Global Statistics

All countries
329,335,340
Confirmed
Updated on January 17, 2022 4:25 pm
All countries
265,814,189
Recovered
Updated on January 17, 2022 4:25 pm
All countries
5,559,510
Deaths
Updated on January 17, 2022 4:25 pm

La luminothérapie contre la dépression saisonnière

Parmi les différentes formes de dépressions, celle dite saisonnière est un type qui ne survient qu’à une certaine période de l’année. Appelé également dépression hivernale, ce mal est le plus souvent traité par luminothérapie. Cette technique utilise notamment l’effet de la lumière sur l’humeur et la santé d’un individu. Focus sur cette nouvelle méthode de traitement contre la dépression.

Qu’est-ce que la dépression hivernale ?

Ce trouble saisonnier est notamment une forme de dépression ayant comme origine le manque de lumière naturelle. Il est également appelé Trouble Affectif Saisonnier ou TAS. De ce fait, la dépression saisonnière survient donc à une même période chaque année. Généralement, elle a lieu durant l’hiver. Cependant, elle peut également apparaître durant l’automne, en raison du manque de luminosité.

La saison hivernale est caractérisée par des journées plus courtes et une faible luminosité. Cette dernière est de 2 000 lux en cette saison contre 100 000 lux en été. Cela va alors entraîner l’apparition de différents symptômes tels que la dépression chez certaines personnes.

Les symptômes

Les individus souffrants de dépression hivernale présentent également les mêmes signes qu’une dépression classique. Ce sont les différents ralentissements physiques et psychiques, la présence d’idées noires ainsi que l’irritabilité. À cela s’ajoutent ensuite d’autres symptômes tels que :

  • Des troubles de la concentration
  • Une baisse de la libido
  • Une perte ou un gain de poids
  • Une dévalorisation de soi
  • Une culpabilité injustifiée et excessive
  • Des pensées suicidaires

En plus de ces éléments, il est aussi facile d’identifier la dépression saisonnière à travers les signes suivants :

  • Une envie permanente de sommeil
  • Une grosse fatigue
  • Un appétit très développé
  • Un sentiment de tristesse apparaissant uniquement en soirée

Les effets de la lumière

Différentes études centrées sur la relation entre la luminosité et le TAS ont été réalisées par les scientifiques. Ces dernières affirment ainsi que la lumière exerce un impact positif sur l’humeur d’un individu.

Ainsi, certaines zones du cerveau sollicitées pour la concentration ainsi que l’attention sont stimulées. Tout comme cela, l’humeur ainsi que la vigilance sont aussi influencées par la luminosité. Cela s’explique aussi par le fait que la lumière intervient sur l’horloge biologique. Ainsi, le cycle circadien, ainsi que la production de certaines hormones dépendent de la luminosité. Pour ce faire, une exposition régulière à une source de lumière identique à celle qui est naturelle présente alors différents avantages pour la santé. Tel est le cas chez les personnes atteintes de dépressions saisonnières.

La luminothérapie : de quoi s’agit-il ?

La luminothérapie est un traitement de la dépression saisonnière qui utilise une source de lumière artificielle à large spectre afin d’améliorer l’état du patient. Ainsi, cette luminosité pénètre à travers les yeux et apporte ainsi des effets positifs sur la santé de l’individu. Il faut noter que cette source de lumière n’émet aucun type de rayons UV.

En tout, la luminothérapie reproduit la lumière du soleil afin de stimuler un meilleur fonctionnement de l’organisme. Par conséquent, le corps produit une quantité suffisante de sérotonine et de dopamine. Ces hormones sont essentielles pour remédier à la perte d’énergie et de motivation.

Déroulement du traitement

Afin de traiter efficacement la dépression saisonnière à travers la luminothérapie, une exposition journalière à une source de lumière est nécessaire. Cette dernière doit avoir une puissance de 10 000 lux.

Il est alors conseillé de rester sous la luminosité de la lampe durant 30 minutes tous les jours. La personne à traiter se situe alors entre 40 à 50 cm devant la lampe de luminothérapie. Ce traitement doit être réalisé le matin, idéalement après le réveil.

Dans certains cas où la lampe n’atteint pas les 10 000 lux recommandés, il est donc nécessaire de prolonger le temps d’exposition. Ainsi, pour une lampe de 5 000 lux par exemple, le temps d’exposition est multiplié par deux à savoir 60 minutes.

Efficacité de la luminothérapie

Jusqu’à présent, aucun effet négatif de la luminothérapie n’a encore été enregistré. En ce qui concerne son efficacité, ce type de traitement apporte une amélioration notable à l’état du patient. Elle peut alors être utilisée seule ou en guise d’accompagnement d’un traitement médicamenteux.

À part son efficacité, la luminothérapie est aussi moins chère que les autres types de traitements. Elle est toutefois déconseillée pour les personnes qui présentent des troubles ophtalmologiques. Pour cela, il est indispensable de bien choisir son équipement.

Choix de la lampe de luminothérapie

Des lampes spécifiques sont nécessaires pour réaliser une séance de luminothérapie. Pour cela, il est essentiel de choisir un modèle qui n’émet aucun rayon ultraviolet. Le meilleur équipement est une lampe de luminothérapie qui diffuse une lumière blanche à large spectre.

Il est aussi indispensable d’opter pour une lampe de luminothérapie certifiée. Seules ces lampes sont adaptées pour être utilisées à des fins médicales. Ainsi, elles peuvent être utilisées dans un cabinet ou bien à domicile.

Précautions d’utilisations de la lampe de luminothérapie

Il est fortement déconseillé d’utiliser la lampe le soir. Cela risque en effet de provoquer un effet contraire. À part cela, la luminothérapie ne remplace en aucun cas la consultation d’un médecin. Dans ce cas, si le patient présente différents symptômes dépressifs, il est préférable de réaliser une consultation médicale.

La pratique de la luminothérapie est aussi déconseillée pour les personnes souffrantes de troubles oculaires et psychiques. D’ailleurs, l’avis d’un médecin est toujours nécessaire avant de procéder à une cure de luminothérapie.

La thérapie par la lumière

La luminothérapie ou luxthérapie est un traitement appartenant à la famille des photothérapies. Ce sont alors les méthodes qui utilisent différentes sources de lumière avec différentes couleurs et intensités. Elle est notamment appliquée pour soigner les troubles liés au dérèglement du rythme biologique.

Son action sur l’horloge biologique

La lampe de luminothérapie va diffuser une lumière qui pénètre à travers les yeux. Cette source lumineuse intervient alors en tant que régulateur du cycle circadien. Cela englobe notamment le sommeil, les taux d’hormones, la température du corps… En bref, le cycle circadien concerne tous les éléments qui durent et se renouvellent sur une période de 24 heures.

Il faut savoir que ces différents rythmes sont influencés par l’environnement externe tel que la lumière. C’est de cette manière que la luminothérapie contribue à l’amélioration du rythme biologique. Dans ce cas, il est important de respecter la bonne distance et la durée appropriée pour s’exposer devant la lampe.

Le rayon lumineux va alors traverser les yeux et stimuler ainsi les neurotransmetteurs du cerveau. Cela va booster la production de sérotonine et de mélatonine. La luminothérapie agit également dans :

  • La stimulation de la croissance cellulaire
  • L’amélioration du système immunitaire
  • La stimulation du processus de guérison

Les autres bienfaits de la luminothérapie

La luminothérapie est un traitement accessible à tous. Elle est également efficace contre différentes sortes de maladies.

La dépression chronique

Ayant comme origine le dérèglement dans le cerveau et l’organisme, la dépression chronique peut être traitée grâce à la luminothérapie. Bien évidemment, cette dernière est accompagnée d’un traitement médicamenteux composé d’antidépresseurs. Il est alors clair que la luminothérapie est aussi efficace pour le traitement de la dépression non saisonnière.

Le baby blues

Cette forme de dépression post-partum est très fréquente chez les femmes qui viennent d’accoucher. Elle survient notamment quelques jours après la naissance du bébé. Le baby blues se caractérise par une grande émotivité de la maman.

Cette dernière ne se sent pas également à la hauteur et pense ne pas pouvoir prendre soin de son bébé. Pour ce faire, quelques séances de luminothérapies réalisées avant et après la grossesse peuvent améliorer la santé psychologique de la nouvelle maman.

Les troubles du sommeil

La luminothérapie est efficace en ce qui concerne les maladies liées au dérèglement du cycle circadien. Ainsi, tout comme cela, les troubles du sommeil peuvent être traités à travers la luxthérapie.

La fatigue chronique

La luminothérapie peut également traiter la fatigue chronique d’un individu. Il faut savoir néanmoins que ce symptôme est souvent lié à d’autres types de maladies telles que la dépression, la mononucléose ou la fibromyalgie.

Traiter les troubles alimentaires

Des troubles alimentaires tels que la prise de poids excessive, la boulimie ou l’anorexie peuvent aussi être traités par la luminothérapie. Ces maux ont comme points communs le fait de déformer la sensation de faim ainsi que le plaisir de manger. Des séances d’au moins 30 minutes devant une lampe de luminothérapie s’avèrent efficaces pour traiter ces troubles de l’alimentation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles