Global Statistics

All countries
228,945,941
Confirmed
Updated on September 19, 2021 5:09 am
All countries
203,821,602
Recovered
Updated on September 19, 2021 5:09 am
All countries
4,700,198
Deaths
Updated on September 19, 2021 5:09 am

Klipal codeine : Effets secondaires, composition et conseils d’utilisation

Pour traiter les douleurs aiguës d’intensité modérée, votre médecin traitant peut vous prescrire une diversité de produits pharmaceutiques. Parmi ces derniers, le Klipal codéine est l’un des antalgiques qui revient le plus souvent sur l’ordonnance des patients. Quelle est la composition de ce médicament ? Quel est son mode d’emploi ? Sa consommation entraine-t-elle des effets secondaires ? Cet article vous apporte les réponses à ces interrogations.

Composition de Klipal codéine

Le Klipal codéine est composé de deux substances actives notamment le paracétamol (600 mg) et le phosphate de codéine hémihydraté (50 mg). La gélatine, le métabisulfite de sodium, le stéarate de magnésium, la laque aluminique de jaune orangé S et la cellulose microcristalline sont aussi d’autres composants.

Ce médicament est un antalgique puissant qui peut être combiné avec certains produits pharmaceutiques. Il se présente sous forme de comprimé long d’une couleur orange. Selon vos besoins et votre budget, vous pouvez acheter des boîtes de 12, de 100 ou de 120.

Conseils d’utilisation de Klipal codéine

Pour profiter des bienfaits de Klipal codéine, vous devez respecter la posologie définie pour chaque type d’utilisateur. Généralement, elle varie en fonction de l’intensité de la douleur. Au cas où vous souhaiteriez augmenter la dose, il est primordial que vous preniez l’avis de votre médecin soignant.

Mode d’emploi pour les adultes

Si vous êtes un adulte, vous pouvez prendre 1 comprimé toutes les 6 heures ou 2 pilules en fonction de l’intensité de la douleur. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avaler plus de 8 capsules par jour.

Dépasser ce nombre pourrait entrainer des effets indésirables graves. Pour les sujets âgés, il est recommandé de diminuer la posologie initiale de moitié par rapport celle conseillée pour un adulte. Les doses seront ensuite augmentées selon la tolérance et les besoins des patients. 

Mode d’emploi chez les adolescents

Pour les adolescents, la dose quotidienne recommandée est d’environ 60 mg/kg/jr de paracétamol et 3 mg/kg/jr à répartir en 4 prises. Si votre poids est compris entre 31 kg et 50 kg, vous pouvez prendre un seul comprimé à renouveler si nécessaire au bout de 6 heures.

En revanche, si votre poids est supérieur à 50 kg, vous pouvez avaler jusqu’à 2 pilules par prise. Cela n’est possible qu’en cas de douleurs sévères. Cependant, il ne faudra pas dépasser les 6 capsules par jour.

Mode d’emploi pour les cas particuliers

Si vous souffrez d’insuffisance rénale, la consommation de ce médicament peut vous exposer à un risque d’accumulation de codéine et de paracétamol. Pour éviter cela, l’intervalle recommandé entre deux prises est de 8 heures minimum. Une réduction de la dose doit également être envisagée. Chez un adolescent ayant au moins 15 ans, la consommation de ce produit nécessite une surveillance rapprochée.

Si vous souffrez par contre d’insuffisance hépatique, de malnutrition chronique, de déshydratation, ou d’alcoolisme, l’idéal est de demander l’avis d’un médecin. Ce dernier pourra vous renseigner sur le nombre de comprimés à prendre par jour et vous accompagnera durant tout le traitement.

Les interdictions

La codéine ne doit pas être utilisée chez les enfants de moins de 12 ans. En effet, ils sont exposés à des risques de toxicité opioïdes. Ces derniers sont généralement liés à la métabolisation variable et non prédictive de la codéine en morphine. Par conséquent, le Klipal codéine ne peut pas être utilisé pour les soigner. Cette restriction est valable pour les femmes enceintes ou allaitantes, les asthmatiques et les personnes atteintes d’une maladie du foie.

Ce médicament a aussi une influence modérée sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Si vous travaillez dans une usine ou que vous êtes au volant régulièrement, il faudra également l’éviter. En réalité, la somnolence est un effet secondaire de ce produit. Sa consommation pourrait alors vous causer du tort.

Effets secondaires de Klipal codéine

Bien que cet antalgique soit efficace pour le traitement des douleurs, sa consommation peut entrainer quelques effets indésirables. Ces derniers sont essentiellement dus à la présence de codéine et de paracétamol parmi les composants.

Les effets indésirables liés à la présence de codéine

La présence de codéine dans ce médicament peut entrainer plusieurs effets secondaires à savoir :

  • les réactions d’hypersensibilité (urticaire, rash, prurit) ;
  • les dépressions respiratoires ;
  • la rétention urinaire ;
  • le myosis ;
  • et le bronchospasme.

Outre ces effets indésirables, certains patients se plaignent également des vomissements, de la somnolence, des douleurs abdominales, des affections hépatobiliaires et psychiatriques. La surconsommation de ce produit présente aussi un risque de dépendance. Vous devez donc respecter la posologie pour ne pas connaitre cette situation désagréable.

Les effets indésirables liés à la présence de paracétamol

Le paracétamol est également à la base de certains effets désagréables. Les plus fréquents sont la leucopénie, l’œdème de Quincke, l’érythème et des affections de la peau ou du tissu sous-cutané. Le constat des symptômes de ces maladies impose l’arrêt définitif du produit.

Le patient devra aussi notifier à son médecin traitant les effets secondaires afin qu’il soit pris en charge rapidement. En effet, la déclaration facilite la surveillance du rapport-bénéfice/risque du médicament.

Comment acheter Klipal codéine ?

L’achat de Klipal codéine se fait uniquement sur ordonnance médicale. Vous ne pouvez donc pas acquérir ce produit sur les plateformes spécialisées en ligne. Sa vente n’est pas également autorisée sur le site web des pharmacies. Vous devez alors obligatoirement vous rendre dans une officine avec la prescription pour pouvoir l’acheter.

Après l’usage de ce médicament, vous pouvez le conserver dans sa boîte hors de la portée des enfants dans un lieu pas trop humide. Cependant, si vous n’en avez plus besoin, l’idéal est de demander à votre médecin de l’éliminer pour vous. Cette mesure permet de protéger l’environnement. Il faudra donc éviter de jeter ces comprimés dans les ordures ou les égouts.

Il faut retenir que le Klipal codéine est un antalgique puissant composé de paracétamol et de codéine. Bien qu’il soulage les douleurs aiguës d’intensité modérées, sa consommation entraine quelques effets indésirables chez le patient. Cependant, pour limiter ces derniers, vous devez respecter la posologie définie. Pour plus de sécurité, vous pouvez prendre l’avis d’un médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img
spot_img

Vous aimerez aussi :

Related Articles