Global Statistics

All countries
240,190,120
Confirmed
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
215,766,611
Recovered
Updated on October 14, 2021 6:59 pm
All countries
4,893,211
Deaths
Updated on October 14, 2021 6:59 pm

La prostatite : symptômes et traitements

Pathologie typiquement masculine, la prostatite est une inflammation de la prostate. Elle peut survenir à tout âge et est définie comme étant la cause la plus fréquente de consultation en urologie. Pouvant être aiguë ou chronique, la prostatite se manifeste à travers différents symptômes. Comment les reconnaitre ? Et quels sont les traitements préconisés pour cette maladie ? Retrouvez les réponses dans le texte suivant.

Rappels sur la prostatite

Pouvant être aiguë ou chronique, la prostatite est définie comme étant une inflammation de la prostate. Elle se manifeste alors à travers une fièvre accompagnée d’infection urinaire. Il est toutefois important de la dissocier des cas de pyélonéphrites qui sont plutôt des infections rénales.

La prostatite chronique survient à la suite d’infections urinaires répétées. En effet, la prostate est la partie où les voies génitales masculines rencontrent les voies urinaires. De ce fait, la prostatite peut être la conséquence d’une contamination de l’urètre par une bactérie. Une infection de l’appareil urinaire peut aussi provoquer une prostatite. Différentes causes peuvent être à l’origine de la formation d’une prostatite. Ce sont entre autres :

  • Une bactérie
  • Une infection génito-urinaire
  • Des manipulations prostatiques

Toutefois, en dépit de ces éléments cités précédemment, certaines causes de la prostatite restent encore méconnues. En effet, des infections bactériennes peuvent s’installer progressivement dans la prostate et entraîner ainsi des récidives. D’où les cas de prostatite chronique.

Néanmoins, certaines inflammations de la prostate ne sont pas d’origines bactériennes.

Les symptômes de la prostatite

La douleur est sans doute le premier symptôme qui vous alerte en cas de prostatite. Cette dernière est causée par des spasmes des muscles du bassin et de la vessie. Elle se ressent alors dans le bas du dos, mais aussi dans les testicules et au niveau du pénis.

Certaines personnes ressentent également le besoin fréquent d’uriner. Néanmoins, la miction peut être aussi douloureuse et une sensation de brûlure peut en découler. Tout comme cela, l’éjaculation ainsi que l’érection peuvent aussi être douloureux. En tout, les symptômes de la prostatite sont les suivants :

  • Un besoin fréquent d’uriner de jour comme de nuit
  • Une sensation de mictions urgentes
  • Des difficultés à uriner (au début comme à l’arrêt)
  • Une vessie qui semble mal se vider
  • Un jet urinaire réduit
  • Une urine parfois trouble et malodorante
  • Des douleurs ou des sensations de brûlure lors de la miction
  • Des difficultés ou de la gêne à l’éjaculation
  • Des douleurs au niveau du bassin
  • Une fièvre accompagnée de frissons et de grande fatigue
  • Une présence de sang dans le sperme ou l’urine
  • Des infections urinaires récurrentes
  • Perte de libido et troubles sexuels

Traitement de la prostatite

Différentes options peuvent être adoptées en cas de prostatite. Ces traitements sont choisis en fonction de l’origine ainsi que la manifestation de cette maladie.

Prostatite avec infection

Dans le cas d’infections bactériennes, la prise d’antibiotique reste le meilleur traitement. Pour cela, des antibiotiques tels que sulfaméthoxazole et triméthoprime sont prescrits pour une durée minimale de 30 jours. Si le traitement est réalisé dans un délai plus court, il peut entraîner la manifestation d’une infection chronique.

Ce traitement à base d’antibiotique peut être réalisé par voie orale chez soi. Toutefois, dans certains cas, ces médicaments sont administrés par voies intraveineuses, nécessitant ainsi une hospitalisation. Un drainage chirurgical peut aussi être nécessaire s’il y a formation d’un abcès prostatique.

Aucune infection

Lorsqu’aucune infection bactérienne n’est détectée, le traitement de la prostatite s’avère plus difficile. En effet, il se focalise un peu plus sur le soulagement des symptômes, plutôt qu’à la guérison de la prostatite.

Parmi les traitements proposés, il y a le massage prostatique, réalisé par un médecin. Les bains de siège chauds sont également réalisés sur les patients atteints de prostatite. Ces derniers sont appliqués en vue de soulager les douleurs et spasmes ressentis au niveau de la zone pelvienne.

En cas d’absence d’une infection, la prise d’émollients de selles figure parmi les traitements médicamenteux proposés. Cela résout ainsi les problèmes de douleurs causées par la constipation. Des anti-inflammatoires ainsi que des antalgiques sont aussi efficaces pour lutter contre les différents types de gonflements.

Des médicaments du type alpha-bloquants sont aussi préconisés pour soulager les différents symptômes de la prostatite en relaxant les différents muscles concernés. Parmi eux, les plus utilisés sont la térazosine, l’alfuzosine, la doxazosine et la silodosine.

Une intervention chirurgicale est parfois recommandée en vue d’une ablation partielle de la prostate. Un traitement laser ainsi qu’une destruction de la prostate par micro-ondes est aussi une éventualité dans le cas d’une prostatite sans infection.

D’autres types de traitements comme la phytothérapie, méthode utilisant des plantes médicinales peuvent aussi être appliquées pour soulager les symptômes de la prostatite. Ainsi, des remèdes tels que le Cernilton ou la quercétine sont utilisés pour traiter la prostatite.

L’utilisation d’un cathéter ou d’une sonde vésicale est aussi une alternative efficace pour aider la vessie à se vider. L’évacuation de l’urine devient alors plus facile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussi :

Related Articles