Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

La bradypnée : causes, symptômes, diagnostics et traitements

L’être humain a besoin d’un certain nombre de choses indispensables au fonctionnement normal de son organisme. Leur importance est telle que si l’un de ces éléments arrivait à être altéré, l’homme pourrait tomber malade. C’est le cas de la respiration, cette fonction biologique assurant les échanges gazeux du sang vers les tissus du corps. Elle est donc au centre de la vie de l’homme. Mais, il arrive que cette fonction, bien que vitale, se détériore et entraîne un dysfonctionnement de l’organisme. Parmi les maladies respiratoires susceptibles de survenir, nous avons la bradypnée. C’est un ralentissement critique de la respiration qui peut se remarquer tant chez les adultes que chez les enfants. Puisqu’elle n’épargne personne, on est en droit de se poser certaines questions. Qu’est-ce que la bradypnée ? Quels sont les causes et les symptômes de la maladie ? Comment diagnostiquer la bradypnée ? Existe-t-il des traitements contre ce mal ? Nous vous invitons à lire cet article pour avoir tous les éléments de réponse.

Qu’est-ce que la bradypnée ?

D’un point de vue étymologique, la bradypnée est formée de deux mots : Brady et pnée. Ils signifient respectivement, ralenti et ventilation. De cette définition, il découle que la bradypnée désigne une ventilation ralentie. En d’autres termes, un adulte au repos est censé avoir 12 à 20 mouvements respiratoires par minute. Quant à lui, un nourrisson en situation normale doit avoir 30 mouvements respiratoires à la minute. C’est dans une situation de bradypnée qu’on observera des mouvements respiratoires inférieurs aux nombres que nous venons de donner. On en conclut donc qu’adulte et nourrisson peuvent tous souffrir de la bradypnée. C’est un mal qui n’épargne personne. Par ailleurs, remarquez que cette maladie n’est pas synonyme d’arrêt respiratoire. Il s’agit bien de deux phénomènes différents, même s’ils peuvent avoir des conséquences fatales dans certains cas.

Quelles sont les causes de la bradypnée ?

À l’instar de plusieurs autres maladies respiratoires, la bradypnée a des causes variées. On retrouve ainsi au rang de celles-ci le froid, un excès de dioxyde de carbone dans le sang, et bien d’autres.

Le froid

La bradypnée est une maladie qui, dans un premier temps, a un rapport avec la température ambiante. En d’autres termes, si vous vous retrouvez dans un lieu où la température lui est favorable elle peut surgir. En effet, c’est un mal qui peut survenir du fait de la fraicheur. Autrement dit, le ralentissement de la respiration peut se remarquer après une exposition prolongée du patient au froid. On note alors que le froid est l’une des premières causes de la bradypnée. Mais, est-ce la seule cause de la bradypnée ? Bien sûr que non !

L’excès de dioxyde de carbone

Hormis le froid, la bradypnée peut être causée par un autre fait. Il s’agit évidemment d’une forte concentration en dioxyde de carbone contenu dans l’organisme. En effet, le corps humain est programmé pour évacuer en permanence la quantité de CO2 qu’il produit. Mais, il peut arriver que le dioxyde de carbone ainsi produit ne soit pas éjecté. De façon concrète, l’organisme doit charger les globules rouges qui à leur tour expulsent le gaz carbonique. Mais, l’organisme ne jouant pas son rôle, le gaz s’agglutinera alors en forte proportion dans le sang. C’est ce qui va entraîner par la suite un déséquilibre du système respiratoire. Par conséquent, il peut conduire à une obstruction partielle des voies respiratoires.

En termes plus simples, l’organisme doit pouvoir évacuer la quantité de CO2 qu’il produit. S’il n’arrive pas à le faire, il y a de fortes chances que survienne une crise respiratoire. La conséquence immédiate sera un ralentissement anormal de la respiration du patient.  

Les autres causes possibles

La bradypnée a plusieurs autres origines qui méritent l’attention. On peut ainsi énumérer par exemple :

  • Les effets secondaires de certains médicaments comme la morphine en cas de surdosage ;
  • Les maladies du bulbe rachidien et des muscles respiratoires ;
  • L’obésité ;
  • Etc.

Quels sont les symptômes de la bradypnée ?

En cas de crise respiratoire, il y a des symptômes visibles qui peuvent vous permettre de savoir s’il s’agit d’une bradypnée. Ils sont facilement reconnaissables si l’on est attentif un tant soit peu aux comportements du malade. On peut ainsi parler du ralentissement anormal de la respiration, l’étourdissement, l’évanouissement, etc.

