Global Statistics

All countries
597,482,200
Confirmed
Updated on August 17, 2022 9:43 pm
All countries
553,612,224
Recovered
Updated on August 17, 2022 9:43 pm
All countries
6,460,986
Deaths
Updated on August 17, 2022 9:43 pm

Kyste au poignet : causes et traitements

Le kyste au poignet est une maladie qui affecte en général les jeunes hommes et les jeunes femmes. On le remarque aussi chez les enfants âgés de plus de 4 ans et chez les séniors. Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’un kyste au poignet. Quels sont les traitements efficaces pour guérir d’un kyste au poignet ?

Qu’appelle-t-on kyste ?

Lekyste se définit comme une cavité remplie d’une substance légèrement solide, d’air, ou encore, de liquide. Cette cavité peut se former sur n’importe quelle partie du corps, surtout au niveau des tissus mous et des os. Ainsi, il faut préciser qu’il existe plusieurs types de kystes, en fonction de leur zone d’apparition. Cela dit, quand la cavité apparaît au niveau du poignet, on parle de kyste au poignet.

Que savoir sur le kyste au poignet ?

On parle de kyste au poignet pour désigner une boule remplie d’un liquide transparent et translucide comme de l’eau. Dans la majorité des cas, la boule se forme au dos du poignet. Toutefois, il est possible de remarquer son apparition au niveau de la face antérieure du poignet dans certains cas.

Le kyste au poignet provient d’un vieillissement du tissu qui se trouve autour des articulations. Dans les conditions normales, les articulations baignent dans une sorte de liquide (liquide synovial) qui permet de faciliter leur mouvement.

Cependant, la boule survient quand la poche dans laquelle se trouve le liquide déclenche une excroissance. Compte tenu de cette situation, celle-ci se remplit à son tour et crée des coups ainsi que des mouvements répétitifs des articulations. Cela peut entraîner l’apparition de cette anomalie du poignet. Par ailleurs, ce type de kyste peut apparaître de manière spontanée et augmente progressivement de volume quelque temps après.

Quelles sont les causes du kyste au poignet ?

Le kyste au poignet est causé par une dégénérescence du tissu au niveau des articulations du poignet. Il s’agit d’un phénomène qui s’accompagne d’une accumulation du liquide synovial. Cela provoque alors la formation de la masse kystique ou de la boule. Selon les études des spécialistes, les causes réelles de cette maladie sont entre autres :

  • Le bricolage ou le travail manuel ;
  • Les traumatismes causés par les chutes et les coups ;
  • Les activités sportives caractérisées par des mouvements répétitifs (notamment, le volley-ball, le handball et le basketball).

En outre, la maladie peut apparaître à la suite d’une entorse du poignet ou d’un ligament. Aussi, faut-il signaler qu’il existe des facteurs de risques comme des maladies inflammatoires (polyarthrite, rhumatisme) ou le terrain arthrosique.

Quels sont les symptômes du kyste au poignet ?

Un kyste au poignet se présente habituellement sous la forme d’une boule de petite taille. Le malade peut ressentir des douleurs lors des mouvements. Quand rien n’est fait au bout de quelque temps, la boule prend du volume. À ce stade, elle devient peu sensible et indolore. Particulièrement chez la femme, son aspect peut parfois demeurer inesthétique.

Comment diagnostiquer le kyste au poignet ?

Pour diagnostiquer un kyste au poignet, l’idéal est de voir un médecin si vous constatez des lésions dont la nature n’est pas connue, une apparition et une croissance rapide de la masse kystique ainsi que des douleurs importantes.

En réalité, quand vous consultez un médecin, ce dernier procède à un examen de la masse. De plus, il se charge de surveiller l’évolution du kyste. Hormis les symptômes précédemment cités, d’autres peuvent aussi nécessiter une consultation chez le médecin. On peut évoquer :

  • L’impossibilité ou les difficultés à réaliser certains mouvements au niveau des articulations du poignet ;
  • Les saignements ;
  • Les difficultés à soulever certaines choses dont le poids n’est pas vraiment important.

Toute personne qui remarque l’apparition d’une excroissance ou d’une masse au poignet doit avoir le réflexe de consulter un spécialiste. C’est grâce au diagnostic qu’on peut déterminer le traitement le mieux adapté.

Quels sont les traitements possibles d’un kyste au poignet ?

Le plus souvent, le kyste au poignet ne nécessite pas de traitement, d’autant plus qu’il est peu gênant. Cependant, s’il devient trop douloureux, une prise en charge s’avère nécessaire. Cela dit, il existe plusieurs méthodes pour traiter cette anomalie du poignet. Celles-ci sont choisies en fonction de la gêne de la personne malade.

Les méthodes chirurgicales

Il s’agit de faire une ablation du kyste sous anesthésie locale. Les méthodes chirurgicales se regroupent en deux techniques. La technique arthroscopique et la technique à ciel ouvert.

La technique arthroscopique

Cette intervention consiste à faire deux petites incisions. L’une est dédiée à la caméra utilisée pour voir le kyste. Quant à l’autre incision, elle permettra d’utiliser le shaver (appareil capable de retirer le kyste de l’intérieur).

Une fois que l’intervention est terminée, le patient n’a pas besoin de rééducation. Aussi, le pansement est retiré au bout de 8 jours. Cette technique peut causer des lésions en fonction de la sensibilité du patient.

La technique à ciel ouvert

La technique à ciel ouvert est une méthode qui consiste à faire une incision cutanée suivant le sens des plis cutanés. Cela permet d’extraire le kyste sans pour autant faire mal au patient.

Ce dernier peut porter une attelle après l’opération afin de maintenir le poignet en rectitude. Au bout de 10 jours, elle pourra être retirée. Par contre, pour cette technique, il faudra une rééducation 1 mois après la chirurgie. Cela est encore plus indispensable si le patient n’a pas récupéré de manière spontanée la mobilité complète de ses doigts et de son poignet après l’intervention.

Les méthodes naturelles

Les méthodes naturelles pour traiter le kyste au poignet sont très nombreuses.

L’application des crèmes à l’arnica

L’une des meilleures méthodes naturelles pour traiter le kyste au poignet est l’application des crèmes à l’arnica. En effet, ce sont des crèmes qui permettent de diminuer les douleurs causées par le kyste. Certes, celles-ci ne réduiront pas drastiquement les maux, mais elles sont efficaces.

L’utilisation des cataplasmes d’argile verte

Les expériences ont longtemps montré que l’argile verte est un remède utile pour traiter beaucoup de maux. Cela dit, elle est aussi efficace contre le kyste au poignet. Riche en silicates, l’argile renferme des propriétés absorbantes et apaisantes. Son utilisation permet donc de drainer tout ce qui est toxique et les liquides hors du corps.

Pour employer ce remède, vous pouvez consommer l’eau ou le lait d’argile. Toutefois, la forme la plus efficace contre le kyste est le cataplasme.

L’ostéopathie

On décrit l’ostéopathie comme une thérapie complémentaire conseillée dans la prise en charge des troubles des articulations ou des muscules. Celle-ci peut donc agir contre les kystes au poignet de plusieurs façons.

Primo, l’ostéopathe analyse les restrictions de mobilité afin d’éliminer les différentes contraintes liées aux articulations du corps. Son analyse lui permettra de découvrir également l’origine du kyste. Grâce aux données qu’il aura recueillies, il pourra facilement corriger l’anomalie.

Secundo, le médecin cherche les points de conflits des vaisseaux qui se trouvent au niveau du poignet pour favoriser une meilleure circulation sanguine. Cette astuce est bénéfique pour réduire convenablement la taille du kyste. On retient donc que l’ostéopathie est une technique qui permettra de gérer la douleur et de guérir la maladie.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont aussi très efficaces pour lutter contre le kyste au poignet. Elles permettent surtout la circulation des liquides du corps. Dans le cas d’un kyste, les huiles essentielles peuvent s’utiliser en application cutanée. Il suffit de masser le poignet pendant 10 minutes environ par jour. Toutefois, il faut ajouter que toutes les huiles essentielles ne sont pas recommandées. Les plus utilisées sont :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée : elle permet de diminuer la douleur en raison de sa propriété antalgique. Elle peut lutter aussi contre les inflammations ;
  • L’huile essentielle de lentisques pistachier : cette huile est dotée de vertus favorisant l’évacuation des liquides. On peut aussi l’utiliser pour atténuer les douleurs ;
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné : elle aide à limiter les dégâts et accélérer la guérison. De plus, grâce à son action anti-inflammatoire, elle rend plus solides les articulations fragiles et évacue le liquide.

À noter qu’il est possible d’utiliser ces huiles avec du macérât d’huile d’arnica. Cette méthode permet de garantir une meilleure efficacité.

L’utilisation de l’aloe vera

Un des remèdes indubitables contre le kyste au poignet est l’aloe vera. Cette plante possède des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Elle contribue également à favoriser la régénération des tissus abîmés. Il est possible d’utiliser le gel d’aloe vera sur la partie concernée. La plante peut être combinée avec des huiles essentielles pour obtenir de meilleurs résultats.

Recourir aux plantes drainantes

Ces plantes possèdent des propriétés de drainage qui aident à réduire la taille du kyste. Comme exemple de plantes, on peut évoquer la bardane qui est un antibiotique ainsi que le pissenlit qui agit comme un détoxifiant et assure l’élimination des déchets liquides. Les spécialistes recommandent de consommer ces plantes en infusion. La dose idéale est de 1 à 3 tasses par jour.

Enfin, le kyste au poignet semble être une maladie bénigne. Cependant, pour ne pas être victime de ce mal, il faudra éviter de soulever des poids trop lourds.

Vous aimerez aussi :

Related Articles