Global Statistics

All countries
261,024,098
Confirmed
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
234,085,835
Recovered
Updated on November 27, 2021 10:23 am
All countries
5,209,483
Deaths
Updated on November 27, 2021 10:23 am

La leptine : définition, fonctionnement et stimulation

Il est généralement admis que les problèmes pondéraux sont liés à l’apport massif ou inadéquat de nourriture. De ce fait, la plupart des personnes en surpoids essaient de réduire les calories et graisses de leur alimentation. Les résultats de ces changements de régime sont toutefois mitigés. Cela pousse les chercheurs à réfléchir aux autres causes possibles de l’obésité.

Les principales recherches menées en ce sens montrent que les hormones jouent également un grand rôle dans la prise ou la perte de poids. La leptine est l’une de ces hormones qui ont une grande influence sur la charge pondérale d’un individu. Découvrez l’essentiel sur cette hormone dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que la leptine ?

Produite dans le tissu adipeux du corps humain, la leptine est une hormone qui contribue à la régulation de l’appétit et du métabolisme. Découverte en 1994, elle a été baptisée hormone de la satiété.

Le rôle de la leptine est de réguler le nombre de calories consommées et dépensées, ainsi que la quantité de graisse stockée dans le corps. Elle contribue aussi aux fonctions d’immunité et de fertilité de l’organisme.

Il faut distinguer l’hormone leptine de la plante vivaces appelée leptinella, et dont l’une des variétés (la leptinella squalida ou leptinella Platt’s blacks) sert de couvre-sol.

Comment fonctionne-t-elle ?

Lorsque la leptine est produite, elle est directement absorbée par le cerveau. Elle est censée indiquer à ce dernier que l’organisme a stocké assez de graisses, et qu’il peut désormais bruler des calories normalement, sans absorber plus de nourriture. Elle est donc à l’origine de la satiété ressentie après les repas. C’est d’ailleurs à ce moment que sa production dans l’organisme est plus élevée.

Les personnes ayant un pourcentage de graisse corporelle élevé ont également un taux de leptine élevé dans le sang. Toutefois, au lieu de contribuer à réduire l’appétit et favoriser la perte de poids, elle n’agit plus. Cela est dû au phénomène de résistance.

Qu’entend-on par résistance à la leptine ?

La résistance à la leptine se développe progressivement chez les personnes en surpoids. En effet, au bout d’un moment, et en dépit de la quantité de leptine déjà présente dans le corps, le cerveau n’arrive plus à percevoir celle-ci. C’est un dérèglement hormonal.

De ce fait, le cerveau n’est plus en mesure d’envoyer à l’organisme les signaux de satiété, puisqu’il considère cette supposée absence de leptine comme un signal de famine. Au contraire, il va stimuler l’appétit ce qui va amener la personne en surpoids à continuer de manger bien qu’elle se rende compte de l’effet produit sur elle. Cette résistance à la leptine est désormais considérée par les médecins et chercheurs comme une cause biologique de l’obésité.

Les causes de la résistance à la leptine

Divers éléments, pris séparément ou combinés contribuent à la résistance à la leptine. En premier lieu, il y a le manque de sommeil et la consommation d’acides gras libres qui lorsqu’elle est exagérée peut entrainer une interférence du signal de la leptine. Ensuite, il faut considérer une inflammation de l’hypothalamus (due à la consommation excessive de nourriture industrielle) comme une cause possible de résistance à la leptine. Enfin, les taux élevés de leptine sont aussi des causes de résistance.

Il est important de préciser que dans le cas des personnes atteintes d’obésité, la résistance à la leptine peut générer un cercle vicieux dont il est difficile de se sortir. Elles prennent de plus en plus de poids, ce qui fait augmenter le taux de leptine dans leur corps et les rend encore plus résistantes à la leptine. Comprendre le mécanisme de fonctionnement de cette hormone peut toutefois aider à la réguler.

La leptine et les régimes

Si vous vous demandez pourquoi vos régimes amincissants ne fonctionnent pas, sachez que la résistance à la leptine peut très bien expliquer leurs échecs. Suite à une perte de poids, les niveaux de leptine dans le sang sont également réduits. Toutefois, cela n’entraine pas automatiquement le cerveau à considérer de nouveau le signal de cette hormone.

Par ailleurs, en plus de la faim qui augmente lorsque le taux de leptine contenu dans le corps est trop bas, le nombre de calories brulées au repos chute également, de même que la motivation à bouger ou faire des mouvements. Tous ces signaux sont décryptés par le cerveau comme des symptômes d’une famine grave. Il met alors en place des mécanismes extraordinaires pour faire retrouver la graisse corporelle perdue. Cela explique notamment l’effet yo-yo du poids chez certaines personnes.

Quels sont les moyens pour stimuler la production de leptine ?

Être résistant à la leptine n’est pas une fatalité. Il est possible de réguler les taux de leptine dans le sang, ou de stimuler la sensibilité à la leptine de diverses manières, afin de l’amener à jouer son rôle normalement.

Stimulation de la leptine grâce à l’homéopathie

Outre les remèdes homéopathiques pour agir sur les fringales ou la cellulite, il est important d’adopter de nouvelles habitudes alimentaires comme la consommation de :

  • fibres (fruits et légumes) en grande quantité ;
  • protéines pour le petit-déjeuner ;
  • aliments ou mets riches en oméga 3.

Les régimes sans calories trop stricts sont déconseillés, car ils influencent la production des hormones telles que la leptine. Il est aussi conseillé de pratiquer un sport de façon régulière et de dormir suffisamment.

Les compléments de leptine

Ces compléments alimentaires ne contiennent pas de leptine. Leurs substances actives permettent plutôt de faire baisser le taux de leptine dans le corps afin de corriger la sensibilité du cerveau à cette hormone. Il s’agit notamment des compléments alimentaires :

  • Mélatonine pour un meilleur sommeil ;
  • CLA (acide linoléique conjugué) pour enrichir l’organisme en acides gras essentiels ;
  • L-Carnitine pour faire fondre les graisses.

Il est préférable de demander l’avis d’un médecin avant de prendre ces compléments, car certains peuvent causer des problèmes gastro-intestinaux.

Notez que dans de très rares cas, la leptine est administrée sous sa forme synthétisée (métréleptine) à des personnes souffrant de certaines formes d’obésité grave avec un déficit important en leptine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles