amélioration des symptômes sera obtenue grâce à un traitement de 4 semaines supplémentaires.

Une fois que les symptômes disparaissent, la récidive peut être prévenue en prenant à la demande, une dose de 20 mg, une fois par jour (soit un comprimé).

La prise en charge de l’œsophagite par reflux et la prévention de sa récidive

La dose recommandée dans ce cas est limitée à 1 comprimé de 20 mg par jour. En cas de récidive, vous pouvez doubler celle-ci. Autrement dit, il faudra prendre une dose de 40 mg d’Inipomp. Après guérison, la dose peut être ramenée à 1 comprimé de 20 mg par jour.

Chez les adultes uniquement

Pour la prévention des ulcères duodénaux et gastriques chez les patients qui nécessitent une prise continue d’AINS

La dose pour en finir avec ces maux est d’1 comprimé de 20 mg, par jour.

Patients présentant une insuffisance hépatique

Si vous souffrez de problèmes hépatiques sévères, vous ne devez pas prendre plus d’1 comprimé de 20 mg par jour.

En outre, la prise de Inipomp doit être effectuée, une heure avant le repas sans l’écraser ni le croquer. Il faudra l’avaler en entier avec un peu d’eau. Soyez donc rigoureux sur la prise du médicament.

Quelles sont les contre-indications du médicament Inipomp ?

Il est formellement déconseillé de prendre Inipomp si :

  • Vous êtes allergique au pantoprazole ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament ;
  • Vous êtes allergique aux médicaments contenant un autre inhibiteur de la pompe à protons.

En cas de doute, consultez directement votre médecin.

Quels sont les effets indésirables liés à la prise du médicament Inipomp ?

Une mauvaise manipulation du médicament Inipomp peut causer des effets indésirables sévères. Ces derniers ont été classés suivant différentes catégories. Cela dit, on distingue les effets indésirables :

Très fréquents (affectent plus d’1 personne sur 10)

  • L’accélération du rythme cardiaque ;
  • L’œdème facial allergique ;
  • Les difficultés à respirer ;
  • Les vertiges sévères ;
  • La transpiration abondante ;
  • L’urticaire ;
  • Le gonflement de la langue et/ou de la gorge ;
  • La difficulté à avaler.

Fréquents (peuvent affecter 1 à 10 personnes sur 100)

  • Polypes bénins de l’estomac ;
  • Douleurs au niveau du ventre.

Peu fréquents

  • Les céphalées ;
  • Les vomissements ;
  • Les ballonnements et flatulences ;
  • Mal au cœur ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Fracture de la hanche, des vertèbres ou du poignet ;
  • Des sensations de fatigue ;
  • Des rougeurs cutanées ;
  • Les démangeaisons.

Rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1000)

  • Une absence du goût ;
  • Les troubles de la vision tels que la vision floue ;
  • Les douleurs urticaires ;
  • Les variations de poids ;
  • L’élévation de la température corporelle ;
  • La fièvre ;
  • La dépression ;
  • L’hypertrophie des glandes mammaires chez l’homme.

Très rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

  • La désorientation ;
  • La diminution de globules blancs, qui peut provoquer une augmentation de la fréquence des infections ;
  • La diminution anormale des plaquettes sanguines, qui peut se manifester par des hématomes ou des saignements au-delà de la normale.

A fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

  • La diminution du taux sanguin de sodium, de calcium, de potassium ;
  • La confusion ;
  • L’inflammation du gros intestin, qui provoque une diarrhée aqueuse persistante ;
  • Des sensations de picotement ;
  • Des fourmillements.

Outre ces effets indésirables, on distingue ceux identifiés par des tests sanguins. Il s’agit entre autres :

  • De l’élévation des enzymes hépatiques ;
  • De l’élévation de la bilirubine ;
  • De l’augmentation des graisses dans le sang ;
  • De la chute brutale de granulocytes, associée à une forte fièvre.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, il faudra impérativement le signaler à votre médecin.

Mises en garde et précautions d’emploi liées à l’utilisation

Avant de prendre Inipomp, adressez-vous à votre médecin si :

  • Vous devez prendre en continu des médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens. Car, vous risquez de présenter un risque accru de développer des complications gastriques et intestinales ;
  • Vous prenez dans la même période, un inhibiteur de la protéase du VIH comme l’atazanavir ;
  • Vous avez des problèmes hépatiques sévères. N’hésitez pas non plus, à informer votre médecin si vous avez eu des problèmes de foie dans le passé. Le traitement doit être arrêté en cas d’élévation des enzymes hépatiques ;
  • Vous avez des réserves corporelles en vitamine B12 ;
  • Vous développez une éruption cutanée, surtout au niveau des zones exposées au soleil. N’oubliez pas de mentionner également tout autre effet néfaste, comme une douleur dans vos articulations ;
  • Vous devez faire un examen sanguin spécifique (chromogranine A).

En outre, il est indispensable d’informer votre médecin avant ou après avoir pris Inipomp, si vous constatez l’un des symptômes suivants :

  • Vomissements, en particulier s’ils sont répétés ;
  • Vomissements de sang ;
  • Perte de poids involontaire ;
  • Difficulté à avaler ;
  • Faiblesse ;
  • Présence de sang dans les selles ;
  • Douleurs à la déglutition ;
  • Douleurs à la poitrine ;
  • Douleurs à l’estomac ;
  • Diarrhée sévère ou persistante.

Ces symptômes ainsi cités peuvent être des signes d’une maladie plus grave. Signalez donc tout à votre médecin, chaque fois que vous sentez quelque chose d’anormal.

L’aspirine et les anti-inflammatoires peuvent être agressifs pour l’estomac. Il ne faut donc pas en prendre sans l’avis de votre médecin. Et, il faut éviter de fumer, pendant la période de prise du médicament. D’autant plus que, le tabagisme est un frein important au traitement.

Utilisation du médicament Inipomp chez les enfants et adolescents de moins de 12 ans

L’utilisation du médicament Inipomp chez les personnes âgées de moins de 12 est déconseillée.

Grossesse et allaitement

Aucun effet néfaste pour l’enfant à naître n’a été établi avec ce médicament. Mais par précaution, l’utilisation du médicament est réservée aux situations pour lesquelles, il n’existe pas d’autres solutions.

Pour ce qui est de l’allaitement, les données révèlent que le médicament passe dans le lait maternel. Il faudra donc consulter votre médecin avant de prendre Inipomp.

Il est très important de bien respecter les mises en garde et précautions d’emploi pour vous garantir une meilleure efficacité du médicament. Si vous oubliez d’en prendre, ne prenez pas de dose double, pour compenser la dose oubliée. Prenez votre dose normale suivante, au même moment que d’habitude.

Comment conserver ce produit ?

Une bonne conservation du médicament Inipomp consiste à le tenir hors de la vue et de la portée des enfants. De plus, il faudra éviter de l’utiliser après la date de péremption indiquée sur la boîte. Si vous désirez le jeter, notifiez-le à votre médecin. Il pourra vous aider à éliminer ce médicament.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles