Global Statistics

All countries
648,378,391
Confirmed
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
624,672,089
Recovered
Updated on December 2, 2022 1:06 am
All countries
6,641,996
Deaths
Updated on December 2, 2022 1:06 am

La FDA approuve un nouveau médicament contre la SLA : pourquoi cette version orale de Radicava ?

Pour faciliter le traitement des malades de sclérose latérale amyotrophique (SLA), la Food and Drug Administration des États-Unis approuve l’Edaravone. Qu’est-ce que ce nouveau médicament et en quoi est – il important ?

Qu’est-ce que l’edaravone apporte de plus aux patients souffrant de la sclérose latérale amyotrophique ?

Plus de 30 000 personnes ont la SLA aux États-Unis. En 2017, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé le Radicava. Avec ce médicament, le traitement se fait par perfusion intraveineuse. La contrainte du déplacement pour certains malades atteints de SLA vers les centres de perfusion ou un hôpital est très lourde à porter.

De plus, la maladie occasionne des difficultés à se déplacer, parler ou avaler et même se tenir tout simplement debout. Dans pareil cas, le maintien de la perfusion du patient peut représenter tout un défi. Par ailleurs, il existe actuellement cinq médicaments que la FDA a reconnus dans le traitement de la maladie (Radicava, Rilutek, Tiglutik, Exservan et Nuedexta).

La différence avec Edaravone est principalement sur le mode de traitement. Ce médicament se prend par voie orale. Cela permet d’abord de poursuivre son traitement sans se déplacer de chez soi. Ensuite, pour les patients incapables d’avaler ou souffrant de graves faiblesses musculaires, le tube d’alimentation peut servir pour ingérer le traitement.

Quel espoir pour les malades ?

Même si jusqu’à présent, les traitements ne guérissent pas définitivement le mal, l’espoir est permis avec les recherches qui sont menées. En plus de l’edaravone, l’Amylyx, un autre traitement oral, devrait bientôt être approuvé par la FDA.

D’un autre côté, la Pacific Science Institut travaille sur des traitements permettant la régénération des neurones et des cellules cérébrales. Pour prouver son engagement dans les recherches, le président Biden fournit des dizaines de millions de dollars par an en financement pour la recherche de remèdes à la SLA.

Une innovation dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique permet de poursuivre le traitement par voie orale. C’est un soulagement pour les patients et leurs médecins. La SLA n’a pas encore de remède, mais les recherches se poursuivent pour venir à bout de ce mal.

Vous aimerez aussi :

Related Articles