Global Statistics

All countries
592,129,086
Confirmed
Updated on August 11, 2022 3:22 am
All countries
562,202,170
Recovered
Updated on August 11, 2022 3:22 am
All countries
6,444,786
Deaths
Updated on August 11, 2022 3:22 am

Cyanose: symptômes, causes et traitements de la peau bleue

La cyanose se traduit par une coloration bleue de la peau et des muqueuses. Considérée comme un symptôme clinique, elle peut être le signe d’une maladie grave. La cyanose peut être causée par des maladies cardiaques ou pulmonaires graves et des malformations cardiovasculaires. La maladie se manifeste lorsque le sang est appauvri en oxygène. Quels sont les causes, symptômes et traitements possibles de la cyanose ? Retrouvez ici quelques réponses

Qu’est-ce que la cyanose ?

La cyanoseest une coloration inhabituelle bleuâtre de la peau ainsi que des muqueuses. Elle est généralement perceptible autour de la bouche, des lèvres, de la plante des pieds, des paumes des mains et des ongles. Elle est due à l’oxygénation souvent insuffisante du sang. En terme médical, on parlera d’hémoglobine désoxygénée.

En effet, lorsque le sang est bien oxygéné, il est de couleur rouge vif, mais lorsqu’il est en manque d’oxygène, il devient violet foncé ou rouge bleuâtre. Autrement dit, la cyanose est le fruit d’un sang pauvre en oxygène et de couleur bleuâtre, au lieu de la couleur rouge, qui perfuse la peau. 

Les types de cyanose 

Il existe une variété de cyanose à savoir : la cyanose centrale, la cyanose différentielle, la cyanose périphérique et la cyanose chez les nouveau-nés ou les bébés.

Cyanose centrale

La cyanose centrale est une altération bleue, qui est observée plus précisément sur les lèvres et la langue. Elle est causée par des troubles cardiaques ou respiratoires, et est due à un taux faible d’oxygène dans les artères centrales.

La cyanose centrale peut aussi être visible chez une personne, lorsqu’un pigment anormal dans le sang donne à la peau, une couleur anormale bleuâtre. Cela peut être le résultat de la prise de médicaments ou d’autres conditions.

Cyanose différentielle

Encore appelée cyanose mixte, elle est une coloration bleuâtre et est présente à certains niveaux du corps, mais pas dans d’autres. Elle peut par exemple être présente, uniquement dans les membres inférieurs ou dans les membres supérieurs.

Cyanose périphérique

La cyanose périphérique – © Crédit : informationhospitaliere.com

Ce type de cyanose est une coloration bleue ou violette de la peau des extrémités (les doigts et les orteils). La cyanose différentielle est plus dense au niveau du lit des ongles. Cela peut surtout s’observer, quand la température de l’extérieur est très froide. 

Cyanose chez les nouveau-nés et les bébés

Chez un nouveau-né, la cyanose est plus observable au niveau de la zone qui entoure sa bouche. Il peut aussi arriver que d’autres parties comme le torse, les paumes, la tête ou encore la plante des pieds soient atteintes. Cela démontre que le bébé n’a pas suffisamment d’oxygène.

Les symptômes de la cyanose

Le principal symptôme de la cyanose visible est une coloration bleutée, violacée ou grisâtre de la peau et/ ou des muqueuses. Un léger cas de cyanose peut être difficile à détecter à première vue, même chez les personnes ayant la peau claire. Cela peut rester ainsi et donc invisible, jusqu’à ce que la teneur en oxygène du sang baisse drastiquement.

La saturation normale en oxygène du sang est comprise entre 95% et 100%. Ces taux signifient que toute l’hémoglobine de votre sang transporte de l’oxygène. En dessous de 85%, vous pouvez remarquer une teinte bleuâtre de votre peau.

Si vous êtes une personne à peau foncée, il est probable que vous ne remarquiez pas la cyanose sur votre peau. Mais vous pouvez toutefois remarquer sa présence au niveau des lits d’ongles, des lèvres et des gencives. Ces parties peuvent prendre la couleur violette au lieu du bleu. La peau de vos yeux peut aussi avoir une teinte violacée ou bleuâtre.

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes, prenez rendez-vous avec votre médecin :

Chez les adultes

  • Coloration bleuâtre ou violacée des ongles, de la peau ou des muqueuses ;
  • Perte de conscience ou confusion ;
  • Douleurs au niveau du thorax ;
  • Vous crachez du mucus sombre ou teinté de sang ;
  • Vous devez vous pencher en avant, pour une meilleure respiration ;
  • Difficulté à respirer ;
  • Léthargie ;
  • Irritabilité ;
  • Dyspnée ;
  • Fréquents maux de tête ;
  • Abondantes transpirations ;
  • Forte fièvre ;
  • Engourdissement dans les jambes, les mains, les bras, les doigts ou dans les orteils ;
  • Évanouissement ;
  • Blanchiment des jambes, des doigts, des mains ou des orteils ;
  • Pneumonie et embolies pulmonaires ;
  • Augmentation de la pression dans le système veineux jugulaire ;
  • Insuffisance cardiaque congestive.

Chez les nourrissons et les jeunes enfants.

  • Difficulté à respirer ;
  • Respiration au-dessus de 50 à 60 par minute ;
  • Boiterie ou manque de mouvement ;
  • Extrême fatigue ;
  • Léthargie ;
  • Grognements ;
  • Mauvais sommeil ;
  • Manque d’appétit ;
  • Agitation ou irritabilité ;
  • Mouvement visible des muscles de la poitrine ;
  • Évasement des narines lors de la respiration.

Les causes de la cyanose 

Les causes de la cyanose peuvent être nombreuses ; elles peuvent varier en fonction du type de cyanose dont le patient souffre. 

Le sang a pour principale fonction de transporter l’oxygène dans le corps. Le sang part des poumons sous forme désoxygénée, et est finalement oxygéné grâce à l’air que vous respirez. Le sang à l’étape oxygénée se dirige vers le cœur, où il est pompé par les artères, vers les tissus du corps.

Plusieurs raisons peuvent constituer un obstacle, et empêcher le sang d’atteindre vos tissus. Voici listées les causes sous-jacentes de la cyanose en fonction des types :

Les causes de la cyanose centrale

La cyanose centrale est pour la plupart du temps causée par un problème ventilatoire ou circulatoire. Ce problème peut entraîner une piètre oxygénation du sang dans les poumons. On est en face d’une cyanose centrale, quand le taux de saturation artérielle en oxygène est en dessous de 85 ou 75 %. La cyanose centrale peut être causée par les conditions suivantes :

  1. Affections liées au système respiratoire :
  2. Embolie pulmonaire ;
  3. Pneumonie ;
  4. Hypoventilation ;
  5. Bronchiolite ;
  6. Maladie pulmonaire obstructive chronique ;
  7. Bronchospasme ;
  8. Hypertension pulmonaire.
  • Affections liées au sang :
  • Cyanose congénitale ;
  • Méthémoglobinémie ;
  • Polyglobulie.
  • Affections liées au système nerveux central
  • Crise tonico-clonique ;
  • Hémorragie intracrânienne ;
  • Surdosage de médicaments.
  • Affections relatives aux maladies cardiovasculaires :
  • Insuffisance cardiaque ;
  • Infarctus du myocarde ;
  • Cardiopathie congénitale ;
  • Affections cardiaques valvulaires.
  • Autres affections :
  • Haute altitude supérieure à 2400m ;
  • Apnée obstructive du sommeil ;
  • Hypothermie. 

Les causes de la cyanose différentielle ou mixte

La cyanose différentielle est plus observée chez les patients qui présentent un canal artériel perméable. C’est donc la principale cause dans ce cas de figure.

En effet, les patients qui ont un canal artériel large, développent la plupart du temps, une maladie vasculaire pulmonaire progressive. De cette condition découle une surcharge de pression du ventricule droit. Aussitôt que la pression des poumons dépasse celle aortique, il se produit une inversion du shunt. Le membre supérieur du corps prend dans ce cas une couleur rose.

Les causes de la cyanose périphérique

Les affections de base de la cyanose centrale peuvent également causer une cyanose périphérique. Cette dernière condition peut être visible, même en l’absence d’insuffisance cardiaque ou encore pulmonaire. Voici quelques causes de la cyanose périphérique :

  • Toutes les causes relatives à la cyanose centrale ;
  • Exposition au froid ;
  • Obstruction veineuse ;
  • Maladie pulmonaire obstructive :
  • Obstruction artérielle ;
  • Réduction du débit cardiaque.

Diagnostic de la cyanose

Avoir une peau de couleur bleue peut être le signe d’une maladie grave. Si la couleur normale de votre peau ne revient pas après que vous l’ayez frotté, vous devez alors vous faire diagnostiquer par un médecin.

Pour faire le diagnostic et détecter la cause de la cyanose, votre médecin prendra nécessairement vos antécédents médicaux et vous posera quelques questions. 

Quelques questions auxquelles vous devrez vous attendre :

  • Depuis combien de temps avez-vous remarqué cette coloration bleuâtre ?
  • Quelles sont les parties de votre corps touchées ?
  • Avez-vous inhalé quelque chose ces derniers jours ;
  • Avez-vous des difficultés à respirer ?
  • Vous mettez-vous dans une position spécifique avant de mieux respirer ?
  • Avez-vous un gonflement dans vos membres ?
  • Suivez-vous un traitement actuellement ?
  • Quels médicaments prenez-vous actuellement ?

Votre médecin effectuera également un examen, et prescrira des tests. L’examen se basera sur vos poumons et votre cœur. Il examinera aussi votre abdomen, votre poitrine, votre cou, vos mains et vos pieds. Il vous fera porter certainement un oxymètre de pouls. Cet appareil permet de mesurer la manière dont votre sang est oxygéné. 

Voici les tests que votre médecin vous prescrira :

  • Tests sanguins ;
  • Analyse des gaz du sang artériel (permet de mesurer la saturation en oxygène ainsi que d’autres symptômes de votre fonction pulmonaire ;
  • Formule sanguine complète : La présence éventuelle de la cyanose fait augmenter le taux d’hémoglobine. Ce test permet de détecter tout ce qui est caché ;
  • Tests cardiaques ;
  • Échocardiographie : permet de rechercher d’éventuelles malformations cardiaques ;
  • Angiographie par soustraction numérique : Permet d’exclure d’autres conditions comme l’occlusion artérielle aiguë ;
  • Veinographie : Permet de détecter une éventuelle prévalence de l’occlusion veineuse aiguë ;
  • Radiographie pulmonaire : ce test peut être fait afin d’exclure d’autres conditions comme la pneumonie, l’insuffisance cardiaque ou l’infarctus ;
  • Tomodensitométrie ;
  • Tests de la fonction pulmonaire.

Traitement de la cyanose 

Le traitement de la cyanose consiste à identifier et à traiter les causes sous-jacentes de la maladie. Plus vite vous recevrez un traitement approprié et plus vite vous pourrez limiter les possibles complications. Le traitement permet de rétablir le flux sanguin oxygéné, vers les parties qui sont affectées. La première étape du traitement consistera à vous donner de l’oxygène supplémentaire. Cela  permet d’inverser l’hypoxie qui est un bas taux d’oxygène. 

Certains médicaments peuvent stimuler vos vaisseaux sanguins à se détendre comme :

  • Les médicaments antihypertenseurs ;
  • Les médicaments contre la dysfonction érectile ;
  • Les antidépresseurs ;

Tous les médicaments que vous prendrez doivent être sous prescription médicale. Ne prenez jamais l’initiative de vous automédicamenter. 

Si vous avez le phénomène de Raynaud, certains changements de mode de vie doivent être associés à votre traitement. Vous devez alors limiter ou éviter toutes conditions susceptibles de resserrer vos vaisseaux sanguins telles que :

  • Les décongestionnants ;
  • Les pilules contraceptives ;
  • Les médicaments contre la migraine ;
  • La caféine ;
  • La nicotine.

Chez les enfants qui présentent une cyanose, la chirurgie est souvent recommandée. Des médicaments peuvent aussi faire partie du traitement. Ces médicaments incluent ceux prescrits pour traiter l’insuffisance cardiaque ou pour détendre les vaisseaux sanguins.

Les complications possibles de la cyanose

La cyanose étant due à des maladies graves, un retard de traitement risque d’entraîner de graves complications et des dommages potentiellement permanents. Une fois la cause sous-jacente de la maladie diagnostiquée, il est donc important que vous suiviez rigoureusement les traitements proposés par votre médecin. Dans le cas contraire, vous risquez de vous exposer aux complications potentielles telles que :

  • Perte d’un membre de votre corps ;
  • Septicémie (une réaction inflammatoire pouvant entraîner la mort) ;
  • Ulcération ou gangrène ;
  • Insuffisance respiratoire ;
  • Insuffisance cardiaque.

La présence de la cyanose peut être le signe d’une maladie grave. Elle nécessite alors un traitement immédiat et adéquat. Si vous, ou l’un de vos proches présente des symptômes tels qu’une teinte bleuâtre sur les ongles, la peau et les muqueuses, consultez sans plus tarder un médecin.

Vous aimerez aussi :

Related Articles