Le ralentissement anormal de la respiration

Le ralentissement anormal de la respiration est un signe visible pouvant apparaître chez un malade de la bradypnée. Ce dernier pourrait donc éprouver une difficulté au moment de faire sortir l’air des poumons. En effet, lorsqu’ils sont en bonne santé, les enfants et les adultes ont un rythme cardiaque qui leur est propre. Dans le premier cas, il s’agit d’un battement du cœur allant de 70 à 140 par minute. Chez les adultes normaux, cet indice est compris entre 50 et 80 battements par minute. Mais, dans le cas d’une personne souffrant de la bradypnée, on se retrouve en dessous des 50 battements par minute. La résultante de ces dysfonctionnements serait normalement une lenteur de la respiration. Enfin, pour contrôler le pouls, il faut placer la pulpe de l’index, du majeur et de l’annulaire sur une artère. Vous ressentirez alors de toutes petites vibrations que l’on appelle le pouls. Si vous constatez une lenteur respiratoire, contactez immédiatement votre médecin.

L’étourdissement

Au nombre des symptômes qui peuvent annoncer cette maladie, il faut retenir aussi l’étourdissement. Il s’agit d’un vertige qui peut se faire suivre d’une perte de l’équilibre. C’est généralement décrit comme le sentiment d’une tête qui tourne ou un sentiment de malaise.

L’évanouissement

Quant à l’évanouissement encore appelé syncope, c’est une perte de conscience soudaine et brève. C’est un malaise au cours duquel le malade tombe brusquement pour se réveiller après quelques secondes.

La fatigue

C’est une sensation de faiblesse qui se ressent tout le long du corps. C’est donc en d’autres termes une sensation de perte de ses résistances ou de toute force. Elle se traduit généralement par la lassitude et la paresse d’agir.

Quelles sont les conséquences de la bradypnée ?

La bradypnée peut entraîner plusieurs conséquences sur la santé du patient. Ainsi, on peut assister à une hypoventilation de l’alvéole. En évidence, qui parle d’une hypoventilation alvéolaire, parle d’une diminution du volume d’air dans les poumons. Comprenez donc qu’il s’opère un entassement du niveau de dioxyde de carbone. La conséquence directe est l’accumulation d’acide et un faible taux d’oxygène dans le sang. Par la suite, le malade peut montrer des signes apparents de somnolence. Finalement, notez qu’une personne souffrant d’une maladie respiratoire peut mourir si elle n’est pas vite prise en charge.

Comment diagnostiquer la bradypnée ?

En ce qui concerne les diagnostics de la maladie, ils sont essentiellement cliniques. Dès l’apparition des symptômes, vous devez vous rendre à l’hôpital pour faire des consultations. Il est conseillé de le faire le plus vite possible pour éviter toute complication respiratoire.

Quels sont les traitements possibles ?

Le traitement de cette maladie se fait de façon progressive. Entre autres, il est possible de réapprendre à respirer par le biais de certains exercices adaptés. Ensuite, il y a le traitement respiratoire qui comporte plusieurs démembrements. Enfin, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie.

L’apprentissage de la respiration

Au cours de cet exercice, on va d’abord apprendre au patient à bien respirer. On procède alors à des exercices de relaxation qui ont pour but de diminuer tout type de stress. Le patient se lancera maintenant dans des exercices d’inspiration et d’expiration. Ensuite, l’apprentissage s’accentuera sur la meilleure façon d’amener de nouveau les muscles à œuvrer pour réduire l’essoufflement. Il est recommandé ici de faire des exercices de souffle et d’endurance. Ce faisant, le malade favorise un meilleur renforcement musculaire.

Le traitement respiratoire

Ce traitement est composé des corticoïdes, d’un respirateur et de l’oxygénothérapie utilisée dans les cas extrêmes. Il faut cependant noter que chacun d’eux a un rôle important à jouer dans le traitement. Ainsi, les corticoïdes permettent de lutter contre l’encombrement des voies respiratoires. Le respirateur quant à lui assure une régularisation de la respiration du patient. Enfin, dans les situations les plus sévères, il faut recourir à l’oxygénothérapie.

L’hygiène de vie

Dans ce paragraphe, il est recommandé au patient de revoir son hygiène de vie. C’est une solution salvatrice contre la bradypnée. En fait, sous le coup de la fatigue et de l’essoufflement, plusieurs patients se lassent de toutes activités physiques. Ils prétendent ainsi qu’ils n’ont plus la force et qu’ils ne veulent pas aggraver leur situation. Or, les exercices physiques ont pour vocation d’entretenir le bien-être de notre corps. En outre, il est recommandé aussi d’éviter le tabagisme et tout ce qui y a rapport. Cependant, il est fortement recommandé en cas d’inquiétude de se rapprocher de son médecin. Il est le plus indiqué pour vous donner des conseils avisés et pointilleux sur la question.

Pour conclure, retenez que la bradypnée est une dépression respiratoire ayant plusieurs causes et plusieurs conséquences. Elle se manifeste sous des formes diverses et ne fait aucune distinction entre adulte et enfant. Heureusement, elle admet des traitements qui devraient être assistés par un médecin assermenté. Par ailleurs, il existe plusieurs autres maladies respiratoires qui n’ont pas été évoquées dans cet article. Chacune d’elles pourrait présenter des similitudes avec la bradypnée sur plusieurs plans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles