Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

Insomnies grossesse : 5 explications possibles

Le corps subit différents changements durant la grossesse. Certains d’entre eux modifient l’habitude ainsi que le comportement de la future mère. Ainsi, l’insomnie est un trouble assez fréquent chez la femme enceinte. Quels peuvent alors en être les causes ? Découvrez 6 explications possibles de cette perturbation du sommeil de la femme enceinte.

L’insomnie à chaque étape de la grossesse

Les raisons qui peuvent provoquer une insomnie sont différentes à chaque étape de la grossesse. Ces dernières varient effectivement en fonction des trimestres.  

Les trois premiers mois

Durant le 1er trimestre de grossesse, les insomnies chez la femme enceinte ont pour causes :

  • Une fréquente envie d’uriner, car le fœtus prend de plus en plus d’espace et l’utérus appuie sur la vessie
  • l’obligation de quitter plusieurs fois le lit, d’où un retour difficile au sommeil
  • les nausées du soir en plus de celles du matin et de l’après-midi

Le deuxième trimestre

Les insomniessont dans la plupart des cas plus calmes lors du 2e trimestre de grossesse. Cependant, le sommeil est quelquefois perturbé chez certaines femmes enceintes. Il peut alors s’agir de légers bruits dans la nuit ou de petites inconvenances qui peuvent perturber le sommeil.

Le troisième trimestre

C’est durant le 3e trimestre que les insomnies font leur retour auprès de la plupart des femmes enceintes.

Les causes de ces troubles sont assez nombreuses et diffèrent d’une femme à une autre.

Parmi les principales origines des nuits sans sommeil, des femmes enceintes se trouvent 6 explications possibles. Ce sont :

  • l’anxiété
  • les variations hormonales et les modifications physiques
  • le poids du ventre
  • le syndrome des jambes sans repos ou les douleurs aux jambes
  • les douleurs au dos

L’anxiété

La grossesse constitue des moments d’inquiétudes pour un grand nombre de femmes enceintes. De ce fait, elles peuvent vivre quelques moments d’anxiété durant les derniers mois de la grossesse. Cela a bien évidemment un impact sur le sommeil pouvant aboutir immanquablement à des insomnies.

Toutefois, le degré d’anxiété des futures mamans dépend de plusieurs facteurs. Cela est influencé par :

  • le fait que la venue de bébé ait été planifiée ou non
  • l’état d’union et l’état de santé du couple
  • de la situation dans laquelle la future maman vit sa grossesse, notamment en termes d’appréhensions
  • les spécificités de chaque mère
  • l’expérience de la future maman relative à la grossesse et au passage vers l’accouchement.

À part cela, d’autres éléments peuvent également entraîner des insomnies chez la femme enceinte. Ces derniers concernent les éventuels questionnements en rapport :

  • à la santé du fœtus
  • à l’accouchement
  • aux éventuelles tensions au sein du couple
  • à l’organisation de la vie pendant la grossesse
  • à l’organisation de la vie future avec le bébé
  • à la présence ou l’absence du cercle familial

Les variations hormonales et les modifications physiologiques

Certaines études démontrent que l’insomnie durant la grossesse est aussi provoquée par des variations hormonales. En plus de cela, certaines modifications physiologiques et psychologiques assez importantes peuvent aussi en être la raison.

La grossesse entraîne une hausse de la quantité d’œstrogène et la progestérone produite par le corps. D’autres hormones supplémentaires peuvent également fluctuer durant cette période. Il y a par exemple une augmentation de la production de cortisol. Cette dernière entraîne aussi une insomnie chez la femme enceinte.

En outre, les changements physiques durant la grossesse produisent des maux assez connus auxquels la femme enceinte doit s’y habituer. Ces derniers concernent notamment les systèmes suivants :

  • cardiovasculaire
  • digestif
  • respiratoire
  • nerveux
  • reproductif
  • urinaire

Les douleurs et malaises ressentis au niveau de ces différentes parties du corps vont participer d’une manière ou d’une autre à gâcher le sommeil de la femme enceinte. Voici les plus connus d’entres eux :

  • les seins deviennent plus sensibles et plus lourds et peuvent vous empêcher de dormir
  • la fréquence cardiaque augmente et peut rester élevée jusqu’à la fin de la grossesse
  • une baisse de la pression sanguine se produit
  • la peau s’étire et cela peut occasionner des démangeaisons
  • le volume sanguin augmente et peut causer une anémie ainsi que de la fatigue
  • une fois couchée sur le dos, le poids de l’utérus peut engendrer des étourdissements au lit

Le poids du ventre     

L’augmentation du poids du ventre est occasionnée par celle du volume utérin. Ainsi, cela va beaucoup gêner pour trouver la meilleure position pour dormir. Il y a aussi le malaise dû par l’étouffement lors de la recherche du sommeil.

 Cette sensation est le résultat de la compression du diaphragme par l’utérus. Enfin, plus tard, les mouvements du bébé dans le ventre risquent également de perturber le sommeil de la future maman.

Le syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos touche spécialement les femmes enceintes durant le 3e trimestre. Il se manifeste par des crampes et des douleurs aux jambes qui risquent d’interrompre le sommeil.

Elles produisent effectivement une sensation pénible, parfois douloureuse pour la future mère au niveau des membres inférieurs. Souvent, elle est associée à un besoin urgent de bouger les jambes. Ces crampes aux jambes frappent plus de la moitié des femmes enceintes et présentent les caractéristiques suivantes :

  • ce sont des contractions involontaires des muscles dues à une accumulation d’acide
  • elles durent normalement entre 30 et 60 secondes
  • elles surviennent surtout la nuit
  • elles provoquent un réveil soudain couplé d’une tension douloureuse du pied ou de la jambe

Les douleurs au dos

Les douleurs au dos ou maux de dos constituent aussi des sources d’insomnie au moment de la grossesse. Ces dernières se produisent généralement entre le 5e et le 7e mois. Environ 50 % des femmes enceintes en sont victimes. La douleur se localise généralement dans le bas du dos.

Les maux de dos proviennent de quelques facteurs inhérents à la grossesse. Ainsi, ils se produisent :

  • durant la nuit, perturbant ainsi le sommeil
  • par le déplacement du centre de gravité de la femme enceinte, d’où sa tendance à courber le dos vers l’arrière
  • à cause de certaines hormones de grossesse qui réduisent la stabilité des articulations

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles